Samedi 17 Août 2019
17:34
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
La proposition SGdF Patrouilles est en ligne !
  Cliquez pour charger les messages précédents [...]
laricio
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
2
Patientez...

D'ailleurs la méthode CEP en immersion vie de patrouille est tellement réussie qu'elle a dû inspirer Endemol pour ses télés réalités.

Vous n'avez donc jamais rencontré de chefs qui en avaient ras le bol qu'on les prenne pour des gamins en CEP?

L'antique méthode de l'immersion n'est elle pas due plus à la reproduction d'une formule finalement facile, au lieu de se creuser la cervelle pour transmettre un message d'agultes à adultes.
- Posté depuis mon mobile -
330
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
Tugen
Grand membre
  
TECHNIQUE: 23 points
BONNE HUMEUR: 29 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 24 Juil 2008
Messages : 620

Réside à : Bretagne
2
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-06 18:01:00, laricio a écrit :

D'ailleurs la méthode CEP en immersion vie de patrouille est tellement réussie qu'elle a dû inspirer Endemol pour ses télés réalités.

Vous n'avez donc jamais rencontré de chefs qui en avaient ras le bol qu'on les prenne pour des gamins en CEP?

L'antique méthode de l'immersion n'est elle pas due plus à la reproduction d'une formule finalement facile, au lieu de se creuser la cervelle pour transmettre un message d'agultes à adultes.
- Posté depuis mon mobile -

Ce n'est pas parce que l'on est mode immersion que l'on prends nos chefs pour des gamins. Et ce n'est pas parce que cette methode ne date pas d'avant hier qu'elle est naze et que l'on n'y a pas réfléchis.
D'abord pour certains chefs qui n'ont pas été scout eux-même c'est tres riche.
Cette methode est aussi appliquée pour la formation des chefs de groupe et commissaire. Ces stagiaire ont une moyenne d'âge dans la quarantaine.
Pour en avoir fait partie, je n'ai jamais eu l'impression d'être pris pour gamin.
331
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis toujours prêt  Profil de Tugen  Voir le site web de Tugen  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
4
Patientez...

Un chef incapable de redevenir un gamin, par manque d'humour souvent, par complexe parfois est-il vraiment fait pour diriger des scouts ? Relisez donc B-P sur la capacité que doit avoir le chef de voir les choses du point de vue des garçons
332
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
izard
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 25 Juin 2008
Messages : 936

Réside à : Grenoble
Patientez...

Pour répondre à Buffle, la pique sur le CEP comme la meilleure des formations visait Old, ne te sens pas visé. Pour le second point, voudrais-tu développer ? En quoi le modèle de formation SF ne serait-il pas valable pour PP ? Nous arrivons à former en 15 heures d'ateliers (auxquelles s'ajoutent des temps informel et les recoupements avec d'autres ateliers) sur nos propositions pédagogiques qui sont bien plus complexes que l'unitaire, alors je vois pas en quoi c'est un argument. En outre, je voudrais bien connaitre le temps de formation à la péda de branche d'un CEP écrit sur le cahier des charges (et je parle bien des ateliers, car il faut comparer ce qui est comparable).

PS: Ne pas faire l'amalgame entre "temps d'atelier" et "être assis en salle", la majorité du temps de formation en TECH concerne "mener une animation" et ce sont tout simplement les stagiaires qui mènent un temps d'aniamtion qu'ils ont préparé en temps libre ; les formateurs débriefent ensuite, en apportant du contenu théorique tout au long de la semaine dans d'autres ateliers.

Citation:
Le 2012-06-06 15:22:00, Old GIlwellian a écrit :

Y compris les stages équivalent au CEP 1 ? Ces équipes sont-elles composées de chefs d'une même branche ou de plusieurs branches. Avez vous également des cérémonies correspondant aux moments marquants de la journée dans une unité réelle autres que les repas : rassemblements, inspection des tentes et installations, lever des couleurs, conseils d'équipe, les rôles comme celui de chef d'équipe ou pilote sont-ils distribués et tournant chaque jour ? Y a t-il une explo d'équipe prévue, éventuellement des raids individuels ou en binome ?

Cette vie d'équipe reproduit-elle la vie vécue en camp par une équipe réelle : sizaine de louveteau ou de jeannettes, patrouille d'éclaireurs ou de guides, etc... ?


Les adultes ne sont pas les jeunes, et c'est pour cette raison qu'on ne fait pas "comme dans l'unité". Cela na signifie pas pour autant qu'il n'y a pas d'équipe, de jeu des conseils, de rassemblements, etc ... mais ce n'est pas le modèle d'une proposition pédagogique donnée qui est utilisé. On ne va pas refaire le débat sur les avantages et inconvénients comparés des CEP/Stages actifs. Le problème n'est pas tant d'avoir des chefs "incapables de redevenir des gamins" que des chefs qui sont en pleine fusion avec les jeunes qu'ils encadrent. Quitte à choisir, je préfère largement le premier défaut !
333
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGDF  Profil de izard  Voir le site web de izard  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
Patientez...

Effectivement, ce doit être un manque d'humour: un gars étudiant stressé avec études et stages, qui donne 3 semaines de camp d'été + 1 semaine de camp de Pâques + pas mal de WE dans l'année, et auquel on demande de venir une semaine de plus pour jouer au patrouillard!

Autant je suis ayatollah de la méthode scoute (sauf de la Route, où tout est encore à inventer), autant je trouve le système de formation complètement HS. C'est très beau de se référer au Père Sevin et autres ancêtres, mais autant ç'est valable pour l'action de terrain, autant c'est un peu short pour des actions de formation.
- Posté depuis mon mobile -
334
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
4
Patientez...

J'ai relevé un mot dans le post d'Izard qui résume tout : complexe. Et bien oui la proposition classique, c'est la simplicité.

Ce système de formation traditionnel n'est pas destiné aux seuls étudiants bac + X qui tombent souvent à cause de leur formation intellectuelle dans une forme perverse d'intellectualisme, mais à des petits employés aussi bien qu'à des directeurs d'agence bancaires, à des gens qui n'avaient qu'un Certificat d'Etude comme à ceux qui avaient réussi l'entrée à Polytechnique, un trader de Wall Street qu'un pêcheur des îles Fidji.

Pourquoi vouloir à tout prix que les formations scoutes copient ce qui se fait pour les cadres d'entreprise avec méthodes hyper pointues venues des Etats-Unis ? Ce type de formations sont-elles d'ailleurs adaptées à tous les métiers, y compris ceux de l'artisanat ? Or justement le scoutisme de terrain ce n'est pas de la gestion d'entreprise mais de l'artisanat. On a trop tendance à l'oublier.
335
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Tugen
Grand membre
  
TECHNIQUE: 23 points
BONNE HUMEUR: 29 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 24 Juil 2008
Messages : 620

Réside à : Bretagne
3
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-06 19:36:00, Izard a écrit :

Nous arrivons à former en 15 heures d'ateliers (auxquelles s'ajoutent des temps informel et les recoupements avec d'autres ateliers) sur nos propositions pédagogiques qui sont bien plus complexes que l'unitaire, alors je vois pas en quoi c'est un argument.

Izard,
Ton affirmation est assez révélatrice d'une suffisance Sgdf que j'ai souvent constaté sur le terrain.
Je ne m'étonne plus que la Proposition Patrouille ait été défenéstré à l'AG ... Vous ne pouviez pas garder une pédagogie fruste, ringarde et simple.

Cela me rappelle un professeur de CM2 que deux de mes enfants ont eu.
Il était, je dirai, une adepte de vieilles méthodes d'enseignement.
Toute sa carrière, il fut piétrement noté par l'inspection accadémique mais plébiscité par ses résultats et par les parents d'éléves.
A sa retraite, il a été embauché par un institut de langue pour enseigner le français à des étudiants étranger. Crois-tu qu'il ait changé ses méthodes ......................... ? Eh bien non. Il y travaille depuis 5 ans.
Je n'aurais pas été étonné que certains jeunes collégues jugent les méthodes modernes bien plus complexes que les siennes.
J'ai pris cette exemple car il est aussi dans le domaine de l'éducation.
336
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis toujours prêt  Profil de Tugen  Voir le site web de Tugen  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
1
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-07 08:09:00, Old GIlwellian a écrit :

Or justement le scoutisme de terrain ce n'est pas de la gestion d'entreprise mais de l'artisanat. On a trop tendance à l'oublier.


Evidemment que ce n'est pas de la gestion d'entreprise. Tu agites un épouvantail, car personne ici n'a prétendu que cela pouvait l'être.

Mais tu as raison sur l'artisanat. Chacun sait que l'artisanat en France, ce sont les corporations les plus protectionnistes et rétrogrades, il suffit de voir le lobbying actuel des artisans contre les auto-entrepreneurs, et l'écoute complaisante que recueille leur moindre revendication.

Les mouvements scouts unitaires sont comme les artisans, surtout rien de nouveau, ça s'est toujours fait comme ça etc. Mais il y a une différence entre s'occuper d'un jeune avec une méthode simple qui marche et former des cadres en les prenant pour des débiles; je ne pense pas que faire jouer des types de 20 ans aux petits scouts pendant une semaine de CEP soit un incontournable acquis du scoutisme. c'est un moyen, il y en a d'autres, et ce n'est pas très malin de cracher systématiquement sur les autres manières de faire. Et même si des pratiques de formation d'entreprise seraient adaptées aux formations scoutes, je ne vois pas où est le problème.
337
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
Florian
Grand membre

Nous a rejoints le : 19 Juin 2004
Messages : 651

Réside à : nomade
Patientez...

L'affirmation d'Izard n'est peut-être pas à l'avantage des programmes de branche SGDF comme vous semblez le croire, j'y vois plutôt une critique.

Les méthodes de formation et contenu de stages se recouvrent pour beaucoup, est-il possible de témoigner d'un regard un peu bienveillant sur le fait que les différences d'approche seront surmontables ? 20 ans après la réforme pionnier/rangers, il y avait encore une trentaine de groupes unitaires, à la fin des années 1990, encore une dizaine probablement. Encore aujourd'hui, même après la rénovation pédagogique, je pourrais citer quelques groupes bien planqués qui font vivre de l'unitaire, du vrai pas à moitié, dans leur groupe tout ça avec les formations SGDF. Ces groupes n'avaient pas les moyens qui sont mis en place pour la PP et pourtant ils faisait du scoutisme unitaire de qualité, c'est sans commune mesure avec les adaptations qui vont être mises en place pour faire vivre les groupes Patrouilles. Alors arrêtons les procès en incompétence.
338
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de Florian  Voir le site web de Florian  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
1
Patientez...

Il y a de toute manière un problème de procès.

N'en déplaise à Old, qui pense toujours que sont aux commandes les cadres des années 80-90 (souviens-toi de la liste de nom que tu m'as transmise. Sur les 10 noms, il n'y avait plus qu'une seule personne encore présente),le scoutisme réformé, après avoir craché sur l'approche unitaire pendant des décennies, a revu sa position et dit maintenant que cette approche a une vraie richesse intrinsèque, sans pour autant remettre en cause la richesse de l'approche réformée.

Il en va de même pour l'approche formative.

Quand sera t'il possible de voir la même chose pour les tenants du scoutisme unitaire ?

quand sera t'il possible de parler de l'approche réformée sans chercher à expliquer pourquoi elle ne fonctionne pas (alors qu'elle fonctionne, on le voit au quotidien).

Quand comprendra t'on que dire du bien de l'autre ne veut pas dire dire du mal de soi ?

L'AG SGdF n'a pas remis en cause l'approche unitaire. il a été dit plusieurs fois qu'elle avait un intérêt, que plus de la moitié des scouts français et des scouts du monde la vivait. elle a voté contre la façon dont s'est monté le projet Patrouille.

Ce qui a été dit, c'est "l'unitaire, oui, mais construit de cette manière, pas en secret !"

339
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
buffle_m
Bovidae
  
TECHNIQUE: 33 points
BONNE HUMEUR: 38 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 13 Fév 2008
Messages : 4 251

Réside à : ROANNE
Patientez...

Izard, tout a été dit par Old et Tugen, ils ont très bien résumé.

Par contre, je n'ai pas dit que la formation n'était pas valable, mais pas approprié. Nuance.

Maintenant, je ne suis formateur en CEP, mais je sais que nous avons beaucoup plus de 15h00 formation atelier.

Il faut savoir que le chef en CEP est complètement en immersion dans un camp d'une semaine. Il vit ce que vit ses louveteaux ou éclaireurs.

Après, tes questions, pose les à un formateur qui sera bien plus qualifié que moi.
Tiens, je vais poser la question à des amis qui eux sont formateurs en CEP.
Par contre, ne sois pas pressé de la réponse.
340
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de buffle_m  Voir le site web de buffle_m  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
2
Patientez...

Laricio il est possible que les CEP SUF que tu as vécus aient été en majorité dirigé vers un public au profil bien particulier : petit jeunes étudiants d'une vingtaine d'années, appartenant sans doute majoritairement à certaines CSP +. Les CEP que j'ai connus sur trois continents comptaient certes des étudiants mais aussi des mères de famille, des exploitants agricoles , des cadres ayant la trentaine, des jeunes travailleurs n'ayant jamais fait d'études supérieures ayant du chercher un travail au sortir de la troisième ou équivalent pour certains. La méthode traditionnelle de formation était bien plus adaptée dans ce cas. Une chose surprenante en Amérique Latine plusieurs associations qui fonctionnaient suivant la nouvelle méthode réformée mise en place par l'OMMS dans cette région recommencent à faire des formations type Gilwell en faisant appel aux anciens formateurs qui maîtrisent parfaitement les techniques de formation plus traditionnelles. On peut se demander pourquoi ?

L'approche formative réformée donne sans doute de bons résultats avec des propositions pédagogiques réformées beaucoup plus complexes que la proposition classique (attention je distingue classique et unitaire). Je lui reproche de s'adresser à un public beaucoup plus ciblé, d'être plus difficile à mettre en place, de nécessiter des formateurs bien plus pointus à la limite du professionnel, d'utiliser parfois un jargon spécialisé quasi énarchique qui fait souvent passer ceux qui l'emploient pour des Trissotins, qui font (parfois involontairement) passer ceux qui s'en tiennent aux vieilles recettes éculées pour des formateurs néanderthaliens. Les deux approches peuvent coexister, mais je pense que l'approche classique a pour elle la simplicité et qu'elle est bien plus adaptée au scoutisme classique.

Héron votre Président actuel et votre Délégué Général n'étaient-ils pas déjà cadres nationaux dans les années 80-90 ?
341
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
izard
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 25 Juin 2008
Messages : 936

Réside à : Grenoble
Patientez...

Tugen, il n'y a aucune suffisance dans la complexité, au contraire comme le fait remarquer Florian. L'histoire du scoutisme en France montre que les propositions pédagogiques complexes n'ont jamais duré bien longtemps. On peut prendre l'exemple du Dello pour commencer ...

Je persiste à te demander, Buffle, pourquoi tu juges la formation SGDF non appropriée pour PP ?

L'une des difficultés majeures que nous rencontrons avec nos jeunes chefs, c'est le risque de fusion. Faire le choix d'un modèle de formation type CEP serait un bien mauvais choix quand on a identifié ce symptôme. Voilà une raison au pourquoi ne pas reprendre le modèle CEP. Ça ne veut pas dire qu'on intellectualise tout. La majorité du temps de formation se passe dehors, lorsque les stagiaires animent des jeux ; mais nous faisons le choix de ne pas leur demander de jouer le rôle des enfants, et que nous demandons aux formateurs de ne pas jouer le rôle d'une maitrise.
342
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGDF  Profil de izard  Voir le site web de izard  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
Patientez...

J'aimerai ien que l'on me décrive la représentation que vous avez de ce qu'est une formation chez les SGdF, car j'ai l'impression qu'il y a des fantasmes... quand je suis passé sur des CEP, qu'ils soient SUF ou AGSE, j'y ai retrouvé 75% de commun avec les stages dont j'avais l'expérience. Quand je discute avec les responsables formation de mouvements unitaires français et que nous comparons nos pratiques, on y trouve 75% de commun.

Commet se passe un Tech' ou un Appro' SGdF d'après vous ?
343
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
buffle_m
Bovidae
  
TECHNIQUE: 33 points
BONNE HUMEUR: 38 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 13 Fév 2008
Messages : 4 251

Réside à : ROANNE
Patientez...

Izard, je t'ai dit que je me renseigne et que je reviens pour t'en parler.
- Posté depuis mon mobile -
344
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de buffle_m  Voir le site web de buffle_m  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
1
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-07 12:01:00, Old GIlwellian a écrit :

Laricio il est possible que les CEP SUF que tu as vécus aient été en majorité dirigé vers un public au profil bien particulier : petit jeunes étudiants d'une vingtaine d'années, appartenant sans doute majoritairement à certaines CSP +. Les CEP que j'ai connus sur trois continents comptaient certes des étudiants mais aussi des mères de famille, des exploitants agricoles , des cadres ayant la trentaine, des jeunes travailleurs n'ayant jamais fait d'études supérieures ayant du chercher un travail au sortir de la troisième ou équivalent pour certains. La méthode traditionnelle de formation était bien plus adaptée dans ce cas.


Pour quelqu'un qui dénonce "les formes perverses d'intellectualisme" (sic), voilà un jargon sociocu de première! Les rengaines sur les "CSP" (sic) représentées aux SUF, à la fin, ça devient lourdingue, la question n'est pas là, elle est dans ce que peuvent penser les uns et les autres de CEP où on fait jouer des chefs adultes aux patrouillards pendant une semaine. Je dis qu'il n'est pas sûr que ce soit la formule la plus adaptée en 2012, et qu'elle me semble plutôt exister par défaut, parce que le scoutisme unitaire a tellement la trouille du changement. Peu importe que les stagiaires soient de "CSP" favorisées ou pas. A 20 ans, on rigole un moment à jouer dans un jeu de rôle, mais ça lasse certains.

345
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
l'Exeat
Badge de bois

Nous a rejoints le : 25 Janv 2007
Messages : 968
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-06 19:46:00, laricio

C'est très beau de se référer au Père Sevin et autres ancêtres ...

Maiiiiiis !
Le Père Sevin n'est l'ancêtre de personne : il ne s'est pas reproduit (ou alors, il y a quelque chose de pourri au royaume de Belgique ) !

[ Ce message a été modifié par l'Exeat le 07-06-2012 à 15:15 ]
346
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis comme mon pseudo l'indique : parti !  Profil de l'Exeat  Message privé      Répondre en citant
l'Exeat
Badge de bois

Nous a rejoints le : 25 Janv 2007
Messages : 968
3
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-07 14:32:00, laricio a écrit :


la question n'est pas là, elle est dans ce que peuvent penser les uns et les autres de CEP où on fait jouer des chefs adultes aux patrouillards pendant une semaine. Je dis qu'il n'est pas sûr que ce soit la formule la plus adaptée en 2012, et qu'elle me semble plutôt exister par défaut, parce que le scoutisme unitaire a tellement la trouille du changement.



Plusieurs avantages à cette méthode :
- comme en troupe unitaire, besoins réduits en maîtrise (X formateurs et un intendant suffisent).
- les stagiaires adoptent le rythme de vie d'un éclaireur : ils prennent la mesure de l'emploi du temps qu'ils imposent à leur troupe. Vous n'imaginez pas le nombre de remarques du type "on manque de temps" qui remontent en CDC. En règle générale, on répond : "et encore, vous êtes des chefs, imaginez comment courent vos garçons de douze ans".
- l'immersion totale me semble le meilleur moyen de faire passer un style et un esprit dans un Camp École Préparatoire qui ne dure que 7 jours.

Maintenant, il s'agit d'un camp : il ne s'organise pas de la même manière selon qu'il soit campé en forêt, embarqué ou de montagne en chalet.

Mais je crois fermement que la vie en patrouille reste la meilleure façon de faire comprendre le système des patrouilles à des adultes.
Dans la pédagogie unitaire, la patrouille est l'unité de base du scoutisme et le CT est au service de ses CP pour les aider à la vivre au mieux.
Quoi de mieux qu'être patrouillard quelques jours pour en appréhender (ou s'en remémorer) les principes ?
Un chef qui ne comprend pas cette extraordinaire richesse pédagogique a tendance à faire du troupisme ou de l'animation d'animés : pas du scoutisme unitaire.
347
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis comme mon pseudo l'indique : parti !  Profil de l'Exeat  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
1
Patientez...

Style et esprit, voila bien deux mots clés !

Pourquoi toujours parler de 20 ans et d'étudiants pour les stagiaires en CEP Laricio ? Pour ce type de public il est sans doute certains qu'une méthode plus moderne et plus performante donne de meilleurs résultats, mais toutes les associations n'ont pas que des chefs qui sont majoritairement de jeunes étudiants, la plupart du temps issus de milieux favorisés. J'ai vu en stage de formation des chefs qui en avaient le double voire plus, des vendeurs comme des médecins comme des chefs de PME, des bourgeois comme ce qu'on qualifiait autrefois de prolétaires, des mères de famille comme des profs de CES ou de FAC ou des employées de catégorie C, des titulaires de doctorat comme des gens qui n'avaient qu'un Brevet des Collèges. J'ai pu tâter de plusieurs approches de formation dans le scoutisme comme dans la vie professionnelle, et bien je trouve que la méthode en immersion est encore celle qui donne les meilleurs résultats pour le meilleur rapport qualité/prix et investissement humain ainsi que le souligne l'Exeat. C'est parce que ce système marche que les classiques y restent attachés pas par esprit sclérosé. Pour couper de la viande on m'a offert un couteau électrique très moderne, pourtant j'utilise le vieux poignard scout de mon père qui donne des tranches bien plus fines (bien meilleur pour le jambon).

On pourrait comparer le ratio formateurs/stagiaires ainsi que les prix et coûts réels des formations tradis avec les formations plus modernes et peut être aussi le CV des formateurs tradis et des formateurs modernes
348
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
buffle_m
Bovidae
  
TECHNIQUE: 33 points
BONNE HUMEUR: 38 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 13 Fév 2008
Messages : 4 251

Réside à : ROANNE
Patientez...

Bon ben Izard, tu as la réponse de L'Exeat qui repond/explique en deux mots (ce que je n'ai pas réussir à expliquer) ta question et ma façon de voir que les formations SGDF ne sont pas adapté pour la "PP".
- Posté depuis mon mobile -
349
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de buffle_m  Voir le site web de buffle_m  Message privé      Répondre en citant
isari
Grand membre
  
TECHNIQUE: 28 points
BONNE HUMEUR: 35 points
Montagne : Alpiniste
Nous a rejoints le : 14 Janv 2010
Messages : 729

Réside à : Bordeaux
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-07 15:10:00, Old GIlwellian a écrit :


Pourquoi toujours parler de 20 ans et d'étudiants pour les stagiaires en CEP Laricio ?


Tout simplement parce qu'il n'y a que ça, au moins pour les SUF. Les plus âgés en CEP2 ont 24/25 ans.

Surement que le CEP a ses avantages, mais perso je note deux points :
- des formateurs plus jeunes que les formés en CEP. Sans aller recruter comme aux GSE des formateurs de 60 ans, 25/30 et un peu de recul sur son scoutisme ne serait pas mal.
- phosphorer un peu plus en CEP ne serait pas un mal. Pour avoir faire ma formation CEP et BAFA SGdF, j'en tire des avantages à ces deux formations. Je pense même que les deux formations s'enrichiraient à s'étudier mutuellement.
350
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis un routier en marche  Profil de isari  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé
Montagne : Alpiniste
Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
Patientez...

Isari a raison, et peut être y a t-il une ambiguité dans ce que je dis, dans la mesure où je me réfère aux CEP tels que pratiqués chez les SUF, où il arrive que les stagiaires en savent plus que les formateurs, question d'âge, question d'itinéraire et d'expérience. Ce qui peut agaçer fortement le stagiaire qui a l'impression que ça tourne en rond.
351
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
izard
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 25 Juin 2008
Messages : 936

Réside à : Grenoble
2
Patientez...

Les besoins en formateurs sur un stage SF ne sont pas beaucoup plus élevés : en général 4 (intendant et directeur compris) pour 30 stagiaires. Parfois on monte à plus nombreux pour des questions de compétences techniques, ou quand on forme des formateurs stagiaires. Dans nos conseils de stage, les remarques "on manque de temps" sont aussi une rengaine habituelle chez nous, ce n'est pas un spécificité du système CEP.

Reste l'immersion totale. C'est un élément difficile à quantifier, mais soit.

Ça pose quand même des problèmes en terme de fusion d'une part. D'autre part on est dans la reproduction de pratiques, ce qui pose beaucoup de questions. En effet, je suis régulièrement confronté (chez les SGDF) à des anciens jeunes qui montent en maîtrise (en général louveteaux / jeannettes pour commencer), et sont dans la reproduction de ce qu'ils ont connus étant jeune. Et bien souvent ça se passe mal, et donc on les envoie en formation, et la plupart du temps ça leur ouvre les yeux sur le caractère discutable de leurs pratiques. Et là, l'unité va soudainement mieux.

En outre, je peux comprendre qu'en 1920, la méthode scoute étant nouvelle, les chefs brevetés étant rares, les déplacements en province étant difficile ... Dans ce contexte, il est logique d'organiser des CEP sous forme de démonstration, surtout dans une approche active de l'éducation. Mais nous sommes en 2012 : Marseille est à 3h de train de Paris, tous nos chefs ont un AP à moins de 2h de route qu'on peut appeler la veille d'un weekend pour obtenir une réponse ... Les enjeux de la formation ne sont plus les mêmes à l'aube du XXI. On n'est plus en train de montrer le scoutisme à des chefs qui n'ont jamais vu ça : ils ont un AP, les revues, les vidéos, internet, les forums, des territoires, des rassemblements locaux, nationaux, internationaux ... L'enjeu de la formation aujourd'hui dans un mouvement de la taille des SGDF, c'est de permettre aux chefs de prendre du recul sur leurs pratiques et de comprendre ce qu'ils font.

L'immersion totale contre prise de recul sur ses pratiques, au choix ;
qu'est-ce qui est le plus approprié pour un chef PP selon vous ?
352
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGDF  Profil de izard  Voir le site web de izard  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
Patientez...

les deux, mon capitaine!
353
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
Tugen
Grand membre
  
TECHNIQUE: 23 points
BONNE HUMEUR: 29 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 24 Juil 2008
Messages : 620

Réside à : Bretagne
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-07 15:55:00, Izard a écrit :


Ça pose quand même des problèmes en terme de fusion d'une part.

J'ai dû rater une UV à la Scout'Academy, mais c'est quoi ton problème de fusion.
354
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis toujours prêt  Profil de Tugen  Voir le site web de Tugen  Message privé      Répondre en citant
isari
Grand membre
  
TECHNIQUE: 28 points
BONNE HUMEUR: 35 points
Montagne : Alpiniste
Nous a rejoints le : 14 Janv 2010
Messages : 729

Réside à : Bordeaux
Patientez...

A travailler sur un problème, on oublie parfois qu'il est la solution à d'autres problèmes.

On veut des chefs proches de leurs jeunes, mais sans fusion. Dans ce cas, on n'a qu'à prendre des chefs âgés, il y a moins de risque. Mais on revient dans ce cas à ce qu'on voulait au départ, des chefs jeunes.
355
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis un routier en marche  Profil de isari  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
1
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-07 14:52:00, l'Exeat a écrit :


Mais je crois fermement que la vie en patrouille reste la meilleure façon de faire comprendre le système des patrouilles à des adultes.
Dans la pédagogie unitaire, la patrouille est l'unité de base du scoutisme et le CT est au service de ses CP pour les aider à la vivre au mieux.
Quoi de mieux qu'être patrouillard quelques jours pour en appréhender (ou s'en remémorer) les principes ?
Un chef qui ne comprend pas cette extraordinaire richesse pédagogique a tendance à faire du troupisme ou de l'animation d'animés : pas du scoutisme unitaire.


encore une fois, il y a du fantasme, car ce n'est pas là que réside la différence entre les formations unitaires et réformées.

Dans un Tech' ou un Appro' SGdF, les stagiaires sont également en équipe, avec leur tente d'équipe, leur coin d'équipe qu'ils construisent, où ils cuisinent, prennent leurs repas, font la vaisselle et préparent les jeux, veillées et temps prières qu'ils vont faire vivre à l'ensemble du groupe. Ces équipes vivent un Conseil quotidien et envoient un délégué au conseil de Stage où, avec un formateur, ils prennent les décisions pour améliorer la vie quotidienne, comme s'ils étaient les chefs de ce camp. Ils sont amenés,par la pratique, à analyser, la question de l'organisation, de l'anticipation, de la répartition des rôles, afin d'avoir une expérience à apporter à leurs jeunes à leur retour (tout comme dans un CEP en fait)

Sur une journée de stage, il y a en gros 3h par jours où ils sont en atelier de formation, ce que l'on nomme topo dans un CEP, où les méthodes actives (introduction - expérimentation - analyse - généralisation) permettent aux stagiaires de prendre du recul sur leurs pratiques.

La différence, c'est que dès le début, il est dit aux stagiaires : vous n'êtes pas des enfants, nous attendons de vous que vous vous comportiez comme des assistants d'unité ou des chefs d'unité.

[ Ce message a été modifié par HéronC le 07-06-2012 à 18:15 ]
356
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
izard
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 25 Juin 2008
Messages : 936

Réside à : Grenoble
Patientez...

La fusion est l'un des 3 interdits de l'animateur (avec la violence et le mensonge).
Voici un extrait du GPS louveteaux - jeannettes qui en parle :

Citation:
On parle de « fusion » lorsqu’une relation trop étroite et trop empreinte d’affectif s’établit entre un ou des enfants et l’un de ses chefs ou cheftaines. Chef-copain, confident(e) attitré, cheftaine particulièrement câline, chouchou ... la fusion, c’est l’absence de distance, ou la distance trop étroite.

Cette attitude n’est pas éducative puisque l’objectif principal de l’éducateur est de permettre à l’enfant de grandir .Donc, de devenir autonome, indépendant, libre. Pour cela l’enfant a besoin de confiance, pas d’intrusion.
357
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGDF  Profil de izard  Voir le site web de izard  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Qu'est ce qu'on attend d'un stage un (CEP 1, STIP, Tech' je crois)de la part des participants qui pour la plupart exercent la fonction d'assistants et non de chefs d'unités ? Une initiation aux pratiques, le comment faire ou bien un véritable recul sur des pratiques que certains (ceux qui n'ont jamais été scouts pendant au moins deux ans) ignorent en grande partie ? Pour pouvoir prendre du recul ne faut-il pas déjà une certaine expérience pratique, ce qui est rarement le cas d'une partie des assistants (surtout chez les louveteaux).

Héron, assignez-vous un tuteur à chaque équipe, pour la suivre dans son évolution, discuter avec elle, recadrer certaines choses ?
358
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
buffle_m
Bovidae
  
TECHNIQUE: 33 points
BONNE HUMEUR: 38 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 13 Fév 2008
Messages : 4 251

Réside à : ROANNE
Patientez...

HeronC, toi tu parles de 3 heures de formation en atelier, alors que Izard parle de 15 heures pour la semaine.
Donc, ça nous fait 21 h00 pour Heronc et 15 h00 pour Izard.

Et les gars, il faudrait vous mettre d'accord... sifflote
- Posté depuis mon mobile -
359
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de buffle_m  Voir le site web de buffle_m  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net