Mercredi 24 Juil 2019
04:41
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
La proposition SGdF Patrouilles est en ligne !
  Cliquez pour charger les messages précédents [...]
isari
Grand membre
  
TECHNIQUE: 28 points
BONNE HUMEUR: 35 points
Montagne : Alpiniste
Nous a rejoints le : 14 Janv 2010
Messages : 729

Réside à : Bordeaux
Patientez...

A travailler sur un problème, on oublie parfois qu'il est la solution à d'autres problèmes.

On veut des chefs proches de leurs jeunes, mais sans fusion. Dans ce cas, on n'a qu'à prendre des chefs âgés, il y a moins de risque. Mais on revient dans ce cas à ce qu'on voulait au départ, des chefs jeunes.
355
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis un routier en marche  Profil de isari  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
1
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-07 14:52:00, l'Exeat a écrit :


Mais je crois fermement que la vie en patrouille reste la meilleure façon de faire comprendre le système des patrouilles à des adultes.
Dans la pédagogie unitaire, la patrouille est l'unité de base du scoutisme et le CT est au service de ses CP pour les aider à la vivre au mieux.
Quoi de mieux qu'être patrouillard quelques jours pour en appréhender (ou s'en remémorer) les principes ?
Un chef qui ne comprend pas cette extraordinaire richesse pédagogique a tendance à faire du troupisme ou de l'animation d'animés : pas du scoutisme unitaire.


encore une fois, il y a du fantasme, car ce n'est pas là que réside la différence entre les formations unitaires et réformées.

Dans un Tech' ou un Appro' SGdF, les stagiaires sont également en équipe, avec leur tente d'équipe, leur coin d'équipe qu'ils construisent, où ils cuisinent, prennent leurs repas, font la vaisselle et préparent les jeux, veillées et temps prières qu'ils vont faire vivre à l'ensemble du groupe. Ces équipes vivent un Conseil quotidien et envoient un délégué au conseil de Stage où, avec un formateur, ils prennent les décisions pour améliorer la vie quotidienne, comme s'ils étaient les chefs de ce camp. Ils sont amenés,par la pratique, à analyser, la question de l'organisation, de l'anticipation, de la répartition des rôles, afin d'avoir une expérience à apporter à leurs jeunes à leur retour (tout comme dans un CEP en fait)

Sur une journée de stage, il y a en gros 3h par jours où ils sont en atelier de formation, ce que l'on nomme topo dans un CEP, où les méthodes actives (introduction - expérimentation - analyse - généralisation) permettent aux stagiaires de prendre du recul sur leurs pratiques.

La différence, c'est que dès le début, il est dit aux stagiaires : vous n'êtes pas des enfants, nous attendons de vous que vous vous comportiez comme des assistants d'unité ou des chefs d'unité.

[ Ce message a été modifié par HéronC le 07-06-2012 à 18:15 ]
356
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
izard
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 25 Juin 2008
Messages : 936

Réside à : Grenoble
Patientez...

La fusion est l'un des 3 interdits de l'animateur (avec la violence et le mensonge).
Voici un extrait du GPS louveteaux - jeannettes qui en parle :

Citation:
On parle de « fusion » lorsqu’une relation trop étroite et trop empreinte d’affectif s’établit entre un ou des enfants et l’un de ses chefs ou cheftaines. Chef-copain, confident(e) attitré, cheftaine particulièrement câline, chouchou ... la fusion, c’est l’absence de distance, ou la distance trop étroite.

Cette attitude n’est pas éducative puisque l’objectif principal de l’éducateur est de permettre à l’enfant de grandir .Donc, de devenir autonome, indépendant, libre. Pour cela l’enfant a besoin de confiance, pas d’intrusion.
357
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGDF  Profil de izard  Voir le site web de izard  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Qu'est ce qu'on attend d'un stage un (CEP 1, STIP, Tech' je crois)de la part des participants qui pour la plupart exercent la fonction d'assistants et non de chefs d'unités ? Une initiation aux pratiques, le comment faire ou bien un véritable recul sur des pratiques que certains (ceux qui n'ont jamais été scouts pendant au moins deux ans) ignorent en grande partie ? Pour pouvoir prendre du recul ne faut-il pas déjà une certaine expérience pratique, ce qui est rarement le cas d'une partie des assistants (surtout chez les louveteaux).

Héron, assignez-vous un tuteur à chaque équipe, pour la suivre dans son évolution, discuter avec elle, recadrer certaines choses ?
358
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
buffle_m
Bovidae
  
TECHNIQUE: 33 points
BONNE HUMEUR: 38 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 13 Fév 2008
Messages : 4 251

Réside à : ROANNE
Patientez...

HeronC, toi tu parles de 3 heures de formation en atelier, alors que Izard parle de 15 heures pour la semaine.
Donc, ça nous fait 21 h00 pour Heronc et 15 h00 pour Izard.

Et les gars, il faudrait vous mettre d'accord... sifflote
- Posté depuis mon mobile -
359
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de buffle_m  Voir le site web de buffle_m  Message privé      Répondre en citant
izard
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 25 Juin 2008
Messages : 936

Réside à : Grenoble
1
Patientez...

C'est tout simplement qu'on ne parle pas de la même chose :

Il y a 3 heures d'ateliers / jour en stage, soit 42 heures sur 2 semaines.
Parmi ces 42 heures, il y en a 15 qui sont dévolues à la pédagogie de branche.
360
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGDF  Profil de izard  Voir le site web de izard  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
1
Patientez...

Laricio, s'est corrigé.

Buffle, Izard parle de 15h de formation pédagogique sur le Tech' et l'Appro', mois je parle de 21h de formation en dehors de la vie de camp, dans laquelle s'intègre les 7h30 de formation péda sur un Tech' ou un Appro'. (Edit, Izard a répondu en même temps que moi)

Les 6h heures de plus sont des temps sur "comment bâtir un jeu ou une veillée ? Les caractéristiques des enfants et adolescents, la réglementation, le rôle et positionnement de l'éducateur, des ateliers de formation techniques, ...

le tuteur d'équipe, c'est une choix du directeur de stage. Je l'ai longtemps pratiqué, mais j'ai choisi une autre option :

il y a le formateur référent jeux, le formateur référent veillée, le formateur référent prière, tous les midi, un formateur déjeune avec les stagiaires, ce sont eux qui choisissent qui, et ce formateur, si l'équipe de formation l'estime nécessaire, peut être présent pour voir avec l'équipe comment s'organiser pour ce temps de vie quotidienne.

a la fin du stage, en relisant ce qui a été vécu, les stagiaires sont capables de sortir d'eux même les règles d'hygiène fondamentale dans la préparation du repas, les grands principes d'une journée type, ainsi que les éléments fondamentaux de la méthode scoute.

tout comme dans un CEP quoi... 75% de commun, je vous dis !
361
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
Tugen
Grand membre
  
TECHNIQUE: 23 points
BONNE HUMEUR: 29 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 24 Juil 2008
Messages : 620

Réside à : Bretagne
2
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-07 17:45:00, Izard a écrit :

La fusion est l'un des 3 interdits de l'animateur (avec la violence et le mensonge).

En tout cas avec la proposition patrouille ont peu dire que vous avez évité le 1er interdit : la fusion.
Il vous reste à éviter la violence et le mensonge ... Bon courage.

Au moins moi, je reste dans le sujet du fuseau ... nah
362
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis toujours prêt  Profil de Tugen  Voir le site web de Tugen  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
1
Patientez...

Le sujet du fuseau pourrait aussi être de savoir si préférer la proposition unitaire sous entends casser du sucre sur le dos de la proposition réformée ou inversement.

Avec PP, on a entendu dans les stages, les Assemblés territoriales et générales des choses que l'on n'entendait pas avant : la proposition unitaire est une proposition intéressante. Sur ce point, quasi personne n'a dit le contraire, sauf quelques extrémistes pédago bien loin du pragmatisme scout.

J'aimerai, entendre des unitaires dire que la proposition réformée est aussi intéressante, mais j'ai l'impression que c'est plus difficile...
363
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
1
Patientez...

Pas du tout! je n'adhère pas à la pro réformée, mais je trouve qu'elle a eu au départ le mérite d'essayer d'innover dans un contexte de pratique scoutes qui avaient probablement vieillies.

Maintenant, les unitaires ne peuvent pas intellectuellement avoir un regard bienveillant, car par principe ils sont issus de mouvements crées en réaction. Et la réaction est devenue un catéchisme. Tout a été figé années 60, le monde s'est arrêté: les unitaires ont trouvé le secret de l'éternelle jeunesse! Jamais ils n'en démorderont.
- Posté depuis mon mobile -
364
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
Vieux Singe
Grand membre
  
TECHNIQUE: 48 points
BONNE HUMEUR: 22 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 28 Janv 2009
Messages : 546
3
Patientez...

On a un peu l'impression de lire un débat similaire à celui entre les tenants de l'apprentissage de la lecture par la méthode syllabique et ceux qui préfère la méthode globale. Pas grande chance de converger in fine.

Le choix de la "technique" de formation est à mon avis très lié à certains aspects fondamentaux de la pédagogie scoute. Un exemple: il me semble que le rapport à l'autorité dans l'unitaire (et les signes visibles de fonction, barrettes, cordelière, etc...) font que le risque de "fusion" est probablement moindre que dans les pédagogies réformées. Pas étonnant alors que lors des formations, il y ait des différences d'approche ou de priorités par rapport à ces aspects.
Chaque pédagogie - unitaire ou réformée - a sélectionné et développé avec le temps (et de manière darwinienne) les techniques de formation correspondant le mieux à chacune des pédagogies. Il faut espérer que, toujours avec le temps, le pragmatisme a supplanté le dogmatisme éventuel des responsables formation de chaque pédagogie au sujet de ces techniques de de formation. C'est en suite un lieu commun d'affirmer que d'aller regarder ce que fait l'autre, pour apprendre de ses succès et de ses erreurs, sans pour autant chercher à mimiquer, est probablement une bonne idée. Quand HéronC rapporte ses discussions avec ses homologues des mouvements unitaires, c'est à mon avis précisément cela....

La technique des CEP fonctionne très bien pour de l'unitaire - on a bien assez de recul, il y a eu assez de variantes sur le sujet pour conclure. Par contre, je me garderais bien de conclure concernant l'applicabilité des CEPs aux pédagogies réformées. Et vice versa.

Je ne suis pas étonné que dans la partie "visible" de l'iceberg, le contenu des formations qui est formalisé (et présenté au Ministère) soit commun à près de 75% entre unitaire et réformé. Mais, il y a aussi tout le reste... qui dans l'unitaire relève de l'artisanat, du compagnonnage, de l'"être"... ce qui s'acquiert en observant, le vivant soi-même et qu'on ne peut trouver dans les livres ou via un topo...

Quant à prendre du recul par rapport à la méthode, pour ce que j'ai pu voir jusqu'à ce jour - il faudrait déjà que les stagiaires maîtrise la méthode avant d'envisager de pouvoir prendre du recul par rapport à elle! deux ou trois bonnes années comme chef d'unité semblent un minimum. Après un 3ème degré, quelques piges en CEP à bosser des sessions avec comme mentor un Mestre de Camp chevronné, alors oui, on peut parler de recul... Si la valeur n'attend pas l'age, l'age permet assez souvent d'approcher un recul qui échappe à la fougue de la jeunesse, d'où la présence bienveillante d'anciens dans les formations de certaines associations unitaires... Mais là encore, en filigrane derrière il y a des choix pédagogiques assez fondamentaux, comme la choix de la prééminence de la transmission par l’exemple, le compagnonnage et la reconnaissance de l'expérience des aînés vs le choix de progresser en faisant ses propres expériences.
365
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Vieux Singe  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
2
Patientez...

Attention, on ne parle pas de recul sur la méthode, mais de recul sur les pratiques.

Dans les 75% de commun, je parlais de 75% de formes commune puisque, il faut encore le redire, il n'y a pas de contenus imposés par "le ministère" (même si les derniers textes sortis sont inquiétants sur ce sujet)

Je pense franchement qu'avec la question de la formation, on est sur un faux débat, car ce n'est pas là que réside la différence.

Sur LTS, je ne sais plus qui disait que la distinction entre les mouvements classiques et réformés ne tenait pas à leur pratique pédagogique mais à leur vision de ce que devait être la société et du type d'homme et de femme à former pour cette société.

on pourrait tout à fait imaginer une pédagogie réformée permettant de bâtir la société voulue par les classiques, et une pédagogie unitaire permettant de bâtir la société voulue par les réformés.

le problème que nous avons eu avec PP, c'est qu'il y avait cet impression qu'on voulait bâtir la société voulue pas les classiques chez les SGdF. Ce n'est donc pas la méthode unitaire qui a été rejeté, mais la vision de société.

Exemple basique : parler d'allégeance ou parler d’adhésion sont des indices d'un projet de société différent. ce n'est pas pour autant que le concept d'allégeance est has been ou que le concept d'adhésion est moins fort.

Autre exemple : porter la culotte courte ou laisser le libre choix du bas de caisse. Cela reflète aussi une certaine vision de société. Ce n'est pas pour autant que la culotte courte est un outil de maltraitance ou que le bas de caisse multicolore est une preuve de laisser aller éducatif.

Tant que l'on voudra voir le fonctionnement de l'autre à la lumière de son propre projet de société, on continuera de se taper dessus. ce forum en est un parfait exemple.

Pour ma part, j'ai admis que le projet de société des AGSE n'était pas le mien. Ça ne fait pas pour autant de ce projet une anomalie éducative. Il y a même des pratiques de l'AGSE qui sont intéressante (organiser des jeux nationaux par exemple).
366
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Et une association scoute qui n'ait pas un projet précis sur la société se contentant de la prendre telle qu'elle est et non telle qu'elle la souhaiterait, et qui se bornerait à vouloir former de futurs citoyens aptes à faire leurs propres choix et à se faire leur propre vision de l'homme et de la société sans chercher à les formater ça existe ?
367
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Vieux Singe
Grand membre
  
TECHNIQUE: 48 points
BONNE HUMEUR: 22 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 28 Janv 2009
Messages : 546
Patientez...

Il n'y a rien d'imposé formellement et explicitement, mais pour obtenir et conserver son agrément d'accueil de scoutisme, il y a implicitement des incontournables (qui dans l'ensemble ne sont pas déraisonnables et relèvent du bon sens).

Même avec une large commonalité formelle entre les curriculum à plus haut niveau, l'approche éducative et les résultats peuvent être fort différents. L'école des Roches (à la grande époque), des établissements confessionnels comme St Jean de Passy et des collèges de ZEP affichent probablement de 75% de commonalité dans leurs programmes. Et pourtant, les gamins n'en sortent pas vraiment "formatés" pareils... On retrouve un peu ici la discussion sur LTS sur le PE d'un association, la différence entre ce qui y est écrit de manière formelle et l'interpretation (ou l'appropriation) qui en est faite dans la culture de l'association de manière beaucoup plus diffuse et qui se retrouve dans les formations.

Je te rejoins en ce sens que ces différences sur la formation ne sont que le symptôme des différences de vision de la société. Par contre, je ne suis pas convaincu que tous les outils (par exemple en terme de technique de formation) puissent servir avec la même efficacité toutes les approches ou toutes les visions. La segmentation est actuellement peut être trop forte, il y a peut être quelques outils communs ou partageables mais je ne crois pas que cela soit la panacée.

Old, sans retomber dans le débat scoutisme comme but en soi ou scoutisme comme moyen au service de xxx, simplement en écrivant qu'on souhaite "former de futurs citoyens aptes à faire leurs propres choix", on exprime déjà une certaine vision de la société où les citoyens peuvent faire des choix! Mais de manière plus fondamentale, pour être apte à faire un choix, il est nécessaire d'avoir un référentiel, une échelle de valeurs... et là où les différentes associations se différencient (ou se déchirent c'est selon), c'est sur ce référentiel lui même (où la manière de l'acquérir).
368
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Vieux Singe  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-08 18:50:00, Old GIlwellian a écrit :

Et une association scoute qui n'ait pas un projet précis sur la société se contentant de la prendre telle qu'elle est et non telle qu'elle la souhaiterait, et qui se bornerait à vouloir former de futurs citoyens aptes à faire leurs propres choix et à se faire leur propre vision de l'homme et de la société sans chercher à les formater ça existe ?


A mon avis, ca n'existe pas.
369
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Il en existe pourtant qui acceptent des membres ayant des projets fort différents dont certains voient le scoutisme comme un but en soi (dans le sens qu'ils font du scoutisme pour faire ou faire vivre du scoutisme à de plus jeunes) et d'autres qui le voient comme un moyen au service d'une idéologie (cette idéologie pouvant être une religion) et qui choisissent de ne pas trancher de manière radicale entre les deux. D'ailleurs une association peut très bien sembler avoir un projet mais ses membres ne pas vraiment y adhérer en totalité, voire même en majorité, plus par indifférence que par rejet la plupart du temps.

Je crois que la différence réside surtout dans la manière de faire passer ce référentiel de valeurs, qui peuvent très bien n'être que celles exprimées dans la Loi Scoute.
370
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Vieux Singe
Grand membre
  
TECHNIQUE: 48 points
BONNE HUMEUR: 22 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 28 Janv 2009
Messages : 546
2
Patientez...

La Loi Scoute et en particulier sa formulation sont loin d'être neutres et sont déjà porteurs d'un système de valeurs caractérisées: il suffit de voir les débats liés à différentes re-formulation.

Derrière le "scoutisme comme but en soi", il y a déjà un système de valeurs comme en témoigne la Loi Scoute qui est utilisée.

Et même si il est possible de voir la Loi Scoute comme simplement une traduction de la "loi naturelle" - définie par Benoit XVI comme « le message éthique inscrit dans l'être humain » et qui ne relève pas de la foi: tout le monde, croyants et non-croyants peut se retrouver dans cette plateforme de valeurs universelles - je crains que ce minimum commun de valeurs soit déjà beaucoup trop pour certains (suffit de voir les versions très « light » utilisées par certains) ou bien évidemment pas assez pour d'autres.

La définition de ces valeurs universelles est déjà un jugement de valeurs et sujet à débat...
371
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Vieux Singe  Message privé      Répondre en citant
CASTORE
Rongeur

Nous a rejoints le : 08 Fév 2005
Messages : 3 258

Réside à : wwwest
Patientez...

Oui, cela est vrai depuis que la philosophie a réduit le sens de l'expression "morale naturelle" .

Pour Aristote, et les thomistes après lui, on entendait pas "naturel" à l'homme ce qui était dans sa nature, c'est à dire conforme à ses fins dernières.

Aujourd'hui, ce mot est réduit au sens naturel=biologique.(la notion de fins dernières ayant été allègrement évacuée...)

Or nous avons affaire à une nature (=biologie) blessée elle aussi par le péché originel.On ne peut donc chercher dans la biologie des raisons de justifier comme intrinsèquement bon tel ou tel comportement, on trouvera forcément un contrexemple dans cette même nature. Reste alors le socle culturel: il n'y a de valeurs éthiques que sur un minimum culturel commun.
372
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis RIAUMONT un jour...  Profil de CASTORE  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...

Hé, bé ! intello dodo...
373
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net