Mardi 21 Nov 2017
14:49
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

 

          
Auteur
La proposition SGdF Patrouilles
trident
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 28 Fév 2009
Messages : 1 739

Réside à : Montréal, Québec
1
Patientez...

Citation:
Le 2015-12-30 11:05:00, OLIVIERsgdf77 a écrit :

la proposition 4 branches n'a JAMAIS abandonné la patrouille!
En fait, si. Au départ Vieil homme , tout a été vidé avec l'eau de la baignoire et puis, progressivement au fil des décennies, certains éléments sont revenus, mais jamais autant que dans la pédagogie unitaire.

L'un des piliers de la patrouille est sa longévité de ses membres. Or dans la péda scindée, la durée est courte et même que dans certaines association, les patrouilles sont faites et défaites à chaque année, le CP étant élus pour la nouvelle année. Ce type d'organisation n'a vraiment rien à voir avec la péda unitaire.
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ASC  Profil de trident  Message privé      Répondre en citant
sarigue
Didelphidé
 



  
TECHNIQUE: 54 points
BONNE HUMEUR: 23 points
Scène : Troubadour
Nous a rejoints le : 04 Janv 2004
Messages : 5 899

Réside à : Vie à Rueil-Malmaison, Scout ailleurs
3
Patientez...

Bon.

Petit passage vraiment exceptionnel par ici (je ne sais même plus comment je me suis re-retrouvé ici... je sais par contre pourquoi j'étais parti. et je continue à penser qu'un forum -morceau d'internet donc en grande partie automatisé- qui ferme ses portes les jours de fête chrétienne pour obliger son public -pas forcément chrétien- à aller voir ailleurs ce jour là est quelque chose d'inconcevable. Et aussi qu'obliger des membres à changer de pseudo surtout de façon rétroactive après avoir pondu une règle de circonstance est tout aussi inadmissible. Bref), parce que je ne peux pas laisser Olivier ne donner que son point de vu sur la PP.

(petite digression au passage : les SGdF étaient 65'000 lors de la fusion en 2004. Ils ont passé les 70'000 il y a deux ans ou trois ans... Au passage, on nous avait annoncé je crois 10'000 adhérents de plus. Ou 10% je ne sais plus. Mais dans les deux cas ça veux dire qu'en 2004... on n'était pas 65000. Aaaahhh... Les scouts et les chiffres...)


D'abord pour ceux qui ne me connaissent pas :

- J'ai toujours été SdF puis SGdF. Depuis 1993
- MOI AUSSI j'ai été chef GSE. Akela. Pendant 2 ans. Et formé en CEP1 et en CEP2
- Et j'ai donc aussi été chef SGdF. Louveteaux. Et formé Tech et Direction de camp (ah oui: et puis j'ai suivi un Cham aussi)
- Et "accessoirement", j'ai aussi 2 années d'expérience ENF, puis aussi quelques camps avec des EEUdF, des SUF, des pionniers, des éclaireurs...


Formé SGdF ET "scoutisme traditionnel", c'est donc tout naturellement que j'ai rejoint "Patrouilles"...

Sur Patrouilles


La gestion de la proposition a été catastrophique et une honte pour le mouvement. Je dis bien, une honte.

L'AG... et les équipes dirigeantes


Dire que "l'assemblée générale est souveraine" pour ce qui est du refus de la proposition, c'est bien gentil. C'est vrai statutairement, mais c'est quand même bien gentil : une assemblée générale, ça se manipule.
La plupart des votants sont des chefs et cheftaines, pour certains, c'est leur première AG. Ils ne maitrisent pas forcément les tenants et aboutissements de telle ou telle décision (et pour certains, ils ne maitrisent pas forcément la structure et le fonctionnement même d'une association... (Rôle de président/bureau/conseil, ...). On ne va pas leur en vouloir bien sûr, mais du coup, en toute logique, ils se tournent vers leurs chef de groupe ou leur délégué territorial.
Conséquence : pour manipuler une AG, il suffit de convaincre la moitié de 60 délégués territoriaux ! C'est vite fait ! D'autant que les DT, eux, se retrouvent dans l'année en "collège des DT" et ce qui s'y dit... N'est pas forcément bien connu de tous.

Par ailleurs, c'est une première équipe (sous la présidence de Guillaume Légault) qui a lancé le projet "Patrouilles"... Mais c'est une seconde équipe (sous la présidence de Gilles Vermot-Desroche) qui l'a achevé (dans tous les sens du terme, du coup...)
Et sur ce coup là, si j'apprécie cette ouverture de la part de Guillaume, je trouve plus que dommage qu'il n'ait pas terminé ce qu'il avait commencé. Franchement, j'ai même envie de dire "ça ne se fait pas".
Quant à l'équipe qui a pris la suite, elle aurait voulu couler Patrouilles qu'elle ne s'y serait pas prise autrement !

Déjà en 2011, l'AG ("souveraine") avait demandé une meilleure communication. Qu'a fait la direction générale ? Elle a freinée des 4-fer tout ce qu'elle pouvait !! Les documents pour l'AG 2012 concernant Patrouilles sont sortis au dernier moment, d'abord sur les réseaux (forum, sites web...), en "forcing"... Il y a fort à parier qu'il n'y aurait eu aucun document ou presque sans cela !

De façon générale, à chaque AG, Patrouilles a été maltraité. Particulièrement par certains DT qui revenaient sans cesse "à la charge".

Il y a même eu des distributions de tract "anti-patrouilles" !! Ce n'était plus un mouvement scout, on aurait plutôt dit un hémicycle politique dans lequel chacun tape sur l'autre !
Des tracts qui d'ailleurs (j'en ai gardé un ou deux exemplaire) montraient bien à quel point la pédagogie unitaire était très mal connue (ou alors, c'était de la désinformation. Ce qui est pire)

Autrement dit on a fait voter des adhérents sur une chose qu'ils ne connaissaient pas !! Facile alors de manipuler les foules !

Et en 2012, ce qui s'est passé est tout simplement honteux et indigne du scoutisme ! Après avoir été insulté pendant les années "d'expérimentation" ("cailloux dans la chaussure", "peste de brune"...), nous avons été rejeté sous les applaudissements ! Oui oui : des applaudissements et des cris de victoire pour un rejet !!!
Pire ! Un rejet qui, j'en ai eu un témoignage peu après, aurait été acquis (à 20 voix près) au cours d'un vote ayant fait apparaître de graves irrégularités ! Ainsi, un DT aurait été vu en train de poser 32 bulletins (!!) dans l'urne, là où les règles SGdF (statuts ou RI je ne sais plus) n'en autorisent que 3 (sa voix + maximum 2 pouvoirs). Et l'assesseur ne s'est contenté que de dire "pas plus de 3" mais a-priori, semble-t-il, sans empêcher pour autant ledit "vote"....

Bref, la gestion a été absolument catastrophique et les SGdF n'ont pas été scouts !. Le sont-ils d'ailleurs encore ??
Le pire est sans doute l'absence d'excuses de la part des dirigeants à l'équipe Patrouilles...

Et pour moi, tous ça porte un nom : La trahison !

Le mouvement n'est pas scout, il a manqué à de nombreux articles de la loi scoute : confiance, loyauté, fraternité, "pureté" des paroles (et des actes...), etc. Tout simplement HONTEUX. Et j'en veux très, très, très profondément au mouvement pour cela.

D'autant qu'il a affiché cette ouverture pédagogique comme, justement, une "ouverture", pour la "diversité".
Le mouvement s'est désormais, à mes yeux, "fermé".
Pourtant, il continue d'oser parler "ouverture" et "diversité", il continue d'oser parler d'aller "vers ceux qui ne nous ressemblent pas". Tu parles ! De belles paroles oui ! Aller vers ceux qui nous feront paraitre encore plus politiquement correct, c'est certains ! On veut notre quotas de pauvres, de malades et d'handicapés. Une année, il a même été question d'envisager une sorte de "discrimination positive" pour que ces populations puissent passer en tête des listes d'attente pour les inscriptions !
Par contre, l'ouverture vers celui "qui nous ressemble mais pas tant que ça", vers celui qui est peut-être "un peu tradi" à nos yeux, celui qui est, disons-le tout net, à notre droite.... Alors lui non.......
C'est ça l'ouverture ??

Ce que deviennent les groupes


Beaucoup n'étaient que de "petits groupes". Ils ont quitté le mouvement soit en quittant le scoutisme, soit en rejoignant les SUF, soit en rejoignant les GSE. Dans tout les cas en mettant la clé sous la porte. A ma connaissance AUCUN n'a "basculé" en 4-banches.
Aux dernières nouvelles il restait un survivant, quelque part à l'Ouest. Un groupe qui marchait plutôt pas mal avec 2 ou 3 patrouilles de guides motivées. Mais que va-t-il ou que s'est-il passé lorsque les responsables de groupe ne pourront plus assurer leur charge ? Car nul n'est éternel.

Patrouilles avait sa place, et ce n'est pas du "GSE-like"


Dire :

« nos différent mouvement s'adresse (meme si ce n'est pas voulu ) à des tranches de société différente! J'ai été FSE et SDF au meme endroit, je sais de quoi je parle!!!!! »

Et ainsi prétendre que GSE et Patrouilles, c'est du pareil au même, c'est faire le jeu de ceux qui nous ont rejeté, et surtout, c'est bien mal connaitre ce qu'est une association d'éducation !

Un point FONDAMENTAL sépare les association, et il n'a RIEN, mais alors absolumentrien à voir avec la pédagogie : ça s'appelle Le projet éducatif.
Et on peut très bien appliquer le projet éducatif des SGdF avec une pédagogie en 3-branches !
Et c'était bien le but ! (je dis ça dans ma plus grande naïveté... parce qu'il semble que certains révaient surtout d'une grande unité catholique en un seul mouvement et donc en mettant fin aux SUF et GSE...)

Parce que moi, je suis adepte de la péda 3-branche. Oui, je crois que c'est là que le scoutisme s'exprime le mieux.
Pourtant, j'apprécie aussi assez la vision SGdF, de vouloir assurer que "l'égalité n'est pas similitude" et de faire la distinction entre les garçons et les filles sans pour autant tomber dans les clichés et forcément tout séparer. Concrètement, j'apprécie la possibilité d'avoir des unités séparées mais aussi des unités mixtes dans lesquels, je cite le PE, « devront être aménagé des temps d'activité ensemble et des temps d'activité séparés », et d'avoir - dans une certaine mesure - une même pédagogie pour les garçons et les filles, avec les mêmes supports (livrets, insignes...) J'apprécie aussi le lien entre les SGdF et l'Eglise, "catholique ET ouverts à tous", lieu de transmission de l'Evangile sans pour autant devoir être catéchumène pour prononcer sa promesse et progresser.

Où trouver tout cela sinon chez Patrouilles ? Les SUF distinguent garçons et filles dès le plus jeune âge ; les GSE le font dès l'âge éclaireurs. Et personne ne permet la coéducation de l'unité (et encore moins la mixité de la maitrise). Les SGdF, eux... On une péda 4-branches.
Une péda 3-branches avec la vision SGdF ? Voilà qui comblerait vraiment un manque dans le monde scout. Même s'il ne doit y avoir que 1% du mouvement qui applique cette péda, ce n'est pas un problème (la proposition "Vent du large", c'est seulement 14 groupes sur 800 ! Patrouilles avait 8 groupes en 3 ans, et avait un énooooooorme potentiel)

Alors oui peut-être que les premiers temps, ça ressemblait "un peu trop" à du GSE. Il aurait fallut laissé le temps aux dirigeants de Patrouilles, venant des GSE, de "s'adapter", de voir que les groupes mixtes, c'était possible. De voir que le pantalon ou le bermuda, il pouvait aussi être beige et pas seulement bleu marine (et même que dans notre groupe "populaire", on était en jean. Oui, oui), etc.
Mais après quelques années, la "diversité" au sein de Patrouilles aurait pu être similaire à celle des "4-branches", avec ses "tradi" et ses "modernistes"... Mais on n'a pas laissé le temps.

Un peu de pédagogie


Je ne voulais pas répondre à ce sujet mais difficile d'y résister...

Le scoutisme


Citation:
OLIVIERsgdf77 a écrit :

la proposition 4 branches n'a JAMAIS abandonné la patrouille!


Oh que si !
Tu le dis toi-même d'ailleurs : « on ne demande pas la meme chose à un pré-ado de 13-14 ans qu'a un ado de 15,16 voire 17 ans! »
Et un jeune de 16 ou 17 ans, un chef de patrouilles, qui a pour but de mener sa patrouille avec des jeunes de 12 ans dedans, il n'a pas DU TOUT la même mission ni qu'un jeune de 13-14 ans qui représente son "équipage", ni qu'un jeune de 16-17 ans qui représente sa bande de pote du même âge !

D'ailleurs, c'était un point dont il était question sur le tract anti-patrouilles : "Comment ? Confier la responsabilité d'une équipe à un jeune de 17 ans ?"
Oui.
Oui, la patrouille est sous la responsabilité morale de son CP. Il a 17 ans ! A cet âge là, on commence à passer le BAFA ! Et personne n'est choqué d'avoir des chefs louveteaux de 17 ans ! Pourquoi l'être quand c'est un CP qui n'a à sa "charge" que 5 ou 6 autres jeunes ?! (dont seulement 2 ou 3 de 12-14 ans...)


Par ailleurs la patrouilles est "pérenne". Elle a une histoire, elle a une identité. D'où d'ailleurs les outils tels que le staff, les flots, etc.
Un chef de troupe ne met pas n'importe quel jeune dans n'importe quelle équipe : il prend avis auprès du chef de meute pour connaitre la personnalité du louveteau qu'il accueille par exemple. Et si nécessaire, un jeune peut être amené à changer de patrouille pour en rejoindre une qui lui "correspond" mieux.
Quant au jeune qui se retrouve premier CP de l'histoire de la patrouilles et qui "fonde" en quelque sorte cette patrouille, c'est souvent pour lui une fierté, surtout quand la patrouille existe encore 10 ans plus tard !

Le coeur de la vie du scoutisme, ce n'est pas le groupe, ce n'est pas la troupe : c'est la PATROUILLE.
D'où d'ailleurs l'existence de "patrouille libre".

"Tu veux faire du scoutisme ? Trouve toi une bande de 4 ou 6 potes et on y va". Le scoutisme, c'est aussi simple que cela ! Il faut sortir de je-ne-sais-quelle grande école pour ne pas le comprendre et aller mettre une "organisation" autour de ça. BP disais "au début, j'ai eu une idée. Nous avons un mouvement. Et si nous n'y prenons garde, nous n'aurons bientôt qu'une organisation". C'est exactement ce qu'il se passe !

Que fait l'équipe ? Elle se fonde autour d'un "projet". Elle se fait et se défait donc. Aucune histoire, aucune identité. Tout ça parce que des penseurs ont décidés qu'il fallait "faire un projet" et qu'en plus comme ça "ça va permettre à tout le monde de connaitre tout le monde".
Oui mais non. FBI. Fausse Bonne Idée.

Le scoutisme, il ne fait que "canaliser" les tendances des jeunes pour en tirer du bon:
Les jeunes aiment vivre en bande. Et qui dit bande, groupe, dit forcément leader - il y en a toujours un ! -
Le scoutisme, il va dire au leader "je te fais confiance, ne me trahis pas". Et le leader, plutôt que d'entrainer ses potes dans des conneries, va les tirer vers le haut.
Les jeunes aiment l'aventure. Le scoutisme en offre. Pas en faux autours d'un feu monté sur support en pierre et contrôlé par 20 jerrican et 10 extincteurs façon "on vit dans la nature, on est éco-responsable éco-citoyen et même jusqu'aux éco-feuillées où on fait des éco-crottes", mais en permettant aux jeunes de partir à l'aventure à travers des grands-jeux de 24h dans laquelle il y a des grands-méchants, des fusées à main et des fumigènes; et où le ravitaillement est "largué" (et j'exagère à peine...)
Les jeunes aiment les rites, symboles et autres "cérémonies secrètes". Le scoutisme leur offre un salut réservé à eux seul et porteur de sens positif, des insignes qui montrent leur "grade" et leurs compétences et les incite à faire mieux, des engagement par une "promesse" basée sur une "loi" qui n'a rien de gnangnan et qui est même très adulte - médite-la profondément tu verras - Oui : le scoutisme dit à un jeune de 13 ans : "tu peux t'engager sur une loi d'adulte". La même, d'ailleurs, sur laquelle les adultes qui veulent jouer avec ces jeunes s'engagent aussi, parce que sinon "t'es pas de notre bande". Et une loi et une promesse qui dure toute la vie ! On ne se "réengage" pas sur un nouveau texte, avec une nouvelle loi, à 15 ans et à 17 ans et à 20 ans ! Non ! La loi et la promesse scoute, elle est vrai aussi (surtout ?) en grandissant !
Le tout ponctué par des rites et des cérémonies solennelles, pourquoi pas la nuit à la lueur des torches au bord d'un lac ou dans le désert; et non pas des "fêtes" basées sur un "chant festif" façon "je veux déployer mes ailes et être une étincelle" ou avec des insignes données à-la-va-vite façon "c'est cool t'as estimé que t'avais réussis"...
(et je ne parle pas des mouvements dans lequel se pratiquent certains rites du soir dans lequel un jeune - ou moins jeune d'ailleurs - se voit proposer de porter une sorte de pseudonyme......)

Bref, l'aventure vrai. En tout sécurité, mais "l'aventure vraie" quand même.


Le louvetisme


Citation:
es-tu sur de connaitre la branche louvetisme? réduire les sizaines à des équipes de jeux, c'est au minimum TRES mal connaitre cette péda!!


Désolé mais là c'est toi qui connait TRES mal le louvetisme !
Tu as sans doute été GSE, mais probablement pas chef : pas formé CEP ni eu l'occasion d'appliquer le louvetisme en tant que chef.
Mais, SI, les sizaines sont essentiellement "des équipes de jeux" et existent essentiellement dans un but organisationnel : faire les sizaines en février-mars, ce n'est pas grave !!
Pourquoi ?
Parce que le louvetisme N'est PAS du scoutisme ! Et c'est un ancien chef louveteaux qui le dit !
Le louvetisme prépare et préfigure le scoutisme. C'est en cela qu'il existe des sizaines : préfigurer la patrouille, sans pour autant en être une : un sizainier n'est pas un "mini-CP", et contrairement aux patrouilles, les sizaines peuvent elle être faites et défaites d'une année sur l'autre.
Autrement, c'est tomber dans le travers du "mini-scoutisme". Or, un louveteau n'est pas un scout. Laissons-lui le temps de découvrir le scoutisme plus tard, d'une part quand il en aura plus l'âge et les capacités (encore une fois un sizainier n'est pas un "mini-CP"), et d'autre part parce que ça évitera de le lasser : un document de l'OMMS démontrait d'ailleurs que plus les associations s'ouvrent aux bas âges, plus il "perd" chez les grands (pour deux raisons : 1- l'association prend une image de "mouvement d'enfants" plutôt que de "mouvement de jeune" - dommage quand on sait qu'au contraire, le scoutisme s'adresse avant tout aux ados - et 2- parce que les jeunes se lassent !).

Le reste


Citation:
pour info, extrait du contenu de l'aide à la prise de fonction destiné aux chefs avant leur Tech (équivalent CEP 1) :

-Auto éducation par l’action
-Promesse et Loi
-Vie en équipe et jeu des conseils
-Vie dans la nature
-Apprentissage par le jeu
-Progression personnelle
-Le cadre symbolique
-La relation éducative

je pense que tous les mouvements scouts digne de ce nom doivent s'y retrouvé, sinon je ne comprend plus rien.....


Hé bien tous les mouvements ne s'y retrouvent sans doute pas... Sans doute ne sont pas "digne de ce nom" ? (facile ce qualificatif d'ailleurs : ca permet de jeter ceux qui pensent différemment...)

"Auto-éducation par l'action"... Rien que ça...C'est du vocabulaire de strasseux, d'énarque, de dirgeant, de ce-qu'on-veut... mais certainement pas d'une personne qui sait encore un tant soit peu animer des jeunes dans l'esprit du scoutisme en bref, être chef scout.
Le scoutisme, bon sang, c'est SIMPLE !
Qu'est-ce que c'est que ce vocabulaire pompeux ! (qu'on ne retrouve guère que chez les SGDF d'ailleurs...)
Par ailleurs le scoutisme, ce n'est pas "UNE" loi et "UNE" promesse mais "LA" loi scoute et "LA" promesse scoute. Parce que celui qui ne s'est pas engagé sur la même chose que moi, qui ne suis pas la même loi que moi, aussi respectable soit cette loi, comment peut-il faire partie de "ma bande" ?
Ce n'est pas non plus "UN" cadre symbolique mais c'est "L"'imaginaire scout! (et ne me sors pas le laïus habituel sur la différence entre "cadre symbolique" et "imaginaire" : je le connais, et il n'existe guère que chez les SGdF et éventuellement d'autres mouvements du SF. Ca permet juste de compliquer encore le scoutisme) Cet imaginaire scout qui fait que justement on part à l'aventure parce qu'on est "scout", on joue à être un scout au sens premier du terme (= éclaireur militaire, en mission, discret, dans la nature, qui se débrouille). Du coup par exemple, on ne se met pas à "aimer la nature et les animaux" et à jeter ses déchets à la poubelle parce qu'on est "éco-citoyen". On le fait parce qu'on est scout et qu'un bon scout ne laisse pas de trace de son passage (quel éclaireur, quel espion, laisserait une trace de son passage ?)
(Et elle est LA, l'éducation par le jeu... Pas à travers les jeux plus ou moins bien pensé et organisés qui rythment la journée. Je joue à être éclaireur, je m'habille comme lui, j'ai des insignes qui montrent mon grade et ma compétence, et j'agis comme lui ce qui me permet de progresser sans trop m'en rendre compte en savoir, savoir-faire et savoir-être par exemple en apprenant à connaitre la nature et à ne pas y laisser de trace, ou encore à agir avec honnêteté et probité...)








Sur ce.........
1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF (SdF), ex-ENF, ex-GS  Profil de sarigue  Voir le site web de sarigue  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 110 points
BONNE HUMEUR: 66 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 385

Réside à : Paris
1
Patientez...

Ne mettons pas la charrue avant les boeufs ! C'est surtout sans les valeurs exprimées dans les articles de la Loi scoute et dans la Promesse qu'il n'y a pas de scoutisme. Très tôt il y a eu des scouts dans des sanatoriums, des instituts pour jeunes aveugles, des scouts en fauteuil roulant avec une technique réduite au minimum, mais un excellent esprit scout. La question est de savoir quelles valeurs sont mises en avant par les associations, pas si elles font le salut au drapeau à 8h15 du matin, rasso au carré et petit doigt sur la couture de la culotte de velours, doigts dans des gants blancs of course ! Les valeurs prônées par les tenants de la proposition patrouille étaient elles en tout points celles que voulaient mettre en avant ceux qui l'ont rejetée ?
2
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 110 points
BONNE HUMEUR: 66 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 385

Réside à : Paris
Patientez...

C'est ainsi qu'ont survécu beaucoup d'unités scoutes sous le joug communiste en Tchécoslovaquie et en Hongrie jusqu'à la chute du mur de Berlin, camouflées en groupes de jeunes espérantistes, de la croix rouge, de pompiers volontaires, d'ornithologues, etc... on sortait le foulard dans les bois. Curieux que dans une "démocratie" occidentale on fut contraint de se livrer à de telles pratiques pour avoir la paix, même si parfois la police du "politiquement correct" (et je ne parle pas du "scoutement correct")utilise des méthodes dignes de la Stasi, comme la délation, la désinformation, la manipulation des esprits, la réécriture de l'histoire, la calomnie, le mensonge éhonté, le trucage des faits et des chiffres...
3
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute


© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net