Dimanche 20 Sept 2020
06:57
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
a propos de la chevalerie!
eric
Membre notoire

Nous a rejoints le : 03 Juil 2003
Messages : 81
Patientez...

vous dite dans votre projet de fraternité...
que la chevalerie est morte: la citation est la suivante:
"Ordre de Chevalerie, ou chevaleresque ?

Comme Ph du Puy de Clinchamps, nous croyions que la chevalerie est bien morte et que les ordres de chevalerie d’aujourd’hui ne signifient plus rien. En revanche, comme lui nous pensons que le scoutisme est intrinsèquement chevaleresque. Est-ce suffisant pour créer un ordre de chevalerie ? Non. Est-ce suffisant pour créer un ordre chevaleresque ? Peut-être. La nuance entre les deux n’est pas vaine. Le premier concept incarne une réalité disparue de la chevalerie. Le second incarne des valeurs et un mouvement inspiré par la chevalerie".

comment pouvez vous dire que la chevalerie est bien morte et que les ordres de chevalerie ne signifie plus rien, comment pouvez vous tirer de tel propos alors par exemple vous ne savez ce qu'es le foulard de sang, qui est un ordre de chevalerie , comment pouvez vous tirer de tel propos , franchement je suis affligé, et je pense qu'avant de tel chose, il faudrait d'abord savoir de quoi on parle avant de dire des choses sans savoir!!!



[ Ce Message a été édité par: eric le 13-08-2003 21:24 ]
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE Marin (routier)  Profil de eric  Message privé      Répondre en citant
Oryx
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 31 points
Forêt : Pisteur
Nous a rejoints le : 13 Mai 2003
Messages : 3 798

Réside à : Paris
Patientez...

Eric,

Je ne suis pas moi-même membre du Foulard de Sang; je t'avoue même que c'était plutôt pour moi une sorte de mythe, ayant peut-être existé à une époque, mais aujourd'hui surtout entretenu par le livre de Jean-Louis Foncine et par quelques groupes scouts. Mais tu sembles en faire partie, et tu es donc bien mieux placé que moi pour savoir ce que c'est.

La question de départ est en fait simplement la suivante : qu'est-ce que la chevalerie ? quelle est la distinction entre Ordre de Chevalerie et ordre chevaleresque ?

Pour moi, la chevalerie n'existe plus. Ne serait-ce qu'en se référant à l'étymologie, la chevalerie ne correspond plus à rien aujourd'hui. La chevalerie, c'est le ferment d'une société tripartite, répartie entre les oratores (ceux qui prient), les bellatores (ceux qui combattent) et les laboratores (ceux qui travaillent). La chevalerie correspond alors au deuxième ordre, mais n'existe que par sa place dans la société.

Cette vision est, je te l'accorde idéale et théorique (des Ordres de Chevalerie de moines-soldats étaient ainsi à cheval sur deux ordres). Mais en tout cas, au plus tard au XVII°, on peut dire que cette organisation n'existe plus; pour deux raisons : l'apparition de la bourgeoisie amène l'émergence d'une nouvelle classe, celle des "possédants" qui ne rentrent pas dans le cadre des laboratores dans la mesure où ils ne fournissent aucun travail manuel. Mais surtout, la chevalerie elle-même s'est tuée en refusant sa tâche initiale : celle de combattre.

Sans doute, ici ou là, certains ont gardé la même vision, mais elle ne correspond alors plus à ce qu'est réellement la société.

En revanche, certains ont conservé les "valeurs" chevaleresques, voire dans certains cas les cérémonies. Mais c'est là justement que se pose la distinction entre ordre de chevalerie et ordre chevaleresque : les ordres de chevalerie ne peuvent plus exister (où s'ils subsistent encore aujourd'hui, ils n'ont plus du tout leur vocation première) dans la mesure où ils ne sont plus un élément structurant de la société, mais des ordres chevaleresque trouvent leur place dans la mesure où ils gardent les mêmes références et "valeurs" que ceux qui les ont inspirés (je souligne à dessein "ordres" pour bien marquer que ceux-ci peuvent conserver aussi certaines cérémonies des ordres de chevalerie).

Mes propos ne sont en rien une attaque contre le Foulard de Sang ou tout autre ordre du même genre, mais je dirai plutôt une remarque de vocabulaire .

Mais peut-être interprètes-tu la différence entre chevalerie et chevalersque différement ?
1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF (plus dans l'active)  Profil de Oryx  Message privé      Répondre en citant
Wallaby
----------

Nous a rejoints le : 29 Janv 2003
Messages : 211

Réside à : aix en provence/Grenoble
Patientez...

Il est curieux de constater que la question:
"existe-t-il encore des ordres de chevalerie?"
fasse débat.....
heureusement qu'on est dans un contexte...

fss wallaby
2
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Scouts et Guides de franc  Profil de Wallaby  Message privé      Répondre en citant
Louis Fruchard
Chef - vieux loup
  
TECHNIQUE: 43 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Educateur
Nous a rejoints le : 28 Sept 2003
Messages : 530

Réside à : Nord
Patientez...

" C’est alors très clair, et plus clair encore pour nous, Scouts de France, qui avons voulu préciser notre attitude morale, en insérant dans notre Loi Scoute ce mot que nous sommes seules à y avoir inscrit :

" Le Scout est courtois et CHEVALERESQUE "

(…) N’ayant pas fait de coupures et de réserves dans cet héritage, nous pouvons dire:

" TOUT ce qui est chevaleresque est notre ", et reprendre la formule admirable de notre premier Chef – Scout, le général de Maud’huy :

" Le Scoutisme c’est la chevalerie mise à la portée de tout le monde ".

Cependant, une restriction est à faire. Si l’âme de la chevalerie revit dans le scoutisme catholique (…) le chevalier n’est pas le scout complet, car ce que j’appellerai le " corps " du Scoutisme lui est étranger ou indifférent. "

(Père Sevin. Le Chef juin 1922 n° 4 p. 58 – 59)
3
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF. (V.O. ou A.O.C ?)  Profil de Louis Fruchard  Message privé      Répondre en citant
Bessou
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 26 points
BONNE HUMEUR: 21 points
Église : Acolyte
Nous a rejoints le : 27 Oct 2002
Messages : 996

Réside à : Grand Ouest
Patientez...

Petit racourci au sujet de la chevalerie:

La chevalerie du Moyen-âge résulte de deux influences: germanique et romaine.

On trouve chez les germains le rite de remise des armes. Le garçon devient alors un guerrier comme tous les autres hommes de la tribu.

Chez les romains, seuls quelques hommes sont chargés de faire la guerre. Certains ce sont enrichis et le Sénat les considère en mesure d'acheter leur équipement. Montant à cheval, ces derniers deviennent naturellement les chefs. Ils sont à distinguer des cavaliers qui ne sont, dans l'armée romaine, que des auxiliaires.

La rencontre, notamment en France, de ses deux cultures auxquelles on a ajouté un bon zeste de chrétienté a donné naissance à la chevalerie.

Le chevalier est donc un meneur d'hommes chargé par l'Eglise de défendre l'Eglise. Comme l'a souligné Oryx, il prend une place bien précise dans la société tripartite. Une des conséquences est qu'un ordre de chevalerie ne peut pas être secret, bien au contraire.

On peut objectivement dire que cette acception de la chevalerie est morte, en particulier en Europe où il n'y a plus d'Eglise à défendre...

En revanche on peut considérer que la chevalerie n'est pas complètement morte si on accepte de la voir évoluer vers la réinstauration de l'Eglise.


Il est aussi important de noter que dans l'imaginaire de nos contemporains le mot chevalerie n'a plus réellement le sens d'antan; autre raison de la considérer morte.


Eric, peut-être pourrais-tu nous parler du Foulard de Sang et nous dire en quoi il peut être appelé ordre de Chevalerie. Pour l'instant, je ne vois pas du tout.

_________________
Pour Dieu et pour la France.

[ Ce Message a été édité par: Bessou le 07-06-2004 16:44 ]
4
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF et FSE  Profil de Bessou  Voir le site web de Bessou  Message privé      Répondre en citant
Louis Fruchard
Chef - vieux loup
  
TECHNIQUE: 43 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Educateur
Nous a rejoints le : 28 Sept 2003
Messages : 530

Réside à : Nord
Patientez...

L’esprit de la Chevalerie est surtout la " consécration de toute la vie à la protection des opprimés, le sacrifice de tout son être à la défense de la justice, " ce qui faisait dire à Léon Gautier qu’elle est " le sacrifice à l’état d’institution. "

" Est chevalier – je cite le même auteur – qui donne à ses frères son âme et sa vie, qui place l’honneur au dessus de tous les biens de ce monde, qui aime les petits et les faibles." (P. Forestier. L’esprit du Scoutisme. Le Chef n° 185 nov. 1941 p. 8 à 11)

" Que l’on ne crie pas à l’archéologie. Nous ne prétendons pas ressusciter le chevalerie matériellement. Ce mot désigne à la fois une institution qui a disparu, et un esprit qui doit survivre. " (Père Forestier. " L’esprit du Scoutisme " Le Chef n° 185 nov. 1941, p. 8)

Comme le faisait remarquer déjà en 1275 (!) Raymond de Lulle :
" … Car la chevalerie n’est pas tant dans le cheval que dans le chevalier. Et pour cela, le chevalier qui dresse bien son cheval mais donne à lui - même et à son fils de mauvaises coutumes et de mauvais enseignements fait de lui – même et de son fils, si faire se peut, des bêtes et fait de son cheval un chevalier ".
(Le livre de l’ordre de la Chevalerie ch. VI p. 73)
5
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF. (V.O. ou A.O.C ?)  Profil de Louis Fruchard  Message privé      Répondre en citant
jaguar42
Joyeux membre
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Montagne : Randonneur
Nous a rejoints le : 17 Fév 2004
Messages : 348

Réside à : Forez
Patientez...

Oui, la chevalerie est bien morte dans le sens médiéval et donc historique du terme mais la pensée chevaleresque existe encore et est perpétuée grâce essentiellement au scoutisme.
Quel idéal que l'idéal chevaleresque !!! quel exemple que la vie de Du Guesclin, Saint Louis ... mais je pourrais citer d'autres chevaliers : Guy de Larigaudie, Tom Morel.
La chevalerie a disparu mais pas l'esprit chevaleresque. Les ordres de chevalerie sont d'ailleurs encore nombreux et le scoutisme est assez marqué par la pensée chevaleresque : sens de l'honneur, promesse, devises ...
6
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGSL-ENF  Profil de jaguar42  Message privé      Répondre en citant
Labo-Scout
Chef - vieux loup
 
  
TECHNIQUE: 31 points
BONNE HUMEUR: 0 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 08 Mars 2004
Messages : 280

Réside à : de Riaumont
Patientez...

" L’Ere des croisades a vu naître au sein des Ordres de Chevalerie le moine – chevalier, religieux et homme de combat, et à côté de lui le chevalier prêtre, aumônier ou chapelain de l’Ordre de Malte, ou du Saint – Sépulcre. Nul n’estimait alors que l’homme élevé par Dieu à la plus haute dignité de ce monde, dût, en recevant le sacerdoce, abdiquer noblesse et chevalerie ; nul ne pensait que le Code d’Honneur qui régissait la vie des Frères laïcs fut de trop mince valeur pour être proposé à ceux qui, étant de noblesse divine, se devaient d’être les premiers entre les chevaliers de Jésus – Christ ".
(P. Sevin. Point de départ de ses “Positions Sacerdotales”)
7
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis de Riaumont  Profil de Labo-Scout  Voir le site web de Labo-Scout  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net