Mardi 21 Mai 2024
09:57
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
les BSA et les homosexuels ne s'entendent pas.
  Cliquez pour charger les messages précédents [...]
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
1
Patientez...

Je me souviens de mes premiers cours de philo, où le prof nous expliquait qu'on avait en nous des tendances masculines+féminines ! (sans doute un reste de l'évolution de Darwin)?

Sauf , qu'il (le prof) ne nous a jamais donné les proportions, et je suppose qu'elles sont différentes selon les individus ?

Une sensibilité de femme dans un corps d'homme, ou une sensibilité d'homme dans un corps de femme : c'est sans doute ça l’homosexualité ?
La science ne nous éclaire pas beaucoup .

L'homme et la femme sont des êtres tellement complexes, qu'il est difficile de comprendre, tous les comportements, habituels et inhabituels .

Malheurs aux minorités !

je crois qu'on doit faire ( de notre mieux) avec ce que la nature nous a donné .Parce qu'il y a des gros, des maigres, des intelligents et des imbéciles, voir des homos,surtout dans le milieu des artistes, mais la religion ( chrétienne et œcuménique)nous dit d'admettre tout le monde .
Même les homos sont fils de dieu, je ne parle même pas des lois .

Pour la COMPRÉHENSION :

C'est vrai, que si on commence à mettre des barrières, parce que c'est facile, et pas fatigant , on ne va pas beaucoup progresser !

Un Scout ne doit pas se limiter aux idées arrêtées , en disant ça ne me plait pas, c'est condamné par la religion, je suis contre , et je m'assois dessus .

Il y a des scouts homos, parce que dans la société , il y a des homos, c'est la loi des statistiques , nous n'y pouvons rien, restons pratiques, et surtout tolérants.

Moins on s'occupe de la vie privée des autres, et mieux on se porte, n'oubliez pas les paroles de l’Évangile qui nous interdisent de juger .
83
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
Marc-SL
Joyeux membre
  
TECHNIQUE: 22 points
BONNE HUMEUR: 17 points
Rivière : Nageur
Nous a rejoints le : 14 Nov 2009
Messages : 274

Réside à : Autriche
Patientez...

Je crois surtout que le clientélisme est la forme la plus facile d’avoir du succès, en cela quand le BSA a fermé la porte à l’homosexualité, il ne fait pas preuve de courage, mais de paresse intellectuelle et s’enferme dans une vision monobloc. Quand l’armée américaine a ouvert la porte aux mœurs alternatifs, ils ont fixé des conditions de non-militantisme, cette position est nette et sans bavures et moi cela me plait que la réflexion a abouti. Le message qui est passé par le BSA est pour moi homophobe, car contrairement à l’armée américaine il ne fait que rappeler une position et ne propose rien d’autre qu’un codicille moral et qu’il est inapplicable.
Cette paresse intellectuelle de la part du BSA est le reflet de ceux qui ont des croyances extrêmes et qui mènent l’association après l’avoir phagocyté de la tolérance et l'ouverture. J’ai connu plusieurs chefs de troupe qui l’était, une cheftaine également, chez certains je l’ai appris que plus tard, l’aventure était aux rendez-vous des activités, les camps marchaient bien, les gamins contents, et ces personnes d’excellent(e) scoutmestre, il aurait fallu les mettre dehors pour un manque d’éthique à la morale religieuse ??? Pire encore, parce qu’un ragot traine ici et là... Moi je trouve très dérangeant qu’une Gestapo des mœurs traine dans le scoutisme !

Mendu quel progrès !

Django, je ne vois aucune difficulté, je pense qu’il est possible d’être lesbienne et d’élever un enfant qui sera hétéro parce que c’est son attirance. Le fait d’avoir été cheftaine scoute pour moi ne relève d’aucune anomalie, l’anomalie aurait été de te priver de cette aventure.
84
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien Scout Libre  Profil de Marc-SL  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Quand on voit des trucs comme cela on s'aperçoit que l'armée américaine n'a pas beaucoup évolué depuis Paton
http://rhinoden.rangerup.com/generals-speech/
85
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
django
Membre
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Rivière : Nageur
Nous a rejoints le : 10 Fév 2012
Messages : 37

Réside à : lille maintenant vers toulouse
Patientez...

merci a tous pour vos réponses.je me sens maintenant beaucoup plus a l'aise car certains propos me chagrinait.certains sur le forum sont surement homo je pense aux plus jeunes l'exclusion morale étant de mon point de vu une vraie torture. cette " difference" m'a permis de cheminer dans la vie avec peut etre plus d'empathie envers mon prochain.quand j'étais étudiante et l'homosexualité dans la liste des perversions(retirée depuis)je me demandais ou etait l'erreur.je tiens a preciser que ma foi est restée intacte.
86
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis gdf  Profil de django  Message privé      Répondre en citant
Vieux Singe
Grand membre
  
TECHNIQUE: 48 points
BONNE HUMEUR: 22 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 28 Janv 2009
Messages : 546
1
Patientez...

Citation:
Le 2012-07-29 12:16:00, django a écrit :

[...]je tiens a preciser que ma foi est restée intacte.


Sur le rapport entre foi (catholique) et homosexualité, le témoignage de Philippe Arino donne un éclairage intéressant.

http://www.padreblog.fr/quand-un-jeune-homosexuel-defend-leglise

http://www.araigneedudesert.fr/

87
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Vieux Singe  Message privé      Répondre en citant
Marc-SL
Joyeux membre
  
TECHNIQUE: 22 points
BONNE HUMEUR: 17 points
Rivière : Nageur
Nous a rejoints le : 14 Nov 2009
Messages : 274

Réside à : Autriche
Patientez...

OldG. Le speech du général est emblématique, je connais très bien les armées du monde, mieux sans doute que le scoutisme des pays. Tu as parfaitement raison avec le Gal Patton pour quelques militaires même de très haut rang, il reste un modèle. La vulgarité du discours est édifiante et pas rare du tout aux États-Unis. Il existe heureusement une chaine de commandement plus politique dans la strate juste au-dessus. Si nous donnions les clefs de l’arme atomique au seul contrôle des militaires nous ne serions plus ici, la crise de Cuba aurait à coup sûr enclenché une guerre mondiale, sans compter tout ce qui s’est passé dans les années 70/80 ou nous ne sommes plusieurs fois pas passé loin de tirs balistiques réels (DEFCON2). Les américains auraient sans doute vitrifié la moitié du globe et ainsi imposé une vision de la démocratie par le marteau, ce n’est pas la première fois.

J’apprends ce jour que dans le Mississipi un pasteur n’a pas pu procéder à la cérémonie de mariage d’un couple noir à cause de la pression des paroissiens.
"Aux Etats-Unis, un pasteur d’une église baptiste de Crystal Springs, dans le sud du Mississipi, a refusé de célébrer l’union de Charles et Te'Andrea Wilson, un couple noir. Le pasteur a cédé aux pressions des fidèles de son église qui l’ont menacé de le remplacer si cette cérémonie se tenait dans l'enceinte religieuse, majoritairement fréquentée par des Blancs (Source RFI)"

Sans aucun doute le BSA est exactement dans la même logique. C’est complètement incroyable pour nous Européen. C’est pour cela que le BSA reste une entité de personnes faibles et sans courages qui travaillent à la solde des groupes de pression. Il est également fréquent de voir ces comportements racistes et déterminés dans les communautés religieuses extrêmes (de toute religion). Je ne connais pas l’autorité religieuse des pasteurs, je ne sais même pas s’il y en a une, mais quand même, la vision des USA qui a trempé dans la BUSH attitude se retrouve de plus en plus à l’index pour ses actes d’exclusions de tel ou tel. Martin Luther King doit se poser bien des questions.

L’exclusion, le racisme, le sectarisme, l’extrémisme sont bien un cancer pour le monde et nous montre que la facilité c’est d’exclure et que la difficulté est bien d’inclure.
88
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien Scout Libre  Profil de Marc-SL  Message privé      Répondre en citant
django
Membre
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Rivière : Nageur
Nous a rejoints le : 10 Fév 2012
Messages : 37

Réside à : lille maintenant vers toulouse
Patientez...

bonsoir. marc.sl et vieux singe.
89
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis gdf  Profil de django  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...

Dans ce débat, on n'a pas parlé de l'AMG ( les filles), qui aux US ne semblent pas d'accord avec les BSA !

Plus conciliantes , les demoiselles comme souvent les femmes plus pratiques et moins idéologiques ?
90
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Les Girl Scouts of America ?
91
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Job
Membre notoire

Nous a rejoints le : 06 Avr 2010
Messages : 61
1
Patientez...

Citation:
Alexandre, je crois surtout que Jésus dit d'aimer tout le monde. Rien à voir avec le fait de prendre n'importe qui pour éduquer les jeunes qui nous sont confiés. Pourquoi crois-tu qu'on exige un extrait de casier judiciaire ? Il est évident qu'il y a des contre-indications, même quand les chefs se font rares les associations doivent en refuser qui ne conviennent pas.
Puisque tu parles de péché, tous les chefs que je connais sont pécheurs, mais il y a des péchés qui sont plus profondément en contradiction avec les principes de certaines associations (et je ne parle pas que d'homosexualité). Et le problème n'est pas tant d'avoir péché (1 fois, 2 fois, 100 fois), mais de continuer sans se poser de question dans une voie contradictoire avec le mouvement qui fait confiance au chef.
Par contre, accueillir comme scouts des jeunes qui ont déjà fait des c...ies diverses et variées correspond à la mission d'une association scoute.


Désolé je réponds tard, j'étais en camp d'été ^^ (hé oui, je suis encore CT en activité :p)

Plusieurs mélanges dans cette réponse :

- C'est intéressant, pour toi l'évaluation de la sexualité des chefs est du même ordre que demander leur casier judiciaire... On en viendrait presque à se demander si tu ne regrettes pas que l'homosexualité ne soit plus un délit en France ?

- L'homosexualité est une "contre indication" pour être un bon chef ? Je trouve ce propos totalement hallucinant désolé (qu'on ne me fasse pas de procès d'intention : je ne suis pas homo... je n'ai aucune "cause" à défendre !)

- Tu parles de pécher sans se poser de questions. Qu'est ce que tu en sais ? Tu sondes les reins et les coeurs pour savoir comme le jeune adulte vit sa situation ? Comment il la verbalise ? Quelle publicité il en fait ?

Je sais que la position de l'AGSE est très claire sur ces questions de "moeurs" : toute personne qui ne correspond pas aux critères de l'Eglise est à dégager sans ménagement : jeunes chefs en concubinages, homos, divorcés remariés et autres "dégénérés". Pour être chef, il ne suffit pas d'avoir envie et d'être compétent, il faut aussi faire un état complet de sa situation de vie. Mais bon, il y a une "clientèle" à satisfaire derrière tout ça.

C'est d'ailleurs en raison de cette vision extrêmement charitable et humaniste que je quitte l'AGSE maintenant que mon service est fini. Je refuse de m'associer à une association qui discrimine les gens illégalement et qui heurte profondément l'accueil de tous qu'exige ma foi en Christ.
92
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Job  Message privé      Répondre en citant
Vieux Singe
Grand membre
  
TECHNIQUE: 48 points
BONNE HUMEUR: 22 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 28 Janv 2009
Messages : 546
4
Patientez...

Citation:
Le 2012-08-07 16:49:00, Alexandrejob a écrit :

[...]
Je sais que la position de l'AGSE est très claire sur ces questions de "moeurs" : toute personne qui ne correspond pas aux critères de l'Eglise est à dégager sans ménagement : jeunes chefs en concubinages, homos, divorcés remariés et autres "dégénérés". Pour être chef, il ne suffit pas d'avoir envie et d'être compétent, il faut aussi faire un état complet de sa situation de vie. Mais bon, il y a une "clientèle" à satisfaire derrière tout ça.
[...]



L'AGSE estime que, comme mouvement d'Eglise, elle ne peut s'appuyer que sur des chefs / éducateurs qui sont en accord avec la doctrine de celle-ci. Ceci est valable dans tous les domaines pas seulement concernant les "moeurs". Cette position est clairement affichée et assumée sans la moindre ambiguïté. Elle est d'ailleurs reprise dans le texte de l'investiture.

Il n'est pas question de sonder les reins et les coeurs - mais un certain nombre de situations sont la manifestation explicite et publique - et le résultat d'un choix volontaire pérenne - d'un désaccord avec les positions de l'Eglise. Il s'agit simplement d'être cohérent et d'en tirer les conséquences.

Jamais vu d'investiture sous la torture: ces paroles sont prononcés librement par le futur chef. Maintenant si un chef promet des choses auxquelles il ne croit pas et bafoue sciemment et de manière ostentatoire, il y a un sacré problème de confiance entre ce chef et l'association.

Maintenant quand ces situations se passent, la confiance est rompue - même si on tombe parfois rapidement dans de l’émotionnel, il y a aussi des cas où un dialogue adulte a lieu et il est possible de trouver une autre manière de servir. Ce ne sont pas ces cas là qui sont colportés par le bouche à oreille, pas assez sensationnels.

L'Eglise donne l'exemple: un directeur diocésain de l'enseignement catholique a été récemment remercié... parce qu’il venait de divorcer et de se remarier.

Pour utiliser une métaphore qui a déjà été filé sur ce forum, quand on s'inscrit dans un club de judo, on ne peut pas exiger de pratiquer le karaté au lieu du judo, et un instructeur ne peut pas y exiger d'enseigner le judo en donnant l'exemple du karaté.
93
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Vieux Singe  Message privé      Répondre en citant
Job
Membre notoire

Nous a rejoints le : 06 Avr 2010
Messages : 61
1
Patientez...

Citation:
L'AGSE estime que, comme mouvement d'Eglise, elle ne peut s'appuyer que sur des chefs / éducateurs qui sont en accord avec la doctrine de celle-ci. Ceci est valable dans tous les domaines pas seulement concernant les "moeurs". Cette position est clairement affichée et assumée sans la moindre ambiguïté. Elle est d'ailleurs reprise dans le texte de l'investiture.

Il n'est pas question de sonder les reins et les coeurs - mais un certain nombre de situations sont la manifestation explicite et publique - et le résultat d'un choix volontaire pérenne - d'un désaccord avec les positions de l'Eglise. Il s'agit simplement d'être cohérent et d'en tirer les conséquences.

Jamais vu d'investiture sous la torture: ces paroles sont prononcés librement par le futur chef. Maintenant si un chef promet des choses auxquelles il ne croit pas et bafoue sciemment et de manière ostentatoire, il y a un sacré problème de confiance entre ce chef et l'association.


L'investiture ne fait dire à aucun moment au chef qu'il doit être un saint en s'engageant. A l'image de la promesse, on s'engage à faire "de son mieux", pas d'être saint en faisant la promesse... Encore une dérive "à la Menu" ce genre de discours qui fait courir une image hiératique complètement sublimée du chef d'unité... Il y a vraiment un vocabulaire à rénover car elle ne colle pas avec la réalité du tout !

Citation:
Maintenant quand ces situations se passent, la confiance est rompue - même si on tombe parfois rapidement dans de l’émotionnel, il y a aussi des cas où un dialogue adulte a lieu et il est possible de trouver une autre manière de servir. Ce ne sont pas ces cas là qui sont colportés par le bouche à oreille, pas assez sensationnels.


J'ai vu des cas franchement scandaleux à tout point de vue. Dieu merci, ça ne me concernait pas. Si cela avait été mon cas, je pense que je n'aurais franchement pas laissé passer.

Citation:
L'Eglise donne l'exemple: un directeur diocésain de l'enseignement catholique a été récemment remercié... parce qu’il venait de divorcer et de se remarier.


Et elle donne des contre-exemples !

Le cardinal de Vienne, Christoph Schönborn, a justement confirmé, dans ses fonctions, un jeune homme homosexuel à qui on avait proposé d'intégrer un conseil pastoral. Le cardinal a estimé que la sincérité du garçon et sa foi éprouvée justifiaient son maintien à cette fonction.

A titre personnel, je trouve la décision de l'évêque de Nancy (puisque c'est de sa décision que tu parles) lamentable à tout point de vue. Je préfère largement celle du Cardinal Schonborn qui respire la charité et l'accueil. L'humain avant le dogmatique... Le sens du concret, avant la primauté des "principes" appliqués froidement. Le scout n'est il pas l'ami de tous (y compris des homosexuels, désolé de te décevoir...) ?

Citation:
Pour utiliser une métaphore qui a déjà été filé sur ce forum, quand on s'inscrit dans un club de judo, on ne peut pas exiger de pratiquer le karaté au lieu du judo, et un instructeur ne peut pas y exiger d'enseigner le judo en donnant l'exemple du karaté.


Cette métaphore est à mon sens totalement hors sujet. La question c'est : est ce qu'on peut être un bon éducateur chrétien si on n'est pas un saint ? L'exemple des apôtres est pour moi une belle réponse à cette question : n'est ce pas Pierre qui jusqu'à la fin aura été tenté de renier le Christ ? Jésus n'est il pas allé le chercher jusqu'à sa dernière heure pour le questionner sur son attitude ? (Quos vadis Domine...)

Et si on arrêtait de demander aux jeunes adultes chefs d'unité d'être faits à une image qu'ils sont en train de construire ? Si on voulait bien prendre la peine de les aider plutôt que de leur imposer un moule dans lequel il n'est pas toujours facile de se fondre ?
94
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Job  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

La question est aussi de savoir si des parents sachant qu'un chef mène une vie qui n'est pas conforme à ce qu'ils espèrent pour leurs enfants, une vie qu'ils considèrent comme n'étant pas un exemple à suivre, accepteront de les lui confier. Si les parents n'ont pas confiance dans un chef cela signifie qu'ils n'ont pas confiance dans l'association qui accepte de le nommer comme chef. En choisissant l'AGSE plutôt que les SGdF (quand il existe un choix local) les parents s'attendent à un certain type d'éducation. C'est comme lorsqu'ils choisissent une école privée hors contrat parce que l'école publique ou l'école privée sous contrat ne répond plus à leurs attentes, parce qu'elles ne respectent pas ou plus certaines valeurs considérées comme primordiales. Cela il faut l'accepter à moins d'être un ayatollah de la pensée unique.
95
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
1
Patientez...

Sans doute que chaque cas est différent, peut aussi avoir son histoire, il serait dangereux de faire des généralités, sans explication .

Attention aux jugements lapidaires .

Les Zeuropes passent pour être psychorigides ...? ça dépend surtout des hommes .

Maintenant, le contrat semble clair, vous avez le choix très souvent entre les Zeuropes, Suf, et Frances (les plus connus).
Le style n'est pas le même, quoi que bien souvent, la différence n'est pas si grande que ça !

Sauf que pour les uns, c'est avec patrouille ou sans patrouille (une grande différence pour les ados).

Le système patrouille, qui est une petite communauté efficace, me semble plus garantir les jeunes contre des dérives toujours possibles .(avis tout personnel)

L'histoire montre souvent que ceux qui passent leur temps à faire la chasse, aux hors normes, le sont eux même !
parce que les autres n'y pensent pas .
96
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
Job
Membre notoire

Nous a rejoints le : 06 Avr 2010
Messages : 61
Patientez...

Citation:
La question est aussi de savoir si des parents sachant qu'un chef mène une vie qui n'est pas conforme à ce qu'ils espèrent pour leurs enfants, une vie qu'ils considèrent comme n'étant pas un exemple à suivre, accepteront de les lui confier. Si les parents n'ont pas confiance dans un chef cela signifie qu'ils n'ont pas confiance dans l'association qui accepte de le nommer comme chef. En choisissant l'AGSE plutôt que les SGdF (quand il existe un choix local) les parents s'attendent à un certain type d'éducation. C'est comme lorsqu'ils choisissent une école privée hors contrat parce que l'école publique ou l'école privée sous contrat ne répond plus à leurs attentes, parce qu'elles ne respectent pas ou plus certaines valeurs considérées comme primordiales. Cela il faut l'accepter à moins d'être un ayatollah de la pensée unique.


J'estime que les désidératas des parents ne sont pas aussi "homogènes" dans le choix d'inscrire leurs enfants à l'AGSE plutôt qu'aux SGDF. Certains, effectivement, estiment qu'il est "non négociable" d'avoir des chefs qui, sur la forme, donnent l'image de "bons cathos bien comme il faut" (si possible avec la bagouze-chevalière au doigt et tutti quanti).

D'autres, veulent que leur enfant fasse...du scoutisme avant tout (et oui...c'est surprenant n'est ce pas ?) avec la pédagogie unitaire et dans la foi catholique vécue dans les activités.

Les motivations des parents sont donc très...disparates et je pense qu'il n'est pas du rôle d'une association de sacrifier à toutes les demandes. Si demain vous avez des parents qui veulent, par exemple (on l'a vu !), seulement un chef de troupe sorti de Cyr ou un CT qui soit un "bon noble", vous estimez que si vous ne faîtes pas droit à cette demande vous rompez la "confiance" avec eux ? Les parents ne sont pas des clients. Nous n'avons pas à satisfaire à toutes leurs exigences non plus...

A partir du moment où le chef ne fait pas publicité de ses divergences avec le magistère, qu'il est en totale conformité avec ce dernier dans les activités proposées et qu'il est un bon chef scout, je pense que toute ingérence dans sa vie privée devient un abus. Là encore, vous surinterprétez les désirs des parents. A ma connaissance, seule une toute petite minorité bruyante (comme d'hab) est souvent à l'origine de ce genre "d'affaires". La majorité s'intéressera d'avantage à la manière dont leurs enfants vont scouter (sécurité, pédagogie, esprit scout etc.) plutôt que de savoir si leur chef va X fois à la messe hors des scouts et s'il est en concubinage...

Après, j'estime que le scoutisme ce n'est pas faire du catéchisme enrobé de méthode scoute, mais du scoutisme agrémenté de la foi catholique. Il y a une inversion des priorités qui me semble assez préjudiciable.

Là encore, je dis tout ça sans être concerné par ces problèmes puisque je suis "en règle" avec le magistère (désolé pour ceux qui voulaient écrire au Saint-Office...). Cependant, j'ai vu des situations profondément scandaleuses de mon point de vue. Je confesse, toutefois, mon incompréhension pour ce genre d'attitudes. Je suis issu d'un milieu non chrétien pour qui ces questions de "moeurs" ne sont pas du tout exacerbées. Du coup, j'ai du mal à comprendre autant de crispations sur tout ça... Question de milieu et d'origine sociologique sans doute.
97
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Job  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
1
Patientez...

'autres, veulent que leur enfant fasse...du scoutisme avant tout (et oui...c'est surprenant n'est ce pas ?) avec la pédagogie unitaire et dans la foi catholique vécue dans les activités.

C'est vrai, que c'est une idée à laquelle on ne pense pas toujours aujourd'hui , être scout pour faire du scoutisme . ( parce que ,certains font du scoutisme ligth)

Faire, vraiment du scoutisme, ça relativise beaucoup de choses, parce qu'il faut faire face aux agressions de la nature ,
ça permet de s'isoler d'un monde pas si charitable que ça !

Tous ces commentaires, me rappellent la situation dans telle ou telle petite ville, où radio lavoir se gargarisait des derniers ragots , aucun rapport avec le scoutisme .

Sans oublier, qu'au milieu de la nature, avec juste une tente pour vous protéger, vous faites moins le malin, qu'à la sortie de la messe le dimanche à la cathédrale !

On oublie souvent que le scoutisme, c'est dans l'action, je crois que heureusement, on n'a pas le temps de penser à tout ça (une discussion de forum )le principal est de conserver l’azimut !

Comme en bateau de tenir le cap .
98
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
1
Patientez...

Alexandre, tu dis des choses assez justes, et puis patatrac, tu vides ton sac, et tout sort. Tu me fais rire avec le cyrard, parce que des CT cyrards, à mon avis on les compte sur les doigts d'une petite main, et encore en faisant l'addition de tous les mouvements! des redede, ça oui, mais je ne vois pas au nom de quoi ils ne mériteraient pas d'être chefs scouts; avec la bagouse en plus, bof, attention au doigt en faisant du froissartage, mais pas plus ridicule que la gourmette de Kevin. Dire que les parents choisiraient telle unité en fonction d'une de ces critères, tu me fais rire. Il n'y a qu'à Versailles qu'ils auraient cette option, ailleurs, ils vont où le magasin est ouvert, et merci qu'il le soit encore.

Pour ce qui est des moeurs, sujet plus délicat. Mais se pose t-il vraiment? Le milieu scout traditionnel n'attire pas vraiment des gens qui font du voyeurisme de leur vie privée ou de leurs tendances. Il y a une autorégulation implicite.

Enfin, chaque mouvement a ses défauts. Chaque entreprise ou organisation humaine aussi. L'important, c'est de pouvoir y vivre à l'aise avec son propre référentiel. Si tu arrives d'un camp de troupe, tu as dû pouvoir vivre et faire vivre ce à quoi tu crois pendant trois semaines, sans interférence de ton mouvement. C'est ça qui est important, le reste, les grands principes de gouvernement, les postures officielles, on s'en fout.
99
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
Job
Membre notoire

Nous a rejoints le : 06 Avr 2010
Messages : 61
Patientez...

Citation:
Alexandre, tu dis des choses assez justes, et puis patatrac, tu vides ton sac, et tout sort. Tu me fais rire avec le cyrard, parce que des CT cyrards, à mon avis on les compte sur les doigts d'une petite main, et encore en faisant l'addition de tous les mouvements! des redede, ça oui, mais je ne vois pas au nom de quoi ils ne mériteraient pas d'être chefs scouts; avec la bagouse en plus, bof, attention au doigt en faisant du froissartage, mais pas plus ridicule que la gourmette de Kevin. Dire que les parents choisiraient telle unité en fonction d'une de ces critères, tu me fais rire. Il n'y a qu'à Versailles qu'ils auraient cette option, ailleurs, ils vont où le magasin est ouvert, et merci qu'il le soit encore.


Hé bien détrompe toi, cela a existé et existe encore dans certains endroits et pas qu'à Versailles hélas... Tu as le droit de ne pas me croire, mais je sais ce que j'ai vu aussi.

Les cyrards, quand tu es en Bretagne (où je suis maintenant), c'est un peu plus fréquent d'en voir je te rappelle... et les conditions de leur "recrutement" dans les troupes me laissent vraiment... dubitatifs pour rester poli. Mais c'est un autre sujet.

Quant aux "redede", je n'ai rien contre eux. Simplement, je dis que des parents qui choisissent leur unité en fonction de la chevalière du chef et de sa particule, j'en connais. Pour moi, c'est un critère qui n'en est pas un. Je me fiche totalement de savoir si le mec est redede pour savoir s'il est un bon chef ou pas. Cependant, tout le monde ne pense pas ça. Donc oui je vide mon sac par rapport à certaines attitudes franchement peu scoutes que j'ai pu voir de la part de nos "chers parents".

C'est pourquoi lorsque j'entends le laïus sur la confiance et les obligations de satisfaire notre clientèle dans ses désidératas, je dis : attention. Toutes les revendications parentales ne sont pas légitimes. C'est le scoutisme qui doit être notre premier souci.

Citation:
Pour ce qui est des moeurs, sujet plus délicat. Mais se pose t-il vraiment? Le milieu scout traditionnel n'attire pas vraiment des gens qui font du voyeurisme de leur vie privée ou de leurs tendances. Il y a une autorégulation implicite.

Enfin, chaque mouvement a ses défauts. Chaque entreprise ou organisation humaine aussi. L'important, c'est de pouvoir y vivre à l'aise avec son propre référentiel. Si tu arrives d'un camp de troupe, tu as dû pouvoir vivre et faire vivre ce à quoi tu crois pendant trois semaines, sans interférence de ton mouvement. C'est ça qui est important, le reste, les grands principes de gouvernement, les postures officielles, on s'en fout.


Naturellement. Néanmoins la vie du mouvement ne se résume pas camp d'été, tu le sais bien. J'ai pu faire vivre un scoutisme que j'estime de qualité à mes scouts, c'est ce qui est essentiel. Mais ces postures sur les moeurs des jeunes chefs (qui n'ont pas qu'un caractère "officiel" et symbolique) me choquent profondément. Cette année j'ai pu voir, avec d'autres, comment elles se sont manifestées et avec quelle violence. C'est d'ailleurs à cette occasion que j'ai découvert leur existence... Si j'avais su, j'aurais pas venu, comme disait l'autre.
100
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Job  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
1
Patientez...

au pif, tu vaux surement mieux que ta dernière phrase. Il y a toujours un certain pourcentage de choses qu'on n'aime pas dans une organisation, tant sur les principes que sur les hommes en place. Je ne sais plus qui disait que tout idéal s'avilit en s'incarnant. Mais tant qu'on peut y faire du bon boulot, on y va.
101
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...

Des parents qui choisissent en fonction ...., s'ils choisissent, ou qu'il peuvent choisir, ils ont bien de la chance .

En principe , on fait du scoutisme près de chez soi (me semble t il );

Il y aurait encore des chevalières ? S'appeler Dupont ou Durand, en bretagne Legall, ce n'est pas mal aussi, parce qu'on passe inaperçu!

en général, on ne choisit pas son nom de famille . et pas toujours son assoce scoute, en cliquant sur internet .

comme le dit Laricio, avec qui pour une fois, je suis d'accord, y a t il vraiment problème ?
102
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
Job
Membre notoire

Nous a rejoints le : 06 Avr 2010
Messages : 61
Patientez...

Citation:
au pif, tu vaux surement mieux que ta dernière phrase. Il y a toujours un certain pourcentage de choses qu'on n'aime pas dans une organisation, tant sur les principes que sur les hommes en place. Je ne sais plus qui disait que tout idéal s'avilit en s'incarnant. Mais tant qu'on peut y faire du bon boulot, on y va.


Disons que j'ai été très déçu par l'AGSE en voyant certaines choses... Ceci en fait partie. J'ai beaucoup reçu dans cette association, pour autant il y a des points d'achoppements qui sont très durs à avaler pour moi. Là encore, en tant que CT, j'ai tout à fait pu faire vivre un scoutisme épuré de tous les "à côté" qui peuvent le gâcher. J'ai donné, je pense, entière satisfaction à mes supérieurs et au mouvement dans mes fonctions. Néanmoins, certaines choses ne passent plus dans l'esprit "général" et j'ai peur que cela ne s'arrange pas vraiment vue l'évolution du catholicisme français (mais c'est un autre débat).

C'est pourquoi je m'interroge si je ne suis pas d'avantage "taillé" pour l'esprit SGDF, dont je pense partager les finalités (à la différence des Europe). Je crois que le scoutisme cherche à former avant tout des adultes libres et épanouis dans la société. A l'inverse, je ne crois pas qu'il ait pour but de former des chevaliers de la nouvelle évangélisation. Du coup, par "cohérence", je préfère quitter le scoutisme et réfléchir à ce que je vais faire. Voilà pour ma "petite histoire".

Citation:
Des parents qui choisissent en fonction ...., s'ils choisissent, ou qu'il peuvent choisir, ils ont bien de la chance .

En principe , on fait du scoutisme près de chez soi (me semble t il );

Il y aurait encore des chevalières ? S'appeler Dupont ou Durand, en bretagne Legall, ce n'est pas mal aussi, parce qu'on passe inaperçu!

en général, on ne choisit pas son nom de famille . et pas toujours son assoce scoute, en cliquant sur internet .

comme le dit Laricio, avec qui pour une fois, je suis d'accord, y a t il vraiment problème ?


Là encore, on est bien d'accord sur tout ça. Mais hélas, j'ai vu des exemples très malheureux. D'où ma remarque qui tend à nuancer l'argument donné plus haut sur "on rompt la confiance avec les parents si on a un chef en concubinage ou pire homosexuel". La question, à mon sens, c'est : les parents viennent ils pour que leurs enfants scoutent ; ou pour donner un prolongement ludique au cours de caté ? Sur ce sujet, je pense que les parents ne doivent pas tout mélanger sur ce qu'est un mouvement scout... Leurs motivations pour inscrire leur enfant dans telle ou telle assoc sont très diverses. Certaines sont légitimes, d'autres, nous n'avons pas à y faire droit. C'est ce que je voulais montrer par l'exemple des Cyrards et autres redede qui ont la faveur "par principe" de certains parents. Si en cours d'année, le chef cyrard-redede est remplacé un roturier enseignant dans le public, on "rompt" la confiance qu'ils avaient mis de choisir cette unité en raison de la situation du chef ?
103
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Job  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...


Personnellement, ce ne sont pas mes parents qui ont choisi, c'est moi qui ait demandé l'autorisation, comme la plupart de mes copains .
à l'époque, il n'y avait guère que les scouts de France, le choix était simple ;

C'est vrai qu'il existait, il existe toujours des parents qui envoient leurs enfants parce que c'est catho !

Mais finalement ça ne dérange personne .

Chez les SDF de l'époque, c'était une façon de voir la religion d'une façon intéressante et vivante !

c'est vrai que si mes parents avaient pensé que le C T était homo ?
Oui, mais ce n'était pas encore la mode !

je crois que nous étions assez bien armés ( avec des poignards) contre ce genre de dérive, et que chez les scouts on est adulte plus tôt ,au moins à cette époque .

je crois que rien que d'en parler, ça fait avancer le sujet !

Les forums sont utiles .
104
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
epervier loiret
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 19 Déc 2008
Messages : 3 463

Réside à : Vannes
Patientez...

Citation:
Le scout n'est il pas l'ami de tous


Quel genre d'amis?...

- Celui qui est le pote de tout le monde? Et qui plait à tout le monde?...
Y compris tout et son contraire?... Désolé cela à un nom; faire du lèche botte électoral...et c'est très confortable pour notre égo de s'imaginer que l'on est l'amis de tout le monde.

-Ou as t-on choisit d'avoir des convictions personnelles (mêmes imparfaites) et qu'au nom de ce que l'on croit, on est capable de dire à un amis , tout simplement;non, je ne partage pas ton opinion.

Quel genre d'amis?....

-Celui qui se fait l'amis d'un pêcheur, rien que pour avoir la paix, ou parce que cela arrange nos propres affaires (quasi complicité, là) ou celui qui au nom de l'amitié vraie et fructueuse, sait dire au pêcheur; Va et ne pêche plus.

Parce que c'est, ô combien facile, de se dire, je suis l'ami de l'homo, du voisin, d'un Nazi, d'un communiste, de la bergère et du banquier...mais à la fin des courses, on ne sait plus bien qui on est soit même et ce en quoi on croit à titre personnel.

Pour un enfant de 8 à 12 ans, être l'amis de tous c'est être à son niveau d'enfant le bon copain avec le groupe ou la classe, ou le club ou il vit.

Pour nous en tant qu'adulte, être l'amis de...ne se résume pas juste à cette définition un peu simplette.

Citation:
Il y a une autorégulation implicite.


Implicite et silencieuse...qui n'existe pas uniquement en scoutisme.

Citation:
Je crois que le scoutisme cherche à former avant tout des adultes libres et épanouis dans la société. A l'inverse, je ne crois pas qu'il ait pour but de former des chevaliers de la nouvelle évangélisation


On est d'accord...à la nuance près, que je n'ai pas l'impression que l'AGSE aie comme but premier de former des chevaliers de la nouvelle évangélisation pour conquérir les Terres de France et de Navarre....voire l'Europe...(pourquoi pas aussi l'univers?...)

Vieux singe me corrigera si je dis une sottise (correction Fraternelle, la vraie amitié scoute...)on retrouve bien dans tous les carnets scouts (les divers carnets de progression) bien les cinq buts du scoutisme. Et parmi les 5 buts, il y à la foi....et il me semble logique, qu'une association de scoutisme catholique, promeuve la religion catholique.

Et pour voir lus un contenus de programme de CEP1 et CEP2 louvetisme, je n'ai vu nulle part, la directive de former des futurs chevaliers de combats catholiques...juste que le chef et l'aumonier ont un devoir d'éclairer vers la foi ses jeunes.En les acceptant là ou ils en sont...et tout le reste du programme c'est les 4 buts restant du scoutisme, rien que du scoutisme.

Tout comme il est logique que les éclaireurs de la nature, promeuve le Bouddhisme, ou que les scouts musulmans promeuvent l'Islam, que Hocco en tant que responsable d'une association israélite, promeuve la confession juive.

A propos des parents, c'est tout de même eux qui sont les premiers responsables de leurs enfants, et eux aussi qui paient le loisir choisi pour leur enfant...il ne me semble pas extrêmement choquant qu'ils choisissent l'association scoute qui leur semble correspondre à ce qu'ils recherchent.

Loin de moi, l'idée de vouloir jetter la pierre à des parents (si imparfait soyons nous en tant que mères ou pères)qui choisissent une association scoute en fonction de ce qu'ils croient.

Après, quand il y à des abus (parent trop exigeant ou chef qui ne fait pas l'affaire) c'est au chef de groupe, voire au commissaire de district ou au national d'apporter une solution finale...cette solution fera comme dans un procès judiciaire, un mécontent et un heureux. Mais c'est mieux de décider quelque chose, que de laisser à la dérive la petite chance, un problème sur le terrain. (Parce que l'on à tout de même la charge de mineurs.)

105
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis plusieurs  Profil de epervier loiret  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
Patientez...

[quote]
Le 2012-08-08 15:35:00, epervier loiret a écrit :

Citation:

Après, quand il y à des abus (parent trop exigeant ou chef qui ne fait pas l'affaire) c'est au chef de groupe, voire au commissaire de district ou au national d'apporter une solution finale...cette solution fera comme dans un procès judiciaire, un mécontent et un heureux. Mais c'est mieux de décider quelque chose, que de laisser à la dérive la petite chance, un problème sur le terrain. (Parce que l'on à tout de même la charge de mineurs.)



La solution finale! oulala, nous voilà bien. Parce que tu crois que quand il y a un problème quelque part, il faut faire un procès? (c'est toi que le dit).La pire des choses, ton idée. Ce genre de méthode ne fait que des malheureux, car personne ne sort indemne d'un tel déballage. Tu oublies que bien des problèmes trouvent leur solution dans des discussions amicales et réalistes.
106
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
epervier loiret
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 19 Déc 2008
Messages : 3 463

Réside à : Vannes
Patientez...

Rectificatif votre honneur, vous m'avez lu un peu trop vite Clin d'oeil

J'ai dit que dans ces situations là, quand il s'agit de prendre la decision finale, c'est comme lorsque dans un procès judiciaire le verdict tombe, il y aura un content et un mécontent.

Et il y aura forcément des pour et des contre.



107
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis plusieurs  Profil de epervier loiret  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Alexandrejob lorsque tu seras toi même parent il est fort possible que ton opinion change et que tu estimes que tu as ton mot à dire concernant l'éducation de tes enfants, que tu as le droit de choisir ce qui leur convient le mieux et non de subir ce qu'on t'impose.
108
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
Patientez...

Epervier, il n'y a jamais de "contents" dans une décision telle que tu nous la décrit, elle ne produit que des mécontents, c'est un échec, car ça voudrait dire que tous les moyens intelligents (écoute, dialogue, conseils) ont échoué.
- Posté depuis mon mobile -
109
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
izard
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 25 Juin 2008
Messages : 936

Réside à : Grenoble
2
Patientez...

Citation:
Le 2012-08-08 16:25:00, Old GIlwellian a écrit :

Alexandrejob lorsque tu seras toi même parent il est fort possible que ton opinion change et que tu estimes que tu as ton mot à dire concernant l'éducation de tes enfants, que tu as le droit de choisir ce qui leur convient le mieux et non de subir ce qu'on t'impose.


Oui, les parents ont le droit de choisir. Et depuis quelques années les association le devoir de leur proposer clairement leur projet. Mais n'oublions pas que le pronom "leur" fait référence à l'association, pas aux parents ... Or le projet du scoutisme il est assez clair, plus ou moins enrichi ou expliqué dans le "projet éducatif", mais globalement écrit ici :

http://scout.org/fr/a_propos_du_scoutisme/promesse_et_loi

Si les parents veulent autre chose ou ne sont pas d'accord, très bien bien pour eux. Je ne crois pas que le scoutisme ait revendiqué l'hégémonie du secteur éducatif. A mon avis, être dans le clientélisme, le suivi aveugle de la volonté des parents est le meilleur moyen de ne plus faire du scoutisme, de risquer le putsch, l'entrisme, la dérive ou pire ... le mécontentement des parents. Cela ne signifie pas qu'il ne faut pas écouter les parents, mais il y a des limites au delà desquelles les cadres de l'association doivent pouvoir dire « ce que vous demandez n'est plus notre projet, voyez avec une autre structure qui vous conviendra mieux ». Toute la subtilité revient à définir quelle est cette limite à ne pas franchir, et elle n'est pas la même pour tout le monde ;)
110
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGDF  Profil de izard  Voir le site web de izard  Message privé      Répondre en citant
Job
Membre notoire

Nous a rejoints le : 06 Avr 2010
Messages : 61
Patientez...

Citation:
- Celui qui est le pote de tout le monde? Et qui plait à tout le monde?...
Y compris tout et son contraire?... Désolé cela à un nom; faire du lèche botte électoral...et c'est très confortable pour notre égo de s'imaginer que l'on est l'amis de tout le monde.

-Ou as t-on choisit d'avoir des convictions personnelles (mêmes imparfaites) et qu'au nom de ce que l'on croit, on est capable de dire à un amis , tout simplement;non, je ne partage pas ton opinion.


Pour moi la réponse est claire : être l'ami de TOUS, c'est accueillir tout le monde. Et quant à en avoir une définition, je reprendrais l'idée de 5 % de bon dans chaque être humain qu'il faut découvrir et épanouir jusqu'à 90 ou 95 % (dixit BP). Dans ces conditions, l'homo comme le jeune adulte en concubinage, il a lui aussi droit à ce qu'on lui reconnaisse ces 5 %. Cela n'empêche pas de dire ce qu'on pense de la relation. Pour autant, devons nous en être juges et comptables ? C'est là la question. Au contraire, proposer d'aider la personne à progresser dans sa vie plutôt que de lui montrer la porte, me semble beaucoup plus en phase avec l'idéal scout.

Concernant mon laïus sur la religion, c'est un état d'esprit global. Une "hyper représentation" de l'angoisse sociologique et métaphysique du catholicisme contemporain persuadé de faire partie des derniers des mohicans. C'est un autre débat. Quoiqu'il en soit, pour moi, le scoutisme ne doit pas être l'instrument au service d'une religion. La religion est "intégrée" au scoutisme, elle n'en est pas la finalité. C'est tout.

Enfin je réagis à ce que tu dis : "Parce que l'on à tout de même la charge de mineurs". Faut il rappeler que jusqu'à preuve du contraire, le fait d'être homosexuel ou en concubinage n'est pas considéré comme un "comportement à risque" pour des mineurs ? Cette insinuation est vraiment puante désolé...

Pour moi, s'il y a problème, il faut voir si le reproche fait à la personne est susceptible d'altérer ses qualités pédagogiques et humaines. Le fait qu'il vive avec une fille dans le même logement avant le mariage, je suis désolé, mais pour moi ça n'a pas beaucoup de conséquences sur la manière de faire scouter des jeunes... Mais peut être avez vous des contre exemples ?

Citation:
Alexandrejob lorsque tu seras toi même parent il est fort possible que ton opinion change et que tu estimes que tu as ton mot à dire concernant l'éducation de tes enfants, que tu as le droit de choisir ce qui leur convient le mieux et non de subir ce qu'on t'impose.


Soit. Je reproduis peut être ce qu'on m'a appris dans ma famille en tout cas : le respect et le souci d'apprendre à découvrir les autres qui ne nous ressemblent pas. Manifestement, ce n'est pas une valeur chrétienne puisque je l'ai reçu d'un milieu non chrétien et que ce n'est pas partagé chez les catholiques... Je me suis donc trompé de religion... zut !

Citation:
Si les parents veulent autre chose ou ne sont pas d'accord, très bien bien pour eux. Je ne crois pas que le scoutisme ait revendiqué l'hégémonie du secteur éducatif. A mon avis, être dans le clientélisme, le suivi aveugle de la volonté des parents est le meilleur moyen de ne plus faire du scoutisme, de risquer le putsch, l'entrisme, la dérive ou pire ... le mécontentement des parents. Cela ne signifie pas qu'il ne faut pas écouter les parents, mais il y a des limites au delà desquelles les cadres de l'association doivent pouvoir dire « ce que vous demandez n'est plus notre projet, voyez avec une autre structure qui vous conviendra mieux ». Toute la subtilité revient à définir quelle est cette limite à ne pas franchir, et elle n'est pas la même pour tout le monde ;)


Tout à fait. Pour moi, des parents qui exigent une certaine profession militaire de la part d'un CT pour y inscrire leurs enfants ; ou qui exigent un CT "redede" ; ou qui exigent un examen approfondi matrimonial et moral de chaque jeune adulte en service, sont clairement dans l'abus. On dépasse le cadre du scoutisme, de la promesse et de la loi.
111
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Job  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Dans des tas de pays le scoutisme fonctionne localement grâce à un Comité de Groupe (ou d'unité dans les pays qui n'ont pas de système de groupe). C'est ce Comité qui recrute les chefs, recherche les financements, s'occupe des locaux, du matériel du groupe (cela peut aussi comprendre des véhicules et/ou des embarcations). Les parents sont souvent représentés dans ce Comité, il arrive même souvent qu'ils soient majoritaires puisque le trésorier, le secrétaire, le président et une partie des chefs sont souvent aussi des parents. C'est un fonctionnement oublié en France dans beaucoup d'associations même si c'est souvent ainsi que le scoutisme a fonctionné dans les premières décennies les groupes étant des associations locales.

On peut le déplorer mais il existe encore dans le scoutisme surtout confessionnel des adultes qui placent au dessus de la loi des hommes les commandements divins tels qu'exprimés dans la Bible (ou dans le Coran) et qui portent un jugement moral négatif sur l'homosexualité et sur le vagabondage sexuel, adultes qui estiment que ce type de comportement n'est pas un exemple à suivre pour leurs enfants. Or un chef scout constitue pour les jeunes de son unité un modèle identificatoire, surtout à l'âge de l'adolescence. C'est un fait sur lequel on oublie parfois de mettre l'accent dans certains stages de formation.
112
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net