Mardi 18 Juin 2024
18:29
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
des Différence scoutisme / GUIDISME (dans une même association)
  Cliquez pour charger les messages précédents [...]
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Hélas si je le savais Mafalda (à propos Bon Anniversaire). Mais ce n'est pas "scoutement correct" de dire de telles choses et encore moins de les écrire.

Curieusement à propos de ce mariage, j'ai appris il y a peu que dans le Nord il existait des anciennes GdF opposées à cette union qui préféraient rester "célibataires". Y aurait-il déjà de l'eau dans le gaz?

Le fait que les guides fassent aussi du scoutisme ne signifie pas qu'elles doivent absolument le pratiquer au sein d'une même association avec leurs homologues masculins et encore moins dans des unités co-éduquées, ce qui n'empêche nullement des activités communes.
16
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Coco
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Montagne : Randonneur
Nous a rejoints le : 18 Sept 2004
Messages : 2 155

Réside à : Tassin (Lyon)
Patientez...

Citation:
Le 2004-12-23 07:48, Old GIlwellian a écrit

Le fait que les guides fassent aussi du scoutisme ne signifie pas qu'elles doivent absolument le pratiquer au sein d'une même association avec leurs homologues masculins et encore moins dans des unités co-éduquées, ce qui n'empêche nullement des activités communes.


Absolument d'accord!
17
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Coco  Voir le site web de Coco  Message privé      Répondre en citant
loulou joli
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 18 points
Secours : Témoin
Nous a rejoints le : 24 Janv 2005
Messages : 1 061

Réside à : Lyon
Patientez...

Citation:
Le 2004-12-04 14:09, loulou du loup- Lynx P a écrit

en hiver les guides ne dorment pas sous tente.


si si je t'assure en hiver on dort aussi sous la tente
autre différence au nivau des install' les guides (en tout cas chez ns)n'on pas le droit de faire de tente surélevée de plus d'un mètre cinquante alors que les scouts peuvent les faire a la hauteur qu'ils veulent
18
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex-GSE et SUF  Profil de loulou joli  Message privé      Répondre en citant
balthazar
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 03 Mai 2004
Messages : 1 084
Patientez...

Je reste parfois perplexe face au guidisme pratiqué par la plupart des associations. En effet, les guides veulent faire du scoutisme comme les garçons et d'ailleurs elles ne veulent pas être des "demi-scouts".
C'est à mon sens du féminisme : tout faire comme les mecs sinon rien.
Le rôle de la femme et sa vocation au sein de la société sont-ils les mêmes que ceux des garçons? Sans rentrer dans les détails et l'étude de MULIERIS DIGNITATEM par exemple, on peut instinctivement répondre que NON.
Alors pourquoi s'obstiner à vouloir faire du guidisme calqué sur le scoutisme.
Je crois que le chanoine Cornette approuvé par le P. Doncoeur lors des cercles d'étude Sainte Jehanne disait que "le scout est fait pour l'extérieur, la guide pour l'intérieur".
Il ne faut prendre à la lettre cette phrase de l'abbé Cornette car la vie à "l'extérieur" de la guide doit lui permettre de vivre à "l'école de la nature", thème souvent développé par le Père J Rimaud, à comprendre non comme "étude de la nature" mais comme approche des grandeurs morales que renferme la nature (Dieu). Par contre les guides ont elles besoin de topographie, tentes surelevées, raids à la boussole, trapperisme etc...? Ne peut-on pas remplacer ces activités très masculines par des acticités d'intérieur ou des activités extérieures permettant de développer l'imagination, la sensibilité, le coté maternelle de toute jeune fille?

D'ailleurs, d'après ma petite expérience les guides s'épanouissent complètement quand elles deviennent cheftaines... avant c'est un peu du bricolage.

Certaines associations attachent une grande importance à la femme : Doran et Riaumont... Pourquoi pas les autres?
19
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien SUF  Profil de balthazar  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Citation:
Le 2005-12-29 23:57, balthazar a écrit

1/Je reste parfois perplexe face au guidisme pratiqué par la /plupart des associations. En effet, les guides veulent faire du scoutisme comme les garçons et d'ailleurs elles ne veulent pas être des "demi-scouts".


2/D'ailleurs, d'après ma petite expérience les guides s'épanouissent complètement quand elles deviennent cheftaines... avant c'est un peu du bricolage.

3/Certaines associations attachent une grande importance à la femme : Doran et Riaumont... Pourquoi pas les autres?




1/ je pense que tu devrais aller faire un tour dans une réunion ou un camp de guides. J'ai été cheftaine de guides et de caravelles et bien crois moi que nous vivons bien du guidisme et non du scoutisme de garçons. Les unités que j'ai pu cotoyer avaient la même philosophie ! Je pense que les gars ont un fantasme du scoutisme pour filles. Les guides ne pensent pas qu'à copier ce que font les graçons. Par contre les guides ne veulent pas etre des demi scouts, elles veulent s'affirmer à part entière et avoir les mêmes possibilités que les garçons. Pas de demi mesure, des filles peuvent faire des installs , des activités etc comme les scouts. Pas moins .

2/ C'est très sympa de dire qu'il n'y a pas d'épanouissement des filles en tant que guides ou caravelles. Encore une fois, va voir dans les unités. Il y a une progression des filles, notamment la prise de responsabilité et d'affirmation dans la vocation féminine qui est d'élever ( duc in altum) l'humanité.

3/ Les Guides de France mènent depuis plusieurs annnées des actions pour la promotion des femmes dans le monde Elles participent à des actions de santé et d'éducation à la santé, dommaine où les femmes sont plus vulnérables Il y aussi des actions sur la scolarisation des filles Egalement, le mouvement est à l'écoute et aide les mouvements guides des pays où le guidisme/scoutisme est hors la loi J 'ai souvenir de rencontre de guides étrangères qui devaient se cacher pour aller en réunion C'étatit l'an dernier.

Baltazar, tu connais mal le guidisme J'espère avoir éclairé ta lanterne sur l'importance faite à l'éducation des filles au moins chez les GDF ( mouvement que je connais le mieux) et sur la promotion des femmes
20
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
Borome
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 30 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Montagne : Montagnard
Nous a rejoints le : 30 Oct 2003
Messages : 1 047
Patientez...

Le guidisme n'est pas (ne doit pas être) une copie du scoutisme amoindri par les spécificités de la fille/femme (moins forte...)

Le guidisme est une forme de scoutisme adapté à l'épanouissement de la fille à sa vocation d'être femme. Femme qui a sa place dans la société et la période à laquelle elle vit. La place de la femme dans la société n'est pas la même pour une danoise que pour une iranienne ou une congolaise. Le féminisme qui voudrait éduquer une afghane comme une allemande ne la rendra ni heureuse ni épanouie.

BP avait dit que s'il devait y avoir un choix entre l'éducation d'une fille et d'un garçon, il faudrait choisir la fille. Eduquer est un garçon, c'est l'aider à devenir un homme pour toute sa vie. Eduquer une fille, c'est l'aider à éduquer tous ces enfants pour qu'ils deviennent tous des hommes et des femmes. Machiste BP ? il faut re-situer son propos par rapport à la place de la femme pendant la première moitié du XXè siècle.

Mais il faut bien reconnaître que dans les associations de scoutisme où il y a des branches filles et des branches de garçons, "on" met généralement les ressources pour les garçons... Combien d'unités marines guides chez les SUF-FSE ? quelle équivalence Raider chez les FSE ?

Dans les mouvements mixtes, ce n'est pas mieux, après avoir à peine adapté les propositions masculines aux filles (ajouter un insigne au féminin louvettes, scoutes, pionnières pour les SdF), on va niveler les nouvelles propositions vers le bas : "un minimum commun" garçons-filles. Ctte forme d'éducation scoute ne sera faite ni pour les filles, ni pour les garçons.
21
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdS - Ex-SdF - ex SGdF  Profil de Borome  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Borome
Je souscris entièrement à tes propos.
22
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
hocco
Cracinae
 
  
TECHNIQUE: 19 points
BONNE HUMEUR: 0 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 30 Oct 2005
Messages : 1 323

Réside à : Besançon
Patientez...

Citation:
Le 2005-12-30 16:14, Borome a écrit(...) Dans les mouvements mixtes, ce n'est pas mieux, après avoir à peine adapté les propositions masculines aux filles (ajouter un insigne au féminin louvettes, scoutes, pionnières pour les SdF), on va niveler les nouvelles propositions vers le bas : "un minimum commun" garçons-filles. Cette forme d'éducation scoute ne sera faite ni pour les filles, ni pour les garçons.


Borome, je ne te suivrais pas sur ce terrain ; en quoi éduquer en commun filles et garçons serait un nivellement "par le bas" ? Et par rapport à quelle éducation de référence ?

Notre association a été la première à avoir dans les années 50 des meutes avec louvettes (avant les EDF) parce que cela correspondait à une demande des familles et des communautés d'avoir une seule proposition à cet âge.

Il en va de même aujourd'hui pour toute l'association. Nous n'avons pas de demandes pour une éducation séparée. Éduquer garçons et filles ensemble à transformé notre scoutisme ; c'est un fait.

Le groupe scout est vécu comme une petite famille, une petite communauté d'hommes et de femmes, de garçons et de filles. Et comme dans toute famille, toute communauté, il y a des "réglages" permanents à effectuer : c'est le sel de la vie !

Ce n'est pas - pour nous en tout cas - un choix idéologique. La persistence d'offres plurielles dans d'autres associations correspond avant tout à une demande des familles.
23
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis EEIF  Profil de hocco  Voir le site web de hocco  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Hocco, est ce que ton association fait partie de l'AMGE ?
24
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
hocco
Cracinae
 
  
TECHNIQUE: 19 points
BONNE HUMEUR: 0 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 30 Oct 2005
Messages : 1 323

Réside à : Besançon
Patientez...

Citation:
Le 2005-12-30 17:31, mafalda a écrit
Hocco, est ce que ton association fait partie de l'AMGE ?

Oui, comme les quatre autres associations du Scoutisme Français, nous sommes à la fois membre de l'OMMS et de l'AMGE.

J'en profite pour te remercier d'avoir évoqué l'indispensable rôle d'éducation du scoutisme féminin dans de nombreux pays, des solidarités et programmes mis en place par l'AMGE.
25
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis EEIF  Profil de hocco  Voir le site web de hocco  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Rectification Hocco les premières meutes coéduquées en France seraient EdF vers 1938, bien sûr on n'en parlait guère officiellement.

Je ne pense pas que la coéducation soit une panacée dans le scoutisme, il faut tenir compte du contexte socio-culturel, que ce soit dans les montagnes de Kabylie, au Sénégal, en Amérique Latine en milieu rural ou même en France. On voit ce que la coéducation donne dans l'Education Nationale et l'on commence officiellement à se poser des questions. En outre pour des raisons religieuses tout à fait respectables des familles peuvent refuser la co-éducation. De plus on constate qu'il faut des maîtrises très structurées, matures et bien formées pour que cela fonctionne bien et qu'on ne fasse pas de la banale mixité de CVL. On pourrait aussi relire ce que Marie-Théreèse Cheroutre écrit des motivations GdF lors des tractations avec les SdF pour réaliser un mouvement commun dans les années 70-80.
26
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
hocco
Cracinae
 
  
TECHNIQUE: 19 points
BONNE HUMEUR: 0 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 30 Oct 2005
Messages : 1 323

Réside à : Besançon
Patientez...

Citation:
Le 2005-12-30 18:24, Old GIlwellian a écrit
Rectification Hocco les premières meutes coéduquées en France seraient EdF vers 1938, bien sûr on n'en parlait guère officiellement.

Dont acte. Les EDF ont contacté les EIF dans les années 50 pour savoir comment fonctionnaient nos meutes (cf Alain Michel).

Citation:
Je ne pense pas que la coéducation soit une panacée dans le scoutisme, il faut tenir compte du contexte socio-culturel, que ce soit dans les montagnes de Kabylie, au Sénégal, en Amérique Latine en milieu rural ou même en France. On voit ce que la coéducation donne dans l'Education Nationale et l'on commence officiellement à se poser des questions. En outre pour des raisons religieuses tout à fait respectables des familles peuvent refuser la co-éducation. De plus on constate qu'il faut des maîtrises très structurées, matures et bien formées pour que cela fonctionne bien et qu'on ne fasse pas de la banale mixité de CVL.(...)

Je ne prétends en aucun cas (à quel titre d'ailleurs ?) que la co-éducation soit LA réponse organisationnelle la plus adaptée au Mouvement Scout en France. C'est une des réponses, et celle la plus adaptée à notre proposition de mouvement scout d'éducation juive.

Le "machisme" ambiant n'a jamais été aussi florissant. Il y a aujourd'hui des attitudes, un langage, des comportements inaccceptables de certains garçons vis-à-vis des filles. Le mot "respect" n'est pas un vain mot ; celui qu'on doit à sa mère, à sa soeur, à toutes le femmes sans exception.

Si la famille, l'école ne fixent plus les "lignes jaunes", qui va le faire ?

Par leurs activités communes, garçons et filles apprennent à se connnaître, se respecter et s'apprécier dans la préparation, l'effort et l'action, dans la joie et les peines.

"Casser" les stéréotypes, apprendre à connaître l'autre dans sa vérité, et pas dans la caricature... A quel âge faut-il commencer à votre avis ?

27
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis EEIF  Profil de hocco  Voir le site web de hocco  Message privé      Répondre en citant
Borome
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 30 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Montagne : Montagnard
Nous a rejoints le : 30 Oct 2003
Messages : 1 047
Patientez...

On arrive maintenant dans un autre débat : différence mixité/co-éducation.

L'été dernier, nous avons fait un camp Ronde-Meute mêmes dates, même lieu en 2 camps. ce n'était pas de la mixité mais de la co-éducation. Toute le monde s'y est retrouvé :
- les familles défavorables à la séparation filles-garçons
- les familles défavorables à la mixité à tout va
- les filles, les garçons qui aimaient se voir et faire des choses communes et faire des choses entre eux/elles.
- les chefs tous favorables à la mixité.

Je crois en cette forme de scoutisme-guidisme, beaucoup plus que la séparation à tout pris, ou que la mixité à tout va. Mais ce n'est pas dans l'air du temps.
28
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdS - Ex-SdF - ex SGdF  Profil de Borome  Message privé      Répondre en citant
Borome
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 30 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Montagne : Montagnard
Nous a rejoints le : 30 Oct 2003
Messages : 1 047
Patientez...

Citation:
Le 2005-12-30 17:12, hocco a écrit

Borome, je ne te suivrais pas sur ce terrain ; en quoi éduquer en commun filles et garçons serait un nivellement "par le bas" ? Et par rapport à quelle éducation de référence ?


Ce n'est pas ce que j'ai écris ! Je parlais bien de l'adaptation un peut forcée des propositions SdF à partir de 1982 (et tous les SdF reconnaissent qu'elles n'ont jamais été faites pour les filles) et les futur propositions des SGdF. En aucun cas je ne m'avancerai sur la proposition EEIF que je ne connais pas du tout.
29
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdS - Ex-SdF - ex SGdF  Profil de Borome  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Merci Hocco de ta précision. En tant que membre de l'AMGE ton association fait donc aussi de la promotion féminine.
30
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
helene
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 29 Nov 2005
Messages : 1 008

Réside à : Perpignan
Patientez...

Aux guides d'europe on dort sous les tentes meme l'hiver mais c'est vraie que l'on fait des choses moins bourrin qyue les scouts ( dans ma compagnie ). C'est vraie aussi que les filles sont parfois moins motivés pour apprendre la topographie mais elles connaissent quand meme un minimum . Par contre nous au 2eme trimestre on va faire les arts feminin : cuisine , tenir une maison , broderie etc ...
31
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Guide d'Europe  Profil de helene  Message privé      Répondre en citant
helene
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 29 Nov 2005
Messages : 1 008

Réside à : Perpignan
Patientez...

savoir-vire .... enfin ce qui fait une femme accomplie ! Il me semble que c'est un point qu'il ne faut pas négligé car si la femme doit éduquer ses enfants ou en général la gente masculine il est trés important qu'elle recoive une tel éducation par le scoutisme qui est ne l'oublions pas l'éducation du jeune par le jeune .
32
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Guide d'Europe  Profil de helene  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

La promotion féminine dans le scoutisme/guidisme s'accommode t-elle d'une pédagogie indifférenciée qui ne tient pas compte des spécificités (physiques, psychologiques, sociales, émotionnelles) de chaque sexe ? Quels sont les rapports entre mixité pédagogique et mixité sexuée dans les programmes des associations co-éduquées ?

Les recherches récentes en pédagogie (Michel Fize, Rebecca Rogers, Nicole Mosconi) ont souligné les effets pervers de la mixité en milieu scolaire, à qui profite en réalité la mixité ? On constate que trop souvent les processus inégalitaires se remettent en place insidieusement. Des mécanismes discriminatoires se produisent. La coéducation-mixité nie l'existence de rapports sociaux de pouvoir entre les sexes, elle établit une indifférenciation sexuelle, les garçons et les filles sont mis côte à côte bien plus qu'ensemble (regarder les cours de récréation, ou dans des Jamborees Mondiaux le fait que pour certaines activités les filles et les garçons d'associations pratiquant la coéducation se remettent en bandes monosexuées).

Comment des responsables scouts souvent très jeunes gèrent-ils les pulsions émotionnelles des jeunes qui leur sont confiés alors qu'ils n'ont pas encore atteint eux-mêmes leur maturité affective ? N'a t-on pas trop souvent tendance à nier (Rousseauisme opposé au pragmatisme Baden-Powellien) le fait que la femme existe dans sa différence par rapport à l'homme (ce qui n'est pas vrai pour les hommes). Comment arrive t-on à combattre dans les unités mixtes la tendance très forte à l'indifférenciation sexuelle qui est en fait une négation implicite de l'identité féminine ? La coéducation que j'ai pu observer dans beaucoup d'unités "co-éduquées" (chez les SdF ou à l'étranger) malgré la féminisation des termes n'était trop souvent qu'une sorte de pédagogie scoute "masculin-neutre" reposant sur le mythe de l'androgyne.

Pour ceux que cela intéresse, voir la condamnation de la co-éducation dans les textes pontificaux, "Divini Illius Magistri de Pie XI (1929) et "Acta apostolicae sedis" (24-27 février 1958 :
" C'est une erreur du même genre et non moins pernicieuse à l'éducation chrétienne que cette méthode dite de "coéducation des sexes", méthode fondée, elle aussi, aux yeux d'un grand nombre, sur un naturalisme négateur du péché originel "
33
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
hocco
Cracinae
 
  
TECHNIQUE: 19 points
BONNE HUMEUR: 0 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 30 Oct 2005
Messages : 1 323

Réside à : Besançon
Patientez...

Citation:
Le 2005-12-31 07:40, Old GIlwellian a écrit
La promotion féminine dans le scoutisme/guidisme s'accommode t-elle d'une pédagogie indifférenciée qui ne tient pas compte des spécificités (physiques, psychologiques, sociales, émotionnelles) de chaque sexe ? Quels sont les rapports entre mixité pédagogique et mixité sexuée dans les programmes des associations co-éduquées ?

D'un côté, je fais partie d'une association "mixte". De l'autre, dans la Tradition juive, les rôles et les responsabilités des hommes et des femmes sont bien différenciés et complémentaires.

Je n'ai pas d'explications ; je constate simplement que ça marche parce que la mixité associative s'enrichit d'un approfondissement - dans l'action et la réflexion - de l'identité et des rôles masculins et féminins, tels qu'ils sont définis dans le judaïsme.

Une mixité au service d'une meilleure connaissance et d'un approfondissement des uns et des autres, en quelque sorte.
34
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis EEIF  Profil de hocco  Voir le site web de hocco  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

La tradition reste quelque chose de très vivant dans le judaïsme, normal me dira t-on puisque c'est justement cette tradition qui a assuré la cohésion de la communauté dans la diaspora et éviter la dillution du "peuple juif" au sein des peuples parmi lesquels il vivait. C'est un peu différent parmi les gens qui se réclament à divers niveaux du catholicisme et dont l'imprégnation religieuse est dans leur grande majorité fort réduite.

Cependant j'aimerais savoir si toutes les composantes du judaïsme en France se reconnaissent au sein des EEIF, n'existe t-il pas certaines communautés plus traditionnalistes qui recusent la pédagogie actuelle du mouvement sans pour autant créer des groupes "dissidents". Et sur la gauche du judaïsme français, quid des Haschomer Hatzaïr ? Qui pratiquaient la co-éducation bien avant les EIF si je ne me trompe ?
35
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
hocco
Cracinae
 
  
TECHNIQUE: 19 points
BONNE HUMEUR: 0 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 30 Oct 2005
Messages : 1 323

Réside à : Besançon
Patientez...

Tu as raison, les communautés orthodoxes ne "mélangent" pas leurs jeunes avec "les autres"... Ils pratiquent aussi une éducation vraiment séparée : les garçons des filles, et des jeunes d'autres "sensibilités". Il en va de même avec le mouvement Loubavitch.

Tous le mouvement de jeunesse sionistes sont mixtes, des religieux comme le "Bné Akiva" aux socialistes comme l'Hashomer Atsaïr (fondée en France par des cadres EI dans les années 30). Il en va de même pour les autres mouvements de jeunesse communautaires, tel le DEJJ (fondé aussi par d'anciens EI !).

En France, il y a une forte tradition de mixité dans les mouvements de jeunesse juive, qui est acceptée tant par les familles que par les communautés.

Beaucoup de familles sont aussi attachées à la "mixité sociale et inter-communautaire" des mouvements de jeunesse : permettre à leurs enfants de rencontrer d'autres jeunes.

pour info : le couchage "mixte" est interdit aux EEIF.
36
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis EEIF  Profil de hocco  Voir le site web de hocco  Message privé      Répondre en citant
CASTORE
Rongeur

Nous a rejoints le : 08 Fév 2005
Messages : 3 258

Réside à : wwwest
Patientez...

Citation:
Le 2004-12-05 15:33, Choc 013 a écrit

Vous avez déjà monté des veillées en commun Scouts + Guides ? Le répertoire de chant de ses demoiselles semble beaucoup plus "olé-olé", le rytme étant plus important que la profondeur des paroles, semble-t-il chez elle...


on n'a pas du fréquenter les mêmes compagnies...

De ce que j'ai pu voir:

Les filles, côté veillée, font généralement plus en finesse que les garçons.elles ont le goût du détail, du déguisement, des harmonisations musicales.(on chante plus facilement à plusieurs voix)Elles ont en génral un répertoire plus grand que les scouts.
Ca bouge peut être un peu moins...les contes et légendes sont plus présents (chez les scouts, c'est plus l'histoire de France par exemple), les jeux moins animés et moins bourrins (à quelques exceptions près)

Coté technique, moins de kilomètres mais plus de matière grise dans les rapports d'explo.
Plus de finitions dans les constructions souvent moins spectaculaires

coté cuisine, paradoxalement, c'est plus simple (moins ellaboré) que chez les scouts.(je parle du concours cuisine, car je ne connais pas la cuisine "de tous les jours" en camp scout!)

Elles n'apprécient pas forcément les mêmes jeux (un peu de castagne, mais point trop)...
37
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis RIAUMONT un jour...  Profil de CASTORE  Message privé      Répondre en citant
Akela NDE
Akela

Nous a rejoints le : 01 Avr 2005
Messages : 4 922

Réside à : Dijon
Patientez...

Côté veillée, ce qui m'a frappé, c'est la quasi-incapacité des filles à monter des skètches (voire jeux) vraiment comiques ... Dans presque tous les cas, c'était aux garçons que cette tâche était confiée. Alors que, lorsqu'elles sont seules, ces demoiselles ne se débrouillent pas si mal que ça ... Même s'il y a moins de risque de fou-rires de la part des tiers assistant à la veillée. Parce que, autre curiosité, celles qui connaissent rigolent beaucoup plus facilement, ce qui peut conduire le spectateur à s'interroger sur la santé mentale de ces demoiselles ...
J'ai aussi pu noter une capacité tout à fait inimaginable pour un scout, celle de continuer à mener toute seule un chant que personne ne connaît ni ne chante !

Autre différence, dans la technique, la guide découvre des utilisations nouvelles à certains outils : par exemple, une hachette peut servir à creuser le trou du mat ... Par contre, la même guide ignorera certaines fonctions évidentes pour un garçon : j'ai eu la joie d'apprendre à l'«éclaureuse» suisse qui creusait à la hachette qu'en tournant la virole de sa PB, elle pouvait s'en servir comme pioche ...
(100% authentique !!!)


Par contre, il est vrai qu'on rencontre chez certaines filles un masculinisme assez épouvantable, d'aucunes étant parfois plus bourrines que des garçons ...
Et le seul SUF que j'ai vu en rangers-lacets blancs était une fille.
38
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ma route en solitaire.  Profil de Akela NDE  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Je tiens à préciser que ce n'est pas moi qu'Akela a vu en rangers lacets blancs à lka CKP lyonnaise du 19/11/05.
39
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
balthazar
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 03 Mai 2004
Messages : 1 084
Patientez...

Euh... excuse moi Akela mais je ne suis pas une fille...
40
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien SUF  Profil de balthazar  Message privé      Répondre en citant
Akela NDE
Akela

Nous a rejoints le : 01 Avr 2005
Messages : 4 922

Réside à : Dijon
Patientez...

Ben oui mais je ne t'ai jamais vu, mon cher Balthazar.

Mafalda, oui, je l'aurais précisé
41
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ma route en solitaire.  Profil de Akela NDE  Message privé      Répondre en citant
oscar india
Membre

Nous a rejoints le : 29 Avr 2004
Messages : 30

Réside à : Paris
Patientez...

Je n'ose faire une synthèse car ça donnerait :

la femme bourrin :
"certaines "étant parfois plus bourrines que des garçons ... " donc les gars sont des bourrins, ben zut alors pourquoi tous ces noms d'animaux qu'ils se donnent

d'autres préfèrent annoncer de futures unions, pardon mariage..ça préserve
"que la mixité associative s'enrichit d'un approfondissement - dans l'action et la réflexion " ..

ou encore assure que la femme éduque l'homme !
"enfin ce qui fait une femme accomplie ! Il me semble que c'est un point qu'il ne faut pas négligé car si la femme doit éduquer ses enfants ou en général la gente masculine "

sans oublier ceux qui préfère les collants aux bas:
"je ne te suivrais pas sur ce terrain ; en quoi éduquer en commun filles et garçons serait un nivellement "par le bas"

ou alors il y a les partisans de Landru : la femme au foyer:
" Par contre les guides ont elles besoin de topographie, tentes surelevées, raids à la boussole, trapperisme etc...? Ne peut-on pas remplacer ces activités très masculines par des acticités d'intérieur "

mais je n'oserais jamais faire cela, trouquer des passages pour essayer de faire rire.. Pourtant quelque chose me dit que bon nombre de réponses faites sont un peu comme cela: des extractions tronquées à des fins perso..m'enfin c'est juste mon avis..

cela dit si la femme est femme et l'homme est l'homme, c'est qu'il y a bien quelque part des petites différences d'où naissent des aptitudes, des envies, des fonctions différentes qui ont besoin d'être prises en compte non ?

Juste une question:

pour les filles comment se passe votre raid de 1ere classe ?
42
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de oscar india  Message privé      Répondre en citant
lou
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 47 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Pionnier
Nous a rejoints le : 10 Avr 2005
Messages : 916

Réside à : 92
Patientez...

pour répondre à la questions:
"des Différence scoutisme / GUIDISME (dans une même association)"

oui il y a des différences mais cela dépend des mouvements. Prenons l'exemple des 3 grands mouvements catholiques:
- les sgdf ont encore une pédagogie différencie bien le guidisme et le scoutisme, les pédagogie étant clairement différente ainsi que l'imaginaire et bien sur adapté aux deux mentalités. Il y a aussi la pédagogie mixte. Mais il n'y a pas de pédagogie ainée qui ne soit pas mixte (et c'est la ou le bas blaisse, thérese cheroutre dit meme que c'est un écheque parce qu'ils avaient mal évolué les différence de mentalité étant donnée que la fille est mature plutot que l'homme
- Pour la pédagogie suf le guidisme et le scoutisme ont ne propose pas la meme chose et c'est dans toute les branches.
- Pour les fse eux au point vue pédagogie il n' y a pas une grande différenciation, il me semble que c'est la petite branche ou il n' y a pratiquement pas de différence les épreuves sont exactement les meme, pour mon point vue la pédagogie est inspiré pour le garcon et on met comme on peut pour les petites filles. Chez les fse valoriserons plus les techniques noeud, parcours hébert, et délaisse beaucoup les chants et veillées (qui sont quand meme des qualités que les petites filles préférent) D'autre part les chant sont tous pour les garçons et les adapte comme on peut pour les louvettes.
Le seul changement que je connais ses que les louvettes sont regroupés en clairiére.



J'ai fait les louveteaux et des jeannettes en tant que cheftaine, et j'ai étè frapppé par la grande différence.

les louveteaux: c'est plus bagareur dans un sens il sont plus directes et plus brutal. Il faut avoir toujours avoir un oeuil avisé sur eux, car selon certain louvetaux faire des bétises c'est plus amusant. Souvent il n'aime pas trop les services quotidiens, mes aimes les grands services. Ne sont pas trés bon aux concours cuisto. Ils ont une imagination débordante, aime les histoires de cappe et d'épée, on un sens de l'idéal trés fort et aime beaucoup les défis. La sizaine est trés importante.
Chez les suf au niveau pédagogique les louvetaux ont une des épreuves cités, ils les choisissent par rapport à lui.


les jeannettes: font plus les choses par dérriére, et sont plus verbale, je n'ai jamais vu une jeannette frapper, elle ont une tendance à pleurer plus facilement mais c'est plus calin. Elle sont plus sage et beaucoup plus respectueuse des lieux (un propriétaire me racontait qu'il les trouvait plus gentilles et plus polies). La jeannette est beaucoup plus serviable dans le service quotidien, on n'a pas besoin de demander il y en a déjà 10 qui sont debout pour aider. Et elle savent tés bien remercier les propriétaires et autres. (l'année derniére sans que la maitrise soit au courent les jeannettes avaient préparés des chants et des cadeaux pour la propriétaire pour la remercié). Au niveau imagiaire, elle aime bien les fée, sorciére, mais ce qu'elle aime plus ce sont les histoires réalistes, le jeu préféré des jeannettes c'est la journée village, elle offre des services comme dans un village par exemple coiffeuse, masseuse, maquilleuse et autre et le font moneyé ( c'est un jeu qu'aime bien les guides), aussi elle aime "le voyage dans le temps" car meme si c'est imagiaire, les époques ca a déjà existé et donc c'est plus facile de se raconter des histoire.
La ronde est plus importante que la sizaine.
Chez les suf au niveau pédagogique les jeannettes choississent elle meme aidée des parents et des cheftaines leurs efforts mais les efforts sont déjà orienté par les articles des sentiers, les symboles, le secret. Les parents sont beaucoup plus impliqué dans la pédagogie. La premiére fleur se ceuille à la maison.



43
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex FSE, SUF et SGDF  Profil de lou  Message privé      Répondre en citant
mafalda
madrileña
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 34 points
Forêt : Explorateur
Nous a rejoints le : 03 Janv 2003
Messages : 5 435

Réside à :
Patientez...

Je rebondis sur l'importance de la ronde chez les jeannettes ( au moins GDF) ,je confirme les propos de Lou.

La sizaine jeannettes GDF est là uniquement pour des raisons d'organisation ( des services par exemple) , elle a une vie autonome limitée aux conseils de ronde et conseils de sizenière par exemple.

Je confirme également la présence des parents chez les jeannettes SUF, ce sont eux qui donnent leur accord pour la fleur bleue, ce qui ne se fait pas aux GDF la maîtrise restant uniquement décisionnaire de la pousse des fleurs.
44
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de mafalda  Message privé      Répondre en citant
helene
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 29 Nov 2005
Messages : 1 008

Réside à : Perpignan
Patientez...

Oscar India ce que je voulais dire ( excuse moi si je n'aie pas été assez explicite ) c'est que dans certaine situation c'est la femme qui met les barrières ( je pense que vous devez comprendre de quoi je parle ) tout dépend avec qui tu traine bien sur ! Neanmoins il est vrai que un des roles de la femme est d'éduquer ses enfants . JP II n'a-t-il pas dit " Femme vous êtes les gardiennes de l'invisible "?
45
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Guide d'Europe  Profil de helene  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net