Dimanche 26 Mai 2024
19:34
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
Scoutisme et politique
  Cliquez pour charger les messages précédents [...]
Akela NDE
Akela

Nous a rejoints le : 01 Avr 2005
Messages : 4 922

Réside à : Dijon
Patientez...

Donc si tu encadres, arriveras-tu à être plus objectif ? N'as tu pas d'opinion politique ? Hélas, même ne pas en avoir en est une ...
Dans ce cas, le rôle du chef n'eût pas été d'encadrer la discussion politique de la patrouille, mais de dire qu'on ne faisait pas de politique aux scouts, et que le CP ferait mieux de s'occupper de l'éducation scoute de son cul-de-pat avant de le casser politiquement.
____

Citation:
Le 2005-06-08 16:44, mikross a écrit

sans rentrer dans le débat qui a déjà eu lieu ailleurs, je trouve l'association communisme socialisme nazisme assez bizarre...
Ben oui : le National Sozialismus, c'est le socialisme national (enfin, je traduis ...). C'est très visible dans Mein Kampf, surtout au début : on croirait lire un bouquin de la CGT - s'il n'y avait, au détour d'un raisonnement socialistissime, des trucs comme "et supprimer les plus faibles". L'histoire des idées politiques t'apprendra que le communisme vient du socialisme (socialisme bolchevik et menchevik) ; que le nazisme est dérivé du socialisme (Cf. supra) et que ces trois idéologies prennent leurs racines au même endroit, dans les écrits de Hegel.

Citation:
avec des raisonnements pareils, on forme des machines à voter à droite... pas des citoyens qui réfléchissent selon leurs convictions.


Et si tu tiens le raisonnement inverse, tu fais des machines à voter à gauche. Quand je dis : pas de politique, parce que nous ne sommes pas capables d'objectivité en cette matière ...

Citation:
mais bon, un scout obéist sans discuter... avec un article pareil dans la loi fse, je me demande pourquoi je m'étonne encore.

mikross
Ce n'est pas un article de la loi FSE, c'est un article de la Loi Scoute, écrite par le Père Sevin, et commun à tous les mouvements qui pratiquent un scoutisme catholique ...
90
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ma route en solitaire.  Profil de Akela NDE  Message privé      Répondre en citant
Florian
Grand membre

Nous a rejoints le : 19 Juin 2004
Messages : 651

Réside à : nomade
Patientez...

Chap un, article 2 de la constitution de l'OMMS ici : loi scoute, article 7 : "le scout obéit sans discussion à ses parents, à son chef de patrouille et à son chef". Donc la culture, c'est pas fait pour les chiens, ceci dit je préfère "le scout sait obéir" ça sonne plus actif et réfléchi que bêtement subi.

FPMG

Flo
91
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de Florian  Voir le site web de Florian  Message privé      Répondre en citant
aurochs
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 18 Nov 2003
Messages : 1 194

Réside à : Lille
Patientez...

Ben oui, reflechir c'est commencer a desobeir (je ne sais plus de qui)

92
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis suf-FSE  Profil de aurochs  Message privé      Répondre en citant
Akela NDE
Akela

Nous a rejoints le : 01 Avr 2005
Messages : 4 922

Réside à : Dijon
Patientez...


Le Scout obéit sans réplique et ne fait rien à moitié.
BP disait aussi :

Le Scout n'est pas un imbécile.
Les deux ne sont pas contradictoires, à ce que je sache ... Le scout obéit sans réplique parce que ce n'est pas un imbécile, un imbécile ferait une remarque et ralentirait tout le monde.
Le scout intelligent obéit, quitte à faire une suggetion d'amélioration ou à demander une explication au Chef une fois qu'il a commencé à obéir.
93
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ma route en solitaire.  Profil de Akela NDE  Message privé      Répondre en citant
mikross
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 07 Déc 2004
Messages : 1 280

Réside à : CharlyKing
Patientez...

ca y est... je sais. ca fait plus de 20 ans que ce truc stupide a été viré de notre loi...(adopté en 84 et confirmé en 85 et 88)

parce que tu n'obtiens pas la motivation de quelqu'un avec des principes pareils, tu obtiens une machine faux-cul(le scout sourit et chante) incapable de remettre une hiérarchie en cause meme si ils sont persuadés qu'elle a tord... donc en qui il n'a pas confiance et n'a donc aucun remords à tromper la confiance.

remettre en question après avoir commencé??? si la perche est coupée trop courte, elle restera trop courte. si t'es au milieu d'une rivière trop profonde, t'es déjà mouillé, si t'es sur un bateau en pleine tempete...

vous pretendez préparer vos scouts au monde moderne??? avec ce genre de raisonnement, vous leur donner une logique de fonctionnaire(*) et de consommateur.

ceci dit, vous trouveriez sans doute que mes rassemblements sont anarchiques... n'importe qui peut parler... ce qui n'empeche pas que quand la décision est prise on s'y tient. ca prend parfois plus de temps... c'est clair.

mais évidemment si vous ne voyez vos relations avec vos scouts que sous un aspect hiérarchisé... vaut mieux que vous ne parliez pas de politique.

ok, je suis de gauche... mais quand on politise, je m'éfforce de trouver les failles de leur raisonnement quel qu'il soit le plus objectivement possible(je me suis parfois retrouvé à défendre la libre concurence face à des scouts bien à gauche).

en tant qu'animateur, j'ai un devoir de réserve, mon objectif n'est pas de les convaincres qu'ils doivent voter comme moi... mais bien qu'ils doivent voter parce que c'est important. et y réfléchir et bien lire le programme du parti pour lequel ils vont voter(surtout les petits caractères et les idées cachées derrières les mots).

j'ai très certainement une influence... ca c'est clair. mais pas plus que leurs parents, familles, amis, profs, télé, voir même les jeux vidéos et la musique qu'ils écoutent. plutot moins en fait.

je les vois 1 fois par semaine et 15 jours pour 1 camp... on parle politique au mieux une ou 2 fois par ans. c'est clair qu'ils entendront un message de gauche(en meme temps qu'une critique en régles des élus ps et du pcb) mais aucune invitation à voter pour un parti.

mikross
* je précise que quand je parle de logique de fonctionnaire, je ne parle pas de tout les fonctionnaires, une partie de cette corporation travaille vraiment... c'est des autres que je parle.(je bosse avec eux, faut parfois le voir pour le croire)
94
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Les Scouts  Profil de mikross  Message privé      Répondre en citant
Baloo15
Grand membre
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 22 Fév 2005
Messages : 607

Réside à : Nantes-Versailles
Patientez...

Citation:
Le 2005-06-09 10:10, mikross a écrit

Je me suis parfois retrouvé à défendre la libre concurence face à des scouts bien à gauche.




je rêve? Vous faites quoi pendant vos réunions? Vous parlez de politique? Je crois qu'on a beaucoup mieux à faire aux scouts... On n'est pas dupe lorsqu'on est chef scout (12-17 ans) : beaucoup de scouts parlent entre eux de leurs idées (=celles de leurs parents), mais de là à rentrer dans leur jeu, il ne faut pas franchir le pas. Nous avons une influence énorme sur nos boys. Aux louveteaux, c'est heureusement plus calme de ce point de vue là.

En tout cas, c'est bien la première fois que j'entends un chef dire qu'il fait des débats politiques avec les scouts!


Citation:

en tant qu'animateur, j'ai un devoir de réserve, mon objectif n'est pas de les convaincres qu'ils doivent voter comme moi... mais bien qu'ils doivent voter parce que c'est important.



Ca je suis d'accord. Mais n'es tu pas en contradiction avec ce que tu disais juste avant (devoir de réserve vs "défendre la libre concurrence")
95
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis suf + fse  Profil de Baloo15  Message privé      Répondre en citant
mikross
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 07 Déc 2004
Messages : 1 280

Réside à : CharlyKing
Patientez...

montrer à un scout de 14 ans qu'il doit faire bien attention aux idées qu'il défend et l'incohérence qu'il y a entre la réalité cachée sous le concept et l'idée "idéal romantique" qu'il s'en fait, non, je ne trouve pas que c'est incohérent avec mon role d'animater ni avec mon devoir de réserve.

je ne pense pas qu'on puisse parler de débat, il arrive que dans une discution le sujet glisse vers un problème de société... et la oui, nous avons une discution politique...

je l'ai déjà écrit, ca n'arrive pas souvent... mais ca arrive. et dans le cadre de la relation de confiance mutuelle que j'essaie d'établir avec mes scouts... si je veux que mes scouts puissent me parler de tout, je pense que je ne peux pas déclarer certains sujets tabous.

loin de moi l'idée de tenir un débat en troupe pour savoir si on doit accepter le mariage des homosexuels...

mikross
96
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Les Scouts  Profil de mikross  Message privé      Répondre en citant
ACC thibault
Membre familier

Nous a rejoints le : 23 Août 2004
Messages : 467

Réside à : Duché de normandie
Patientez...

je vois la politique, on doit quand meme en debattre pour comparer nos idées

mais cela se fait a partir de 17 ans, je pense mais surtout ne pas suivre le politiquement correct.Car cela peut entrainer des fausses idées, principalement au niveau des partis dit "d'extreme droite"

mais je vais pas m'avancer ce terrain me parer trop glissant

:miné
97
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis scout d'europe  Profil de ACC thibault  Voir le site web de ACC thibault  Message privé      Répondre en citant
Florian
Grand membre

Nous a rejoints le : 19 Juin 2004
Messages : 651

Réside à : nomade
Patientez...

L'autonomie, c'est savoir se choisir ses propres règles (autos+nomos) quand on dit "le scout sait obéir", c'est à dire qu'ayant confiance en ses chefs, ses responsables, les ayant reconnu comme tel, il leur obéit librement. Un pompier sur le lieu d'un drame sait qu'il doit obéir instantannément à son chef, un joueur sait qu'il doit obéir à son capitaine. C'est la vraie sagesse, savoir se trouver des repères. Evidemment on peut toujours discuter de la longueur de la perche pour les installs, de toute façon un chef qui donnent systématiquement des ordres stupides en s'appuyant sur cet article ne gardera pas la confiance de ses subordonnés, et le lien de confiance sera rompu.

FSS

Flo
98
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de Florian  Voir le site web de Florian  Message privé      Répondre en citant
mikross
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 07 Déc 2004
Messages : 1 280

Réside à : CharlyKing
Patientez...

c'est une lecture... que je ne partage pas.
Citation:
un scout obéis sans discuter

quand je lis ca... je n'y vois pas la notion de
Citation:
le scout sait obéir

meme si je suis d'accord avec la manière dont tu vois l'autorité d'un anim...
Citation:
c'est à dire qu'ayant confiance en ses chefs, ses responsables, les ayant reconnu comme tel, il leur obéit librement.

mikross
99
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Les Scouts  Profil de mikross  Message privé      Répondre en citant
Louis Fruchard
Chef - vieux loup
  
TECHNIQUE: 43 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Educateur
Nous a rejoints le : 28 Sept 2003
Messages : 530

Réside à : Nord
Patientez...

Cela doit être pour cela que les ENF ont changé (il y a des années) cet article VII en l'éclaireur sait obéir ou Le Louveteau sait écouter les Vieux Loups
100
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF. (V.O. ou A.O.C ?)  Profil de Louis Fruchard  Message privé      Répondre en citant
Ursus
Membre honoré

Nous a rejoints le : 09 Mai 2004
Messages : 413

Réside à : Ile de France
Patientez...

Merci Louis de le rappeler, l'accès à l'autonomie passe par une confiance mutuelle et la capacité à dire oui et à dire non (comme chez les Jeannettes comme quoi il n'y a pas que sujet à plaisanterie , cf fuseau sur Jeanne d'Arc)

Un enfant doit pouvoir se faire entendre et dialoguer avec son encadrement, cela demande de la réflexion,de l'échange nait la prise en compte le partage la compréhension.

L'adulte n'est pas tout puissant face à l'enfant.

La loi Louvette Louveteau a été changée en 2001 pour cela. La loi éclaireur à ma connaissance a tjrs été rédigée ainsi. Chouette saura le dire mieux que moi. Fpmg



101
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ENF  Profil de Ursus  Voir le site web de Ursus  Message privé      Répondre en citant
fouine
Joyeux membre

Nous a rejoints le : 16 Mai 2005
Messages : 266

Réside à : Bernissart (Belgique
Patientez...

Bizarre. On commence par parler de "scoutisme et politique" et on en a arrive à "le scout obéit sans réplique". J'espère qu'il n'y a pas de lien sous-jacent ou alors on est parti pour l'endoctrinement politique et les jeunesses "machin-choses". Et là, je ne souscrit pas.
102
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis fsc/fse  Profil de fouine  Message privé      Répondre en citant
Florian
Grand membre

Nous a rejoints le : 19 Juin 2004
Messages : 651

Réside à : nomade
Patientez...

Ben tu vois Mikross qu'on peut se comprendre, l'article 7 de la loi scoute que j'utilise est formulé ainsi : "Le scout sait obéir et ne fait rien à moitié", je penses que meme avec des formulations plus autoritaires, tous les chefs expliquent correctement cet article et les pourquoi de l'obéissance, ils visent finalement à l'autonomie. Donc est-ce que tu penses encore que c'est un truc stupide de parler d'obéissance dans la loi scoute ?

FPMG

Flo
103
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de Florian  Voir le site web de Florian  Message privé      Répondre en citant
ACC thibault
Membre familier

Nous a rejoints le : 23 Août 2004
Messages : 467

Réside à : Duché de normandie
Patientez...

je sais pas mais pensez vous que les hommes politiques qui ont été scout se souviennent des paroles de leur promesse faudraient peut etre leur rappeller
104
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis scout d'europe  Profil de ACC thibault  Voir le site web de ACC thibault  Message privé      Répondre en citant
mikross
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 07 Déc 2004
Messages : 1 280

Réside à : CharlyKing
Patientez...

Citation:
Donc est-ce que tu penses encore que c'est un truc stupide de parler d'obéissance dans la loi scoute ?


hein??? oui pourquoi, la seule chose dont je sois plus ou moins sure c'est que toi, tu as une approche de l'autorité d'un anim réfléchie et basée sur la confiance. ce qui n'empeche que de la pensée aux actes, l'expérience et le poids de la tradition m'ont déjà fait voir des trucs très bizares.

Citation:
je penses que meme avec des formulations plus autoritaires, tous les chefs expliquent correctement cet article et les pourquoi de l'obéissance


alors la... par contre, je pense que tu t'avance beaucoups. l'autoritarisme bete et mechant est une chose contre laquelle je pense qu'il faut lutter quotidiennement.

mais ce n'est pas vraiment le sujet.

mikross
105
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Les Scouts  Profil de mikross  Message privé      Répondre en citant
Saladin
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 30 Avr 2004
Messages : 1 311

Réside à : Arabie Saoudite
Patientez...

Ce post (qui peut etre explosif- moderateurs, je comprendrai tout a fait votre censure le cas echeant) souleve la question de la frontiere assez floue entre l'engagement dit "civique", et la neutralite politique d'un mouvement scout et son role (il s'agit ici de L'association Civisme et Démocratie - CIDEM - fondée en 1984 par la Ligue des Droits de l’Homme et la Ligue de l'Enseignement.)

Les membres du cidem :
animafac
ATD quart monde
la confédération des MJC de France
la Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France
France Nature Environnement
la Ligue des Droits de l'Homme
la Ligue de l'enseignement
le Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne
le Mrap
les Scouts de France
le comité français de l'UNICEF


http://www.cidem.org/cidem/rubriques/cidem/cidem.html


Ps : le lien scout renvoit vers le nouveau site SGDF, c'est donc encore d'actualite

Nos objectifs
A travers notamment les différentes campagnes d'information grand public qu'il mène et la force de son réseau de proximité et d'engagement associatif, le CIDEM offre aujourd'hui une diversité d'actions pour réaliser les objectifs qu'il s'est fixé :

Eduquer au civisme et à la citoyenneté
www.cidem.org, le site Internet du CIDEM, entièrement dédié à la citoyenneté et aux initiatives citoyennes, propose des ressources sur les notions de civisme et de citoyenneté, des dossiers, des informations concrètes. Ce site sert de soutien éducatif et informatif aux différentes campagnes, à travers notamment des micro sites.
De plus, le CIDEM développe à travers ses campagnes et sensibilisations des outils pédagogiques à destination d'éducateurs, d'animateurs ou d'enseignants.

Soutenir les initiatives associatives dans le domaine du civisme
Le CIDEM est un réseau d'associations développant en leur sein des initiatives citoyenne. Le CIDEM soutient activement ces initiatives pour leur donner une ampleur plus conséquente porteuse de développement et de promotion du civisme et de la citoyenneté. Ses initiatives sont relayées notamment lors des campagnes et sur le site Internet.

Mener des campagnes d'intérêt général
Le CIDEM contribue à des campagnes d'information du grand public, en y apportant sa spécificité associative et son expérience, soit sur des thèmes propres aux associations (lutte contre les discriminations, lutte contre les exclusions, égalité homme-femme...), soit sur des thèmes grand public (information sur l'Europe, revalorisation de l'engagement associatif).
De plus, le CIDEM s'est vu confier les campagnes sur la participation électorale (l'incitation à l'inscription sur les listes électorales, incitation au vote, information sur le vote)
Le CIDEM développe aussi diverses actions de proximité notamment à travers un concept qui lui est propre : des jeunes à la rencontre d'autres jeunes dans des Caravanes civiques sillonnant la France. Ces Caravanes (à thème) permettent de toucher des centaines de milliers de jeunes directement.


http://www.cidem.org/cidem/rubriques/cidem/cidem.html




106
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex AGSE  Profil de Saladin  Message privé      Répondre en citant
Mr Isatis
renard polaire

Nous a rejoints le : 10 Mai 2004
Messages : 5 554

Réside à : Paris - Menilmontant
Patientez...

Je n'ai lu qu'en diagonale les derniers messages, car pour moi il n'y a pas de questions à se poser: on ne parle pas de politique chez les scouts point barre. C'est quand même pas compliquer à imprimer comme notions.
Je ne sais pas si vous vous rendez compte de l'influence énorme que nous pouvons avoir en tant que chef. Parfois même plus que les parents.

Alors non, on ne parles pas de politique avec les mômes, ils ne sont pas en âge de voter. Ils sont au scout pour vivre l'Aventure, pas pour être dressé à l'isoloir.
Et accessoirement, les parents ne nous confient pas leurs enfants pour que nous leurs donnions notre opinions sur tel ou tel parti.

S'il y a bien une chose avec laquelle il ne faut pas transiger, c'est bien ça.

Et c'est pour ça que je ne relèverai pas toute les horreurs que j'ai lu sur ce post.
107
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Sauvage & Incontrôlable!  Profil de Mr Isatis  Voir le site web de Mr Isatis      Répondre en citant
Mr Isatis
renard polaire

Nous a rejoints le : 10 Mai 2004
Messages : 5 554

Réside à : Paris - Menilmontant
Patientez...

J'ajouterai que pour moi, celui qui justifie le fait que l'on puisse parler de politique avec les enfants qui nous sont confiés, alors celui là n'est qu'un vulgaire propagandiste qui ne s'assume pas. Car il cautione alors le fait que l'on puisse influencer des gamins "pour leur bien" sur le plan politique.

Comment est-ce que vous faîtes si un gamin s'amène et parle des idées de ses parents qui sont inscrit au parti (peu importe lequel). Et que vous pensez que "pour son bien", ce ne sont pas de bonnes idées? Vous l'influencé dans le "bon sens", pour le remettre dans le "droit chemin"?
Je dis non, dans ce cas, on prend le gamin à part, et on lui explique que quelque sois ces idées politique ou celle de ses parents, on ne veut pas en entendre parler au scout, et que sinon c'est la porte.
Et je dis ça, en sachant très bien ce que peux réprésenter pour moi une telle décision. Mais c'est la seule attitude possible.
108
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Sauvage & Incontrôlable!  Profil de Mr Isatis  Voir le site web de Mr Isatis      Répondre en citant
Akela NDE
Akela

Nous a rejoints le : 01 Avr 2005
Messages : 4 922

Réside à : Dijon
Patientez...

Qui répondra au MP de Saladin :
D'accord avec Isatis. Le scoutisme en soi n'est pas un lieu de formation politique, surtout dans les branches les plus jeunes. Pour la Route, à la limite. Mais de formation politique au sens grec, celui d'apprendre à vivre dans la cité, pas dans le sens politicien.

Là, les SGdF font dans le politicien.
Les associations qui sont nommées avec eux, et le CIDEM d'ailleurs, ne sont pas politiquemen neutres. Loin de là. Ils sont carrément de gauche, voire d'extrême gauche.
L'embrigadement des SGdF (et du Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne) est représentatif de cette portion des catholiques qui n'ont pas tout suivi depuis la condamnation de la théologie de la libération, et confondent charité et socialisme. Bref, croyant sans doute bien faire (quoiqu'à mon avis, il doit y avoir derrière de sacrés problèms d'honnêteté intellectuelle et/ou de formation) ils se sont engagés en politique.
Doit-on le dire ?
C'est une erreur.

C'est à cause de ça qu'on divise le scoutisme en scoutisme de gauche (SdF et apparentés) et de droite, tout de suite qualifiée d'extrême, parce que c'est celle-là qu'on peut condamner (FSE, SUF, petits mouvements qu'on dira "fascistes").
Et c'est dommage, car sinon, on pourrait s'entendre.
Et faire du bon travail ensemble.
109
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ma route en solitaire.  Profil de Akela NDE  Message privé      Répondre en citant
Mr Isatis
renard polaire

Nous a rejoints le : 10 Mai 2004
Messages : 5 554

Réside à : Paris - Menilmontant
Patientez...

Non! Si on commence à qualifier le scoutisme de gauche ou de droite, mais où on va là?

Faut arrêter de pousser mémé dans les orties!

Si tu commence à cautioné de telles anneries, on a pas le c** sorti des ronces.

Un mouvement scout ne peut pas être de gauche ou de droite, puisqu'un mouvement scout ne fait pas de politique.
Faut arrêter de dire ce genre de conneries les enfants.!

Regarder un peu la composition socio culturelle des mouvements, et vous verrez que les mouvements homogènes sont forcément qualifié de tendancieux.

Quant à la route, même topo, la politique n'y a rien à faire.
110
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Sauvage & Incontrôlable!  Profil de Mr Isatis  Voir le site web de Mr Isatis      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Isatis, je ne comprends pas à quoi tu dis non.

ceci dit la question de la poltique peut se poser, mais autrement.
J'espère qu'on est tous d'accord pour refuser que le scoutisme soit un lieu où l'on fait de la politique.
Mais sommes-nous tous d'accord sur ce que signifie "faire de la politique".

Nous acceptons tous son sens courant, qui consiste à parler des diférents partis (comme on parle d'équipes de foot) et à critiquer les uns ou les autres.


Pourtant, et c'est encore plus vrai chez feu les SdF que chez les autres mouvements, le scout est éduqué à devenir un citoyen actif et responsable, un chrétien dans la cité disent d'autres mouvements catholiques !
Cette responsabilité civique, qui va du droit/ devoir de vote à l'engagement associatif ou communal... ou quelque engagement à responsabilité que ce soit qui permette d'améliorer la société (y compris l'engagement politique), cette responsabilité est déjà un sujet politique, dans un sens plus restreint, le sens vrai : "polis", celui de l'engagement dans la cité.

Ne pas faire de politique ne signifie pas bannir le "fait" politique (philosophique ou moral) de l'éducation.

(exemple : on ne doit pas parler du FN ni de LE Pen, ni de Jospin ni du PS, ni des idées respectives de ces mouvements en tant qu'elles leur appartiennent,
mais on peut et doit parler du droit de vote, de l'intérêt que les jeunes doivent porter aux référendums qu'on leur propose, du devoir qu'ils ont de s'informer avant de voter et de voter ainsi de manière responsable,
et on doit leur parler de la manière de garder sa ville propre, de respecter les interdits et les obligations, de respecter les autorités civiles, etc...)


Sommes-nous d'accord sur ce point ?
111
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

(je dis ça parce que je vois des gens chatouilleux qui crient au discour politique dès qu'on parle de la France, de l'Europe, ou des lois qui sont votées.....)
112
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Angharad
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 03 Janv 2005
Messages : 1 211

Réside à : Nantes
Patientez...

C'est vrai qu'en France, dès qu'on parle de politique, on se crispe et le stensions commencent à monter alors que la conversation n'est même pas engagée. La politique n'a pas sa place dans le scoutisme (du moins avec les enfants). Entre chefs, c'est autre chose. Chez nous l'un des principes est "le scout est fils de France et bon citoyen". Encore faut-il apprendre ce que c'est d'être bon citoyen.
113
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis scouts de Doran  Profil de Angharad  Message privé      Répondre en citant
Saladin
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 30 Avr 2004
Messages : 1 311

Réside à : Arabie Saoudite
Patientez...

Citation:
Le 2005-07-04 00:03, Zebre a écrit

(je dis ça parce que je vois des gens chatouilleux qui crient au discour politique dès qu'on parle de la France, de l'Europe, ou des lois qui sont votées.....)


Citation:
on peut et doit parler du droit de vote, de l'intérêt que les jeunes doivent porter aux référendums qu'on leur propose, du devoir qu'ils ont de s'informer avant de voter et de voter ainsi de manière responsable,


Bon Zebre, je dois faire partie de ces gens chatouilleux, parce que si, comme tu le soutiens, ces sujets ont leur place dans les activites scoutes alors (i) ca pourrait justifier l'implication d'un mouvement scout dans le Cidem cite plus haut, et (ii) on en arrive de fil en aiguille a ce type de phenomene :

"C'est ça être citoyen européen !"
Plus d'un pionnier a dû pousser cette exclamation à Anglet entre les 23 et 27 juillet 2004. En effet, ils étaient 2 000 scouts européens rassemblés dans le Pays Basque pour partager et échanger sur l'Europe. Dans les temps forts, on notera le festival des pays, où chaque poste partageait sa culture avec les autres, ainsi que la remise de lettres ouvertes au délégué du ministère de la Jeunesse et des Sports.


http://www.latoilescoute.net/s-informer/news/2003_2004/europolis/

"Après avoir partagé un repas gastronomique local, ils se mirent à réfléchir … "Nous n’avons pas 18 ans, nous ne pouvons pas voter mais nous sommes citoyens Européens". De là, plusieurs thèmes de débat :

La santé en Europe : comment ça va ?
L’environnement en Europe
La culture en Europe
Le respect des différences en Europe.
Voici quelques exemples de leur réflexion :

Nous voulons une uniformisation de la protection sociale en Europe.
Nous voulons un accès plus facile à la culture.
Nous voulons que l’Europe se fasse mais que chaque pays garde son originalité.
Nous voulons que les pollutions soient limitées.
A la suite des ces travaux, ils proposaient les moyens que l’Union Européenne pouvait mettre à leur disposition de manière à être acteurs de leurs futurs.
Et pendant ce temps là , les compas, guidaient, orientaient, mémorisaient, notaient, rassemblaient pour que chaque proposition faite soit lue par les « décideurs de l’Europe ».
"

http://www.latoilescoute.net/s-inf ormer/news/2003_2004/europolis/compas_argentan/


Alors ? envoyer une lettre ouverte au Ministre de la jeunesse et des sports, ca rentre dans les activites scoutes ? et echafauder des propositions a destination des politiques aussi ? ou est finalement la difference entre le scoutisme et le Think Tank

Je n'y comprends rien, et dois certainement etre reac et retrograde...



Citation:
et on doit leur parler de la manière de garder sa ville propre, de respecter les interdits et les obligations, de respecter les autorités civiles



ok ici, une chatte retrouverait ses petits -
114
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex AGSE  Profil de Saladin  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Ce débat est en effet beaucoup plus complexe qu'on ne le croit d'abord en criant "pas de politique dans le scoutisme" (qui est vrai, mais à définir).

Dans ton exemple, Saladin, rien ne me choque cependant, sinon deux éléments
  • la lettre au ministre ; qui devient de la politique active, ou de l'ingérance en politique, faite par un mouvement associatif.
    Cela ne peut pas être fait dans le cadre du scoutisme

  • le souhait d'une uniformisation de la protection sociale en Europe.
    Là je tire toutes les sirènes d'alarmes, (si on entend par là uniformisation en référence à la France - et je doute que ce soit en référence à la Lituanie) car on est ici dans un débat sur les programmes des partis politiques, (comme si les petits scouts décidaient qu'il fallait faire prêter serment sur le drapeau français au immigrés, ce qui avait été un des points d'un parti politique opposé) et non sur l'aspect éthique ou moral qui convient à toute implication citoyenne.

    La protection sociale au niveau politique est un discours de parti, non plus de civisme, car les opinions divergent à ce sujet en conformité avec les divergences de parti.

    Comme tout cela est difficile à définir.
    Elecscout et les SdF, considérez-vous cela comme de la politique ou non ?
    Si non, quelle cohérence avec vos constants rappels à l'ordre ?
  • 115
    Infos sur le membre et actions possibles
      Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
    Af' Le Loup
    Membre confirmé

    Nous a rejoints le : 03 Juil 2004
    Messages : 3 870

    Réside à : 92 et ... 29
    Patientez...

    Clairement, oui. C'est de la politique et même du militantisme. Même si on admettait que ce sont de bonnes idées, ça reste de la politique et engager le mouvement même pour une bonne cause c'est porter atteinte à l'esprit critique des jeunes.

    Pour ma part, après avoir lu vos messages très instructifs je crois que le mieux effectivement c'est d'abord de ne pas engager de discussion politique dans le scoutisme surtout avec les jeunes. S'ils en discutent malgré tout entre eux, le chef àmha n'a pas intérêt à s'en mêler tant que cela reste paisible, amical, modéré, éphémère et un peu dans la libre conversation. S'il sent qu'un jeune particulièrement convaincu commence à influencer amicalement ses pairs, alors le chef doit réagir mais pas trop négativement au risque de provoquer un sentiment d'injustice. Voyant un de leurs frères condamné par le chef, les jeunes pourraient se dire: "Il ne fait que dire ce qu'il pense et se comporte de façon exemplaire. Où est le mal?"

    Si par contre le chef est sollicité sur un sujet politique, le mieux pour moi serait non pas de développer chez le jeune la "politicophobie" (ce serait une attitude irresponsable car on en fait un mauvais citoyen) mais de lui dire qu'il est trop jeune pour comprendre (ce qui est normal) et que la vie lui apportera les réponses quand il en aura besoin.

    Af'
    116
    Infos sur le membre et actions possibles
      Je suis SdF  Profil de Af' Le Loup  Message privé      Répondre en citant
    ACC thibault
    Membre familier

    Nous a rejoints le : 23 Août 2004
    Messages : 467

    Réside à : Duché de normandie
    Patientez...

    mais je ne vois pas pourquoi les chefs doivent verifier les discussions des eclaireur(euse)s

    Surtout qu'ils ont dejà une idée au niveau politique et souvent basé sur le contraire de ce que vote leur parent ou meme pense

    mais il faut quand même qu'ils se forment dans cette sois disante democratie (car en ce moment c'est plutot gerontocratie ou ENAcratie)
    117
    Infos sur le membre et actions possibles
      Je suis scout d'europe  Profil de ACC thibault  Voir le site web de ACC thibault  Message privé      Répondre en citant
    Old GIlwellian
    Membre honoré
     
      
    TECHNIQUE: 103 points
    BONNE HUMEUR: 62 points
    Cité : Serviteur
    Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
    Messages : 10 027

    Réside à : Paris
    Patientez...

    Af' Le Loup, il s'agit bien en effet de militantisme. Sans vouloir faire un cours d'histoire en cette période de vacances d'été cette confusion entre l'éducation à la citoyenneté et au civisme et le militantisme chez les SdF remonte à plusieurs décénnies (en fait à la Guerre d'Indochine et à celle d'Algérie), le problème c'est que les dirigeants de l'association étant de par leur parcours au sein de l'Eglise devenus eux-mêmes des militants (cf. Cruiziat) n'y voyaient pas de mal puisque même les aumôniers (souvent issus de la Mission de France) les soutenaient et les encourageaient dans cette dérive.

    J'ai toujours été très géné par la collusion existant entre le CCFD (considéré comme un organisme marxisant à l'époque où il soutenait à fond la théologie de la libération et présentait les Sandinistes au Nicaragua comme de vrais disciples du Christ) et les SdF. La présence d'organismes très marqués à gauche (ACAT, etc...) lors des Journées Nationales m'a aussi interpellé, surtout que je ne recevais pas de réponses claires à mes questions et je ne pouvais donc en fournir aux parents qui m'interrogeaient à ce sujet.

    L'analyse de la société et du monde proposée par une partie de la direction des SdF pendant de nombreuses années (il suffit de relire la Route, Chef, Chefs, Chefs-Animateurs, ProGetS, Demain) ne faisait pendant très longtemps place qu'à des thèses que l'Eglise a souvent condamnées. Mais je ne pense pas que l'on puisse pour autant dire que le mouvement dans son ensemble était politisé, même si très certainement une partie importante de la direction nationale penchait plutôt à gauche. (Curieusement bien qu'on l'ait accusé de tous les maux Rigal était plutôt gaulliste). Si les SdF ont été longtemps de gauche ils ne l'étaient pas plus qu'une frange non négligeable du clergé catholique en France.

    Toutefois on peut considérer qu'il y a eu une certaine malhonnêteté intellectuelle à vouloir engager le mouvement dans une certaine direction, et à chercher à manipuler les jeunes de la branche aînée en utilisant l'enthousiasme de leurs dix-huit ans. Ce n'est pas la Mission du Scoutisme.
    118
    Infos sur le membre et actions possibles
      Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
    Saladin
    Membre confirmé

    Nous a rejoints le : 30 Avr 2004
    Messages : 1 311

    Réside à : Arabie Saoudite
    Patientez...

    Citation:
    Le 2005-07-04 15:15, Zebre a écrit

    Dans ton exemple, Saladin, rien ne me choque cependant, sinon deux éléments
  • la lettre au ministre [...]

  • le souhait d'une uniformisation de la protection sociale en Europe.
    Là je tire toutes les sirènes d'alarmes, (si on entend par là uniformisation en référence à la France - et je doute que ce soit en référence à la Lituanie) car on est ici dans un débat sur les programmes des partis politiques,



  • mais le reste aussi, Zebre, le reste aussi...

    Nous voulons un accès plus facile à la culture.
    Nous voulons que l’Europe se fasse mais que chaque pays garde son originalité.
    Nous voulons que les pollutions soient limitées.
    A la suite des ces travaux, ils proposaient les moyens que l’Union Européenne pouvait mettre à leur disposition de manière à être acteurs de leurs futurs.


    Telles que formulees, ces propositions appellent in fine une reponse politique : une orientation des credits vers la culture (transfert des competences a l'echelon supra national ? plus d'impots ?), que l'Europe se fasse (ca parle de l'europe politique et de ses institutions ?), des propositions relatives a la pollution ont des csq sur, au hasard, le choix ou non du nucleaire, la fiscalite, les agriculteurs tendance FNSEA contre Jose Bove etc.

    Je me permets de citer Akela NDE :

    Citation:
    Le scoutisme prépare à la vie dans la cité, certes, car l'homme vit dans la cité, et le scoutisme forme les enfants pour en faire des hommes. Mais la politique n'est qu'un aspect de la vie dans la cité, car la politique est la gestion de la cité.


    qui ajoute egalement :

    Citation:
    occuppons-nous de former des hommes droits, et ce seront de bons citoyens. Point n'est besoin d'agir sur leurs opinions, elles suivront forcément si nous leur apprenons la droiture dans la vie.



    Zebre, toujours dans l'exemple d'Europolis

    Et pendant ce temps là , les compas, guidaient, orientaient, mémorisaient
    orientaient

    Un ex de civisme qui ne se confond pas avec la politique cette fois, chez les pionners SdF : surveillance/prevention des feux de foret

    http://www.scouts-france.fr/pionniers/Propositions/Nature.asp
    119
    Infos sur le membre et actions possibles
      Je suis ex AGSE  Profil de Saladin  Message privé      Répondre en citant
      technique
      bonne humeur
    RSS 

     

     

    Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

    © Fraternite.net | contact
    webmestre@fraternite.net