Jeudi 29 Oct 2020
17:21
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum
Forum de La Fraternité du Scoutisme

Âge maxi pour scouter activement :-p

«Si ce que tu as à dire n’est pas
plus beau que le silence, tais-toi.»

Proverbe chinois.

Avez-vous lu TOUT le fuseau avant de répondre ? Votre réponse vaut-elle qu'un lecteur passe du temps à la lire ?


Nom d'Utilisateur:
Mot de passe
Votre Message:

Raccourcis clavier:
Alt + B : gras
Alt + I :italique
Alt+ L : lien
Alt + S: small
Alt + Q : quote
Alt + R : relief
Alt + C : citer
Alt + M : image
Alt + P : spoiler
Alt + K : code
Options: Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil
Mettre une image en ligne       |       Déposer une photo scoute sur l'album de la fraternité

FUSEAU EN COURS
(Attention, l'ordre des messages est inversé : du plus récent au moins récent)

Auteur Âge maxi pour scouter activement :-p
OLIVIERsgdf77
Joyeux membre

Messages: 234
Posté le: 10-02-2016 à 11:23    
on recrute les AP dans les chefs expérimentés qui cessent ou vont cesser leurs mandats, ou qui sont pret à mettre leurs compétences au services des autres chefs en + de la gestion de leur unité.
donc des personnes formés et sur le terrain et formé "théorique" (BAFA)


mendu1
Membre honoré

Messages: 7581
Posté le: 09-02-2016 à 09:00    
On cherche un ou une déléguée générale SGDF !

https://www.sgdf.fr/vos-opportunites/annonces-et-offres-d-emploi/ad/58-offres-d-emploi-et-de-stage/1777-deleguee-generale-des-scouts-et-guides-de-france



mendu1
Membre honoré

Messages: 7581
Posté le: 09-02-2016 à 08:49    
Il y a des choses qu'on ne peut apprendre dans les bouquins ou dans quelconque formation .
C'est en forgeant qu'on devient (apprend) à être forgeron .

Si vous connaissez la théorie, vous progresserez plus vite . Beaucoup de choses sont comme ça, notamment la voile, la montagne....

Rien de bien nouveau sous le soleil....

Raisonnement très franchous, et passablement cartésien, mais pas britannique, et encore moins scout guidé par le pragmatisme : le scout c'est celui qui sait se débrouiller et aussi inventer....

Pas celui qui a passé sa thèse de doctorat scout.


Je suis un bourrin


Old GIlwellian
Membre honoré

Messages: 10519
Posté le: 09-02-2016 à 07:08    
Phrase utilisée par le dernier Commissaire Général des SdF dans un article publié par La Croix quelque temps avant la fusion et qui avait pas mal choqué les "anciens" en son temps. Quelles sont les compétences et quels sont les pré acquis requis pour être choisi comme AP ?

OLIVIERsgdf77
Joyeux membre

Messages: 234
Posté le: 09-02-2016 à 00:31    
oui, je suis d'accord! cette phrase m'a frapper!
tu peut pas apprendre aux autres un truc que tu connait pas!


mendu1
Membre honoré

Messages: 7581
Posté le: 08-02-2016 à 22:10    
" Vous êtes là pour faire faire du scoutisme" Cette expression qui ne vient pas du scoutisme, BP semble l'ignorer, mais plutôt de l'ENA ou d'un truc comme ça !

Comment peut on faire faire du scoutisme, si on n'est pas scout avant tout ?

Non, on fait du scoutisme, et on aide les autres à en faire , pas de PDG scout qui ignorent tout de ce qu'ils demandent aux autres !

Sauf que si on ne s'entraîne pas on perd vite la main , même avec un bon manuel scout ....



OLIVIERsgdf77
Joyeux membre

Messages: 234
Posté le: 08-02-2016 à 19:06    
donc pour la catégorie II, je pense qu'il existe un age limite variable d'une personne à l'autre, j'ai l'exemple d'un chef louveteaux de mon ancien groupe ayant moult années d'expérience de chef, qui est ressorti "rincé" d'un we, ce qui lui a fait prendre consciences des années déja écoulé...... Bon, cette année il est chef de groupe adjoint, et donc il vient d'entrée (à regret) dans la catégorie I !!!!!

sinon, le scoutisme peut etre pratiqué de 7 à 77 ans!!!! (meme +, mon père photographe de mon territoire à 83 ans et à commencé le scoutisme chez les GDF à environ 50 ans! )

ah oui! je vous ressort une phrases entendu à Jambville nous étant destiné (les AP): Vous êtes là pour faire faire du scoutisme.
sur le coup j'ai trouvé ça un peu hautain, mais à la réflexion, c'est pas infonder non plus....


mendu1
Membre honoré

Messages: 7581
Posté le: 07-02-2016 à 09:05    
Sans doute qu'on parle trop(qu'on palabre), et qu'on n' agit pas assez !

Le cœur du scoutisme se trouverait dans le subconscient, mais où exactement ?
Passez moi, le bistouri .

Si on réfléchit trop , on ne fait jamais rien, tout est dans l'action . Aujourd'hui, le scoutisme est devenu une activité très intellectuelle, je ne sais pas si je pourrais suivre .

Serai je encore capable de monter la tente de patrouille les yeux bandés ? Quant au feu avec deux allumettes, surtout que celles qu'on vous vend, aujourd'hui dans les super- marchés sont plus que nulles, le scoutisme c'est de plus en plus difficile .

Mais avec le progrès, il y a les allumes -barbecues, plus besoin de papier, d'ailleurs de très mauvaise qualité . Comme l'hiver semble très doux, c'est un bon signe pour le scoutisme, pour ceux qui mettent des culottes courtes(pas des shorts en toile), le réchauffement de la planète, c'est bon pour le scoutisme européen, quoique si cet été il fait encore +38° dans le Périgord ! hum

Dans une nation intellectuelle comme la France, on a simplement oublié la transmission du vécu scout (c'est un canadien qui le dit), ne chercher pas le vécu scout dans les derniers arrêtés, décrets et autres bidules .

On a déjà vu chez certains la perte du transmis du vécu scout (je ne nommerai personne), l'apprentissage (très à la mode) s'est envolé, c'est comme ça que certains se sont perdus dans la forêt(scoute) !


Mayday


Old GIlwellian
Membre honoré

Messages: 10519
Posté le: 07-02-2016 à 08:30    
On oublie que l'une des tâches du chef d'unité c'est de former ses assistants en ayant à l'esprit que l'un deux prendra sa suite et si ça fonctionne bien le ou les autres s'occuperont d'autres unités quitte à les fonder ailleurs. Un CT totémisé Bernicle ce n'est pas un cadeau dans un groupe. Le scout est l'homme qui campe et qui décampe disait-on, le chef se doit de montrer l'exemple au bout d'un certain temps on cède la place et ou va planter sa tente ailleurs.

trident
Membre confirmé

Messages: 1781
Posté le: 06-02-2016 à 22:25    
Citation:
Le 2016-02-06 17:27:00, Akela NDE a écrit :

Content de voir que ma provoc' prend Warf !
Une provoc' bien étoffée. belebleb

Un thème récurrent dans les formations (CEP) est la relève. Parce que surprenamment, ça ne se bouscule pas au portillon pour prendre la place du chief. belebleb Alors je doute fort que des assistants décrochent parce qu'un chef s'accroche. Grand sourire Parce que le rôle de chef d'unité est particulièrement ingrat et surtout pas mal plus lourd (ainsi que légalement parlant).

Et pourquoi une personne d'un âge certain ne pourrait-elle pas se rouler dans la boue? Grand sourire

L'éducation du jeune par le jeune, ça s'adressait aux membres d'une patrouille et à son CP. Clin d'oeil

La transmission du vécu scout devrait se faire avant tout par la formation (CEP / Bafa, machin), parce que grand est le danger des mauvais plis.

Je me réserve pour plus tard un argument massue T'aimes ça ? , à moins qu'un autre me brûle avant. Warf warf !



mendu1
Membre honoré

Messages: 7581
Posté le: 06-02-2016 à 19:10    
J'ai l'impression, que les cadres scouts jeunes, voir très jeunes sont une spécialité française, d'après ce que je vois sur internet . 25 ans semble la limite, après vous devez faire autre chose, en plus, il y a la famille, le boulot et votre femme qui n'a qu'une envie c'est de voyager, dans des pays où l'eau bleue est à 30° .

C'est forcément un effet positif (la jeunesse), mais la question, c'est pour quel type de scoutisme ?

Quoi qu'on en dise, le scoutisme recrute par cooptation, c'est à dire dans son environnement, d'où ses limites !

Vous devez vivre dans un milieu scout, en ville et pas à la campagne où il n'y a plus de scout , plus de curé , plus d'école, plus d'épicerie .

le monde scout aurait pu chercher des correspondants, mais ça ne s'est jamais fait me semble t il .

le scoutisme(toutes les associations) milite dans l’isolationnisme...une situation dangereuse, mais on verra bien !
Dans les années trente, les Scouts de France avaient prospéré dans un milieu, dit "amis des scouts", ce qui avait du aider à développer le mouvement .

Sans doute, qu'on ne doit pas mélanger les vieux, et les jeunes ?

Il y a un refrain lancinant notamment sur Facebook, "on recherche des chefs, des cheftaines et déjà en décembre certains recherchent des lieux de camp" . C'est curieux que ça n'interpelle personne .
C'est vrai que les scouts vivent à la ville, et les camps se font à la campagne ?
Surpris

Dans ce pays étonnant, il y a même un ministère de la jeunesse !


Akela NDE
Akela

Messages: 5021
Posté le: 06-02-2016 à 17:27    
« quelqu'un sur ce forum. » LA star !
Content de voir que ma provoc' prend Warf !


Je pense qu'il y a plusieurs cas à comparer :
  1. La personne d'un certain âge (voire d'un âge certain sifflote ), souvent mariée, qui peut scouter en :
    1. allant se promener et dormir sous la tente, seul ou avec d'autres ;
    2. ayant une responsabilité d'adulte au sein d'un mouvement : président, administrateur, chef de groupe, etc.
      À noter que ces deux possibilités ne sont pas exclusives l'une de l'autre.
  2. La personne d'un âge nettement moins avancé ( Grand sourire ) , en principe au moins encore à peu près célibataire non-consacré, même si étant en situation d'envisager d'autres états de vie (), qu'on qualifierait de grand étudiant ou de jeune professionnel, qui peut scouter en :
    1. allant faire se rouler dans la boue dans les bois et dormir sous la tente (éventuellement dans le même type d'endroits barbare ) un troupeau plus ou moins étoffé de jeunes de 8 à, allez, 20 ou 21 ans ;
    2. ayant une petite responsabilité administrative ou pédagogique au sein du mouvement : assistant de groupe, (assistant) commissaire de quelque chose, etc.


Il y a, à mon sens, une distinction nette à faire entre les personnes relevant des catégories I et II.
En catégorie II, vous êtes jeunes, vous êtes scout ; dans le sens de chef scout, qui transmet ce qu'il a reçu, assurant, selon le bon vieux principes baden-powellien, l'éducation du jeune par le jeune. C'est ce que j'appelle «scouter activement».
En catégorie I, vous êtes plus ou moins vieux, vous êtes adulte : si vous pouvez avoir la responsabilité juridique d'un groupe de scouts, vous n'êtes pas en contact direct avec ces fameux jeunes de 8 à, allez, 20 ou 21 ans. Vous ne transmettez plus ce que vous avez reçu, vous assurez que cela soit bien transmis. Ce qui implique, de fait, que vous transmettiez des compétences de chef, mais il s'agit de compétences de chef, et pas de compétences de scout, qu'on ira demander au louloup de 10 ans ou au patrouillard de 14. Bref, cela ne s'appelle pas «scouter activement», mais «aider les autres à scouter activement».
Et si, en plus de ça, vous avez envie d'aller vous balader en short dans les ronces, c'est vous que ça regarde. hi hi

Et de fait, on a constaté que nombre de responsables adultes, fussent-ils chefs de groupe, administrateurs de mouvement ou autres, n'avaient jamais prononcé leur promesse, ou en tout cas pas quand ils étaient enfants ou adolescents. Et que cela ne les a jamais empêché de bien faire leur boulot de responsables adultes.


Dans les deux cas, je pense qu'il y a aussi une optique importante à considérer, qui est celle de la «place aux jeunes». Un président de mouvement ou un commissaire national qui reste en poste pendant 10 ans, est-ce normal ? Ou un chef de groupe ? Que penser d'un chef de troupe de 27 ans, qui s'éclate avec ses scouts, mais dont les assistants de 20 ans quittent le scoutisme les uns après les autres, par manque de perspective ?

Pour lutter contre ce type de phénomènes, certains mouvements, notamment les SUF, ont mis en place des mandats à durée limitée : un chef de groupe, un chef d'unité, ou même un commissaire de branche s'engage pour 2 ou 3 ans, et sait qu'après, il lui faudra laisser sa place. S'il faut bien sur pouvoir y prévoir des aménagements (groupes de campagnes, villes sans étudiants ...), j'ai tendance à trouver ce type de fonctionnement particulièrement sain, car il évite les phénomènes d'appropriation qui conduisent certaines unités ou groupes à se lier à une personne donnée, et à n'être plus capables d'exister lorsque celle-ci s'en va.


Fauvette Bxl
Cisticolidae

Messages: 5536
Posté le: 06-02-2016 à 09:50    
Pierre Delsuc (1902-1986) est demeuré actif (S.D.F. puis S.U.F) et a continué à camper presque jusqu'à sa mort, me semble-t-il ; mon oncle Renard Argenté (1899-1968) est demeuré au C.A. de la F.S.C jusqu'au bout ; tous deux avaient été actifs dans la Résistance et connu les prisons allemandes ...

mendu1
Membre honoré

Messages: 7581
Posté le: 06-02-2016 à 09:42    
Tant qu'on couche sous la tente et qu'on peut porter son sac , on est encore scout, sans parler de ceux qui (nombreux) vont jusqu'à Compostelle .

maintenant, aussi, il faut être modeste, et éviter de se mettre en avant et faire le singe savant, parce qu'on est un ancien.

Rien ne vaut la jeunesse, souvent inconsciente, mais c'est comme ça qu'on avance ou qu'on évite de reculer .

C'est sur le terrain qu'on (teste) le Scout !

raid de contrôle, pour les vieux sachems


trident
Membre confirmé

Messages: 1781
Posté le: 06-02-2016 à 04:17    
Je rebondis sur un petit passage de quelqu'un sur ce forum.

Citation:
a écrit :

une responsabilité d'assistant de groupe ou de machin intermédiaire (qui servent souvent un peu de machin où caser les gens qui n'arrivent pas à comprendre qu'ils n'ont plus l'âge de scouter activement Vieil homme ).


À quel âge, serions-nous rendus trop Vieil homme pour scouter activement ?


RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute


© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net