Dimanche 21 Oct 2018
17:10
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

 

          
Auteur
Figures scoutes peu connues
Suricate M.
Herpestinae
 



  
TECHNIQUE: 55 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 06 Nov 2007
Messages : 2 056

Réside à : Vendée
2
Patientez...

Me penchant actuellement sur un historique assez conséquent, je vous propose une nouvelle rubrique pour présenter des figures scoutes peu connues.
Je vous propose en premier la vie du PERE MORANDI.



Arrière petit neveu de Napoléon III, d’un père catholique et d’une mère protestante, Roger Morandi naît le 24 Août 1915 à Corcelles-près-Payerne dans le canton du Vaud en Suisse. Profondément marqué par la Croisade Eucharistique, il est élevé toute sa jeunesse dans la religion catholique. Promu assez jeune pour reprendre la briqueterie de son père, il suit pourtant une autre voie et rentre chez les marianistes. Il fait ses études au séminaire de Regina dans le Fribourg et il étudie le chant, la musique, fait du conservatoire et se présente comme un organiste de talent. Après avoir fait sa profession de foi en Septembre 1934 il est ordonné prêtre le 06 Avril 1946.

Au début des années 70, alors qu’il est en poste au collège de Martigny dans la Valais, il va visiter Monseigneur Lefebvre à Ecône. Très attaché à sa congrégation il demeure pourtant marianiste et consacre la majeure partie de sa vie religieuse pour la formation spirituelle des jeunes. Il est ensuite nommé au collège Sainte Marie grand Lebrun à Bordeaux ou il monte une chorale de chant puis à Antony. En raison de son refus de célébrer la nouvelle messe il doit partir et trouve refuge à Bourg la reine ou il fonde une nouvelle troupe de Scout d’Europe en 1974-75. Cependant, il est rapidement écarté et les parents du groupe scout décident de le suivre en prenant son indépendance en 1976.

Finalement, à l’appel du Chanoine Porta, il rejoint Notre Dame des Armées à Versailles et lance une nouvelle chorale « les petits chanteurs de Saint Charles ». Il crée même la Fédération Ordre Scout (FOS) en 1986, permettant de regrouper plusieurs unités dispersées. Il fait fabriquer des insignes métalliques qui servent à de nombreuses unités indépendantes en parallèle des Scouts et Guides Catholiques de France. Il édite aussi un manuel sur le scoutisme catholique en 1990. Dans le début des années 2000, son groupe scout de Versailles rejoint les ENF qui acceptent désormais des unités et associations confessionnelles.

Le clergé desservant Notre Dame des Armées petit à petit issu des rangs signataires de la FSSP le conduit à quitter cette chapelle pour rejoindre Notre-Dame de l’Espérance en 2004, desservie par la FSSPX. Par la suite, son groupe scout quitte les ENF pour reprendre son indépendance. En Mars 2009 on lui diagnostique un cancer du pancréas et il part en convalescence à la maison Notre Dame du Brémien. C’est dans cette maison de prière et de repos qu’il rend son âme à Dieu le mercredi 04 Novembre 2009, jour de la fête de la Saint Charles. Son dernier geste a été d’essayer de joindre ses deux mains pour une ultime prière.

Suricate M.
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GHR (indépendant)  Profil de Suricate M.  Voir le site web de Suricate M.  Message privé      Répondre en citant
Suricate M.
Herpestinae
 



  
TECHNIQUE: 55 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 06 Nov 2007
Messages : 2 056

Réside à : Vendée
1
Patientez...

Au tour du PÈRE CRESPEL

En 1936, Gérard Crespel naît d’une famille nombreuse d’industriels de La Bassée dans le nord de la France. Il perd sa mère dès son enfance et son père peu de temps après. C’est à la suite de ces tourments que Dieu lui a probablement fait mesurer le sens de la vie. Chef de troupe SDF à La Bassée au sud de Lille, il fait connaissance avec le Père Revet et il devient chef de troupe SDF à Lens. Diplômé de l’école des Hautes Etudes Commerciales (HEC) de Paris, il préfère suivre sa vocation de prêtre en entrant au séminaire d’Issy-les-Moulineaux. A ce moment, c’est la crise conciliaire dans les séminaires et le Père Revet lui conseille de passer au séminaire Notre Dame des Carmes et enfin à Notre Dame des Neiges en Lozère ou il termine ses études. Il est ordonné en 1965 dans l’église Saint Martin de Liévin par Monseigneur Jean Rupp, archevêque de Monaco et protecteur de l’œuvre de Riaumont.

Intéressé par l’Ordre Scout désiré par le Père Sevin, il participe dès le début à l’œuvre de Riaumont au côté du Père Revet. Il y exerce son sacerdoce en accord avec les évêques locaux jusqu’en 1972 mais la pieuse union de l’Institut en formation est dissoute à la suite d’une visite canonique d’un moine de Maredsous à cause de la liturgie tridentine. Au cœur de la tourmente moderniste, il demeure fidèle et intransigeant face au missel traditionnel. Ses activités scoutes continuent, et grâce à son service militaire chez les chasseurs alpins, il encadre des dizaines de camps en montagne. Maître de la pédagogie du louvetisme, c’est un excellent instructeur pour les camps écoles au sein des Scouts et Guides Catholiques de France et autres associations scoutes traditionalistes autonomes.

A la demande du Père Revet, il prépare un diplôme de directeur d’établissement qu’il obtient à l’Ecole de Santé Publique de Rennes et il écrit un mémoire sur l’usage du scoutisme dans l’éducation des jeunes. D’un autre côté, il développe les unités féminines au village de Riaumont et ouvre un nouveau foyer avec des cheftaines pour des enfants de trois à cinq ans. Il écrit de nombreux articles spirituels et sur le thème des veillées pour les revues « Scout » et « Scout Magazine » des SGCDF. Après avoir développé le village de Riaumont aux côté de Père Revet et du Père Argouar’ch, il fonde la maison Notre Dame à Eleu-dit-Leauwette.

Suite aux sacres de 1988, il choisit la fidélité à Monseigneur Lefebvre et donne quelque fois des formations aux séminaristes. Il préside aussi l’association Noël Pinot et célèbre une des messes de clôture du pèlerinage de Pentecôte sur les pelouses de Montmartre. Tout en veillant à bien maintenir le sens de l’Eglise, il se dépense sans compter auprès des jeunes et surtout des scouts. A Eleu, il confie sa mission aux dominicaines enseignantes de Brignoles qui étaient implantées près de Riaumont. Atteint d’un cancer incurable, il doit interrompre toutes ses activités mais s’assure du bon fonctionnement de ses œuvres jusqu’à son dernier souffle. Retiré à la maison de repos FSSPX du Brémien, toujours dévot à la Très Sainte Vierge, il s’éteint le 06 Septembre 2014, premier samedi du mois, à l’âge de 78 ans.


1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GHR (indépendant)  Profil de Suricate M.  Voir le site web de Suricate M.  Message privé      Répondre en citant
Suricate M.
Herpestinae
 



  
TECHNIQUE: 55 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 06 Nov 2007
Messages : 2 056

Réside à : Vendée
1
Patientez...

FRIEDRICH VON PERKO

Né le 25 Juillet 1922 en Autriche, Friedrich effectue le métier de vétérinaire. Il fait du scoutisme et prends des responsabilités au sein de la « Pfatfinder Osterreichs », principale association scoute autrichienne. Pluraliste, il quitte l’association qu’il trouve trop bureaucratique et crée avec plusieurs chefs les « Neutrale Pfadfinderverband » une association neutre créée en Février 1949. Avec le temps et suite aux atrocités communistes et américaines de la seconde guerre mondiale, il se tourne vers des orientations plutôt chrétiennes. Il effectue en 1952 un camp en commun avec des unités de plusieurs pays et songe à fédérer un scoutisme européen. Commissaire général, il dissout l’association « Neutrale Pfadfinderverband » et crée les « Europa Scouts » en 1953, à l’origine de l’UIGSE. Avec des unités d’autres pays, il pratique un scoutisme unitaire, neutre et européen et très ouvert aux autres religions. A l’appel de Pierre Geraud Keraod, il est invité à la réunion des Scouts du Bleimor qui décident de quitter les SDF pré-réformistes et rejoignent les Europa Scouts de Vienne en 1962. Avec l’aide de Frédéric Von Perko, eux-mêmes s’intègrent à la FSE quelques mois plus tard avant d’en prendre le contrôle. En 1981, Friedrich fédère une trentaine d’ordres de chevalerie au sein d’une organisation commune : « l’Internationale Ordensunion » et dont les Europa Scouts sont le mouvement de jeunesse. Au cours de sa 77ème année, il meurt le 02 Octobre 1999.

2
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GHR (indépendant)  Profil de Suricate M.  Voir le site web de Suricate M.  Message privé      Répondre en citant
Suricate M.
Herpestinae
 



  
TECHNIQUE: 55 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 06 Nov 2007
Messages : 2 056

Réside à : Vendée
Patientez...

ROBERT BROCHET

Scout de France, Robert Brochet devient chef de groupe de la 2ème Epinay puis commissaire du district de Landy de la province Saint Denys en 1950. Après les réformes pédagogiques survenues au sein des SDF, il rejoint les Eclaireurs Neutres de France en 1966 avec la 2ème Epinay qui se veulent unitaires. Directeur des revues Feu de Camp et l’Angon, il est nommé commissaire général en remplacement de Marcel Lepage en Mars 1970. Il ne reste à ce poste qu’un an puisqu’il rejoint l’AGSE ou il devient commissaire de la province Île de France. En 1984, il organise avec l’aide de Jean-Charles de Coligny le premier Jam qui réunit 5000 scouts de 15 nations différentes. En 1987, il suit PGK avec la reprise des Europa Scouts et plusieurs groupes de l’association. A la suite de Geneviève Brechenmacher qui a brièvement succédé à la présidence de PGK après sa mort, il devient président des Europa Scouts en 1990. Breveté Mac-Laren, il organise de nombreux CEP pour la formation des chefs et organise le pèlerinage ES à la Chaise Dieu en 1997. En parallèle du milieu scout, il est à l’origine de l’organisation de plusieurs pèlerinages en Terre Sainte. Après plus de 50 ans de scoutisme, il rend son âme à Dieu en 1999.
3
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GHR (indépendant)  Profil de Suricate M.  Voir le site web de Suricate M.  Message privé      Répondre en citant
répondre              Signaler
Patientez...

 

Patientez...
Aucun sujet lié
      technique
      bonne humeur
    RSS 

     

     

    Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute


    © Fraternite.net | contact
    webmestre@fraternite.net