Jeudi 23 Mai 2019
15:54
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
Spécificité du "scoutisme catholique"
  Cliquez pour charger les messages précédents [...]
A.lo&O
Membre banni
 

Nous a rejoints le : 22 Oct 2007
Messages : 1 345

Réside à :  
Patientez...

<strong>Tout le monde</strong> a besoin d'un regard un peu lointain pour être secoué un peu de temps en temps. :(

Même si je ne sais pas qui s'en occupe pour Old', je suis certain qu'il a droit à ses petits « regards extérieurs » aussi. Comme chacun y a droit aussi…

Franchement, il y a de bien pires hétéronomies à subir, et je ne suis pas persuadé que celle-ci soit même simplement néfaste.
210
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis    Profil de A.lo&O  Voir le site web de A.lo&O      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

En même temps, un grizzly, ça ne chatouille pas !
Tu connais le gag d'Anthony Kavanagh au sujet des ours ?
211
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Ne te bille pas Grizzly_90 crois tu que je si je n'avais pas un peu secoué le cocotier en cherchant à choquer certains par mes propos il y aurait eu des réponses et on aurait cherché des arguments contraires à mes affirmations ? On serait resté dans le ronron du "scoutement correct". Socrate (je ne me compare pas à lui rassurez-vous) n'agissait pas autrement pour obtenir de ses disciples des réponses. Il est bon aussi de savoir ce que les autres vous reprochent, même si certains griefs remontent à des décennies. J'ai entendu des choses bien pires sur l'AGSE dans la bouche d'une ancienne présidente du SF il y a quelques années alors qu'on préparait le centenaire. Les reproches étaient basés sur des rapports des RG des années 60. On peut refuser d'entendre les reproches que les autres nous font, on les empêchera pas de les faire, mais si on veut pouvoir y répondre point par point il vaut mieux les connaître.
212
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Zero
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 12 Mars 2006
Messages : 4 713

Réside à : Ailleurs
Patientez...

Citation:
Le 2009-05-26 00:55:00, Zebre a écrit :

Tu connais le gag d'Anthony Kavanagh au sujet des ours ?

Moi je le connais pas mais vu la réaction de grizzly j'aimerais bien savoir de quoi ça parle hé hé !
213
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Scout d'Europe  Profil de Zero  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

je ne suis pas sûr de l'humoriste en fait (mais il est canadien), mais c'est un gag qui décrit comment il ne faut pas s'appitoyer sur les c*ns, et que quand ils meurent, c'est juste la sélection naturelle. Il raconte pour illustrer, (après l'histoire de cet avocat qui veut tester la solidité d'une fenêtre en le lançant dessus trois fois de suite), l'histoire du mec qui voulait photographier en gros plan (ou caresser) un ours sauvage. L'ours l'a tué, évidemment, et l'humoriste de remercier l'ours qui a permis d'éviter que ce c*n ne se reproduise !
214
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Dingo
Membre banni
 

Nous a rejoints le : 21 Juin 2008
Messages : 6 856
Patientez...

ce sont des subtilités humoristiques surement trop fines pour le béotien que je suis, car je ne saisi pas le rapport. triste

quelqu'un peut me faire un dessin
Mort de Rire
215
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien sdf/fse/suf+dorénavant ENF  Profil de Dingo  Voir le site web de Dingo  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

On chatouille pas un ours,
c'est une loi de la nature !
216
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Grizzly_90
Ursus arctos horribilis
 



  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 47 points
Rivière : Naute
Nous a rejoints le : 30 Nov 2008
Messages : 4 850

Réside à : Natif du Béarn, logé à Belfort !
Patientez...

217
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Grizzly_90  Message privé      Répondre en citant
Pollux
Membre familier

Nous a rejoints le : 05 Nov 2008
Messages : 486
1
Patientez...

1. Pourquoi tous les propos du comte Allobo... sont-ils perturbés par des symboles typographiques non compréhensibles ?

2. Après ces échanges à fleuret moucheté... Le fond de ma pensée:
- Oui, la place du scoutisme en France est ridicule en regard des perspectives éducatives qu'il offre à un moment où notre pays a besoin de dynamiser sa jeunesse. Les divisions entre mouvements ne contribuent pas à son essor.
- Oui, après avoir adhéré aux 3 grands mouvements scouts cathos, je regrette leurs divisions, divisions qui s'expliquent tant par leurs différences dans la perception de la finalité du scoutisme que dans les moyens de vivre le scoutisme.
- Oui, il me semble nécessaire de rassembler l'ensemble de ces mouvements dans une fédération catholique du scoutisme. Les SGDF ont un rôle de leadership à jouer dans ce domaine: 2020 me semble une bonne échéance.
- Non, il ne me semblerait pas bon, pour l'éducation des jeunes catholiques, d'organiser un scoutisme à la britannique. L'existence de mouvements confessionnels est une caractéristique du scoutisme en France: on ne peut remettre en cause 90 années d'histoire commune.
218
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Pollux  Message privé      Répondre en citant
AndreRaider
Membre confirmé
 

  
TECHNIQUE: 3 points
BONNE HUMEUR: 67 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 27 Janv 2009
Messages : 3 813

Réside à : Clermont Ferrand
Patientez...

Pour le <1> ce sont des balises qui doivent fonctionner chez lui (du moins nous l'espérons), et qui sur nos micros refusent obstinément de remplir leurs fonctions tout en rendant trés aléatoire le plaisir de lire les propos qu'elles encadrent.
219
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Raider Scout de France  Profil de AndreRaider  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Pollux je souhaite comme toi que les mouvements catholiques du scoutisme puissent faire scouter leurs jeunes au sein d'une structure commune (ce qui ne veut nullement dire uniforme dans le sens jacobin du terme). Il est certain qu'au sein d'une telle structure les SGdF joueraient certainement un rôle de leadership, cependant ce n'est pas ce leadership qui suscite des appréhensions mais plutôt une hégémonie qui ne tiendrait pas compte des autres mouvements aussi bien confessionnels que pluralistes. Cette histoire commune de 90 années n'a pas été un long fleuve tranquille à certaines reprises il y a eu des tensions suite à des décisions unilatérales qui ont mis à mal une unité trop souvent apparente. Comme tu le soulignes les divisions ne contribuent pas à l'essor du scoutisme surtout que l'offre actuelle pourtant très (trop) diversifiée ne répond pas aux attentes d'un nombre croissant de familles qui ne se retrouvent pas dans toutes nos divisions. Divisions qui nuisent à une image générale du scoutisme pas toujours conforme à la réalité du terrain mais qui ne joue pas en faveur d'un recrutement élargi.

IL ne s'agit pas d'empêcher ceux qui scoutent actuellement de le faire dans une atmosphère religieuse et dans un environnement spécifique à leurs croyances mais d'attirer au scoutisme un maximum de jeunes dont les parents ne désirent pas éduquer leurs enfants dans cette atmosphère et cet environnement. J'ai la faiblesse de croire que cette atmosphère et cet environnement ne sont pas consubstanciels au scoutisme fondamental. J'essaie de trouver une solution qui permettent à des jeunes croyants et à des jeunes non croyants de scouter ensemble dans une structure commune qui respecterait les spécificités spirituelles de chacun. Une structure qui permettrait de rassembler les ressources financières et humaines pour le bien de tous au lieu de les multiplier. Ce n'est pas une position personnelle c'est celle de l'OMMS depuis de nombreuses années.
220
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Af' Le Loup
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 03 Juil 2004
Messages : 3 870

Réside à : 92 et ... 29
1
Patientez...

Bonjour, j'aimerais relancer ce débat. J’avoue que sa lecture m’a été un peu difficile (c’est normal vu le retard que je dois rattraper).

Il m’est venu une réflexion. Lord BP il me semble n’a pas voulu faire du scoutisme une fin en soi mais un moyen, un outil, un instrument, on parle d’ailleurs de la «méthode scoute». La finalité c’est ce que chacun (et chaque mouvement) en fait. Pour autant le scoutisme comme outil n’est pas adapté à n’importe quelle utilisation. Je ne suis pas sûr que l’inventeur génial se révolterait autant que nous de l’instrumentalisation religieuse ou idéologique du scoutisme. Peut-être préférerait-il dans sa grande modestie nous rappeler simplement les précautions à prendre pour tirer le meilleur partie de sa méthode. Peut-être parce qu’il considère humblement que son invention est d’abord un don à l’humanité pour qu’elle en dispose. Ce décalage (but/moyen) je le perçois notamment dans le terme «scoutisme» dont le suffixe "isme" laisse entendre que c’est un but à atteindre. Ce n’est pas l’impression que j’ai avec le mot «scouting» où le suffixe "ing" fait penser plutôt à une pratique, une utilisation.

Je prends une comparaison simple: le tennis de table. L’inventeur de la raquette de ping-pong que je sache n’impose aucune restriction à l’utilisation de ladite raquette. Certains joueurs l’empoignent par le manche en posant l’index sur la face revers, d’autres préfèrent la prise dite «porte-plume» ou «chinoise», d’autres encore préfèrent peut-être frapper la balle avec le manche ou avec la tranche (!?) Drôle d’idée mais enfin... l’inventeur ne l’interdit pas. Seulement la raquette est conçue d’une telle façon qu’elle privilégie inévitablement certaines techniques. Au fil du temps les différentes utilisations font école et s’«imposent» par le succès public et, il est vrai, font oublier qu’il existe d’autres façons de jouer même si celles-ci ne permettent pas à beaucoup de joueurs de remporter des compétitions et se faire connaître.

C’est un peu comme ça que je vois le scoutisme. Les différents mouvements enseignent chacun une certaine utilisation de la méthode et lui trouvent parfois des vertus cachées. Ceux qui l’utilisent mal tôt ou tard tomberont dans l’impasse. Notre discours, je le regrette, est trop marqué par l’idée que le scoutisme est une fin et non un moyen. On se querelle à propos de ce qui est scout ou pas scout? N’est-il pas plus simple et plus juste de reconnaître à chacun le droit (moral) d’utiliser le scoutisme, mais de rappeler avec bienveillance qu’il n’est pas fait pour n’importe quelle utilisation et que dans certaines conditions l’outil peut causer des accidents? Plutôt que de dire aux uns et aux autres «tu n’es pas scout ou ce que tu fais n'es pas digne d'un scout» ce qui conduit aux jugements de valeur, je serais plutôt pour dire «fais gaffe, le scoutisme n’est pas adapté à ce que tu cherches».

Quant au succès du «scoutisme catholique», je pense qu’il tient en grande partie à une bonne adéquation entre la méthode et les aspirations chrétiennes. Il n’y a pas lieu de se scandaliser, si on veut qu’il en soit autrement, plutôt que de contester la légitimité de ce succès (ce que je peux comprendre mais qui me paraît une erreur), je pense qu’il faudrait rester positif et chercher comment le scoutisme peut répondre aux besoins des jeunes de notre société (un souci très SGdF à qui l’on reproche certes non sans raison la versatilité) et développer une méthode appropriée (ou une utilisation appropriée de la méthode!!) afin d’y répondre.

Af’

[ Ce Message a été édité par: Af' Le Loup le 25-07-2009 à 12:26 ]
221
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF  Profil de Af' Le Loup  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Je ne sais plus si c'est dans ce fuseau que la question avait été abordée, (je n'ai pas eu le courage de le relire), mais je me souviens d'une discussion au sujet de l'estampillage "catholique" de certaines associations (en l'occurence, je crois que l'on parlait des SGdF), où l'on ignorait finalement si n'importe qui pouvait s'arroger le titre de "catholique" ou s'il y avait des règles à ce sujet.

Il semble bien qu'il y ait des règles (sinon pour l'estampillage, en tout cas pour utiliser le terme dans un sigle), comme le montre cette affaire antre l'Eglise et "L’union catholique internationale de la presse":

Texte:
Dans un communiqué conjoint, le Conseil pontifical pour les laïcs et le Conseil pontifical pour les communications sociales se lamentent de la décision des administrateurs actuels de l’organisation qui, sans autorisation, ont adopté un nouveau nom qui conserve l’adjectif « catholique » : Organisation catholique internationale des médias (ICOM).

[...]
« En différentes occasions, le Saint-Siège a fait part aux autorités de l’UCIP de sa perplexité face à un inacceptable manque de transparence et de clarté dans la gestion de cette Association, sous le contrôle de son secrétaire général. Le 23 mars dernier, ces événements ont provoqué la révocation de la part du Conseil pontifical pour les laïcs, de la reconnaissance canonique de l’UCIP comme Association catholique, à travers une lettre formelle adressée à tous les membres dans la personne de son président ».

Le document affirmait : « Face à cette situation, le Saint-Siège ne peut rester silencieux et inactif, c’est pourquoi en accord avec la Secrétairerie d’Etat et après avoir consulté le Conseil pontifical pour les communications sociales, le Conseil pontifical pour les laïcs, en référence au canon 326 §1 du Code de droit canonique, révoque le Décret de reconnaissance de l’UCIP daté du 15 décembre 2004. Désormais, l’UCIP devra retirer de son nom l’adjectif 'catholique' (cf. canon 300 du Code de droit canon) ».

source

Un parallèle avec ce qui est arrivé à nos frères belges ? Je sais que ce sont eux qui ont choisi de retirer l'adjectif catholique du nom de leur assoce, mais il est fort probable que s'ils ne l'avaient pas fait, on le leur aurait demandé.
222
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...


"spécificité du scoutisme catholique ", si on vérifie bien, il n'y a pas de scoutisme catholique, mais un scoutisme ( tout court ) !

Peut être que les scouts cathos s'appliquent plus que les musulmans, bouddhistes, israélites ou autres confession ? Au moins en France !

L'Eglise n'a pas toujours été aussi accueillante que ça, même encore quelques fois, avec les scouts !

Certains considérant, que le scoutisme comme un mouvement purement confessionnel !

Le scoutisme est universel , il doit accueillir tout le monde et toutes les religions !

Le cas de la France, avec son " apartheid scout " est assez particulier !

Même si le scoutisme ne compte que des frères, sans doute n'y a t il pas que des amis ?

Essayez d'expliquer cette situation ( à la française) à un non-scout !

L'"apartheid scout à la française " n'a vraiment rien de scout, et même à mon avis, contraire aux lois de la France !

Je pense que les p'tits scouts se sentent plus frères que leurs grands chefs , encore une chance et la porte reste entr'ouverte pour les jeunes générations !
223
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
Blizzard
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 73 points
BONNE HUMEUR: 23 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 24 Juil 2011
Messages : 1 057
Patientez...

Je n'ai pas tout lu.

Old G, a évoqué une chose très importante : la confiscation d'un scoutisme par le clergé et ne l'oublions pas non plus par les politiques.

La FSE aimait (elle aime peut être toujours) rappeler que le scoutisme est une « méthode d'éducation naturelle par des moyens naturels ». On en est loin dans les faits.

Le scoutisme n'est ni l'antichambre du séminaire ni du prytanée. Le scoutisme n'a pas a catéchiser, il doit seulement permettre de vivre librement sa foi et l'encourager. Par souci pratique, il est logique que les membres d'un groupe soient de même confession.

Mais, il ne faut pas gaver jusqu'à la nausée. Je me souviens du temps ou les vacances de Pâques portaient bien leur nom, si le camp tombait pendant la semaine sainte, les scouts le passaient à l'église.
Pendant qu'on y est, messe, vêpres et rosaire du soir, avant la prière, tous les jours. On en a dégoûter pour moins que ça. Veut-on que la foi ne soit qu'un réflexe conditionné ? Alors que c'est bien plus profond.

Les saints, les vrais n'ont pas de religions.

Former un citoyen réglementaire et de telle religion Modèle 1900, modifié 2011, ce serait risible si ce n'était triste. C'est lui nier sa personnalité. La foi, comme le reste c'est personnel, cependant on ne peut faire n'importe quoi et son contraire dans la société. C'est pourquoi le scoutisme est un moyen d'éducation (sûrement pas le moyen) pour aider à s'intégrer dans le monde. Justement, la place de l'enseignement de la citoyenneté est quasi nulle dans le scoutisme, même si sa loi contient les préceptes de base du comportement social. Certains connaissent mieux le monde clérical que le civil. Cherchez l'erreur !

Dans une certaine mesure le scoutisme est subversif, c'est pourquoi les décideurs cherchent à en prendre le contrôle, pour qu'il traverse bien dans les clous.

Un scoutisme bigot, calotin ou athée n'apporte rien de bon.


224
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF, FSE, SUF.  Profil de Blizzard  Message privé      Répondre en citant
Fauvette Bxl
Cisticolidae
  
TECHNIQUE: 34 points
BONNE HUMEUR: 102 points
Église : Rapporteur de la foi
Nous a rejoints le : 02 Juil 2009
Messages : 4 300

Réside à : Bruxelles
Patientez...

Le scoutisme est tout simplement l'une des antichambres d'une vie d'adulte responsable ; on y apprend le sens de certaines valeurs, un rien de débrouillardise et le respect d'autrui, qu'il porte ou non les mêmes insignes . Du temps héroïque Vieil homme où la conscription existait encore et que le volatile bruxellois avait été désigné comme chef de peloton instructeur, il préférait avoir un ancien scout, qu'importe sa fédération, comme délégué de peloton, histoire d'assurer à la fois le relais et la bonne ambiance et, ainsi, éviter les mauvaises surprises et l'amertume de devoir punir ... , ce que, grâce à ce choix, il n'eut jamais à faire ...
225
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSC & GCB  Profil de Fauvette Bxl  Voir le site web de Fauvette Bxl  Message privé      Répondre en citant
Blizzard
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 73 points
BONNE HUMEUR: 23 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 24 Juil 2011
Messages : 1 057
Patientez...

N'oublions pas non plus, si on est objectif, que la religion sert (on peut le laisser au présent) à occulter beaucoup de vilenies derrière une apparente béatitude ou sainteté, sous prétexte d'évangélisation. Si en France, on ne l'impose plus par l'épée et le bûcher, dans bien des cas elle est encore l'enjeu d'un chantage. Aujourd'hui personne n'est contraint à une démonstration de sa foi. Cependant, on a de temps à autre le sentiment d'être obligé de prendre la « carte de fidélité du magasin », non pas forcément pour bénéficier d'avantages mais seulement pour y faire ses courses.

Certains ici, vont s'insurger sur le choix des termes de cette métaphore, qu'ils ouvrent les yeux : trop de « bons chrétiens » se comportent en boutiquiers ou en clients. Old G, je crois, a bien parler de clientélisme, probablement dans un autre contexte, mais c'est bien de ça qu'il s'agit. Attention ! Je parle d'un particulier, certes fréquent, pas de la généralité des faits.

Montrer son appartenance à une foi est une chose. Il n'est dit, ni écrit nulle part de le faire en l'exhibant avec tapage. Mais seulement voilà, l'homme à besoin de parade, de pompe, de chants, de musique (marchant au pas ou non) d'étendards. Tout l'attirail requis pour impressionner les esprits. Ça le rassure et/ou l'asservit.

Les dictatures ont toujours usé de ces moyens. Les preuves toujours visibles, anciennes et nouvelles, sont les architectures monumentale à côté desquelles l'humain voit sa petitesse physique, il ne lui faut plus grand chose pour que sa volonté ait le même ressenti.

Le scoutisme à pour rôle d'empêcher que l'individu se laisse abuser par ces paillettes (vous pouvez mettre ce que vous voulez derrière elles) en permettant, entre autres, le développement de l'esprit critique. Problème, on reproche de ne pas l'avoir, mais ceux qui l'ont sont considérés comme dangereux. En effet, il critique parce qu'il pense, s'il pense, il commence à comprendre, la compréhension est le ferment de la désobéissance.


226
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF, FSE, SUF.  Profil de Blizzard  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
2
Patientez...

Hum,

sur cette thématique, Blizzard, tu manques d'appuis et de fondements.
La foi n'est pas qu'une affaire personnelle, ne serait-ce parce qu'au départ, elle est transmise (et elle est à transmettre).

L'opposition éculée entre foi et religion a bon dos. La foi ne se crée pas ex nihilo, et renier la religion qui la transmet et surtout la fait vivre, c'est un peu comme nier le fait que l'eau est indispensable à la vie parce qu'on ne boit pas tout le temps.

Tout corps social a ses limites et peut être détourné de son objectif. Il n'y a rien de spécifique à la religion à ce sujet.

Quand à prétendre juger le fond caché derrière la forme, je crois qu'un seul est habilité à cela.
227
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Blizzard
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 73 points
BONNE HUMEUR: 23 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 24 Juil 2011
Messages : 1 057
Patientez...

Mais je ne dis pas le contraire. Je râle un peu contre ceux qui croient être vus comme bons chrétiens par ce qu'ils se montrent aux offices, alors que leur réalité est toute autre.

Je rouspète aussi contre certains qui se comportent comme ces clubs où tu ne peux entrer qui si tu as la carte de membre. Il faut d'abord entrer et on voit ensuite si on veut la prendre ou l'accorder. Non ?

Ou si tu préfère, on demande impérativement d'être chrétien catholique pour adhérer, il n'est guère envisagé qu'on puisse le devenir.
228
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF, FSE, SUF.  Profil de Blizzard  Message privé      Répondre en citant
Ocelot GA
Leopardus pardalis
  
TECHNIQUE: 33 points
BONNE HUMEUR: 56 points
Scène : Maître de Cérémonie
Nous a rejoints le : 10 Mai 2007
Messages : 1 006

Réside à : Rennes, Toulon... et la tête en Afrique!
1
Patientez...

Alors là Blizzard je suis soufflée. Surpris
Que reproches-tu au scoutisme catholique?
... D'être catholique apparemment.

Citation:
Le 2011-07-27 14:17:00, Blizzard a écrit :


Le scoutisme n'est ni l'antichambre du séminaire ni du prytanée. Le scoutisme n'a pas a catéchiser, il doit seulement permettre de vivre librement sa foi et l'encourager.


Dans les principes de mon mouvement, nous avons celui-ci:
"Fils de la Chrétienté, le scout est fier de sa foi : il travaille à établir le règne du Christ dans sa vie et dans le monde qui l'entoure."
Pour ça, il faut connaître les enseignements du Christ et de l'Eglise.

Citation:
Le 2011-07-27 14:17:00, Blizzard a écrit :


Mais, il ne faut pas gaver jusqu'à la nausée. Je me souviens du temps ou les vacances de Pâques portaient bien leur nom, si le camp tombait pendant la semaine sainte, les scouts le passaient à l'église.


Pour des catholiques, cela parait logique. Si le scout n'était pas en camp mais en famille pendant la Semaine Sainte, et bien il la passerait de même à l'église en poursuivant ton exagération.
Le scoutisme ne va pas contre l'éducation dispensée par la famille, ni contre la religion catholique. Et ben pendant la Semaine Sainte, le catho il a des offices et des Messes.

Citation:
Le 2011-07-27 14:17:00, Blizzard a écrit :


Pendant qu'on y est, messe, vêpres et rosaire du soir, avant la prière, tous les jours. On en a dégoûter pour moins que ça.
[...]
Un scoutisme bigot, calotin ou athée n'apporte rien de bon.

Bonjour la caricature. innocent
En camp, nous avons la chance d'avoir la Messe tous les jours. Et prière du matin, du soir, et chapelet. Et quelques fois enseignement par l'abbé, et nuit d'adoration.

Tu vas hurler, mais les guides en redemandaient. Ciel! Des embrigadées, qu'on empêche de réfléchir, et qu'on étouffe dans l'obscurantisme religieux!
Pourtant, à part la Messe du dimanche, elles n'étaient jamais obligatoires. Et la Compagnie était généralement au complet.
Je te passe les matins où je donne le programme de la journée, sans mentionner la Messe. Réaction immédiate: "Mais Ocelot, on n'a pas de Messe aujourd'hui??"
Et la présence d'un aumônier non stop sur le camp, toujours près pour les guides voulant lui parler, pour confesser, répondre à des questions, à n'importe quelle heure du jour et de la nuit.

Pourtant, tout ça sous le couvert d'un bois, sans faire de procession militante dans le village du coin avec des hauts parleurs et des tambours.

Et bien c'est précieux, et ça te change l'atmosphère d'un camp.

Bref, et si finalement ce que tu appelle "scoutisme bigot" poussait les jeunes vers le haut, en les amenant justement à réfléchir, à grandir dans leur Foi et donc dans l'amour des autres?
229
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Europa Scout  Profil de Ocelot GA  Message privé      Répondre en citant
laricio
Membre confirmé
Scène : Maître de Cérémonie
Nous a rejoints le : 16 Déc 2008
Messages : 1 445
Patientez...

Ocelot, question de recrutement, question d'ambiance, question de volonté ou non aussi de ne pas nécessairement vivre en autarcie dans un camp scout.

Le programme que tu nous donne, bravo les filles, je suis admiratif.

Maintenant, est-ce bien dans la nature d'un camp scout d'avoir au quotidien messe, chapelet, enseignement de l'Abbé, adoration?

D'autre part, très bien d'avoir un aumônier non stop, mais privilège de riche. Et pas sûr que ce soit idéal. Tu dis toi même "tout ça sous le couvert d'un bois". Et les paroisses dans lesquelles tu campes? Tu ne penses pas qu'elles seraient contentes de voir débouler dans leus églises moribondes une bande de filles qui, je le suppose, savent chanter?

D'autre part, un aumonier non stop, je ne sais pas, mais ça peut aussi brouiller la relation des scouts et de leurs chefs, en créeant une interférence. Quelques jours, merci mon Père. Tout le camp, pression d'un adulte, qui, même si l'aumonier sait se tenir, il reste quand même une référence qui pourrait être qualifiée de supérieure.

A coté de ça, je trouve Blizzard très excessif.
230
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE puis SUF  Profil de laricio      Répondre en citant
Lynx Pacifique
Membre actif
  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 25 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 23 Mai 2011
Messages : 97

Réside à : Arcueil
Patientez...

Bon allez, mon grain de sel dans cette discussion...

Membre de nombreuses années d'associations de scoutisme catholique, et convaincu de l'intérêt d'un scoutisme confessionnel (mais pas exclusif) je trouve cependant la question posée par Old particulièrement intéressante car elle oblige à analyser les choses avec recul et à travers le regard de l'autre, histoire de ne pas rester figé dans ses certitudes.

3 points ont retenu mon attention dans les différents commentaires:

- Pourquoi en effet la création d'un scoutisme catholique en France alors qu'existaient déjà les EDF (et même les EUF, la question se pose donc aussi pour eux...) et qu'on aurait pu concevoir, à l'image de ce qui se passait dans les pays anglo-saxons, un mouvement unique avec des groupes confessionnels? Il faut quand même se rappeler le contexte de l'époque, après les lois de dissolution des congrégations religieuses de la fin du 19ème siècle et la loi de séparation de l’Église et de l’État: les oppositions étaient relativement fortes et affichées entre anti-cléricaux et, principalement, les catholiques, antagonisme largement illustré par les querelles "école publique" "école religieuse". Dans ces circonstances, on peut admettre que certains, qui voulaient vivre leur scoutisme éclairés par leur foi, aient été un tant soit peu méfiant, à tort ou a raison, quand à leur devenir éventuel dans une association "laïc" (oui, je sais, le terme n'est pas le bon mais c'est celui qui a le plus souvent été utilisé à l'époque pour signifier a-confessionnel). Une association distincte permettait donc d'avoir l'assurance de préserver cette sensibilité religieuse particulière, et de la vivre, avec son charisme, dans la pratique d'un scoutisme authentique. Je suppose que ça a été la même chose pour les protestants et les israélites.

- Mais, dans le fond, la religion a-t-elle vraiment sa place dans le scoutisme ou "dénature-t-elle" le projet au détriment des autres buts? (c'est, je crois, le fond de la question posée par Old)
Sans revenir sur les propos de B.P., qui il est vrai parlait plus de spiritualité que d'une religion particulière, je pense réellement que l'éducation est UNE, globale, avec plusieurs facettes, et qu'on ne peut séparer le spirituel, pour un croyant, du reste. Le religion ne se résume pas à la pratique de "rites" mais imprègne la vie de celui qui croit et recèle une conception de l'homme et de la vie. Dans ces conditions le scoutisme, formidable école de la vie, peut donc parfaitement intégrer ce fait religieux, pour ceux qui le souhaitent bien sûr, d'autant qu'il permet de vivre concrètement sa foi, à travers le service, la vie en communauté, l'engagement personnel, la parole donnée... Former l'homme dans sa globalité, c'est aussi, pour un croyant, introduire l'aspect spirituel sans lequel il manque quelque chose.
Bien sûr, l'objectif ne doit pas être de former de futurs prêtres, pasteurs ou rabbins... ou hommes politiques, et instrumentaliser (formater?) les garçons et les filles qui sont confiés au scoutisme, mais d'en faire des hommes libres, capables de discernement... et donc de choisir une route. En ce sens, le scoutisme leur donne une boussole. A ma connaissance, celle-ci indique TOUJOURS le nord. Mais elle permet , à partir de là, d'aller où on veut.
Cette aspect spirituel n'est pas à opposer, comme il m'a semblé le lire quelque part plus haut, à la formation du scout comme citoyen, bien au contraire: sens de l'intérêt commun, engagement au service de la communauté (locale, nationale, ou associative), fidélité à la parole donnée, le désintéressement, etc. "Le scout est fils de France et bon citoyen"
Ceci dit, si on trouve pas mal d'anciens scouts parmi les séminaristes (en ce qui concerne l'église catholique que je connais mieux), mais aussi au sein de nombreuses associations humanitaires, ce n'est pas tout à fait un hasard: cette éducation du beau, de l'exigence personnelle, du service et de l'engagement favorise les vocations ou les affermit. Il ne faut pas confondre l'objectif et la conséquence.
Bien sur, le scoutisme "neutre" est tout aussi apte à faire de bons scouts, de bon citoyens, des hommes (femmes) vrai(e)s et les jugements à l'emporte-pièce fondés uniquement sur les croyances des uns ou des autres sont assez critiquables. Un manque de fraternité.

- enfin, est abordé le problème des relations entre mouvements neutres (principalement EDF) et mouvements en particulier catholiques (surtout bien sûr, compte tenu de l'histoire, SDF). Des attitudes peu fraternelles, indiscutablement, il y en a eu, de part et d'autre, au cours de notre histoire commune. Je note cependant que celles qui ont divisé les associations catholiques sont certainement plus rudes que celles qui ont pu émailler les relations entre différents mouvements du Scoutisme français. D'ailleurs, ces derniers, à une certaine époque, avaient réussi à avoir le même uniforme, et leur insigne de promesse métallique respectif arborait une similitude d'éléments héraldiques: écu, banderole, nœud, inscription "SF" pour bien montrer l'unité du mouvement scout français à travers ses différentes associations. Mais il ne faut pas confondre les querelles d'appareil avec la réalité du terrain. A part quelques individualités assez peu ouvertes(mais hélas, on en trouve partout) le respect était souvent la règle. La "fraternité scoute" est affirmée dans nombre de cérémoniaux de promesse, quel que soit l'association: peut-on sans se contredire, affirmer solennellement une chose et déclarer en privé son contraire?
Illustration en aparté: dans les années 68-69, le groupe SDF auquel j'appartenais, à TOUL, avait organisé un week-end de rentrée en commun avec le groupe ENF local, au sein duquel on avait pas mal de copains. Pourtant, tout aurait du s'opposer à cette sortie commune: pédagogie unitaire d'une part/rangers-pionnier de l'autre, mouvement catholique/ association neutre, membre du SF (et donc de l'OMS)/ mouvement indépendant... Un moment inoubliable !
Le problème est surtout de se connaître.

Après, on peut avoir des différents sur la pédagogie. C'est une autre histoire, mais qui n'empêche pas de reconnaître en l'autre, dès lors qu'il a prononcé sa promesse, "un frère scout".


231
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF  puis SUF et FSE !  Profil de Lynx Pacifique  Message privé      Répondre en citant
Ocelot GA
Leopardus pardalis
  
TECHNIQUE: 33 points
BONNE HUMEUR: 56 points
Scène : Maître de Cérémonie
Nous a rejoints le : 10 Mai 2007
Messages : 1 006

Réside à : Rennes, Toulon... et la tête en Afrique!
1
Patientez...

Laricio, tu soulèves plusieurs point.

Pour moi, tout cela fait partie du camp scout, à part entière.
Camp qui est l'aboutissement de l'année, qui est aussi un temps de formation, de 15 jours 100% scouts.
Bien sûr, on peut faire sans, bien sûr, le camp restera le camp s'il n'y a pas Messe ou autre tous les jours.

"Privilège de riche"
Point pour toi, ce n'est pas donné à tout le monde.
Pour ce qui est du "rester entre nous": les propriétaires assistent cependant volontiers à la Messe, de même que la boulangère qui est venue livrer le pain, des gens rencontrés en explo, etc.
Le dimanche ou pour les fêtes, la Messe est plus solennisée (au niveau des chants par exemple), c'est arrivé plusieurs fois qu'on puisse avoir l'église du village, donc on l'annonçait à grand renfort de cloches et de bouche à oreille.
Maintenant petit problème encore en France: les Europa sont de sensibilité "traditionnaliste" comme on dit, mais ce terme est trop négatif, je préfère dire que nous bénéficions de la Messe dans le rite extraordinaire. Clin d'oeil
Pour cette raison de nombreuses églises nous ont été fermées, par des paroissiens ou curés. D'où le "couvert des bois". Et les paroisses moribondes qui n'ont pas pu bénéficier de nos voix mélodieuses. Grand sourire
Je précise que de plus en plus maintenant ça va dans l'autre sens.

Quant à l'interférence entre les chefs et l'unité par le prêtre, elle pourrait effectivement avoir lieu, mais je ne l'ai jamais vue. L'abbé est intégré à la Maîtrise, et sait tenir sa place. D'autant plus un aumônier de guides, pour qui ça ne doit pas être évident !
Sans être le grand gourou qui prendra toutes les décisions et auquel on se réfère systématiquement. Il y a un chef de camp.
Il est d'un précieux secours pour les cheftaines, nous n'hésiterons pas à solliciter ses conseils si un cas problématique se présente par exemple. Ou encore il apporte un oeil extérieur qui peut être précieux ("J'ai déjeuné dans telle Patrouille, dites donc la petite Gudule elle n'a pas l'air dans son assiette, vous ne trouvez pas?")
Après, cela dépend peut être aussi de la personnalité du prêtre.

En tant que guide j'ai fait des camps sans aumônier, je mesure la chance que nous avons d'en voir un toute la durée du camp!
Quand je dis non stop, en réalité c'est que nous pouvons le voir tous les jours, dans la pratique il loge chez les scouts à quelques km de là (pour cette raison), il peut quitter le camp 2 jours par ci, une journée par là, pour un baptême, un remplacement dans une paroisse ou autre.

Honnêtement, le camp, son état d'esprit, est changé par cette présence, et en bien.
232
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Europa Scout  Profil de Ocelot GA  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...

la messe tous les matins , c'est riche !!

tout un camp sans aumônier, j'ai cru lire .

Ou on en fait trop , ou on n'en fait pas assez !

Question pour les associations catho, que restera t il au bout du camp pour le p'tit scout sur le plan spirituel ?

Dans une association catholique ,il serait bien de s'en tenir au moins à un minimum .

Chaque camp a son ambiance et sa spécificité, il faut en tenir compte aussi !
je pense qu'être catho est une chance et être scout aussi .

Si les ados ne vont pas à la messe au camp, quand iront ils ?
233
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
Suricate M.
Herpestinae
  
TECHNIQUE: 59 points
BONNE HUMEUR: 41 points
Secours : Sauveteur
Nous a rejoints le : 06 Nov 2007
Messages : 1 748

Réside à : Désert sud Africain
1
Patientez...

C'est vrai que pour certains, le camp est une bonne occasion pour aller à la messe et trouver toutes ces richesses. Il est vrai que parfois les parents de ces scouts ne vont que très rarement à la messe.
Dans notre troupe comme je pense dans beaucoup d'autres, elle a aussi été de nombreuses fois l'occasion pour le futur adulte de bien respecter le premier commandement de Dieu... et du 1er principe "Le scout est fier de sa foi et lui soumet toute sa vie".

En revanche, la messe tous les jours, çà commence à faire pas mal... mais pourquoi pas?
234
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GHR (indépendant)  Profil de Suricate M.  Voir le site web de Suricate M.  Message privé      Répondre en citant
Fauvette Bxl
Cisticolidae
  
TECHNIQUE: 34 points
BONNE HUMEUR: 102 points
Église : Rapporteur de la foi
Nous a rejoints le : 02 Juil 2009
Messages : 4 300

Réside à : Bruxelles
2
Patientez...

Notre aumônier disait sa messe tous les jours à l'occasion d'un temps libre ; libre à chacun d'y assister ou non ; les seules messes "obligatoires" (avec rassemblement préalable) étant celles des dimanches et des promesses
235
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSC & GCB  Profil de Fauvette Bxl  Voir le site web de Fauvette Bxl  Message privé      Répondre en citant
Suricate M.
Herpestinae
  
TECHNIQUE: 59 points
BONNE HUMEUR: 41 points
Secours : Sauveteur
Nous a rejoints le : 06 Nov 2007
Messages : 1 748

Réside à : Désert sud Africain
Patientez...

Pas mal comme système. Mais est-ce que ce n'était pas toujours les même que l'on voyait par hasard? ou chacun y allait vraiment?
236
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GHR (indépendant)  Profil de Suricate M.  Voir le site web de Suricate M.  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...

Je vais encore faire le vieux !
Chez les SDF, au camp, c'était messe tous les jours .

Il n'était même pas question de ne pas y assister !

Je n'ai jamais entendu personne se plaindre , et pourtant je considère que nous n'étions pas particulièrement catho !

Bien mieux, lorsque je faisais mon service militaire, un beau jour on nous a appris que c'était la fête de notre arme .

Donc l'escadron a été à la messe en rang par trois .

Il y avait pas mal de musulmans

et certainement aussi, pas mal, de non croyants !
le lendemain , j'ai demandé l'avis de certains, en particulier aux musulmans, qui avaient finalement trouvé ça très bien .

Je dirai aussi que ça peut faire progresser la culture .

La messe n'est pas " réservée " aux cathos, il faut savoir partager !

Dieu serait partout, même à la messe !

Un petit coup d'eau bénite ne peut faire de mal .
N'avez vous jamais assisté à un culte différent du votre ?

Je trouve que le camp me parait être une excellent occasion pour aller à la messe , même en latin, ça peut être aussi dans une autre langue.... !
237
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
Grizzly_90
Ursus arctos horribilis
 



  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 47 points
Rivière : Naute
Nous a rejoints le : 30 Nov 2008
Messages : 4 850

Réside à : Natif du Béarn, logé à Belfort !
Patientez...

Citation:
Le 2011-08-02 19:13:00, mendu1 a écrit :

La messe n'est pas " réservée " aux cathos, il faut savoir partager !
En voilà une idée sympa ! Mort de Rire
238
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Grizzly_90  Message privé      Répondre en citant
CASTORE
Rongeur

Nous a rejoints le : 08 Fév 2005
Messages : 3 258

Réside à : wwwest
Patientez...

J'ai une expérience similaire à celle d'Ocelot.

Pour la messe en semaine, nous la placions avant un repas, ce qui permettait à celles qui ne souhaitaient pas aller à la messe de rester préparer la cuisine;

Si toutes voulaient aller à la messe, et bien, l'une d'elle se dévouait pour ne pas y assister mais assurer la cuisine Grand sourire
239
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis RIAUMONT un jour...  Profil de CASTORE  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net