Vendredi 28 Fév 2020
12:59
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum
Forum de La Fraternité du Scoutisme

3 résultats dans 2 fuseaux
Messages marqués en vert
Voir les titres seulement
            



 


Message posté le 22-02-2020 à 07:16  Auteur: Old GIlwellian
Le départ de Michel Rigal en 1970 peut être lié à plusieurs causes pas toujours en relation avec ses décisions au sein des SdF, en 1972 sa paralysie a pris de telles proportions qu'il a de plus en plus de difficultés à se mouvoir. Mes parents qui l'avaient rencontré à l'époque lors de réunion de l'UNAPEL dont il était le président en parlaient à la maison. Comme pour Mitterrand depuis combien de temps était-il malade, bourré de médicaments et pas toujours capable de prendre des décisions fermes. Qui est derrière les manœuvres visant à se débarrasser des irrédentistes unitaires, à les museler, à ne pas tenir certaines promesses malheureusement bon écrites : comme les CEP et les pages de revues spécifiques aux troupes restées unitaires ? Qui a encouragé les "manœuvres salopes" dont parlait Bernard Mantienne un des fondateurs historiques des SUF et qui sont mentionnées par Christophe Carichon dans sa thèse sur le scoutisme en Bretagne ? Il faudra bien qu'on en trouve un jour les instigateurs comme on a retrouvé les noms de ceux qui furent derrière la mise à l'écart du Père Sevin (dont certains individus aux mœurs un peu bizarres), la mise à disposition en tant que permanents de fonctionnaires de l'Education Nationale inféodés à des syndicats classés très à gauche y serait-il pour quelque chose ?
Message posté le 14-02-2020 à 07:02  Auteur: Old GIlwellian
Le scoutisme c'est aussi et surtout un esprit particulier, esprit résumé dans la Loi et la Promesse. Les activités scoutes ont été copiées et reprises dans la plupart des mouvements de jeunesse y compris les plus répugnants : Youkis, Balillas, HJ, Pionniers Rouges, Faucons de la même couleur. Mais c'était du scoutisme Canada Dry, même aspect, même couleur (parfois) mais pas vraiment même goût. Certains politiciens semblent bien avoir pratiqué des activités de scoutisme, mais n'ont jamais vraiment compris ce qui en faisait l'essence : abnégation, esprit de service, fraternité dépassant les clivages de classe ou de race (ou de religion), et bien d'autres choses encore !
Message posté le 13-02-2020 à 06:38  Auteur: Old GIlwellian
Suricate, il semblerait que vers 1958 le tandem Rigal-Visseaux ait finalement réussi à écarter du Conseil National tous ceux qui de par leur légitimité historique au sein des SdF (membres fondateurs, anciens Présidents ou Commissaires Généraux, DCC, etc...) peuvent constituer un obstacle, sinon un frein à l'évolution de l'Association telle qu'ils la conçoivent. L'étape suivante sera la réforme des structures : exit les Commissaires de Province et leurs équipes, les districts par la suite, mise en place des régions administratives avec des permanents qui jouent le rôle des missi-dominici (ou des Préfets de Napoléon 1er, des CoReg parachutés qui doivent leurs fonctions au seul Commissaire Général, des membres de droits lors des AG, en attendant la grande réforme de 1964 ? Menu est mis sur la touche dès 1956, les opposants potentiels muselés ou même parfois poussés à la démission (aussi bien sur la gauche, comme l'Equipe Nationale route que sur la droite, les Faurobert et consorts. Est-ce à partir de cette époque que de "mauvais esprits" commencent à comparer sarcastiquement l'Equipe Nationale (le Conseil National étant privé de pouvoirs) au Présidium du Comité Central du PCUS ?

La recherche n'a été exécutée que sur les 3 premiers fuseaux.
Voulez-vous étendre la recherche à tous les fuseaux (temps plus long) :

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?
Vous pouvez relancer la recherche dans un autre forum :

RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute


© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net