Samedi 5 Déc 2020
01:06
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
De la composition de la CDH
TroupeCheaf
Grand membre
  
TECHNIQUE: 25 points
BONNE HUMEUR: 35 points
Cité : Educateur
Nous a rejoints le : 05 Juil 2012
Messages : 688
Patientez...

Le lieu doit-être défini pour marquer son importance. On n'y va pas pour faire mumuse.

Tout les CP ont leur place. Si un manque, la CdH ne peut pas avoir lieu. Ce sont des membres à part entière. Maintenant, tu peux effectivement leur demander leur avis avant. Mais ton scout doit aussi y être. Car il t'apprendra sans doute certaines choses que tu n'imagine pas.
Consulter tes assistants est important, dès lors qu'ils ont une place qui reste la leur. Ils ne sont pas chef de troupe. ils n'ont pas charge d'âme. S'ils ont une place qui est la leur et qu'ils savent y rester tu peux leur demander leur avis sur un scout pour tel ou tel truc. Mais attention, il ne faut pas que ce soit systématique, bien au contraire. Tu ne les consulte pour préparer une CdH que si c'est lui qui a vu l'évènement, ou si c'est lui qui lui a fait passer le badge. Je dis bien badge. pour ce qui est des classes, des promesses c'est les CP et le CT qui en discutent. Et pour un badge, le CT consulte l'ACT qui a fait passer le badge avant. Pas pendant, pas après. Mais avant.

Tu appartiens à un mouvement, il faut que ton scout s'en rappelle, il y a l'uni, mais ton étendard pour moi le Baussant, a toute sa place. Faire une CdH ou un CdC sans c'est comme faire une mayonnaise sans casser d'œuf, tu ne peux pas faire sans.

Quand tu discute d'un scout et de sa progression, ou d'un scout et de son attitude, ça doit être formel. C'est pas rien. Tu discute de l'éducation d'un jeune. Ce n'est pas à prendre à la légère.

Le temps des CdP, il en faut, tu ne peux pas y échapper, pareil pour les CdC. Les CdC permet au CT de savoir ce qu'on pensé les patrouillards de l'activité par l'intermédiaire du CP. Maintenant, le CdP doit avoir lieu tout les jours à mon avis. Tout les jours, car un jour Bidule peut se sentir patrac, le CP en parle alors juste après en CdC, et la maîtrise fait alors attention pendant la veillée et le lendemain. Le lendemain, c'est Machin qui est fatigué, le CP en parle alors juste après en CdC, et la maîtrise fait alors attention pendant la veillée et le lendemain. Le sur-lendemain, c'est Chose qui est a envie de revoir Papa-Maman, le CP en parle alors juste après en CdC, et la maîtrise fait alors attention pendant la veillée et le lendemain. Le sur-sur-lendemain, c'est Rointoin qui est a envie de revoir Papa-Maman, le CP en parle alors juste après en CdC, et la maîtrise fait alors attention pendant la veillée et le lendemain. Le sur-sur-sur-lendemain, c'est le CP qui est a un soucis de comportement, le CP en parle alors juste après en CdC, et la maîtrise fait alors attention pendant la veillée et le lendemain. Et puis, tu va faire ton premier CdC. Tu va en sortir en te disant c'est pas grand chose, ça passera. Le lendemain, tu ne fais pas ton CdC. Le sur-lendemain, tu fais ton CdC. Ah, Chose est nostalgique. Ça lui passera, quand il rira un bon coup à la veillée. Et puis, le sur-sur-lendemain, tu ne fais rien, pas de CdC. Dommage, c'est le moment où ton CP aurait eu besoin de parler, où lui avait besoin de toi. Mais bon, tu en as décidé autrement. Tu le laisse tout seul, il va avoir des soucis, il en aura plein le cœur au bout d'un moment. Et puis tu vas laisser encore un jour, puis un autre, puis un autre sans faire de CdC, voyant tes CP diriger leur patrouille, ne voyant aucun problème au premiers abords. Et puis, ton CP, il va rester avec son problème, ce problème, il va peser de plus en plus. Et un jour, ton CP va venir te voir en plein milieu d'une activité, laissant sa patrouille se débrouiller sans instruction sans rien. Il va arriver, il va demander à te parler. Tu va accepter. Vous allez vous isoler pour parler seul à seul, car il te l'aura demander. Et là, il va fondre en larme, et tu te dira: "Mais pourquoi il n'est pas venu me voir plus tôt ce bougre d'imbécile". Et si ce bougre d'imbécile, ce n'était pas lui, mais toi qui n'a pas osé (voulu) prendre du temps chaque jour pour faire un CdC???

Alors effectivement, ton CP il ne pleurera peut-être jamais, ne viendra peut-être jamais te voir pour te dire qu'il a des soucis dans sa patrouille. Il gardera tout pour lui. Et puis en CdC, il ne te dira jamais rien. Et à la fin du camp, il partira en se disant que c'était pourri comme camp, qu'il n'a fais qu'avoir des soucis. Ce cas, je peux t'en parler, car je l'ai vécu. Je n'étais pas CT (je suis un jeune CT, nouveau CT depuis septembre), mais j'étais CP, tout juste promis, tout juste sortie des jupons de ma mère (comme dirait les soldats qui sont au front). je n'avais jamais été CP, j'étais SP et encore, un SP qui n'avait pas sa place de SP.

Pour conclure: tout les CP doivent être au CdC, à la CdH. Les CdP et les CdC et les CdM, on les fait tout les jours. Pas le choix. Tu dois pouvoir adapter ton programme. C'est l'éducation de jeune qui est en jeu. C'est être irresponsable que de ne pas s'adapter aux scouts. Si un moment ils sont fatigués, il faut peut-être mettre en place une grasse-mâtiné le lendemain, et reprendre le camp de plus-belle après. Tu ne peux rien faire avec des scouts fatigué, alors mieux vaut prendre soin d'eux, et reprendre après.

Citation:
Le 2014-01-03 14:20:00, chamoisguide a écrit :

Je ne suis pas certaine que la présence des autres CP et même des autres scouts de 1ère classe soit indispensable lors de la CdH. par contre le CT a me semble-t-il une place importante voire indispensable. L'avis des autres CP est important mais il peut être pris en dehors de la CdH.
Chez nous, il y avait seulement la cheftaine de compa et les assistantes, lorsqu'elles étaient de la compagnie, la CP n'était pas toujours conviée, le patrouillard demandait sa présence ou non.

D'autre part, est-il nécessaire que la CdH se passe dans un lieu défini, avec l'étendard par exemple ou peut-elle avoir lieu(c'était le cas dans ma compa) sur la route, en marchant, lors d'activités de compagnie par exemple?

Benoît Salmon, tu dis que les CdP ont lieu tous les jours en même temps que les CdM avant les CdC, est-il nécessaire d'en faire tous les jours de manière aussi formelle? Les chefs ne peuvent-ils pas discuter entre eux de manière informelle? les scouts ont-ils besoin d'un CdP tous les jours? Connaître l'avis des scouts ne se fait-il pas tout au long des activités, en les observant et en discutant 5min avec eux? Ne risque-t-on pas de transformer le camp en des assemblées multiples: CdP, CdC, CdH, CdM, CdHP.... Pour ma part il me semble que ça fait un peu beaucoup....
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis AGSE  Profil de TroupeCheaf  Message privé      Répondre en citant
Signaler
Patientez...
>>Le fuseau a été fermé par un modérateur

 

  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net