Mardi 5 Juil 2022
13:51
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
scoutisme vu dans les FILMS de cinéma (ou téléfilms).
Labo-Scout
Chef - vieux loup
 
  
TECHNIQUE: 31 points
BONNE HUMEUR: 0 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 08 Mars 2004
Messages : 280

Réside à : de Riaumont
1
Patientez...

Quelques films avec des scouts :


1938 : La Fin du jour de Julien Duvivier, avec Michel Simon.

1939 : Mr Smith au Sénat de Franc Capra, avec en bande musicale le chant des adieux, Red River valley, le chant de Gilwell.

1950 : Le Grand Alibi (Stage Fright) d'Alfred Hitchkok avec Marlène Dietrich.

1958 : le déjeuner sur l'herbe de Jean Renoir (avec des Guides).

Au tout début de Léon Morin prêtre , réalisé par Jean Pierre Melville (prix de Venise en 1961) avec le jeune Jean-Paul Belmondo en soutane : en voyant passer des soldats italiens, on les prends pour des Comédiens Routiers. Aujourd'hui ce genre d'allusion sur grand écran serait incompréhensible, mais pas à l'époque !..

Au milieu de la Belle Américaine, un film de 1961 où l'on aperçoit le jeune Louis de Funès : à côté de la voiture en panne on voit passer une patrouille scoute en explo, chantant la Piémontaise.


Dans l'arbre de Noël, réalisé par Terence Young en 1969, avec Bourvil et William Holden : on voit pendant quelques minutes une meute de louveteaux avec ses cheftaines arrivant au château avec des staff (!) et chaussettes blanches.

En 1966 c'est le grand Walt Disney avec Kurt Russel : Demain des Hommes  (Follow Me, Boys !)


La Fiancé du Pirate de Nelly Caplan en 1969 avec Bernadette Lafond, tirant à boulet rouge sur tout ce qui représente l'autorité (à ne pas mettre entre toutes les mains) !

De même (pas fait non plus pour les enfants...) pour le souffle au cœur réalisé par Louis Malle en 1971, on y voit une montée aux couleurs avec la 1ère Le Chesnay (Scout d'Europe) et une veillée scoute (chant Notre Dame des éclaireurs).


En 1972, dans le Viager, réalisé par Pierre Tchernia avec Michel Serrault, Michel Galabru, Claude Brasseur, Yves Robert : une troupe de scouts belges réfugiée en 1940 s'invite pour quelques minutes d'images de veillées, de dérouillage et un départ en exploration.

Dans Hook, la revanche du capitaine Crochet, réalisé par Steven Spielberg en 1992, parmi les enfants perdus avec Peter Pan on distingue nettement deux scouts (BSA, comme le fut Spielberg) vers le milieu du film, et à table à la fin.

En 1985 sort le fameux Scout Toujours de Gérard Jugnot.

Dans Au Revoir les Enfants en 1987 Louis Malle remet en scène des scouts (en foulard et béret) dans un grand jeu en forêt durant l'occupation.

Avec Hiver 54, film de Denis Amar en 1989 consacré à l'Abbé Pierre, les scouts sont présents (et de service) presqu'un quart d'heure dans ce film.

En 1989 également sort Indiana Jones et la dernière Croisade où Stephen Spielberg (lui même ancien scout) met en scène pendant plus de 10 minutes les exploits scouts de son héros Harrison Ford quand il était adolescent.

L'adolescence soute est évoquée dans Blessures Secrètes (This boy's life) en 1993 de Michael Caton-Jones avec Robert De Niro et Leonardo DiCaprio.

En 1998 c'est 1001 pattes de John Lasseter pour Disney et les studios Pixar : avec l'apparition fugaces de fourmis scoutes (qui saluent !)


Les Aiguilles rouges par Jean-François Davy sort sur les écrans en 2005, avec sa patrouille perdue en montagne.


En 2009 : le début de Sœur Sourire, film franco-belge de Stijn Coninx commence par une partie de foot (en uniforme) avec des guides et scouts belges.

C'est l'année aussi de Là-haut film d'animation des studios Disney Pixar, avec un explorateur plein de badges.

En 2009 également sort (qu'en anglais) aux USA une comédie : Scouts Honor badge to be bone par Jesse Bryan avec Kriss Kattan.
À ne pas confondre avec la courte comédie Scout's honor réalisé en 1999 par Neil Leifer avec Alec Baldwin et Bill Murray.



Dans un autre style

il faudrait aussi évoquer le film de propagande officielle des SdF avant-guerre : les Cœurs Héroïques.

Et citer l'introuvable téléfilm réalisé par Jean-Marie Mabire en 1966-67 pour l'ORTF / Fargo : la Bande des Ayacks (six épisodes de 30 minutes, diffusés sur la première chaîne à l'été 1970)...

Ainsi qu'Antoine Chef de Bande film scout de France réalisé par Roger Foucault et Pierre Villiaume en 1948.

Et un autre Signe de Piste mise en image : Les cents camarades de Georges Ferney en 1954.



Attention aux faux amis :


Dans Slogans en 2001 de Gjergj Xhuvani : il s'agit des foulards rouges de la jeunesse communiste.

Les traductions des titres de films anglais peuvent aussi prêter à confusion :
The scout (en français La Révélation) réalisé par Michael Ritchie en 1994, il s'agit en fait d'un dénicheur de talent, recruteur de Base-Ball qui n'a rien à voir avec le scoutisme .

The Last Boy Scout (en français Le Dernier samaritain ) réalisé par Tony Scott en 1991 avec Bruce Willis est un film policier dont les dernières paroles sont « toujours prêt » mais qui ne fait que deux ou trois allusions aux boys scouts.



[ Ce message a été modifié par Labo-Scout le 31-07-2011 à 17:05 ]
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis de Riaumont  Profil de Labo-Scout  Voir le site web de Labo-Scout  Message privé      Répondre en citant
Labo-Scout
Chef - vieux loup
 
  
TECHNIQUE: 31 points
BONNE HUMEUR: 0 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 08 Mars 2004
Messages : 280

Réside à : de Riaumont
Patientez...

Citation:
Le 2011-07-31 17:09:00, Zebre a écrit :

Intéressant tout ça.

Mais je pense qu'il faudrait séparer les films où le scoutisme joue un rôle en tant que tel, et ceux où l'uniforme n'ajoute strictement rien à la scène (typiquement, 1001 pattes, hormis le foulard on voit d'ailleurs difficilement s'il s'agit de scoutisme ou d'un club d'enfants)

Voici une première synthèse sur la trentaine de films déjà commentés ci-dessus (en laissant de côté les 4 films "made in SDF" et SDP, et les courts métrages de Disney).


Catégorie A
Rôle principal en lien avec le scoutisme tout au long du film.


    Mr Smith au Sénat (Mr. Smith Goes to Washington) 1939
    Demain des Hommes  (Follow Me, Boys  !) 1966
    Scout Toujours (1985)
    Docteur Sylvestre "Pour l'exemple" (TV 2000)
    Ne pleurez pas Jeannettes (TV 2003)
    Les Aiguilles rouges (2005)
    Là-haut (Up) 2009
    Let's Go Our Own Way (Gremo mi po svoje) 2010



Catégorie B
Plusieurs plans avec des scouts (quelques minutes)


    La Fin du jour (1938)
    le déjeuner sur l'herbe (1958)
    l'eau qui fait des bulles (1960)
    le Souffle au cœur (1971)
    le Viager (1972)
    Au Revoir les Enfants (1987)
    Hiver 54 (1989)
    Indiana Jones et la dernière Croisade (1989)
    Blessures Secrètes (This boy's life) 1993
    la Soif de l'or (1993)
    Jamais Prêt (TV 2002)



Catégorie C
Bref passage avec scouts (de quelques secondes)

    Le Grand Alibi (Stage Fright) 1950
    La Belle Américaine (1961)
    Boccace 70 (1962)
    l'arbre de Noël (1969)
    La Fiancé du Pirate (1969)
    Dellamorte Dellamore (1994)
    Les Monos "le Responsable" (TV 1998)
    Arlington Road (1999)
    Sœur Sourire (2009)



Catégorie D
Images fugaces avec scouts


    les Chariots de feu (1982)
    Hook (1992)
    1001 pattes (1998)



(Catégorie E
Allusions dans les dialogues au scoutisme)


    les Culottes Rouges
    Léon Morin prêtre
    La Grande Évasion
    Nights and Days

Texte:
Seules les trois premières catégories seraient intéressantes à relever, pour un montage vidéo par exemple, le reste étant plus anecdotique (statistiques).


Restent encore à visionner, pour classer :

Cette sacrée famille (Room for One More) 1952 avec Cary Grant qui adopte un garçon handicapé dont la vie est changé par la famille et le Scoutisme (devenant Eagle Scout).

The Wrong Guys (1988) : avec 5 adultes, anciens louveteaux, qui vont camper à la montagne

Elle voit des nains partout (1982) comédie où l'on voit passer des éclaireurs.

et surement encore d'autres films (voir pêle mêle dans le wiki anglais)...


[ Ce message a été modifié par Labo-Scout le 14-08-2011 à 08:55 ]
1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis de Riaumont  Profil de Labo-Scout  Voir le site web de Labo-Scout  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net