Mercredi 23 Sept 2020
20:45
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
La proposition SGdF Patrouilles est en ligne !
  Cliquez pour charger les messages précédents [...]
Vieux Singe
Grand membre
  
TECHNIQUE: 48 points
BONNE HUMEUR: 22 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 28 Janv 2009
Messages : 546
Patientez...

Il n'y a rien d'imposé formellement et explicitement, mais pour obtenir et conserver son agrément d'accueil de scoutisme, il y a implicitement des incontournables (qui dans l'ensemble ne sont pas déraisonnables et relèvent du bon sens).

Même avec une large commonalité formelle entre les curriculum à plus haut niveau, l'approche éducative et les résultats peuvent être fort différents. L'école des Roches (à la grande époque), des établissements confessionnels comme St Jean de Passy et des collèges de ZEP affichent probablement de 75% de commonalité dans leurs programmes. Et pourtant, les gamins n'en sortent pas vraiment "formatés" pareils... On retrouve un peu ici la discussion sur LTS sur le PE d'un association, la différence entre ce qui y est écrit de manière formelle et l'interpretation (ou l'appropriation) qui en est faite dans la culture de l'association de manière beaucoup plus diffuse et qui se retrouve dans les formations.

Je te rejoins en ce sens que ces différences sur la formation ne sont que le symptôme des différences de vision de la société. Par contre, je ne suis pas convaincu que tous les outils (par exemple en terme de technique de formation) puissent servir avec la même efficacité toutes les approches ou toutes les visions. La segmentation est actuellement peut être trop forte, il y a peut être quelques outils communs ou partageables mais je ne crois pas que cela soit la panacée.

Old, sans retomber dans le débat scoutisme comme but en soi ou scoutisme comme moyen au service de xxx, simplement en écrivant qu'on souhaite "former de futurs citoyens aptes à faire leurs propres choix", on exprime déjà une certaine vision de la société où les citoyens peuvent faire des choix! Mais de manière plus fondamentale, pour être apte à faire un choix, il est nécessaire d'avoir un référentiel, une échelle de valeurs... et là où les différentes associations se différencient (ou se déchirent c'est selon), c'est sur ce référentiel lui même (où la manière de l'acquérir).
368
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Vieux Singe  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
Patientez...

Citation:
Le 2012-06-08 18:50:00, Old GIlwellian a écrit :

Et une association scoute qui n'ait pas un projet précis sur la société se contentant de la prendre telle qu'elle est et non telle qu'elle la souhaiterait, et qui se bornerait à vouloir former de futurs citoyens aptes à faire leurs propres choix et à se faire leur propre vision de l'homme et de la société sans chercher à les formater ça existe ?


A mon avis, ca n'existe pas.
369
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Il en existe pourtant qui acceptent des membres ayant des projets fort différents dont certains voient le scoutisme comme un but en soi (dans le sens qu'ils font du scoutisme pour faire ou faire vivre du scoutisme à de plus jeunes) et d'autres qui le voient comme un moyen au service d'une idéologie (cette idéologie pouvant être une religion) et qui choisissent de ne pas trancher de manière radicale entre les deux. D'ailleurs une association peut très bien sembler avoir un projet mais ses membres ne pas vraiment y adhérer en totalité, voire même en majorité, plus par indifférence que par rejet la plupart du temps.

Je crois que la différence réside surtout dans la manière de faire passer ce référentiel de valeurs, qui peuvent très bien n'être que celles exprimées dans la Loi Scoute.
370
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Vieux Singe
Grand membre
  
TECHNIQUE: 48 points
BONNE HUMEUR: 22 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 28 Janv 2009
Messages : 546
2
Patientez...

La Loi Scoute et en particulier sa formulation sont loin d'être neutres et sont déjà porteurs d'un système de valeurs caractérisées: il suffit de voir les débats liés à différentes re-formulation.

Derrière le "scoutisme comme but en soi", il y a déjà un système de valeurs comme en témoigne la Loi Scoute qui est utilisée.

Et même si il est possible de voir la Loi Scoute comme simplement une traduction de la "loi naturelle" - définie par Benoit XVI comme « le message éthique inscrit dans l'être humain » et qui ne relève pas de la foi: tout le monde, croyants et non-croyants peut se retrouver dans cette plateforme de valeurs universelles - je crains que ce minimum commun de valeurs soit déjà beaucoup trop pour certains (suffit de voir les versions très « light » utilisées par certains) ou bien évidemment pas assez pour d'autres.

La définition de ces valeurs universelles est déjà un jugement de valeurs et sujet à débat...
371
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis GSE  Profil de Vieux Singe  Message privé      Répondre en citant
CASTORE
Rongeur

Nous a rejoints le : 08 Fév 2005
Messages : 3 258

Réside à : wwwest
Patientez...

Oui, cela est vrai depuis que la philosophie a réduit le sens de l'expression "morale naturelle" .

Pour Aristote, et les thomistes après lui, on entendait pas "naturel" à l'homme ce qui était dans sa nature, c'est à dire conforme à ses fins dernières.

Aujourd'hui, ce mot est réduit au sens naturel=biologique.(la notion de fins dernières ayant été allègrement évacuée...)

Or nous avons affaire à une nature (=biologie) blessée elle aussi par le péché originel.On ne peut donc chercher dans la biologie des raisons de justifier comme intrinsèquement bon tel ou tel comportement, on trouvera forcément un contrexemple dans cette même nature. Reste alors le socle culturel: il n'y a de valeurs éthiques que sur un minimum culturel commun.
372
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis RIAUMONT un jour...  Profil de CASTORE  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...

Hé, bé ! intello dodo...
373
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net