Mardi 25 Juin 2019
05:29
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
Campisme et survie
Faucon1968
Membre
  
TECHNIQUE: 26 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Pisteur
Nous a rejoints le : 22 Avr 2009
Messages : 34

Réside à : Chimay Belgique
Patientez...

Voila maintenant que les présentations sont faites passons au vif du sujet.

1er phase d'une situation de survie

Personne n'est à l’abri un jour ou l'autre de se retrouver dans une fâcheuse situation (pris dans une tempête de neige ou autre, perdus dans un massif montagneux suite à une erreur, se retrouver avec un amis blessé et intransportable, devoir se faire voir ou signaler sa position) Enfin les risques sont multiples et sans devenir parano, il est toujours bien de s'être préparé à l'avance que de se dire le moment venue "flute et flute comment faire"

Comment faire la grande question que l'on peu se poser au moment venu.

Dans toutes situations de détresse il y a plusieurs phases

En situation vas vivre.

-Panique
-Enervement
-Perte des repères
-Questionnement
-Solutionnement
-Action
-Réaction

Si les 3 premières phases doivent absolument être très vite maitrisé et cela sans préparation ni maitrise de sois sa risque de prendre du temps, les 4 autres seront de deux façon solutionné par la personne.

1er façon: la personne ne connait rien aux techniques et ca sera son instinct de survie qui prendra le dessus et cela au risque d'aggraver son cas (boire de l'eau car il fait chaud sans l'avoir fait purifié)

2em façon: la personne à des bases et sera réagir promptement et pourra s'en sortir.

la suite demain
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de Faucon1968  Voir le site web de Faucon1968  Message privé      Répondre en citant
Faucon1968
Membre
  
TECHNIQUE: 26 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Pisteur
Nous a rejoints le : 22 Avr 2009
Messages : 34

Réside à : Chimay Belgique
Patientez...

2ém phase d'une situation "La réaction primaire"

Il faut différencier deux situations ou même deux façon de voir quant à un moment donné nous nous trouvons en situation de détresse.

La 1er quant nous autres adulte accompagné d'enfant nous nous trouvons dans de pareils cas

La 2ém nos animés "patrouille ou départ raiders haïk" se trouve dans un pareil cas.

Il faut bien faire la différence de "quant je suis avec et j'ai une petite expérience et de quant je ne suis pas avec et que ils sont livré à eux même"

Comment réagir ou comment leurs apprendre à réagir.

1er cas

Dans un cas ou les enfants ne se sont pas encore rendus compte il est primordial de ne pas faire passer sa peur aux autres garder son calme et se dire ceci
"Je respire, je marche, je sais réfléchir et je suis libre de mes mouvement, les autres aussi donc la tous vas bien"

La peur? Tous le monde à peur c'est elle qui nous fait avancer donc faut constituer avec elle et faut se dire que dans la nature la seul chose dont vous devrez avoir peur c'est de vous même donc ...

Donc dans une situation d'exception votre rôle sera d'épargner aux maximum les animés c'est pour cela que vous allez prendre le temps, le temps de réfléchir de prendre du recule, et de vous calmer "ne vous inquiété pas en réfléchissant le calme vous gagnera petit à petit.

les questions à vous poser

-Comment j'en suis arrivé la?
-Je peu me permettre de faire demi tour avec le groupe sans risquer leurs intégrités?
-J'ai quoi autour de moi pour m'aider
-Dans le cas d'un Bivouac forcé ou je vais me poster pour l'établir.
-Qu’elles sont mes réserves, le matériel dont je dispose pour m'aider.

Une fois ces questions répondus vous devez réunir le groupe et assigner une tâche à chacun après leurs avoir expliqué la situation "soyez honnête mais sans plus ne pas rentrer dans les détailles"
Chaque animé doit accomplir une tâche pour ne pas trop penser à la situation mais plus à sa tâche. Ne les faites pas éloigner de trop de vous, vous devez les avoir toujours à l'œil, et faite les évoluer ou que ce soit du ramassage de bois au petit pipi ou gros popo par équipe de deux et ceci pour ne pas créer le sur accident.
Dans de pareil cas centraliser auprès de vous tous ce que vos jeunes ont dans leurs poche "Allumettes, bombons, choco, gourde, nourriture, etc.) Mais laisser leurs leur canifs, couteau ils se sentiront en sécurités "si si c'est prouvé"

Cette attitude tous est valable aussi quant les adultes ne sont pas avec les jeunes donc tous à fait applicable par une patrouille ou un jeune seul.
1
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de Faucon1968  Voir le site web de Faucon1968  Message privé      Répondre en citant
Faucon1968
Membre
  
TECHNIQUE: 26 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Pisteur
Nous a rejoints le : 22 Avr 2009
Messages : 34

Réside à : Chimay Belgique
Patientez...

3ém phase d'une situation "La réaction secondaire"

Ok maintenant je sais que je suis en situation d'exception et je dois arriver à m'en sortir que dois-je faire ou qu’elles sont les 1ères choses à faire seul ou avec le groupe?

Les choses à faire sont très simple, il suffit de réfléchir à la vie de tous les jours pour appliquer la même chose sur le terrain.

Ha petite chose très importante dans une situation d'exception la mise en œuvre des technique doit être rapide, facile et efficace donc par exemple pour le feu, oubliez le frottage du bois pour l'allumer mais comptez plus sur le matériel* que vous avez avec vous et que au moins chaque patrouille devrait avoir auprès de sa trousse de secoure quant elle évolue en milieu naturel.
Pourquoi?? Me direz vous bien la réponse est simple ON NA PAS le TEMPS DE JOUER AU ROBINSON, mais il faut tous de même connaitre au moins deux technique applicable pour chaque actions. Aussi vous devez vous économiser pour ne pas gaspiller vos calories donc chaque mouvement doit être réfléchies.


*Je vous ferez une petite liste du kit plus tard

Alors donc nous voila sur le terrain et la 1r chose à faire c'est évidemment le feu pourquoi?

-Car le feu réchauffe
-Car le feu rassure
-Car le feu signale notre position par sa lumière dans le noir et la fumée le jour

"Attention aux régions sèche et propice aux feu de foret apprenez à vos animés à dégager correctement la zone feu de tous combustible aussi bien au sol que en l'air et d'entourer le feu de cailloux ou de grosse branche de préférence verte ou de faire un monticule de terre"

Mais voila comment faire un feu on pourrait en faire des poste complet, mais après 300 façon de faire la technique du cotons imbibé d'huile de paraffine fonctionne toujours aussi bien mouillé que sec et brule longtemps.

Pour ce faire dans le kit vous pouvez stocker ce cotons dans des récipients hermétique style boite de filme kodak.
La fabrication est simple prenez de rondelle d’ouate de démaquillage, imbibez les d'huile de paraffine à profusion et remplissez votre boite à ras bord et fermez votre boite.
La moindre étincelle la fera prendre.

Pour le départ feu au dessus de votre ouate préparez des copeaux de bois que vous aurez récolté sur une branche sèche toujours en hauteur, grattez la dite branche avec votre couteau pour en obtenir des copeaux comme sur l'image.
Vous pouvez aussi employer de l'écorce de bouleau qui même humide brule car elle est chargé de sève très inflammable.
Un autre truc que vous pouvez faire avec vos scouts, c'est du bois gras. Mais qu'il faudra inclure dans le kit bien enfermé en ziploc.
"le bois gras est obtenue à partir de bois de pin chargé en résine, pour ce faire vous devez trouver une souche de pin ou une branche de pin dont le tronc est toujours en raciné. Après la levée de la sève coupez votre souche ou votre branche et faites de petit bâtonnet de 10cm de long et 0.5 cm de coté. Ces buchettes fortement chargé en résine vont s'enflammer rapidement et longtemps"

Attention pour réussir votre feu du 1er coup faite un solide paquet de copeau n'ayez pas peur d'en faire même si vous devez vous en fourrer dans les poches, ca vous aidera plus tard. A coté de cela récoltez des petit bois sec de faible diam sur les arbres toujours en hauteur mais les branchilles doivent casser facilement et doivent être bien sec. Le reste ben comme d'habitude du plus fin au pus gros
La mise en œuvre du feu se fait d’abord avec le coton ou autre papier, bougie etc. et les copeaux uniquement, seulement une fois le feu pris que vous ajouter vos branchages petits à petit pour enfin obtenir un feu.

Quelques image pour illustrer la technique

PS: Vous voyez que je travail avec un FIRESTYL que j'ai toujour autour du cous mais dans ma poche j'ai un briquet à gaz style bic. Par contre en hiver c'est l'inverse car le gaz géle, mais voila l'exemple de deux technique pour un même resultat, des allumettes étanche font aussi bien l'affaire mais dans tous les cas ayez un FIRESTYL avec

Mise en place du materiel vous pouvez voir le FS, le cottons imbibé, les coppeau de bois


image redimensionnée


Hop un coup de FS et voilale feu partis



image redimensionnée



Et voila le resultat


image redimensionnée



Une fois votre feu allumé vous ête le roi du petrole une petite priére pour remercier et hâtez vous à récolter des branche de sapin bien vert ou des branches de feuillus bien en feuille pour vous faire signaler par la fumée si les secours approchent.

La suite plus tard

Faucon



2
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de Faucon1968  Voir le site web de Faucon1968  Message privé      Répondre en citant
Faucon1968
Membre
  
TECHNIQUE: 26 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Pisteur
Nous a rejoints le : 22 Avr 2009
Messages : 34

Réside à : Chimay Belgique
Patientez...

Alors bon me revoilou donc nous disons ca y est vous allez devoir y passer la nuit donc vous protéger du climat froid ou chaud, de la pluie, du vent, humidité etc. donc faut se fabriquer ce foutus abris alors voyons un peu les différents abris qui existe et qui sont efficaces.

Vous aller me dire ho 3 branche un nœud et ca y est, sauf que la on ne rigole plus et qu'il va falloir vraiment s'abriter mais pourquoi??????

D’abord en premier pour se protéger du vent ??????????
Beuh beuh beuh vous allez me dire ben ouaip chuis scout moi je sais que je peu résister et que il ne fait que 0°C ben voyons !!!!!!

Vous saviez que à 0°c et un vent de 15kmh votre ressentis sera comme si il fera -4°c et que le corps réagira de la sorte que si le vent augmente simplement de 10kmh ce qui n'est pas grand chose une fois les frissons ressentis vous pouvez commencé à vous dire que vous rentrez dans la 1er phase de l'hypothermie donc si il fait simplement 0°C et un vent de 25kmh il fera au vent -6°.

Donc la 1er chose se protéger du vent, puis de l'eau, pluie neige et humidité. Mouillé et une T° de 15°C sans soleil vous commencerais à avoir froid, si les T° descendent vous aurez encore plus froid jusqu'à ne plus pouvoir faire quoique ce soit tellement vous grelotterais et cette sensation je l'ai vécue en Laponie par -40 juste le temps d'ouvrir mon sac pour récupérer le bidon a pipi que j'avais oublié dehors et ce n’est pas agréable brrrrrrrrrrrrrrr.

Alors qu'elles sont les bons abris???

1: Qui ne demande pas beaucoup de dépense physique pour les construire
2:Qui sont toujours monté partie fermé au vent
3:Qui aurons une couche importante pour vous isoler du froid ou des grandes chaleurs.
4:Qui pourrons vous permettre de récupérer, et que une bougie chauffe plat réchauffera rapidement.

Comment faire???

1:la hauteur de votre abri ne devra jamais dépasser votre ceinture
2:La toiture devra être vraiment étanche et surtout ne pas ressemblé à des abris construits par des petits enfants
3:le sol devra aussi être isolé du froid et humidité en mettant une fois l’abri construit une solide couche de feuille ou de belle branche de sapin bien garnis en croix donc une couche horizontale et une couche longitudinale.

Si vous êtes plusieurs préférez l’abri commun avec un feu à l'intérieur et une cheminé fait dans la toiture, ce qui vous permettra de vous tenir au chaud.

Pour les célibataires voici qlq idées.


1: Le Tarp rapide et efficace, plusieurs configurations possibles pour une toile de 3x3 m


image redimensionnée


Et pour vous réchauffer n'oubliez pas un feu avec un réflecteur. Si vous voulez ce feu efficace vous devrez le placer à 50cm de la limite de votre abri.


image redimensionnée


Si par malheur vous n'avez pas de sac de couchage et que les T° sont très froide vous pouvez pour vous réchauffer et tenir le coup faire un feu rakovalkea feu finlandais que j'ai déjà eu l'occasion de tester devant votre abris et cela sur toute la longueur.



Et ca tiens chaud une bonne partie de la nuit. Le truc c'est d'avoir des tronçons de bois d'un bon diamètre mois j’abats un arbre mort que je scie, le tronçon de base est creusé à la hache grossièrement et c'est la que j'allume le feu ou que j'y mets des braises incandescente d'un autre feu dessus je pose un tronçon et à chaque fois que le tronçon de base est consumé je rajoute un morceau par dessus. Vous pouvez aussi creuse à la base et faire le feu dans cette tranchée et appliquer le même système ou appliquer la technique des 3 buches deux en bas un en haut et faire le feu entre les deux. Attention n'oubliez pas de mettre des calles pour que les buches ne roulent pas sur vous durant votre sommeil. Ce type de feu ne fonctionne que pour les abris en appentis.

Si vous n'avez de ponchos ou de bache il ne vous restera plus qu'a fabriquer avec les élément que mère nature nous offres. le meilleur des abris que j'ai eu à faire est celui que vous voyez en image ci bas, il est efficace et rapidement réalisé, en une heure vous avez un abris *** comme à la casa.


image redimensionnée




image redimensionnée



image redimensionnée




image redimensionnée


Alors maintenant quant il y a de la neige, le truc est de vous isoler du froid et du vent, alors oubliez l'igloo pratiquement impossible à faire tellement c'est long et que la neige doit être hyper tassé par contre il y a une autre technique bien plus rapide.

Le quinzy.

Simple, vous déposez vos sacs au centre de ce qui sera votre abris, de la vous vous couchez tous pour délimiter votre couchage, une fois les traces faite vous commencez à pelleter la neige que vous allez entasser en une grosse butte sur vos sac en prenant la peine de recouvrir d'une hauteur respectable. Vous tassez bien cette butte de neige pour bien la compacter et vous aller planter du haut vers le bas de la butte des battons de 1m une fois ces battons planté vous creusez et vous rentrez dans a butte vers vos sacs. Une fois les sacs retiré vous devez creuser jusqu'à ce que vous buttez sur les bois planté et la vous aurez créé une cavité ou vous pourrez aller dormir.
Un petit truc dans l’abri creusez des trous à froid un par personne et qui devra rester libre de tous objet, sa taille sera celle d'une grosse boite de conserve de 5kg. Et au dessus de l’abri faites deux trous d'aération.
Dans mes aventures, j'ai déjà construit ce style d'abris ou tous simplement en allumant deux bougies chauffe plat je suis arrivé à atteindre -1°C alors que dehors le vent soufflait et il faisait -25 voir -30.



Voila pour aujourd'hui d'ici quelques jours je vais vous montrer comment purifier de l'eau même si elle vous parait potable car clair. Et puis comment constituer une trousse survival pour les patrouilles toujours utile quant nos enfant partent à l'aventure.

Faucon


3
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de Faucon1968  Voir le site web de Faucon1968  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net