Mardi 13 Avr 2021
08:52
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Aller à 1|2|3 Page suivante
Auteur
Quelles différences entre FSE et SUF ?
Goeland
Joyeux membre

Nous a rejoints le : 21 Juil 2003
Messages : 185

Réside à : Ici et ailleurs
Patientez...

En toute honnêteté, j'aimerais que l'on m'explique la, ou les différence(s) concrète(s) qu'il(s) existe(ent) entre FSE et SUF. Je n'attends pas des réponses partisanes du genre : "les SUF c'est mieux...non c'est les SE..."...je veux simplement comprendre ce qui fait l'originalité de vos 2 mouvements, sans pour autant me retracer l'historique depuis la fondation...mais la situation actuelle.
Merci
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ASC (ex-SdF)  Profil de Goeland  Message privé      Répondre en citant
Bison.F
Grand membre

Nous a rejoints le : 20 Mai 2003
Messages : 775

Réside à : Venelles
Patientez...

On n'en a déjà discuté sur d'autre fuseau, mais la différence essentielle se trouve dans la pédagogie féminine des 8-12 ans.
Pour la FSE se sont les louvettes qui vivent le livre de la jungle.
Pour les SUF se sont les jeannette où la pédagogie s'appuie sur la vie de Sainte Jeanne d'Arc.
1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Bison.F  Message privé      Répondre en citant
léopard
Leopard
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Montagne : Randonneur
Nous a rejoints le : 04 Juin 2003
Messages : 960

Réside à : Paname!!
Patientez...

de toute façon, les europes et les suf c'est la même chose, c'est tous des fach... !!!
je plaisante hein!? ( cf l'article de gaga)
2
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis un Eclaireur Unioniste  Profil de léopard  Voir le site web de léopard  Message privé      Répondre en citant
Goeland
Joyeux membre

Nous a rejoints le : 21 Juil 2003
Messages : 185

Réside à : Ici et ailleurs
Patientez...

Merci Bison...
3
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ASC (ex-SdF)  Profil de Goeland  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Salut Goëland

et je te souhaite la bienvenue si ce n'est pas déjà fait.

Cette question a en effet déjà été commencée sur ce fuseau: rapprochement SUF/FSE

Mais il n'est pas encore épuisé...


[ Ce Message a été édité par: Webmestre le 20-07-2009 à 14:44 ]
4
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Mastiff
canidé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 21 points
Montagne : Randonneur
Nous a rejoints le : 03 Juil 2003
Messages : 190

Réside à : Centre du Monde
Patientez...

C'est sûr que la discussion n'est pas épuisée, elle ne le sera jamais je pense. Comme l'a dit trés bien Bison, la différence réside surtout au niveau des petites unités, parceque pour les grandes, en particulier la troupe, j'en voie pas.
Le camp qui vient de s'achever cet été pour la troupe SUF où jadis je fus CT a été jumelé (comme je le disais dans un fuseau précédent) avec la troupe FSE de notre ville. Le camp s'est bien passé, nous avions plus de similitudes avec eux qu'avec beaucoup de troupes SUF avec lesquelles nous avions campé auparavant.
Anne-Sophie, merci de ton message, j'ai manqué la syncope de peu .
5
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Mastiff  Voir le site web de Mastiff  Message privé      Répondre en citant
agat
Membre actif
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 01 Juil 2004
Messages : 113

Réside à : Paris
Patientez...

C'est vrai que le sujet n'est pas épuisé d'ailleurs moi aussi j'aimerai bien qu'on m'explique les différences SUF / FSE parce que d'accord vous répétez tout le temps que c'est au niveau des jeanettes etc mais je pense vraiment qu'il y a autre chose, ca me paraitrai vraiment invraisemblable qu'il existe une séparation sinon...
Déja pour moi le principe de l'Europe c'est une différence énorme enfin ca dépend de l'importance qu'on donne à cette notion aux SE mais si la pédagogie est vraiment axée dessus c'est une grande différence... Je suis aux SUF et, en tout cas dans mon groupe, la notion de patrie etc n'entre pas vraiment dans la pédagogie enfin j'en ai jamais entendu parler ( à part dans les textes evidemment, cf promesse etc )
Ensuite je crois que dans la progression le systeme est aussi très différent mais la je m'avance un peu je n'ai pas fait l'experience SE... Mais je crois savoir qu'en gros aux europe il y a d'avantage d'épreuves physiques, ce qui n'existe absolument pas aux SUF enfin pas à ma connaissance, "chez nous" la progression est uniquement spirituelle, morale, elle concerne une évolution de l'esprit scout, enfin bref c'est une progression spirituelle et il n'a jamais été question ( dans ma compagnie en tout cas) d'épreuves physiques.
Maintenant il se peut que je sois mal renseignée, dans ce cas j'aimerai beaucoup qu'un ou une Europe me parle un peu de son mouvement je pense que ca serait enrichissant !
6
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de agat  Message privé      Répondre en citant
Chevalier Félon
Membre

Nous a rejoints le : 29 Juin 2004
Messages : 39
Patientez...

La différence SUF/FSE est marquée par:
une différence de culture, de choix de structure, de finalité de la progression.
Alors que chez les Fse, un groupe est composé soit de branches garçons, soit de branches filles. Les branches aînées sont réunis au sein du district. Chez les SUF, un groupe est composé de 6 branches filles et garçons Ce qui donne vie à la communauté des chefs.
Ensuite, en terme de structure, au dessus de chaque branche, il y a le groupe et au dessus le mouvement national. Un délégué régional est, comme son nom l'indique, un personne déléguée par le mouvement et pour le représenter dans les régions, mais n'a, de fait, aucun pouvoir.
Chez les FSE, au dessus du groupe, il y a (de mémoire) le district, le département, la région et enfin le mouvement avec chacun ses représentant. Il y a donc délégation du pouvoir chez les fse qu'il n'y a pas chez les SUF.
L'organisation SUF est beaucoup plus légère et les groupes fonctionnent en relative autonomie. C'est ce qui fait que deux groupes ne se ressemblent pas totalement.
la troisième chose revient à la progression. Chez les SUF est prôné une progression de l'effort et du résultat tandis que chez les FSE, il s'agit du résultat. Les patrouilles cîmes si elle fonctionnent parfaitement chez les FSE, il est évident que proposer ça aux SUF serait une erreur de casting. Les SUF ont toujours pensé chacun doit progressé en fonction de ses moyens et de ses talents tout en ayant un objectif bien concret à réaliser. Par exemple si la seconde classe doit sanctionner un niveau technique minimum auquel seront ajoutées des épreuves qui seront le propre de l'individu. Chez les SUF ce qui sanctionne la validité d'une classe c'est la réussite aux 3/3 d'une classe:
1/3 pour les épreuves techniques.
1/3 pour le raid de classe.
1/3 pour l'esprit scout.
Lidée étant non pas d'en faire des super scouts mais d'en faire de les faire grandir.
Les badges ne sont alors que des spécialisations.
Pour conclure, si la pédagogie semble la même, la manière de la vivre est totalement différente.
7
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Chevalier Félon  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

pourquoi les patrouilles cîmes ne fonctionneraient elles pas chez les SUF ?
Sinon, je ne vois pas de différence avec nous pour les classes.
8
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
Chevalier Félon
Membre

Nous a rejoints le : 29 Juin 2004
Messages : 39
Patientez...

Les épreuves ne sont pas imposé par le manuel (Azimut), charge au CP ou au chef de faire des épreuves (tirées ou non d'Azimut) en fonction du garçon.
Quant aux patrouilles des Cîmes, c'est notamment lié au côté trop "scoutisme d'élite"
9
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Chevalier Félon  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

Pour les épreuves, chez nous il y a des épreuves imposées, qui constituent le minimum technique et des épreuves au choix.
Sinon, je ne comprend pas ce que tu veux dire qunad tu dis que la Fse ne s'intéresse qu'au résultat.
10
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
agat
Membre actif
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 01 Juil 2004
Messages : 113

Réside à : Paris
Patientez...

Je suis SUF et dans ma Cie la progression n'a vraiment rien de technique on est évalué uniquement sur l'esprit, la place dans la Cie (ou dans l'équipe), les progrès dans l'attitude, sur le carnet de raid et sur le spirituel (notre position par rapport à la religion etc).
Bien sûr le carnet de raid comporte des questions technique, mais on ne nous pose pas d'épreuves du genre courir 300mètres en tant de temps etc.
Est ce que ches les Europe il existe des épreuves de ce type? J'en avais entendu parler mais c'était peut être un cas isolé.
11
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de agat  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Chevalier Félon je te renvoie encore au fuseau qui a déjà traité de la différence entre SUF et FSE : rapprochement SUF/FSE

Mais il y a quelques lacunes dans ta manière de présenter la FSE.
D'abord, au dessus du groupe, il n'y a que deux instance, le district (ville ou groupe de villages), le plus important, et la province (région), qui n'a surtout qu'un rôle fédérateur pour les districts, et en rien hiérarchique.

Citation:
Chez les SUF est prôné une progression de l'effort et du résultat tandis que chez les FSE, il s'agit du résultat

C'est vrai. A la FSe, on ne donne pas une classe à un scout parce qu'il a beaucoup progressé pendant ses épreuves mais est encore incapable de lrie une carte, de même qu'on ne la refusera pas à un scout qui n'a pas progressé parce qu'il connaissait déjà tout, mais qui sait prendre un azimut en étalonnant son pas, obstacle ou non !
Ceci dit, comme il y a le choix pour les épreuves, les chefs demandent plutôt de travailler celles que le scout ne maîtrise pas encore, afin qu'il y ai progression.

J'ignorais que chez les SUF vous agissiez ainsi. Mieux vaut donc venir (ou feindre d'être) le plus ignare possible si l'on veut avoir ses classes... et si je comprend bien, on ne peut pas compter sur un scout qui a sa 2nde classe pour s'occuper de la sécurité d'une coupe à la hache !

Les classes à la FSE, comme les brevets, sanctionnent non des résultats, mais des compétences. La personne est ou non compétente, elle a en conséquence ou n'a pas sa classe, son brevet...

Les trois tiers de ta demande de classe sont aussi pratiquées à la FSE, bien que j'ignore si l'esprit scout soit marqué quelque part ans le carnet.
1/3 pour les épreuves techniques.
1/3 pour le raid de classe.
1/3 pour l'esprit scout.
Mais cet esprit scout s'acquiert de toute façon par le travail des épreuves, par les responsabilités dans la patrouille surtout, et la vie au camp. Je ne connaît pas de scout qui après deux ans soit motivé et n'ai pas l'esprit scout (et on ne peut pas techniquement donner la première classe avant au moins deux ans).
12
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
panache
Membre familier

Nous a rejoints le : 02 Juin 2004
Messages : 368

Réside à : dijon
Patientez...

en fait, c'est tout bête de progresser chez les SUF :
seul l'esprit compte d'apres ce que dit le chevalier felon!
(parce que le raid et la technique, s'ils ne representent que 1/3, ce n'est pas tres difficile)
13
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de panache  Message privé      Répondre en citant
Chevalier Félon
Membre

Nous a rejoints le : 29 Juin 2004
Messages : 39
Patientez...

Cher Zebre,
Tu me cites, mais visiblement tu ne sais pas me lire.
Car lorsque je parle de "la progression de l'effort et du résultat", je parle d'effort et de résultat.
Et oui.
Ce qui sanctionne la réussite d'une classe, c'est à la fois l'effort qu'à fourni le garçon que le résultat obtenu. L'un ne devant pas aller sans l'autre. Car les épreuves sont données en fonction de l'éclaireur, de sa personnalité, de ses goûts ou non etc.
Et la classe est sanctionnée par la réussite des objetcifs donnés.
Bref, lorsque tu dis :
"J'ignorais que chez les SUF vous agissiez ainsi. Mieux vaut donc venir (ou feindre d'être) le plus ignare possible si l'on veut avoir ses classes... et si je comprend bien, on ne peut pas compter sur un scout qui a sa 2nde classe pour s'occuper de la sécurité d'une coupe à la hache !"
C'est déformer des propos allant jusqu'à la caricature. Ce qui me paraît pour le moins dangereux, j'insiste!

Quant aux 3/3 d'une classe, chez les SUF elles sont formalisées par écrit.

14
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Chevalier Félon  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Mon propos était évidemment caricatural, pour montrer le problème de ce que tu disais.

Mais si >>"Car les épreuves sont données en fonction de l'éclaireur, de sa personnalité, de ses goûts ou non etc.
Et la classe est sanctionnée par la réussite des objetcifs donnés."

alors il n'y a aucune différence entre les classes pour les SUF et la FSE. (sinon que la liste de choix est donnée par le manuel... quelle maigre différence, cazr elle est copieuse, et souvent source d'inspiration)

C'est donc bien ce qu'il me semblait.
15
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
atala
Cul de pat

Nous a rejoints le : 16 Oct 2003
Messages : 6

Réside à : La Rochelle
Patientez...

Bonjour,

je suis heureuse de revenir parmi vous après quelques mois de silence....et ravie de pouvoir trouver en partie réponse à mes interrogations sur ce fuseau.
SUF pendant une quinzaine d'année (jeannette, guide puis cheftaine), c'est au tour de mon fils ainé de prendre le chemin de la meute, dans le groupe FSE local.
J'ai trouvé son livre de progression "Mowgli" très bien fait, mais il a suscité quelques questions ;
tout d'abord, le terme "d'epreuves", tout au long de la progression me parrait avoir un coté tres négatif ; le premier sens de ce terme dans le dictionnaire est "souffrance,malheur, danger qui eprouve le courage, la résistance" . Bien sur, il y a d'autres sens à ce terme, mais il ne me parrait pas être le plus approprié vis à vis de la progression d'un enfant, et peut avoir une connotation négative pour ceux qui ne connaissent pas la pédagogie scoute.
Ce qui me dérange un peu plus, c'est le coté tres "scolaire", de cette progression . Une liste exhaustive de connaissances à avoir, de choses à connaitre, par coeur ou en pratique.C'est remettre l'enfant une fois de plus sur les bancs de l'école ; ce mode de fonctionnement laisse-t-il une possibilité à un enfant en echec scolaire de pouvoir se relancer par l'intermediaire du scoutisme ?
Je m'exprime peut être tres mal, mais en fait, je suis dérangée par le coté apprentissage "pur et dur", qui rappelle de trop l'école .
Je n'ai pas du tout connu ce moyen de progression au sein des SUF et j'ai été ennuyée lorsque mon fils est rentré de sa derniere réunion en me disant avoir réussi 3 épreuves, dont reciter le "Notre Père" et le "Je Vous salue Marie"
.On peut sans doute se rendre compte autrement des connaissances religieuses d'un enfant qu'en lui faisant reciter de maniere tres scolaire.
Voilà, c'est mon point de vue, j'espere que certains pourront m'expliquer mieux la pédagogie louveteau au sein de la FSE, ou me montrer ce qu'elle peut apporter de positif (et que je ne cerne pas encore...!!).
16
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ex-suf  Profil de atala  Message privé      Répondre en citant
Ph. d'Arrabloy
Chef distingué

Nous a rejoints le : 19 Avr 2002
Messages : 17
Patientez...

Bonjour,

J'étais déjà intervenu sur un autre fuseau qui avait traité de cette question pour apporter une longue réponse détaillée mais malheureusement je n'arrive pas à le retrouver. Je ne vais néanmoins pas tout redire mais faire un bref résumé.

Il est réducteur de limiter la différence entre SUF et FSE à la seule tranche d'âge des 8-12 ans avec leurs différentes méthodes (louveteaux et jeannettes) et aux différences structurelles (organisation nationale, organisation centrale...). Ce n'est pas rien et il serait dommage de minimiser ces différences car elles sont révélatrices d'un esprit et d'approches différentes.

Mais c'est aussi à tout les niveaux qu'il y a des différences plus ou moins marquées :
- le guidisme SUF n'est pas exactement pareil au guidisme FSE. En apparence et sur la forme ils semblent identiques. Mais dans l'application et sur le fonds, il existe des approches différentes.
- les branches aînées sont assez différentes sur la forme et sur le fonds. Si notre départ routier est le même, la manière d'y parvenir et de le vivre sont différentes. Je ne parle pas de la parole de Feu des guides-aînées SUF qui est encore plus différent.
- la communauté des aînés est une réalité très importante chez les SUF mais n'existe pas (ou en tout cas pas du tout sous la même forme) chez les FSE. Nous rejoignons ici la question sus-visée des structures puisque la communauté des aînés SUF est étroitement liée à la structure du groupe scout des SUF.

Non, il est faux de dire que nous sommes identiques à peu de chose près. Nous nous ressemblons beaucoup, nous avons la même inspiration, à peu près les mêmes principes et les mêmes buts, mais nous les vivons différemment, dans un esprit, une mise en oeuvre et des sensibilités différentes (un peu comme les bénédictins et les cisterciens qui vivent la même règle de saint Benoît depuis 900 ans et dont on pourrait croire que seule la couleur de leur habit diffère alors qu’il y a une spiritualité bénédictine et une spiritualité cistercienne qui ne se voient pas forcément mais qui se vit)

Fraternellement,

Philippe R.S.



17
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Ph. d'Arrabloy  Message privé      Répondre en citant
Appaloosa
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 06 Mai 2004
Messages : 2 757

Réside à : Toulouse
Patientez...

Tout à fait, mais sur le terrain on s'appercoit que ces deux mouvements sont tres compatibles, et peuvent vivre de grandes choses ensembles sans trop sortir de leur habitudes (j'en veux pour preuve mon camps d'été dernier avec une troupe FSE).

Arno RS
18
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF/FSE  Profil de Appaloosa  Message privé      Répondre en citant
Louis Fruchard
Chef - vieux loup
  
TECHNIQUE: 43 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Educateur
Nous a rejoints le : 28 Sept 2003
Messages : 530

Réside à : Nord
Patientez...

Merci à Philipe de ces belles précisions,
qui meriteraient discussion avec des cadres FSE
19
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF. (V.O. ou A.O.C ?)  Profil de Louis Fruchard  Message privé      Répondre en citant
Saladin
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 30 Avr 2004
Messages : 1 311

Réside à : Arabie Saoudite
Patientez...

Citation:
Le 2005-01-18 16:04, atala a écrit

Ce qui me dérange un peu plus, c'est le coté tres "scolaire", de cette progression . Une liste exhaustive de connaissances à avoir, de choses à connaitre, par coeur ou en pratique.C'est remettre l'enfant une fois de plus sur les bancs de l'école ; ce mode de fonctionnement laisse-t-il une possibilité à un enfant en echec scolaire de pouvoir se relancer par l'intermediaire du scoutisme ?



En principe les connaissances/techniques dans le louvetisme FSE s'acquierent par et a l'occasion du jeu, et non de maniere magistrale (ex : telle info a connaitre sera dans un message decode par la sizaine dans un grand jeu, idem pour la realisation de tel noeud ou recevoir un message en semaphore). bref les chefs/cheftaines mettent en place un scenario joue en live par les louveteaux et qui sert de "pretexte" a l'apprentissage. Par la suite, la reussite du louveteau est validee sur son carnet de progression. Ca c'est le cas general. Prenons l'exemple de l'alphabet en semaphore, penible a apprendre individuellement (surtout pour les chefs d'ailleurs) : il existe un chant avec gestuelle pour l'apprendre en groupe, et l'utiliser ensuite en jeu


Apres au louvetier/cheftaine de faire passer une epreuve individuellement si necessaire. Epreuve que le loup pourra mettre au service de sa sizaine dans le cadre d'un jeu ulterieur

La pedagogie de groupe n'empeche pas la progression individuelle de chaque loup, qui doit sentir qu'Akela s'y interesse


Enfin, il n'y a pas de notation/sanction et tous les loups ont vocation a passe de patte tendre a louveteau aguerri (une ou deux etoiles). Etonamment, c'etait les loups dont ma maitrise s'occuppait qui venaient nous harceler avec le mowgli dans les mains pour une signature et non l'inverse !

Tu cites l'exemple des prieres, et curieusement encore, lorsque j'etais louvetier je n'ai jamais eu a les faire apprendre : si un louveteau ne les savaient pas, il finissait de facto par les connaitre a force de les entendre a la meute.idem pour les chants (encore + facile)

En revanche, je ne me l'explique pas, mais la memorisation du texte de la promesse etait, pour les louveteaux, une vrai galere... sans doute l'emotion (aussi pour Akela) lie a l'evenement avec presence des parents le jour J

Pour le role du louvetisme face a l'echec scolaire, je t'ai fait part d'une reaction en MP, et laisse + savant que moi repondre intelligemment

[ Ce Message a été édité par: saladin le 25-01-2005 23:39 ]

[ Ce Message a été édité par: saladin le 25-01-2005 23:43 ]
20
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex AGSE  Profil de Saladin  Message privé      Répondre en citant
frère gris
Cul de pat

Nous a rejoints le : 22 Fév 2005
Messages : 9

Réside à : Paris, maintenant Chartres
Patientez...

Un tout petit point d'Histoire du scoutisme pour comprendre pourquoi deux associations si proches comme les SUF et la FSE coexistent.
Les Scouts d'Europe se sont séparés des Scouts de France dès la mise en place du "renouveau pédagogique" et l'abandon du système des patrouilles. Les Scouts d'Europe sont partis, en assez mauvais terme à l'époque (...) en gardant l'uniforme au short et pull bleu et toutes les structures des Scouts de France : niveau national, province, district , groupe, unité d'éclaireurs et bien sur patrouille.
Pendant ce temps un certains nombres de groupes Scouts de France, en uniforme beige à l'époque, ont conservés le système des patrouilles uniques (unitaire) pour la tranche d'âge éclaireur, alors que le reste du mouvement adoptait le système "rangers/pionniers".
Ces groupes agissaient en complète autonomie par rapport aux directives officielles des Scouts de France et au début des années soixante-dix, les Scouts de France leur ont demandé de se soumettre ou de se démettre.
A ce moment là , ces groupes sont partis, assez en douceur, des Scouts de France,et ont fondés les SUF.
Pourquoi n'avoir pas rejoint les Scouts d'Europe à ce moment là ?
La situation entre SDF et FSE était telle alors que des groupes qui avaient réussis à rester "unitaires" au sein des SDF pendant dix ans n'ont pas voulus entrer dans la querelle en cours.
Les différences dans la branche ainée masculine sont un peu postérieures puisque les SUF sont partis avec leurs clans rattachés aux groupes, alors que l'évolution des routiers Scouts d'Europe après 1975 concentre plus de responsabilité au niveau des districts.
Ce niveau du district permet par ailleurs au Scouts d'Europe d'aider des unités en difficultés ou de gèrer les réseaux de PL, alors que la grande autonomie des groupe SUF fait reposer beaucoup de charge sur les épaules du CG.
Il n'y a pas de système parfais !

Désolé pour "nos jeunes soeurs le guides" (J. Sevin) mais mon expérience de la branche féminine est nulle, je le confesse.
21
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien 25 Paris FSE, père de SUF  Profil de frère gris  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Quelques erreurs dans ton point d'histoire Frère Gris, tu reprends la propagande officielle eronnée des SdF des années 60-70.

La FSE n'est pas le résultat d'une dissidence des SdF mécontente des réformes pédagogiques car la FSE française avait été fondée plusieures années avant cette fameuse réforme. En effet, les statuts de la FSE furent déposés en juillet 1958 or la réforme Rangers/Pionniers fut adoptée par l'AG du 22 mars 1964. Les groupes dirigés par Perig et Lizig Géraud-Keraod avaient décidé de quitter les SdF le 31 août 1962. On peut donc voir que les dates ne concordent pas.

Le short et le pull bleu ne faisaient déjà plus partie de l'uniforme officiel des SdF depuis le début des années 50 (Cérémonial des SdF 5° édition).

Les insignes de promesse unitaires étaient toujours vendus officiellement dans les secrétariats et au QG des SdF jusqu'au début des années 70, c'est donc que le scoutisme unitaire était encore toléré à cette époque. D'ailleurs en 1973 à la Trivalle j'ai vu un certain nombre de culottes en velours beiges avec chemisettes de même couleur, en 1987 lors du premier Jamboree National Scout à Jambville il y avait encore une demie douzaine de troupes unitaires SdF présentes. Il est vrai que suite à l'AG de 1969 le fossé s'était élargi entre les groupes unitaires et la direction des SdF car les revues et les stages de formation officiels ne laissaient plus de place à la pédagogie unitaire et Michel Rigal n'était plus en mesure de diriger le navire de nombreux membres de l'Equipe Nationale SdF désirant se débarasser en douceur de ce "petit village qui continuait à résister".
22
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Enguerrand
Religieux

Nous a rejoints le : 05 Mars 2004
Messages : 285

Réside à : Paris
Patientez...

Parfaitement, cher Old Gilwellian.
Les SUF n'ont pas voulu rejoindre la FSE de l'époque (je dis bien : de l'époque) parce qu'ils se méfiaient d'un mouvement qui se démarquait si visiblement et si médiatiquement (il y a eu quelques belles batailles médiatiques) des SdF, et dont le programme idéologique, à l'époque toujours, était un peu particulier...
Par ailleurs, ils ne voulaient pas quitter une contrainte pour en trouver une autre, car l'adhésion à la FSE aurait signifié le démembrement des grands groupes parisiens à deux, trois, quatre troupes, l'autorité forte des commissaires de district FSE, la perte de l'identité historique (comment la 1re Paris aurait-elle renoncé à son numéro pour devenir, théoriquement, en 1970, la XIe ou la XIIIe FSE ?), etc., toutes choses dont ils ne voulaient pas, et ne veulent toujours pas entendre parler.
En somme, le slogan des SUF, c'était, et c'est toujours un peu : qui que vous soyez, FSE ou SdF, laissez-nous "scouter" en paix ! Ce qui explique d'ailleurs le seul vrai malaise que, au-delà des nuances pédagogiques qui n'ont jamais empêcher les jeunes de passer d'un mouvement à l'autre, les SUF ressentent chez les FSE : le poids de la hiérarchie !

FSS
23
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Enguerrand  Message privé      Répondre en citant
lou
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 47 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Pionnier
Nous a rejoints le : 10 Avr 2005
Messages : 916

Réside à : 92
Patientez...

Le scoutisme suf et fse est trés différents et j'insite sur le faite qu'il y a une importance sur le savoir chez les fse alors que chez les suf on insitera plus sur une progression personnel
plutot spirituelle. ( je le dis pour avoir vécu les deux)

Un exemple des plus frappants c'est les Cep chez les fse on note comme à l'école, alors que chez les suf on te dira simplement la ou il faut que tu t'ameliore sans oublier ce que tu as fait de bien.


Il n' y a pas une contradiction entre une méthode (à point) materialiste et un coté trés spi, trés beau?

autre contradiction pourquoi chez les si peu de relation entre les filles et les garcons et pourtant la pédagogie est presque la meme (ex louvette et louveteaux)?

24
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex FSE, SUF et SGDF  Profil de lou  Message privé      Répondre en citant
Montoire
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 19 Avr 2004
Messages : 2 029

Réside à : Blois, La Flèche, Lorraine, Blois
Patientez...

Je suis assez d'accord avec Enguerrand

Pour avoir été SDF, FSE puis SUF et puis surtout pour avoir entendu et vu quelques aberrations liées à la strasse FSE, cette hiérarchie est plus pesante que d'un grand secours - ce qu'elle est souvent.
25
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis malââde, compltm malââde  Profil de Montoire  Message privé      Répondre en citant
popeye
Joyeux membre

Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 278
Patientez...

ATTENTION ! Il peut y avoir parfois des mots qui blessent et des mots qui tuent. Certains d'entre nous parlent souvent de la "strasse" et aussi de la "fesse" (vu dans d'autres fuseaux). Cela est ressenti douloureusement comme un témoignage de mépris de l'autre, surtout quand l'autre est un chef au service d'autres chefs. Je ne parle pas que pour moi. Cela fait cependant un certain nombre d'années que je suis membre d'équipes de Camps Ecole. Je tiens ici à assurer que l'action de ceux que d'aucuns affublent de termes inappropriés n'est rien d'autre qu'une mission DE SERVICE. Il est important qu'il y aie une hierarchie pour coordonner l'action des groupes, pour aider les maîtrises à se former et à progresser, pour sauver des unités qui battent de l'aile, pour assurer les liens entre le mouvement scout et les autorités civiles. Je compare personnellement cette action à celle de soutiers qui sont au charbon dans les machines du navire et qui graissent les engrenages... pour permettre à nos petits loups, nos guides, nos scouts de pouvoir bénéficier de l'aventure scoute comme nous-mêmes en avons bénéficié.

Quant aux notations en CEP "comme à l'école", désolé mais ce n'est précisément pas comme à l'école car il y a rencontre et dialogue avec les chefs stagiaires et que ces "barèmes" (de 1 à 5) ne sont que des outils de comparaison (bien utile en maîtrise de CEP quant il faut accueillir plusieurs dizaines de chefs stagiaires).

Et comme on nous reproche de ne pas assez offrir de camps école, je vous lance un défi : nous avons besoin de nouveaux chefs et cheftaines pour encadrer les camps école : d'abord pour remplacer les aînés qui doivent passer la main, ensuite pour pouvoir ouvrir un plus grand nombre de camps école chaque année.

Donc plutôt que de critiquer ce qui se fait, parachevez votre formation et votre expérience scoute, prélevez une semaine sur vos congés chaque année, et participez à l'encadrement des camps école (on peut dire la même chose pour faire appel à des chefs de groupe, des Assistants de branche, etc.)

Désolé pour ce "coup de gueule".
Bien fraternellement, pour votre service.
26
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de popeye  Message privé      Répondre en citant
fouine
Joyeux membre

Nous a rejoints le : 16 Mai 2005
Messages : 266

Réside à : Bernissart (Belgique
Patientez...

Entièrement d'accord avec le début de ton intervention, Popeye : le respect, cela n'a jamais tué personne; on peut ne pas être d'accord avec un point de vue sans pour autant manquer de respect à l'association ou à ceux qui en font partie.
On peut aussi avoir un vécu particulier sans pour autant généraliser. Perso, j'ai assez mal vécu le poids et les pressions de la hiérarchie mais je sais qu'en d'autres lieux cela se passait fort bien. A ce titre, un peu de recul ne fait pas de tort. Attention aux sophismes de généralisation!
27
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis fsc/fse  Profil de fouine  Message privé      Répondre en citant
Romain
Joyeux membre

Nous a rejoints le : 21 Déc 2003
Messages : 262

Réside à : Toulouse
Patientez...

Je n'irais pas généraliser non plus, mais donc, en ce qui me concerne, la hiérarchie du dessus est plutôt oppressante et tatillonne. J'en suis presque parfois à me demander qui dirige réellement une unité. Comme tu dis popeye, c'est du service, en effet, notre rôle de chef aussi. Alors quand je vois que des chefs du dessus vont accabler les chefs d'unité de travail voire de reproches, je me dis que ce n'est pas étonnant que l'on en recherche partout à présent et que le chef scout est une espèce menacée. Avoir des scouts ou lvtx, leurs parents + les chefs du dessus sur le dos, c'est pas tous les jours la fête! Je m'arrete là avant de tomber dans le personnel.
28
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Scouts d'Europe  Profil de Romain  Voir le site web de Romain  Message privé      Répondre en citant
Choc 013
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 39 points
BONNE HUMEUR: 30 points
Forêt : Pionnier
Nous a rejoints le : 02 Oct 2003
Messages : 1 425

Réside à : forêt de Brocéliande
Patientez...

Popeye a raison, on se moque un peur trop vite de la Strass.

Le Scoutisme (surtout aux Europe) est lui aussi un peu victime de la dialectique de la lutte des classes. Qu'un adolescent se laisse aller à critiquer les grands chefs, cela n'est pas très sain(t), mais cela peut se comprendre à son âge. Mais ce sont surtout les jeunes chefs de troupe qui sont aux prises avec la hiérarchie... et il n'est pas sûr qu'ils aient beaucoup mûri de ce côté là !

Attention à cette ambiance malsaine dans les unités, qui en font des "protestants".

Il y a toujours des problèmes à règler, mais dans la confiance et l'idéal commun. Sinon c'est la détestable ambiance syndicale qui prévaut sur notre scoutisme.
29
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis moi - même !  Profil de Choc 013  Voir le site web de Choc 013  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net