Mardi 11 Août 2020
06:01
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Aller à 1|2 Page suivante
Auteur
La royauté sociale du Christ.
Chamois DLC
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 04 Juil 2004
Messages : 1 123

Réside à : Grenoble
Patientez...

Les caractéristiques de la royauté sociale de Jésus-Christ


Le cardinal Pie évêque de Poitiers à la fin du XIXème siècle énonce les grands traits de la Royauté sociale du Christ dans son programme "omnia instaurare in Christo" qui allait faire dire de lui à St Pie X : "C'est mon maître."

Les nations sont soumises à la royauté du Christ

Il nous enseigne tout d'abord que "le créateur du genre humain, en faisant l'homme essentiellement social, n'a pas pu vouloir que la société humaine fut indépendante de lui. Les nations relèvent donc de ces lois, non moins que les existences privées." Cette vérité est abondamment énoncée dans l'ancien testament, et notamment dans les psaumes que le Christ a priés : "Bienheureux le peuple dont Dieu est le prophète" ou encore "Venez patries des peuples apporter au Seigneur l'honneur et la gloire." Et de même que la nation placée sous l'autorité divine sera bénie, celle qui la refusera connaîtra la colère de Dieu; Ainsi l'affirme Mgr Pie : "Le pouvoir qui comme tel ignore Dieu sera comme tel ignoré de Dieu." D'où l'instabilité des gouvernements des pays refusant de se conformer à la loi divine.

Toute autorité humaine vient de Dieu

Le Christ lui-même le souligne : "tu n'aurais sur moi aucun pouvoir s'il ne t'était venu d'en haut" dit-il à Pilate. Il reprend ici le livre de la sagesse "C'est par moi que les rois règnent et que les princes décrètent les lois justes".

Les rois doivent rendre un culte public à Dieu


Il n'est pas une page des prophètes souligne le cardinal Pie qui n'aient annoncer que les rois devraient se ranger sous la puissance du Christ : "tous les rois de la terre l'adoreront, toutes les nations le serviront" dit le psalmiste."Et ce qui avait été prédit s'est accompli, continue le cardinal Pie, après trois siècles de résistance, les princes et avec eux tous les pouvoirs publicssont entrés dans l'eglise" et il cite st Augustin : "ils ont reconnu que leur autorité devait être auxilliaire de la vérité". Et il rappelle que tous les saints et les docteurs de l'eglise naissante, St Hilaire, St Martin, St Rémi, St Athanase, St Ambroise, St Augustin et tant d'autres "n'ont jamais douté que ce fût le devoir des nations et de leurs chefs de faire profession publique de la vérité chrétienne, d'y conformer leurs actes et leurs institutions" tout en protestant contre l'autorité spirituelle trop importante que s'attribuaient certains rois. On trouve chez St Augustin des pages très éloquentes à ce sujet. "Les rois servent le Seigneur en tant que rois quand ils font pour sa cause ce que seuls les rois peuvent faire. Nous appelons heureux les empereurs chrétiens s'ils mettent principalement leur puissance au service de la majesté divine pour l'accroissement de son règne et de son culte." Et aux sceptiques qui déclarent qu'un tel principe n'a jamais eu de réalisation, monseigneur Pie réplique que "le droit chrétien a été pendant mille ans le droit général de l'Europe" et que "tout ce qui subsiste aujourd'hui de vraie civilisation, de vraie liberté, égalité et fraternité a été produit par le christianisme européen et que l'affaiblissement du droit chrétien en Europe a été le signal de la décadence et de l'instabilité des pouvoirs humains." Il cite alors les heures de gloire de charlemagnes, St Louis, St Henri d'Allemagne, St Etienne de Hongrie, St Wenceslas de bohême, St Ferdinand de Castille, St Edouard d'Angleterre... Un tel programme n'a donc rien de chimérique, c'est la politique chrétienne.

L'autorité de l'Eglise


Monseigneur Pie déclare que de part la royauté du Christ, l'Eglise a le pouvoir et le devoir d'enseigner les princes et les fidèles en matière social et politique tant que cela reste dans sa finalité : mener les âmes au salut. "C'est le devoir impérieux et c'est la noble coutume de la Sainte Eglise de rendre hommage à la vérité quand elle est méconnue, de la professer quand elle est menacée. L'Eglise, poursuit-il possède la science des applications et des opportunités." Et lorsque, comme aujourd'hui, les sociétés sont malades, les esprits censés saluent la papauté, incarnation vivante de l'ordre surnaturel et chrétien, comme l'unique refuge et l'unique remède. Ce qui fait dire à Mgr Pie "Cette Europe sécularisée, ces nations et ces institutions devenues "laïques" redemanderont bientôt au vicaire de Jésus les paroles de salut et de vie. Le droit chrétien avait formé la société européenne, ce même droit avec les modifications nécessaires que le temps apporte au détail des choses, procurera la solution de temps de problèmes reconnus insolubles sans le secours de l'Eglise."


Qu'en pensez vous ? Beau programme, non ?

St Louis et Ste Jeanne d'Arc, sauvez la France .

Chamois .

ps: ce serait bien si l'on ne parlait pas de la monarchie , càd du fuseau qui fait à couler trop d'encre et qui a usé trop de touche de clavier déjà !
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Chamois DLC  Message privé      Répondre en citant
Balbuzard
Joyeux membre
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 24 Mai 2006
Messages : 216

Réside à : Paris
Patientez...

En même temps tu donnes le bâton pour te faire battre..
1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Balbuzard  Message privé      Répondre en citant
Chamois DLC
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 04 Juil 2004
Messages : 1 123

Réside à : Grenoble
Patientez...

Ha bon ? Je ne voispas en quoi .

Le Christ doit régner sur nos Coeurs, sur nos institutions et sur notre Patrie ... Est ce inutile de le rappeller ?
2
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Chamois DLC  Message privé      Répondre en citant
Montoire
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 19 Avr 2004
Messages : 2 029

Réside à : Blois, La Flèche, Lorraine, Blois
Patientez...

Oui ce serait bien si on parlait pas de monarchie en tant que régime politique sur notre pays, enfin pas ici.

>Beau programme, Cham !
3
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis malââde, compltm malââde  Profil de Montoire  Message privé      Répondre en citant
Mr Isatis
renard polaire
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 10 Mai 2004
Messages : 5 554

Réside à : Paris - Menilmontant
Patientez...

Toc toc toc?
Je peux entrer? Je sais que en tant que mécréant impénitent j'ai pas trop ma place ici, mais bon, il parait que j'habite dans ce pays, alors j'me sens un tout petit peu concerné là.

Ben oui, parce que si j'ai bien compris, vous voulez un gouvernement chrétien, soumis à l'autorité de l'Eglise et du Vatican.

C'est très gentils tout ça, mais moi ça correspond pas trop à mes orientations spirituelles tout ça, en effet, je ne vois pas pourquoi je devrais me soumettre à quelque chose auquel je ne crois pas.
Le Christ ne règne pas sur mon coeur, et je vois pas pourquoi il devrait regner sur ma patrie.

Cependant, j'ai conscience, mes chers camarades, que mon points de vue est absolument minoritaire, car partagé par très peu de mes concitoyens

4
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Sauvage & Incontrôlable!  Profil de Mr Isatis  Voir le site web de Mr Isatis      Répondre en citant
Montoire
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 19 Avr 2004
Messages : 2 029

Réside à : Blois, La Flèche, Lorraine, Blois
Patientez...

Non moi je veux pas un Etat soumis (islam = soumission d'ailleurs) ni à l'Eglise, ni au Vatican.

L'Eglise refuserait même ce concept, tellement elle est consciente qu'il faut laisser à César ce qui est à César.

Par contre j'attends de mes dirigeants qu'il se dirigent en dirigeants justes et bon. En chrétiens de l'Eglise (visible ou invisible), en somme.

Quelquepart je t'écrivais, Is, que l'homme qui cherche sincèrement la Vérité finira bien tôt ou tard par éprouver la sensation exceptionnelle d'être aimé par le Christ. C'est pareil, si nos dirigeants sont sincèrement à la recherche de la Vérité et du bien commun et de la justice, eh ben ce sera très bien.
Le problème tiendrait presque au système, puisque nos dirigeants, c'est un peu chacun dans notre pays et que on n'est pas une majorité à la chercher, cette Vérité !

les mécréants impénitents sont toujours les bienvenus ici, surtout s'ils sont comme toi de bonne volonté !
5
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis malââde, compltm malââde  Profil de Montoire  Message privé      Répondre en citant
Mr Isatis
renard polaire
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 10 Mai 2004
Messages : 5 554

Réside à : Paris - Menilmontant
Patientez...

Ben oui camarade, mais les Chrétiens n'ont pas le monopole du souci du bien commun.
Et personnellement, tant que ce ne sera pas la manifestation d'une volonté populaire, un Etat chrétien me gènerais.
6
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Sauvage & Incontrôlable!  Profil de Mr Isatis  Voir le site web de Mr Isatis      Répondre en citant
Balbuzard
Joyeux membre
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 24 Mai 2006
Messages : 216

Réside à : Paris
Patientez...

Je veux être Isatis à la place d'Isatis...

Même si il y avait une volonté populaire, je préfèrerai un Etat laïc à un état où pouvoir spirituel et temporel sont mêlés.

Plus sérieusement, c'est effectivement ce que je pense. Je n'ai pas besoin que l'Etat me dise ce que je dois faire pour mon salut, c'est quelque chose qui me regarde.

[ Ce Message a été édité par: Quentin le 05-06-2006 à 00:43 ]
7
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Balbuzard  Message privé      Répondre en citant
Baloo15
Grand membre
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 22 Fév 2005
Messages : 607

Réside à : Nantes-Versailles
Patientez...

C'est quoi pour toi un Etat catholique, Quentin?
8
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis suf + fse  Profil de Baloo15  Message privé      Répondre en citant
mikross
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 07 Déc 2004
Messages : 1 280

Réside à : CharlyKing
Patientez...

euh, les paroles d'un catho qui justifie un droit de l'église à venir taper sur les doigts de nos dirigeants par des arguments irrecevables par ceux-ci???

fatalement les cathos crient au genie mais les autres se disent quel con... ferait mieux de s'occuper de son évéché...

et si je peux me permettre de répondre, un état catholique ce serait un état ou la loi ne servirait qu'à mettre en oeuvre la loi naturelle et les préceptes de l'église... par exemple, une condamnation au mariage pour tout les jeunes pris en flagrant délis de fornication. je pense aussi à un traitement médical et psychologique systématique des homo...

enfin bref, très loin d'un état de droit mais bien d'obligation tout ca au service d'un truc dans lequel ne croit pas une bonne partie du pays.
9
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Les Scouts  Profil de mikross  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

Citation:
Le 2006-06-06 09:42, mikross a écrit

et si je peux me permettre de répondre, un état catholique ce serait un état ou la loi ne servirait qu'à mettre en oeuvre la loi naturelle et les préceptes de l'église...


Ben oui, de tout façon on n'est jamais tenu moralement par une loi qui aille à l'encontre de la loi naturelle et des préceptes de l'Eglise.

Citation:
par exemple, une condamnation au mariage pour tout les jeunes pris en flagrant délis de fornication. je pense aussi à un traitement médical et psychologique systématique des homo...


Mieux vaut se tair et passer pour un con que de l'ouvrir et de ne laisser aucun doute à ce sujet.
10
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
Cesco
Grand membre
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 25 points
Montagne : Grimpeur
Nous a rejoints le : 31 Mai 2005
Messages : 540

Réside à : Fécamp
Patientez...

Citation:
Le 2006-06-06 10:53, S.E.R. Vincent a écrit

Citation:
par exemple, une condamnation au mariage pour tout les jeunes pris en flagrant délis de fornication. je pense aussi à un traitement médical et psychologique systématique des homo...


Mieux vaut se tair et passer pour un con que de l'ouvrir et de ne laisser aucun doute à ce sujet.


Ben, en même temps, est-ce que c'est le contraire de ce que donnerait un état dont le code civil serait inféodé à des principes religieux ? Tu dis pas pourquoi tu trouves ça con, la reflexion de Mikross. Sois plus explicite, moi je trouve que ce serait cohérent : j'ai pas trop ben compris le concept, mais si l'état se doit de suivre les préceptes de l'Eglise, on pourrait bien en arriver à un péché= un délit et ça donne le scénario de Mikross.

Moi je crois que le Christ doit d'abord regner sur notre âme à chacun personelement. Certes, si le Christ règne sur l'âme des princes, alors ceux ci pourront peut-être élever leurs peuples vers lui. Mais la royauté sociale du christ, c'est chaque chrétien au quotidien qui doit la faire appliquer : si le christ règne sur ma vie et que ça me rend meilleur, mon exemple touchera mes prochains et sa royauté s'étendra. Mais militer pour des dirigeants qui se déclarent chrétiens, ça n'avance en rien la royauté du Christ. Exiger des Te Deum et des cultes publics non plus, n'en déplaise à Mgr Pie.
11
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien scout d'Europe  Profil de Cesco  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

Citation:
Le 2006-06-06 11:18, Cesco a écrit

Ben, en même temps, est-ce que c'est le contraire de ce que donnerait un état dont le code civil serait inféodé à des principes religieux ?


Ca veut dire quoi des principes religieux ? Tous les principes prétendument religieux ne se valent pas. Il y a d'un côté les principes catholiques et de l'autre côté les autres. En particulier les principes de l'islam et de certaines sectes protestantes (ne pas prendre ce mot dans son sens actuel mais dans son sens litéral svp) en matière de relation entre la religion et l'Etat sont complètement faux. Mais je vais pas te faire ici un résumé de la doctrine sociale de l'Eglise.

Citation:
Tu dis pas pourquoi tu trouves ça con, la reflexion de Mikross. Sois plus explicite, moi je trouve que ce serait cohérent : j'ai pas trop ben compris le concept, mais si l'état se doit de suivre les préceptes de l'Eglise, on pourrait bien en arriver à un péché= un délit et ça donne le scénario de Mikross.


Non, justement on ne pourait pas en arriver à un péché=un délit, parceque ça irait à l'encontre des préceptes de l'Eglise en matière sociale. Contrairement à de qui se passe dans notre pays, l'état n'a pas à tout régenter.
12
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Et quelle serait la situation des non catholiques dans un tel état ? Devraient-ils se conformer en tout point aux injonctions venues du Vatican ? Seraient-ils dans une situation de dhimmitude où comme les "juifs du Pape" en Avignon ? Quelles sanctions seraient prévues pour ceux qui se trouveraient dans une situation non conforme à la Loi Naturelle et Divine ? Seraient-ils déférés au bras séculier, devraient-ils faire amende honorable ? Serait-il possible à des croyants d'apostasier, sinon quelle serait la punition (à part l'excommunication) ?
13
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

Encore une fois, dans la Doctrine Sociale de l'Eglise, l'Etat n'a pas n'a pas à interférer dans des affaires strictement privées. A partir du moment où elle n'en fait pas la publicité et qu'elle ne lèse personne, l'Etat n'a pas à aller voir ce que fait une personne en privé. Si une personne veut apostasier, il n'y a aucun moyen de l'en empécher. Mais je ne vois pas pourquoi elle devrait le faire publiquement, ni pourquoi elle devrait forcer son conjoint ou ses enfants à faire de même.
14
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
Cesco
Grand membre
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 25 points
Montagne : Grimpeur
Nous a rejoints le : 31 Mai 2005
Messages : 540

Réside à : Fécamp
Patientez...

Et dans l'autre sens ?
Je me demande si nous ne faisons pas fausse route...

Le royauté sociale du christ, j'ai exprimé ce que je pensais que c'est il y a 5 messages. Là on parle de l'interférence du religieux dans le civil. Ca n'a rien à voir. Je ne crois pas. Mais je crois pas non plus que la royauté sociale du christ s'éxerce moins dans un état laïc que dans une théocratie.
15
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien scout d'Europe  Profil de Cesco  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

La royauté sociale du Christ, c'est sa royauté sur la société donc sur le civil.
De plus l'état catholique n'est pas la théocratie.
16
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Mais en cas de conflit sur un point de détail entre le chef de cet état et le Vatican qui doit primer ? Le Vatican (ou l'Eglise)peut-il imposer un candidat à la succession, indiquer ses préférences, donner des consignes de vote ? En matière de politique extérieure cet état est-il libre de conclure des alliances avec qui il veut où doit il en référer au Vatican ?
17
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
mikross
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 07 Déc 2004
Messages : 1 280

Réside à : CharlyKing
Patientez...

me voila donc convaincu...

L'ÉGLISE EST-ELLE COMPETENTE EN MATIERE TEMPORELLE ?

• L'objection : L'on soutiendra que l'Église n'a pas de compétence dans des questions qui paraissent fort éloignées de son activité essentielle comme l'organisation de l'économie, le désarmement nucléaire ou la politique de la vie... questions qu'elle ferait mieux de laisser à des spécialistes.

• Une compétence d'ordre doctrinal et moral

Il faut répondre :

- que l'Église est compétente en matière de morale;

- qu'elle a le droit de juger - sous l'angle de la morale – tout acte où intervient la volonté de l'homme et présentant de ce fait un aspect moral;

- qu'elle peut donc juger - sous l'angle de la morale – aussi bien les actes de la vie professionnelle ou politique que ceux de la vie privée;

- qu'il est donc illégitime de couper en deux la vie de l'homme (vie privée soumise à la morale; finance, économie ([7]), politique... constituant un domaine réservé échappant à la morale).

Dans le domaine temporel, l'Église est donc compétente, mais compétente d'une certaine façon : compétente sous l'angle de la doctrine et de la morale, non sous l'angle de la prudence et de la technique. Ainsi, est-elle compétente pour définir la doctrine sur la peine de mort (peine légitime dans telle ou telle condition); elle ne l'est pas pour déterminer si dans tel pays, en telles circonstances, il convient de faire figurer la peine de mort dans le code pénal (question de prudence politique qui est du ressort des chefs politiques) ([8]).


...

État : - Sa fin : «Le bien commun est la fin et la règle de l'État et de tous ses organes»

(Pie XII, 8 janvier 1947)

- Ses devoirs envers la vraie religion :

• «La profession sociale et non pas seulement privée de la (vraie) religion;

• L'inspiration chrétienne de la législation

• La défense du patrimoine religieux du peuple contre toute attaque de ceux qui voudraient lui arracher le trésor de sa foi et de la paix religieuse»

(Cardinal Ottaviani, Les devoirs de l'État catholique envers la religion)

- Ses rapports avec l'Église :

«Dieu a divisé le gouvernement du genre humain entre deux puissances : la puissance ecclésiastique et la puissance civile; celle-là préposée aux choses divines, celle-ci aux choses humaines. Chacune d'elles en son genre est souveraine; chacune est renfermée dans des limites parfaitement déterminées et tracées en conformité de sa nature et de son but spécial (...).

Leur autorité s'exerçant sur les mêmes sujets, il peut arriver qu'une seule et même chose, bien qu'à un titre différent (...) ressortisse à la juridiction et au jugement de l'une et de l'autre puissance (...). Il est donc nécessaire qu'il y ait entre les deux puissances un système de rapports bien ordonné non sans analogie avec celui qui dans l'homme constitue l'union de l'âme et du corps»

(Léon XIII, encycl. Immortale Dei).

l'ame, c'est bien ce qui dirige le corp non???
18
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Les Scouts  Profil de mikross  Message privé      Répondre en citant
Mr Isatis
renard polaire

Nous a rejoints le : 10 Mai 2004
Messages : 5 554

Réside à : Paris - Menilmontant
Patientez...

Citation:

Il faut répondre :

- que l'Église est compétente en matière de morale;

- qu'elle a le droit de juger - sous l'angle de la morale – tout acte où intervient la volonté de l'homme et présentant de ce fait un aspect moral;

- qu'elle peut donc juger - sous l'angle de la morale – aussi bien les actes de la vie professionnelle ou politique que ceux de la vie privée;

- qu'il est donc illégitime de couper en deux la vie de l'homme (vie privée soumise à la morale; finance, économie ([7]), politique... constituant un domaine réservé échappant à la morale).

Ca contredit pas ce que dit Vincent
19
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Sauvage & Incontrôlable!  Profil de Mr Isatis  Voir le site web de Mr Isatis      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

Citation:
Le 2006-06-06 14:05, Old GIlwellian a écrit

Mais en cas de conflit sur un point de détail entre le chef de cet état et le Vatican qui doit primer ? Le Vatican (ou l'Eglise)peut-il imposer un candidat à la succession, indiquer ses préférences, donner des consignes de vote ? En matière de politique extérieure cet état est-il libre de conclure des alliances avec qui il veut où doit il en référer au Vatican ?

N'oublions pas que la politique est la science du possible. Je ne pense pas que le Vatican puisse interférer dans la succession au pouvoir. Cependant, au niveau des consignes de vote, il est clair qu'un catholique ne peut voter, en conscience que pour le programme s'éloignant le moins de la doctrine de l'Eglise. Ceci dans le cas où certains programmes iraient à son encontre. Pour les alliances, à la base, si tu penses aux guerres entre la France et l'Empire Autrichien, il est anormal que des souverains chrétiens se fassent la guerre pour leurs intérêts particuliers.

mikross, de quoi es tu convaincu ?

Non, l'âme n'est pas ce qui dirige le corps. Ca c'est une vision cartésienne : l'âme est dans le corps comme un pilote en son navire. Descartes à fait beaucoup de dégats tant au niveau philosophique qu'au niveau scientifique mais ce point là est est le plus grave.
L'âme est ce qui fait vivre le corps. Si l'âme et le corps se trouvent séparés, c'est en vain qu'on cherche à réanimer une personne. Le corps et l'âme sont distincts (le corps est matière, l'âme est forme) mais ils sont unis pour former un seul être humain. On voit d'ailleurs là la limite de l'analogie de Léon XIII, vu que l'Eglise et l'Etat ne sont pas un même être. Mais il est clair que les deux ont pour but le bien commun des citoyens.
20
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

Citation:
Le 2006-06-06 14:36, Isatis44 a écrit

Citation:

Il faut répondre :

- que l'Église est compétente en matière de morale;

- qu'elle a le droit de juger - sous l'angle de la morale – tout acte où intervient la volonté de l'homme et présentant de ce fait un aspect moral;

- qu'elle peut donc juger - sous l'angle de la morale – aussi bien les actes de la vie professionnelle ou politique que ceux de la vie privée;

- qu'il est donc illégitime de couper en deux la vie de l'homme (vie privée soumise à la morale; finance, économie ([7]), politique... constituant un domaine réservé échappant à la morale).

Ca contredit pas ce que dit Vincent


Non. Ou alors je me suis mal exprimé. Oui l'Eglise est compétente pour juger en matière de vie privée, mais ça se règle au confessional. Par contre l'Etat n'a pas à interférer dans la vie privée. Par exemple, pour une personne si ne pas aller à la messe n'est pas un obstacle à l'exercice d'une charge publique (officier par exemple) il me semble que l'Etat n'a pas à s'en préoccuper (tant qu'il n'empêche pas ses subordonnés d'y aller et qu'il ne fait pas de propagande contre).
21
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
mikross
Membre confirmé

Nous a rejoints le : 07 Déc 2004
Messages : 1 280

Réside à : CharlyKing
Patientez...

écoute, je vais essayer de faire simple(vu que je suis con, faut pas que j'essaie de voller trop haut ):

- dieu a une royauté sociale sur tout
- l'église est son représentant
- l'église a donc le droit de juger "moralement" dans tout les domaines (professionnelle ou politique que ceux de la vie privée)
- l'état ne peut pas aller contre la royauté de dieu

viens me faire croire que ce n'est pas l'église (dieu étant plutot discret comme souverain) qui dirige???

un péché != un crime???
Ainsi, est-elle compétente pour définir la doctrine sur la peine de mort (peine légitime dans telle ou telle condition);

ca doit vouloir dire quelque chose quand même??? un état acceptant la doctrine sociale de l'église ne peut qu'écouter et appliquer...

ok, juste après ils parlent de prudence politique... mais j'ai un peu de mal à ne pas y voir une incohérence??? si le peuple préfère la prison à vie??? ou si les conditions pour qu'elle soit appliquées sont différentes?

en même temps c'est une doctrine, c'est fatalement poussé à l'extrème mais j'ai un peu de mal à voir ou est cette séparation???

selon ce texte, l'église serait obligée de tout régir, pouvant donner son jugement moral sur tout.
22
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Les Scouts  Profil de mikross  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

Citation:
Le 2006-06-06 15:20, mikross a écrit

Ainsi, est-elle compétente pour définir la doctrine sur la peine de mort (peine légitime dans telle ou telle condition);

ca doit vouloir dire quelque chose quand même??? un état acceptant la doctrine sociale de l'église ne peut qu'écouter et appliquer...


Ben oui, mais légitime ne signifie pas obligatoire. Dans les conditions précisées, un état catholique est libre d'utiliser ou non la peine de mort. Si ces conditions ne sont pas respectées, il ne doit pas l'utiliser.

Citation:
selon ce texte, l'église serait obligée de tout régir, pouvant donner son jugement moral sur tout.


Elle peut donner son jugement moral sur tout ce qui relève de la morale donc là où il y a une notion de bien et de mal.
23
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
Mr Isatis
renard polaire
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 10 Mai 2004
Messages : 5 554

Réside à : Paris - Menilmontant
Patientez...

Citation:
Le 2006-06-06 14:40, S.E.R. Vincent a écrit
Cependant, au niveau des consignes de vote, il est clair qu'un catholique ne peut voter, en conscience que pour le programme s'éloignant le moins de la doctrine de l'Eglise.

Et ben y en a un paquet qui doivent avoir du mal à dormir la nuit...
24
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Sauvage & Incontrôlable!  Profil de Mr Isatis  Voir le site web de Mr Isatis      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Ouaip.

Vincent, le débat sur les relations entre Foi et politique sont bien plus complexes que cela,e t le message de l'Eglise est plus subtil. Elle n'encourage pas particulièrement, par exemple, les partis se disant catholiques, et interdit aux religieux de s'engager en politiques (sauf exceptions super particulières pour manque d'élites).

J'ai du mal à te suivre (même si j'ai aussi du mal à tout lire).
25
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

Je vais reprendre en essayant d'être plus clair. Tâche ardue vu qu'il y a plusieurs sujets.

Tout d'abord concernant les partis politiques, effectivement l'Eglise n'encourage pas particulièrement les partis se dénommant catholiques, cependant, l'Eglise a une doctrine et je ne vois pas comment un catholique pourait voter pour un programme (ce n'est un problème ni d'homme ni de parti) qui ne soit pas celui qui se rapproche le plus de cette doctrine sauf s'il n'est pas convaincu ou s'il ne connait pas la doctrine.

Pour le reste, comme le dit Pie XII, il n'y a pas de domaine réservé qui échappe à la morale. Cependant, l'Etat n'a pas à s'occuper de ce qui est du ressort de la vie privée, il n'a donc pas à fliquer ceux qui vont ou ne vont pas à la messe et qui couche avec qui tant que ça ne lèse personne.
26
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
Old GIlwellian
Membre honoré
 
  
TECHNIQUE: 103 points
BONNE HUMEUR: 62 points
Cité : Serviteur
Nous a rejoints le : 09 Juin 2004
Messages : 10 027

Réside à : Paris
Patientez...

Alors pourquoi vouloir faire capoter le vote d'une législation sur le divorce si cette législation concerne des non catholiques dont la religion (si il en ont) reconnaît que le mariage n'est qu'un contrat qui peut être dissout ? Pourquoi combattre l'adoption d'un programme d'Education à la Vie Familiale dans les écoles d'état sachant que l'assistance aux cours ne serait pas obligatoire ?
27
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien SdF et FEEUF  Profil de Old GIlwellian  Voir le site web de Old GIlwellian  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Vincent : Eh bien là-dessus, je suis d'accord.
Quant à voter pour un programme qui soit le plus proche possible de la DS de l'Eglise, excuse-moi mais c'est utopique, il n'y en a pas (eh non, j'insiste). Alors soit on vote blanc (ce que je fais depuis quelques années, mais mon vote n'est pris en compte ni par les media ni par les résultats (calcul des sièges)), soit on ne vote pas.
Ou soit, on réévalue ses convictions religieuses et on essaye de donner à notre pays le gouvernement le moins pire possible... Mais là, le terrain devient glissant.

28
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

OG : ce combat dont tu parles n'était proposé qu'aux catholiques. Seuls ceux qui partageaient les préoccupations de l'Eglise sur ce sujet étaient invité à faire capoter un vote par l'absention.

Les non catholiques étaient libres de ne pas faire capoter ce vote. L'Eglise a le devoir de lutter contre les mauvaises lois, qu'elles soient racistes, qu'elles soient anti religieuses, ou qu'elles soient meurtrières...
Je ne vois pas le problème.
29
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Aller à 1|2 Page suivante
Signaler
Patientez...
>>Le fuseau a été fermé par un modérateur

 

  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net