Lundi 1er Juin 2020
14:58
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
Le cardinal Pujats au synode des évêques : confession, communion, "tenue correcte exigée"
Montoire
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 19 Avr 2004
Messages : 2 029

Réside à : Blois, La Flèche, Lorraine, Blois
Patientez...

ROME, Lundi 17 octobre 2005 (ZENIT.org) – « Si nous voulons vraiment renouveler la vie spirituelle du peuple, il ne nous est permis de quitter le confessionnal qu’après que le dernier pénitent a reçu le pardon », a fait observer le cardinal Janis Pujats, archevêque de Riga, en Lettonie, dans son intervention au synode.

« En général, insistait le cardinal Pujats, il faut éliminer l’abus consistant à accéder à la Communion sans le Sacrement de la Pénitence ».

« Avant la Communion, il appartient aux prêtres d’inviter les fidèles à la confession individuelle des péchés, rappelait le cardinal Letton. Le meilleur endroit pour la confession des fidèles est le confessionnal, placé dans l’église et doté d’une grille fixe entre le confesseur et le pénitent. Dans la mesure du possible, les prêtres doivent créer les conditions pour que les fidèles accèdent au sacrement de Pénitence. En effet, si les hommes vivent et meurent dans le péché, tout autre effort pastoral est vain ».

Chaque jour un temps pour les confessions
Il recommandait que les prêtres consacrent du temps chaque jour pour écouter les confessions. « Il convient, disait-il, de réserver chaque jour un temps à la confession, selon un horaire préétabli, en particulier avant la Messe. Si nous voulons vraiment renouveler la vie spirituelle du peuple, il ne nous est permis de quitter le confessionnal qu’après que le dernier pénitent a reçu le pardon ».

Pour ce qui est du rythme des confessions, il précisait: « Aux prêtres et aux laïcs qui participent généralement à la Table du Seigneur chaque jour, il faut conseiller la confession individuelle une fois par mois environ. Pour les autres, la confession est nécessaire au moins chaque fois qu’ils accèdent à la Communion ».

La communion doit demeurer individuelle
« En général, insistait le cardinal Pujats, il faut éliminer l’abus consistant à accéder à la Communion sans le Sacrement de la Pénitence. Par le passé, on avait l’habitude, pendant la Messe, d’aller en procession à la Communion. Mais, progressivement, cette pratique a été justement supprimée pour des raisons pastorales. Comme nous le savons, à l’église, le peuple a un comportement collectif. Tous répondent aux paroles du prêtre, tous, assis, écoutent les lectures de la Sainte Écriture, tous se mettent debout pour l’Évangile, tous s’agenouillent au moment de la Consécration et - ce que nous déplorons! - tous se lèvent pour participer à la Communion en procession - et parmi eux le pharisien comme le publicain, le pénitent tout comme le non-pénitent. Les fidèles ont peur de rester en dehors de cette procession, car de cette façon ils s’exposent publiquement comme indignes. Telle est la raison pour laquelle cet abus s’est si vite affirmé. Que faire? Il faut retrouver l’habitude d’accéder individuellement à la Communion, afin de préserver la liberté de conscience. La Messe est une action commune, mais la Communion doit demeurer individuelle ».

Pour ce qui est de la présence eucharistique, le cardinal Pujats apportait ces remarques: « Dans les églises paroissiales, le lieu particulièrement adapté (in presbyterio) pour le Très Saint Sacrement est le maître-autel qui abrite le tabernacle. Dans ce cas, le maître-autel, avec son retable, est vraiment le trône du Christ-Roi et attire à lui les regards de tous ceux qui sont dans l’église. La présence du Saint Sacrement à l’endroit principal de l’église donne aux fidèles l’occasion d’adorer Dieu même en dehors du sacrifice de la Messe (par exemple dans l’intervalle de temps entre les différents offices divins). Ils viennent en effet à l’église pour prier, et non pas pour bavarder ».
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis malââde, compltm malââde  Profil de Montoire  Message privé      Répondre en citant
Manu
Membre actif
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 07 Sept 2004
Messages : 107

Réside à : Strasbourg
Patientez...

Tout à fait d'accord avec le cardinal Pujats, il est vrai qu'il est très important (à mon sens) de communier en étant en état de grâce et aussi de s'agenouiller pendant l'eucharistie.

FSS
1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Scout d'Europe  Profil de Manu  Message privé      Répondre en citant
Montoire
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 19 Avr 2004
Messages : 2 029

Réside à : Blois, La Flèche, Lorraine, Blois
Patientez...

Citation:
Le 2005-10-18 13:28, Manu a écrit

Tout à fait d'accord avec le cardinal Pujats, il est vrai qu'il est très important (à mon sens) de communier en étant en état de grâce et aussi de s'agenouiller pendant l'eucharistie.

FSS


Pendant la Consécration oui, pendant l'eucharistie au sens strict (action de grâces), mais pas pendant toute la sainte messe quand même (sauf dans le cas d'une messe sine populo pourquoi pas...
2
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis malââde, compltm malââde  Profil de Montoire  Message privé      Répondre en citant
Manu
Membre actif
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 07 Sept 2004
Messages : 107

Réside à : Strasbourg
Patientez...

Citation:
Le 2005-10-18 13:30, CT Montoire a écrit

Citation:
Le 2005-10-18 13:28, Manu a écrit

Tout à fait d'accord avec le cardinal Pujats, il est vrai qu'il est très important (à mon sens) de communier en étant en état de grâce et aussi de s'agenouiller pendant l'eucharistie.

FSS


Pendant la Consécration oui, pendant l'eucharistie au sens strict (action de grâces), mais pas pendant toute la sainte messe quand même (sauf dans le cas d'une messe sine populo pourquoi pas...



Au temps pour moi
3
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Scout d'Europe  Profil de Manu  Message privé      Répondre en citant
Pierre433
Membre notoire

Nous a rejoints le : 07 Juin 2004
Messages : 72

Réside à : Brest
Patientez...

Je suis bien d'accord avec le Cardinal sur le fait qu'il faille absolument prévenir les fidèles de communier en état de péché mortel. Et je tiens d'autant plus à le souligner puisque j'ai appris récement ( en lisant le Catéchisme de Saint Pie X ) que communier en état de péché mortel était un sacrilège!!
Néanmoins je ne comprend pas bien pourquoi ceux qui assitent à la messe une fois par jour devraient se confesser une fois le mois , alors que les autres devraient le faire avant chaque communion....
Péche-t-on forcément plus lorsque l'on a pas la chance de pouvoir communier chaque jour ?
4
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Pierre433  Message privé      Répondre en citant
jeanne
Grand membre

Nous a rejoints le : 04 Mai 2004
Messages : 713

Réside à : nantes
Patientez...

Il aurait pas la tête de l'emploi se cardinal, pour faire le prochain pape?
5
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de jeanne  Message privé      Répondre en citant
Montoire
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 19 Avr 2004
Messages : 2 029

Réside à : Blois, La Flèche, Lorraine, Blois
Patientez...

C'est un rythme "idéal" une fois par mois... le péché vient quand c'est moins d'une fois par an.

Pour pouvoir communier, il faut être en état de grâce.

La confession avant la communion est recommandée, et en tous cas exigée (spirituellement, personne ne vous demande un billet de confession) après avoir commis un péché mortel. Bien sûr ceci est une affaire entre Dieu et ma conscience, sauf si j'ai commis un péché mortel public (bigamie...) où là le prêtre doit refuser la communion (si toutefois le fait de la refuser ne constitue pas un scandale justifié ou ne risque pas de dénoncer publiquement une faute semi-publique (divorcé-remarié qui vient de déménager...))

Quant à la communion quotidienne : tant que je suis en état de grâce, l'absolution des péchés véniels que donne le prêtre au début de chaque messe me permet de revêtir le "vêtement de noces" qui est nécessaire pour me présenter au banquet de la noce. Bien entendu il convient de regretter ses péchés véniels en récitant sincèrement le Confiteor.
6
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis malââde, compltm malââde  Profil de Montoire  Message privé      Répondre en citant
Pierre433
Membre notoire

Nous a rejoints le : 07 Juin 2004
Messages : 72

Réside à : Brest
Patientez...

Je suis bien d'accord avec toi CT Montoire , que une fois par mois est un rythme idéal (c'est d'ailleurs ce que préconisait mon ancien chef de clan). Mais pour les autres avant chaque communion....cela fait une fois par semaine!!
C'est cet écart qui me surprend. Pourquoi tout le monde n'est-il pas logé a la meme enseigne ( 1/mois)?
7
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Pierre433  Message privé      Répondre en citant
Dr. Cerf Vincent
Cervidé
  
TECHNIQUE: 27 points
BONNE HUMEUR: 32 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 25 Oct 2001
Messages : 5 338

Réside à : Paris
Patientez...

C'est surprenant en effet. Il est vrai que pour ceux qui ne vont pas à la messe tous les dimanches, il y a nécessité de se confesser.
8
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex ENF, ex FSE  Profil de Dr. Cerf Vincent  Voir le site web de Dr. Cerf Vincent  Message privé      Répondre en citant
Appaloosa
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Cité : Citoyen
Nous a rejoints le : 06 Mai 2004
Messages : 2 757

Réside à : Toulouse
Patientez...

mon pere spi m'a conseillé 1 fois tout les mois ou tout les 2 mois environ.
cela ne doit pas etre calculable, ça doit devenir un réel besoin personnel et interieur.


et aussi de s'agenouiller pendant l'eucharistie.
La profondeur de la priere et sa sincerite ne change pas avec la posture. Il y a trois états de priere, debout, assis et à genoux... et aucune n'est mieux que les autres, il n'y a pas de "hierarchie".
9
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF/FSE  Profil de Appaloosa  Message privé      Répondre en citant
Coco
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 21 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Montagne : Randonneur
Nous a rejoints le : 18 Sept 2004
Messages : 2 155

Réside à : Tassin (Lyon)
Patientez...

S'agenouiller c'est une position position de prière certes, mais c'est aussi une façon de dire au Seignuer que tu te remets entièrement à lui, et c'est aussi une forme de respect. Et puis à mon avis,pour moi du moins, il est beaucoup plus facile de se recueillir à genoux plutôt que assis ou debout.

Pour la confession, mon père spi m'a conseillé d'y aller aussi souvent que possible, mais que une fois pas mois, c'était déjà pas mal.
10
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Coco  Voir le site web de Coco  Message privé      Répondre en citant
Chamois DLC
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 04 Juil 2004
Messages : 1 123

Réside à : Grenoble
Patientez...

il faut, àmha allez se confesser si on ressent un besoin, un attrait qui nous pousse après une faute grave à aller vers le Père ...
il ne faut pourtant pas en abuser , sinon il peut arriver qu'elles deviennent banales, alors que c'est quelque chose de merveilleux .
lorsque on est conscient qu'on à fait vraiment quelque chose de mal et que l'on est troublé dans son esprit, je pense qu'il faut aller se confesser avant/après la Ste Messe .
sinon je trouve, et mon père spi aussi que une fois tout les 15j est un bon rythme ... comme sa nous devenons de plus en plus fort dans notre combat spirituel !


11
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Chamois DLC  Message privé      Répondre en citant
Amodeba
Bretagne
  
TECHNIQUE: 23 points
BONNE HUMEUR: 26 points
Église : Acolyte
Nous a rejoints le : 06 Sept 2004
Messages : 4 687

Réside à : Bzh
Patientez...

Citation:
Le 2005-10-19 17:27, CT Montoire a écrit
Quant à la communion quotidienne : tant que je suis en état de grâce, l'absolution des péchés véniels que donne le prêtre au début de chaque messe me permet de revêtir le "vêtement de noces" qui est nécessaire pour me présenter au banquet de la noce. Bien entendu il convient de regretter ses péchés véniels en récitant sincèrement le Confiteor.


C'est donc ça, la "tenue correcte exigée" ?
12
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex-fse  Profil de Amodeba  Message privé      Répondre en citant
Chamois DLC
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 04 Juil 2004
Messages : 1 123

Réside à : Grenoble
Patientez...

Citation:

Quant à la communion quotidienne : tant que je suis en état de grâce, l'absolution des péchés véniels que donne le prêtre au début de chaque messe me permet de revêtir le "vêtement de noces" qui est nécessaire pour me présenter au banquet de la noce. Bien entendu il convient de regretter ses péchés véniels en récitant sincèrement le Confiteor.


le confiteor ?
sa existe encore ?
13
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Chamois DLC  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net