Lundi 30 Janv 2023
23:22
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
Feu (Guides Aînées)
Babior E.
Grand membre
  
TECHNIQUE: 22 points
BONNE HUMEUR: 39 points
Montagne : Alpiniste
Nous a rejoints le : 23 Mai 2007
Messages : 660

Réside à : Lyon, Clermont-Ferrand
Patientez...

Comme les textes, prières et paraboles sur le service pullulent dans la littérature scoute, je me contente de te proposer des textes sur l'espérance. J'espère que tu en trouveras à ton goût !

De Charles Péguy :
Citation:
La foi que j’aime le mieux, dit Dieu, c’est l’espérance. La foi, ça ne m’étonne pas, ça n’est pas étonnant. J’éclate tellement dans ma création.
Mais l’espérance, dit Dieu, voilà ce qui m’étonne. Ça c’est étonnant, que ces pauvres enfants voient comment tout ça se passe et qu’ils croient que demain ça ira mieux, qu’ils voient comment ça se passe aujourd’hui et qu’ils croient que ça ira mieux demain matin. Ça c’est étonnant et c’est bien la plus grande merveille de notre grâce. Et j’en suis étonné moi-même.
Il faut, en effet, que ma grâce soit d’une force incroyable, et qu’elle coule d’une source et comme un fleuve inépuisable.
La petite espérance s’avance entre ses deux grandes soeurs, et on ne prend seulement pas garde à elle. Sur le chemin du salut, sur le chemin charnel, sur le chemin raboteux du salut, sur la route interminable, sur la route entre ses deux soeurs, la petite espérance s’avance. C’est elle, cette petite, qui entraîne tout. Car la foi ne voit que ce qui est,
Et elle, elle voit ce qui sera.
La charité n’aime que ce qui est, Et elle, elle voit ce qui sera.
La foi voit ce qui est dans le temps et l’éternité.
L’espérance voit ce qui sera dans le temps et l’éternité. Pour ainsi dire dans le futur de l’éternité même.


De Jean Debruynne :
Citation:
L'Espérance ne viendra jamais qu'aux yeux brûlés, aux yeux perdus.

L'Espérance ne viendra jamais qu'à ceux qui ne l'attendaient plus.

Elle viendra le lendemain quand les fleurs seront fanées,
quand les guirlandes en papier seront défraîchies, quand les décors seront démontés.

Elle ne viendra que le lendemain quand les costumes seront au placard,
les maquillages démasqués, quand le rimmel aura coulé et quand la scène sera vide.
Elle viendra pieds nus, à tâtons, comme un boiteux qui se met à danser
comme un aveugle qui se prend à voir, comme un sourd qui, d'un seul coup, entend.
L'Espérance viendra comme un matin frileux, comme un soleil encore dans son nuage.

Elle entrera non par la grande entrée des artistes mais par le petit escalier des machinistes.

Elle portera son vêtement des commencements et ses yeux de poème, ses deux mains de tous les jours, ses pleines mains de la réalité.

L'Espérance ne nous apportera pas ce que nous espérions mais ce que nous n'espérions plus.

Elle viendra comme une étincelle, un enfant prodigue au moment que j'attendais le moins.
Sa bouche ne sera qu'une parole grande ouverte comme le tombeau d'un ressuscité.


Anonyme :
Citation:
Les quatre bougies brûlaient lentement.
L'ambiance était tellement silencieuse
qu'on pouvait entendre leur conversation.

La première dit :
''Je suis la Paix ! Cependant personne n'arrive à me maintenir allumée.
Je crois que je vais m'éteindre". Sa flamme diminua rapidement,
et elle s'éteignit complètement.

La deuxième dit :
''Je suis la Foi ! Dorénavant je ne suis plus indispensable, cela n'a pas de sens
que je reste allumée plus longtemps".
Quand elle eut fini de parler, une brise souffla sur elle et l'éteignit.

Triste, la troisième bougie se manifesta à son tour :
''Je suis l'Amour ! Je n'ai pas de force pour rester allumée.
Les personnes me laissent de côté et ne comprennent pas mon importance.
Elles oublient même d'aimer ceux qui sont proches d'eux".
Et, sans plus attendre, elle s'éteignit.

Soudain... un enfant entre et voit les trois bougies éteintes.
''Pourquoi êtes-vous éteintes ? Vous deviez être allumées jusqu'à la fin''
En disant cela, l'enfant commença à pleurer.

Alors, la quatrième bougie parla :
''N'aie pas peur, tant que j'ai ma flamme nous pourrons allumer les autres bougies,
je suis l'Espérance ! ''

Avec des yeux brillants, l'enfant prit la bougie de l'Espérance... et alluma les autres.

Que l'Espérance ne s'éteigne jamais en nos cœurs et que chacun de nous
puisse être l'outil nécessaire pour maintenir l'Espérance, la Foi, la Paix et l'Amour !



De Jean-Yves Bazion
Citation:
De Espérer, c’est respirer
La Bible nous enseigne que l’homme naît du souffle de la vie que "Yahvé lui a soufflé dans les narines". "Celui qui renaît du souffle est libre comme le vent", nous murmurent les évangiles. Le souffle ? Nul ne sait d’où il vient ni où il va : il est ce qui nous emporte plus loin que le présent.
Seigneur, transforme-moi en être mobile, curieux de respirer un air toujours différent.

Espérer, c’est marcher
Marcher est une merveille qui dit que nous ne sommes pas attachés à un milieu donné, que nous cherchons toujours notre chemin. Nous n’arrêtons pas de changer, éprouvant que nous n’advenons à nous-mêmes qu’en nous dépassant toujours.
Seigneur, donne-moi de repartir à nouveau et à nouveau.

Espérer, c’est être en route
Nous ne sommes pas arrivés et nous cherchons encore le but. L’homme n’est ni d’ici, ni d’ailleurs. Il est entre deux, il advient sans cesse. Nous sommes des migrants.
Seigneur, apprends-moi à aimer cette grande migration qu’est la vie.

Espérer, c’est désirer
C’est-à-dire vivre dans le monde comme si nous ne pouvions nous résoudre à en rester là. Nous ne sommes jamais satisfaits des demeures établies. Où que nous habitions, nous regardons plus loin, vers des futurs.
Seigneur, cultive en moi l’énergie du désir.

Espérer, c’est imaginer
L’homme n’est jamais tout à fait là où ses pieds le posent. Il est plus grand que ce qu’il est. Celui qui espère peut traverser des murs.
Seigneur, éveille en moi l’inimaginable de ta Parole.

Espérer, c’est être pétri d’avenir
Notre histoire ne cesse de nous attendre. Pour devenir ce que nous ne sommes pas. L’homme part pour être lui-même. Et il ne devient qu’à la condition de savoir passer. Nul ne se trouve que s’il accepte de se perdre.
Seigneur, fais-moi passer, traverser, aller de moi vers l’autre.

Espérer, c’est faire confiance en l’avenir
S’en remettre "à la grâce de Dieu", c’est-à-dire être par ce qui vient, par les autres, par les événements. Espérer, c’est accepter de se laisser faire et de naître en toute rencontre. Celui qui espère ose s’en remettre à l’autre. L’espérance est un geste qui nous engage dans une partie risquée dont nul ne sait l’issue.
Seigneur, devant toi, avec toi, je dis "oui" à l’inconnu de la vie.
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis AGSE, ex-GDF  Profil de Babior E.  Voir le site web de Babior E.  Message privé      Répondre en citant
  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net