Mercredi 24 Juil 2019
10:47
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Auteur
Que ton règne vienne... (ou que votre règne arrive, pour les tratras)
Amodeba
Bretagne
  
TECHNIQUE: 23 points
BONNE HUMEUR: 26 points
Église : Acolyte
Nous a rejoints le : 06 Sept 2004
Messages : 4 687

Réside à : Bzh
Patientez...

Bonsoir,

On parle de temps à autre de la royauté de NSJC. J'aimerais comprendre le sens de cette expression. S'agit-il qu'il vienne régner dans nos coeurs, dans nos familles (si la famille choisit de se consacrer au Christ-Roi)...
Que revêt comme signification(s) la royauté sociale de Jésus-Christ ?

Il me semble que dans l'Evangile est rapporté un épisode où, ses concitoyens voulant le faire roi, il s'était échappé. N'est-ce pas antinomique sous ce rapport de parler de royauté sociale ?

Pour moi le Christ ne vient régner que si on l'y invite, si on le veut bien... Merci donc de m'aider à comprendre cette demande du Notre-Père.

A moins qu'il n'y faille y voir une dimension eschatologique : "nous attendons ta venue dans la gloire", disons-nous pendant l'anamnèse en rit Paul VI...

Bref, c'est pas trop clair. Merci à ceux qui pourraient m'éclairer !

Amodeba
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ex-fse  Profil de Amodeba  Message privé      Répondre en citant
fiat Luce
Membre

Nous a rejoints le : 14 Avr 2005
Messages : 34

Réside à : Forez
Patientez...

Sans être une spécialiste, quelques remarques à ce sujet, à avoir la Royauté de Notre Seigneur Jésus Christ.

Voilà ce que dit Pie XI à propos de cette royauté:

- "Il est à peine nécessaire d'affirmer qu'elle consiste en un triple pouvoir, condition essentielle de toute véritable royauté. Les témoignages pris dans la Sainte Ecriture au sujet de la domination universelle de notre Rédempteur le prouvent amplement et il faut le croire de foi catholique : le Christ a certes été donné comme un Rédempteur qui a droit à la confiance des hommes, mais aussi comme un Législateur auquel ils doivent obéissance"

Pie XI parle de Royauté sociale dans "Quas primas", dans cette encyclique(1925), le Pape dit en premier lieu : "non seulement ce déchaînement de malheurs a envahi l'univers parce que la plupart des hommes ont banni Jésus-Christ et sa foi sainte de leurs coutumes et de leur vie particulière comme de la société familiale et de l'Etat, mais encore l'espoir d'une paix durable entre les peuples ne brillera jamais tant que les individus et les Etats s'obstineront à rejeter l'autorité de notre Sauveur".

En second lieu, il reprend le Credo de Nicée dans lequel est exprimée clairement la Royauté du Christ : "Cujus regni non erit finis" (pour les non latinistes, son règne n'aura pas de fin). C'est pourquoi il ordonne d'introduire dans la liturgie une fête spéciale en l'honneur du Christ-Roi.

Evidemment ce royaume n'est pas terrestre, fondé sur la puissance matérielle ; il est bâti sur l'amour, car le Christ s'est acquis un peuple, nous a rachetés par la croix : "cette royauté est surtout spirituelle et concerne principalement les choses spirituelles. (...) et le Christ Notre-Seigneur le confirme par sa manière d'agir".

Cependant le pape rappelle ensuite que "les magistrats et les gouvernants sont tenus, tout comme les citoyens, de rendre au Christ un culte public et de lui obéir; (...) car sa royauté exige que l'Etat tout entier se règle sur les commandements de Dieu et les principes chrétiens aussi bien dans la législation que dans la façon de rendre la justice et que dans la formation de la jeunesse à une doctrine saine et à une bonne discipline des moeurs".

Par conséquent il nous faut mettre la puissance matérielle des Etats au service du Christ-Roi, car c'est seulement par notre intermédiaire que le Royaume du Christ peut s'étendre sur la terre.

Et pour creuser la question un ouvrage au titre évocateur :
"Pour qu'il règne" de Jean Ousset, notamment le chapitre 2 : royauté non de ce monde mais sur ce monde

...des questions, des suggestions, des interrogations, des contradictions, des réflexions ?
1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF (ex FSE)  Profil de fiat Luce  Message privé      Répondre en citant
Choc 013
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 39 points
BONNE HUMEUR: 30 points
Forêt : Pionnier
Nous a rejoints le : 02 Oct 2003
Messages : 1 425

Réside à : forêt de Brocéliande
Patientez...

Puisque nous sommes suer un forum scout, rapellons quelques principes:
"Fier de leur Foi" ( 1er principe SDF / SUF) ils "travaillent à établir le règne du Christ dans toute leur vie et dans le monde qui les entoure" ( 3ème principe à la FSE).

Citation:
Le 2004-05-07 13:32, Choc 013 a écrit

"Certes ce royaume est avant tout spirituel et concerne avant tout l’ordre spirituel ... "
Mais " ce serait une grossière erreur de refuser au Christ-Homme la souveraineté sur les choses civiles quellesqu’elles soient» écrit le Pape Pie XI dans l'encyclique Quas primas (1925).

Soulignant que « de la forme donnée à la société, conforme ou non aux lois divines, dépend et découle le bien ou le mal des âmes », Pie XII ajoute :« en conséquence coopérer au rétablissement de l’ordre social, n’est-ce pas là un devoir sacré pour tout chrétien ?».

Dans Christifideles laïci, les appels de Jean Paul II sont particulièrement clairs :« Les fidèles laïcs ne peuvent absolument pas renoncer à la participation à la « politique » à savoir l’action multiforme : économique, sociale, législative, culturelle, qui a pour but de promouvoir - organiquement et par les institutions - le bien commun... Cette participation peut prendre une grande diversité et complémentarité de formes, de niveaux, de tâches, de responsabilités » (CL 42)

Et la Congrégation pour la doctrine de la foi « constate un relativisme culturel qui se révèle dans sa nature comme un système et une défense d’un pluralisme éthique favorable à la décadence et à la dissolution de la raison et des principes de la loi morale naturelle » (Note doctrinale à propos de questions sur l’engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique, 24 novembre 2002 )

"Coeur de Jésus, notre Chef, notre Frère
Apprenez nous à être Généreux...
A guerroyer sans soucis des blessures,
Pour soutenir l'honneur de vos Drapeaux !"

Cela ne vous rapelle rien ?
2
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis moi - même !  Profil de Choc 013  Voir le site web de Choc 013  Message privé      Répondre en citant
Musaraigne
Membre familier

Nous a rejoints le : 28 Mars 2005
Messages : 481

Réside à : Versailles (Viroflay)
Patientez...

Si bien sûr, mais il y en a beaucoup qui ne connaissent pas ce chant, et je trouve cela bien dommage!
Il y a un livre qui a été écrit par le père Dominique Rhoddes sur le Christ-Roi, "Pie XI et le Christ-Roi". Si vous le voyez, parcourez-le un peu, c'est assez complet et intéressant!
3
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SUF  Profil de Musaraigne  Message privé      Répondre en citant
Chamois DLC
Membre confirmé
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Église : Lecteur
Nous a rejoints le : 04 Juil 2004
Messages : 1 123

Réside à : Grenoble
Patientez...

ou alors le site "foi et politique" , qui est pas mal dans le genre ....
4
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Chamois DLC  Message privé      Répondre en citant
Baloo15
Grand membre
  
TECHNIQUE: 20 points
BONNE HUMEUR: 20 points
Forêt : Forestier
Nous a rejoints le : 22 Fév 2005
Messages : 607

Réside à : Nantes-Versailles
Patientez...

Extrait du Catéchisme de l'Eglise Catholique :

Citation:

908. Par son obéissance jusqu’à la mort (cf. Ph 2, 8-9), le Christ a communiqué à ses disciples le don de la liberté royale, "pour qu’ils arrachent au péché son empire en eux-mêmes par leur abnégation et la sainteté de leur vie " (LG 36) :

Citation:

Celui qui soumet son propre corps et régit son âme, sans se laisser submerger par les passions est son propre maître : il peut être appelé roi parce qu’il est capable de régir sa propre personne ; il est libre et indépendant et ne se laisse captiver par un esclavage coupable (S. Ambroise, Psal. 118, 14, 30 : PL 15, 1403A).



5
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis suf + fse  Profil de Baloo15  Message privé      Répondre en citant
Signaler
Patientez...
>>Le fuseau a été fermé par un modérateur

 

  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net