Samedi 1er Oct 2022
04:59
[S'inscrire]  [Mon Profil]  [Messages privés
[Liste des Membres] [FAQ] [ Connexion ]

Recherche avancée
 
Ecussons
Autocollants
Polos
Retour au site
Retour au forum

Cette version du forum n'est désormais accessible que pour lire les passionants échanges et partage de techniques qui ont déjà été rédigées ici.

Pour participer aux échanges interscouts, merci d'utiliser
le nouveau forum

 

          
Aller à 1|2|3 Page suivante
Auteur
La confiscation des biens de l'Eglise
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Bon, la désinformation allant bon train, et les sujets revenant régulièrement sur le tapis je rebondis sur un propos tenu par Dingo et souhaite faire quelques éclaircissement:

Citation:
Le 01-03-2010 à 13:27 Dingo a écrit :

Depuis 1905, ce sont les impôts dont ceux des incroyants qui entretiennent des lieux de cultes que les catholiques seraient bien incapable d’entretenir de leurs seuls deniers. Bel anticléricalisme, qui utilise les deniers publiques pour entretenir des lieux utiles qu’a un nombre restreint, et qui se restreindra de plus en plus face à de telles positions.


Alors en premier jet, les biens de l'Eglise ont été confisqué de force, tout ce qui pouvait être vendu a été vendu, et l'Etat s'est enrichi sur les biens de l'Eglise d'abord en 1790 quand elle manquait d'argent pour sa révolution, puis en 1901. Il conviendrait peut-être de revoir quelle somme d'argent cela représente dont l'Eglise ne dispose plus pour entretenir ses biens.
En deuxième jet : beaucoup des biens confisqués procuraient à l'Eglise de l'argent récurrent, qui lui permettait de survivre.
En troisième jet : beaucoup de ces biens confisqués : immeubles, terres, auraient aujourd'hui une valeur inestimable, qui subviendrait certainement à la majorité de ses dépenses.
En quatrième jet, cette confiscation a contraint par la suite l'Etat a entretenir ce qu'il ne pouvait pas vendre, et a habitué les français et les fidèles à voir l'état s'occuper de tout cela. Les fidèles se sont donc désintéressés de la subsistance de l'Eglise en pensant que l'Etat pourvoyait au strict nécessaire, alors que c'est faux.
Sans cette confiscation, les fidèles n'auraient jamais cessé leur générosité envers l'Eglise qui baptise leurs enfants et célèbre leurs mariages.

Mais sur ce point, la situation catastrophique de l'Eglise en France pourrait faire, en deux génération, revenir les bonnes habitudes. Les banques le savent, raison pour laquelle elles continuent à prêter à l'Eglise même quand elle semble en faillite.

En bilan, je dirai, contrairement à des curés de ma connaissance qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ou qui n'ont pas fait d'étude d'économie, que la confiscation des biens de l'Eglise a bel et bien été une malédiction, non une bénédiction, mais que Dieu a pu transformer un mal en bien, en contraignant les pouvoir public à leur responsabilité. Un bien qui serait cependant à faire évaluer par un expert pour voir quels seraient les biens de l'Eglise aujourd'hui si cette confiscation n'avait pas eu lieu.

Je pense cependant que cela a été un bien spirituel pour l'Eglise, mais ce n'est pas le sujet de la remarque de Dingo, qui prétend nous faire accepter l'idée que l'état anticlérical de de 1790 et de 1901 a voulu le bien de l'Eglise et que nous devrions lui en être reconnaissant...


(Bon en revanche je n'ai pas comrpis la suite de son intervention:
Citation:
Dingo a écrit :

Les prêtres catholiques sont maintenus dans une réelle misère financières tellement les pratiquant sont généreux, les pasteurs protestant et les rabbins sont mieux lotis que les prêtres et évêques catholiques. Vous voudriez que l’état entretienne les ministres des cultes à votre places, et puis quoi encore
Qui demande de faire des prêtres des fonctionnaires ??)

[ Ce Message a été édité par: Zebre le 01-03-2010 à 15:24 ]
0
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Dingo
Membre banni
 

Nous a rejoints le : 21 Juin 2008
Messages : 6 856
Patientez...

Euuuh... pourquoi tu mets ce fuseau dans les associations???
il n'aurait pas plutôt sa place dans les polémiques ??? Mort de Rire

De toute façon je pense qu’il serait bon de se poser deux questions, avant que de parler de désinformation.

N'est ce pas ce qu'avait déjà fait un roi de France contre les templiers
et un autre contre les protestants, La République ne fait que reproduire ce que les roi lui ont appris.

Comment l’état représentant un peuple en arrive là sans que TOUT le peuple ne se révolte?
Et pourquoi?

J’ai bien des éléments de réponse, mais bien sur ils ne vont pas plaire.

La dichotomie constante entre la foi affiché dans le message du christ et son application au quotidien par quelques un tout au long des siècles.
Ça a même engendré des problèmes sérieux entre ce bon St François d’Assise, sa hiérarchie et la population commune environnant.
Nulle part il est dit que l’argent est un mal et c'est une vérité. Toutefois la puissance démesurée sur les masses, l’écrasement du faible, le profit éhonté, l’amour du pouvoir est tellement éloigné du message christique qu’il est inévitable que cette dichotomie quand elle est insupportable d’inégalité engendre haine et rejet.

Maintenant en ce qui concerne un passage sur un autre fuseau et qui m’a bien fait rire, enjolivant la trouille bien glorieuse de de charrette, terrorisé à se chi**r dessus et se cachant sous son lit.

Bien sûr que les petits gents ont au travers des siècles tellement été habitués à obéir "au maitre", que lorsque de nouveaux maitres viennent donner des nouveaux ordres et différents que ceux donnés par les premiers, cette masse – endoctrinées et conformément aux tests de Milgram, s’en vont en masse demander à l’ancien maitre ce qu’il convient de faire.
Ce «brave de Charrette» sachant ce qui était arrivé au roi ou à d’autre noble, très courageusement se planque sous son lit. Quand il s’aperçoit qu’il a toujours le pouvoir sur cette masse grouillante, l’instinct de survie et l’opportunisme prend bien vite le pas sur sa trouille, et il prend la tête de «ses» manants «venus le chercher». C’est certes moins glorieux, mais plus vraisemblable.








[ Ce Message a été édité par: Dingo le 01-03-2010 à 15:41 ]
1
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien sdf/fse/suf+dorénavant ENF  Profil de Dingo  Voir le site web de Dingo  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...

C'est vrai qu'en général, les églises appartiennent aux communes, les cathédrales à l'Etat, celles qui ont été nationalisées, avant 1905 .

En général les églises sont bien entretenues, mais bien souvent avec un financement multiples commune+état+ région+fonds européens .

Les églises et encore plus les cathédrales sont des lieux de culte, mais aussi des monuments historiques .

Qui ont un fort symbole .C'est une confiscation qui a été bien utile à lEglise qui ne pourrait pas financer leur entretien .( la restauration de la cathédrale de Quimper a duré 20 ans )Mais elle est magnifique, je n'ai jamais entendu quelqu'un se plaindre !

Je pense que ça concerne tous les lieux de culte construits avant 1905 ?

A la différence de beaucoup de pays, les français même pratiquants, ne donnent pas beaucoup pour leurs Eglises , je parle en tout cas pour les cathos .

Il me semble qu'en Allemagne, l'impôt du culte ( je crois 6 % )à vérifier, sert à payer les prêtres rabbins et pasteurs . Cet argent sert aussi à aider les pauvres, c'est pour ça qu'on ne voit pas de mendiants en Allemagne comme en France .

Mais les lieux de culte ( en Allemagne) sont entretenus par les communes . Les maires (allemands ) en savent quelque chose !

Pour le denier du culte en principe on doit donner, une journée de salaire , et plus si on veut, ou si on peut , ça va être bientôt !
2
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
buffle_m
Bovidae
  
TECHNIQUE: 33 points
BONNE HUMEUR: 38 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 13 Fév 2008
Messages : 4 251

Réside à : ROANNE
Patientez...

Les prêtres habitant l'Alsace et la lorraine, sont payés par l'Etat français.

Ils en ont de chance eux...des sous $$  !

Sinon, c'est vrai ce que dit Dingo: Quel est le rapport avec ce fuseau? Ici, c'est les associations... taré
3
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de buffle_m  Voir le site web de buffle_m  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
Patientez...

Citation:
Le 2010-03-01 15:13:00, mendu1 a écrit :


Pour le denier du culte en principe on doit donner, une journée de salaire , et plus si on veut, ou si on peut , ça va être bientôt !


Je n'en avais jamais entendu parler, c'est un usage ? Une coutume ? Une recommandation issue d'un texte biblique ?
4
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
buffle_m
Bovidae
  
TECHNIQUE: 33 points
BONNE HUMEUR: 38 points
Forêt : Trappeur
Nous a rejoints le : 13 Fév 2008
Messages : 4 251

Réside à : ROANNE
Patientez...

Citation:
Le 2010-03-01 15:24:00, HéronC a écrit :

... Une recommandation issue d'un texte biblique ?


5
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de buffle_m  Voir le site web de buffle_m  Message privé      Répondre en citant
Grizzly_90
Ursus arctos horribilis
 



  
TECHNIQUE: 29 points
BONNE HUMEUR: 47 points
Rivière : Naute
Nous a rejoints le : 30 Nov 2008
Messages : 4 850

Réside à : Natif du Béarn, logé à Belfort !
Patientez...

Ne rêvez pas, les conditions climatiques font bien plus pour la raréfactions de la mendicité en Allemagne, que cet imôt de 6% (6% de quoi, on se demande bien). Y'a qu'à voir le taux de mendicité en Finlande, tiens. Clin d'oeil

Quant aux prêtres alsaco-lorrains, ils reversent leur "traitement" dans un pot commun dont tous les autres profitent : le communisme façon catholique. Sourire
6
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSE  Profil de Grizzly_90  Message privé      Répondre en citant
Dingo
Membre banni
 
Rivière : Naute
Nous a rejoints le : 21 Juin 2008
Messages : 6 856
Patientez...

Citation:
Le 2010-03-01 15:13:00, mendu1 a écrit :


Pour le denier du culte en principe on doit donner, une journée de salaire , et plus si on veut, ou si on peut , ça va être bientôt !


J'ai toujours entendu le clergé parler du 1/10 éme des revenus imposables pour ceux qui sont imposé, 1 journées pour les autres, je vais alors diminuer sérieusement cette année Mort de rire !
7
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien sdf/fse/suf+dorénavant ENF  Profil de Dingo  Voir le site web de Dingo  Message privé      Répondre en citant
Fauvette Bxl
Cisticolidae
  
TECHNIQUE: 34 points
BONNE HUMEUR: 102 points
Église : Rapporteur de la foi
Nous a rejoints le : 02 Juil 2009
Messages : 4 300

Réside à : Bruxelles
Patientez...

Les premières confiscations de biens d'Eglise en France remontent en réalité à Charlemagne ... L'empereur dit à la barbe fleurie (alors qu'il n'arborait point cet ustensile pileux), ayant besoin d'énorméments de moyens financiers pour entretenir sa politique guerrière .bla bla bla

En Gelbique et en Alsace - Lorraine, les termes du Concordat de 1804 sont toujours d'application parce que ces pays ne faisaient plus partie de la France lors du vote des lois Combes sous la république radicale dans les années 1901-1905 . En Gelbique, les termes du Concordat de 1804 ont été, au fil du temps, étendus à tous les ministres des cultes reconnus, et même aux représentants de la morale laïque, qui, de ce fait, touchent un traitement (puis une pension) de l'Etat et sont même décorés dans les Ordres Nationaux lorsqu'ils prennent leur pension (chevalier de l'Ordre de Léopold II pour un vicaire ou un chapelain ; chevalier de l'Ordre de la Couronne pour un curé desservant)
8
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSC & GCB  Profil de Fauvette Bxl  Voir le site web de Fauvette Bxl  Message privé      Répondre en citant
HéronC
Grand membre

Nous a rejoints le : 11 Sept 2007
Messages : 798

Réside à : Essonne
Patientez...

Merci Buffle M...
9
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF  Profil de HéronC  Voir le site web de HéronC  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Citation:
Dingo a écrit :

Comment l’état représentant un peuple en arrive là sans que TOUT le peuple ne se révolte?
Et pourquoi?
ben, c'est à ire que justement, le peuple s'est révolté en 1790, et a été reprimé dans un bain de sang.
Le peuple s'est aussi révolté en 1901, et ça a été réprimé violemment par les forces de l'ordre.

Donc à ta question, la réponse est : par la violence !

Citation:
Old G a écrit :

C'est une confiscation qui a été bien utile à lEglise qui ne pourrait pas financer leur entretien
Justement je n'en suis pas si sûr. C'est ce que j'écris initialement (mais ai-je été lu ?).
Si on refait tous les comptes, je ne suis pas si sûr que l'Eglise a été gagnante !


Quant au dixième de ses biens à donner au clergé, ou la dime, oui c'est dans la bible. Et ça commence dès la genèse avec Abraham (qui donne un 10e de ses biens au prêtre Melchisedech )!
10
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
lavande
Joyeux membre
  
TECHNIQUE: 24 points
BONNE HUMEUR: 24 points
Cité : Orateur
Nous a rejoints le : 09 Fév 2010
Messages : 297

Réside à : LYON
Patientez...

11
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis fse  Profil de lavande  Message privé      Répondre en citant
Dingo
Membre banni
 
Cité : Orateur
Nous a rejoints le : 21 Juin 2008
Messages : 6 856
Patientez...

zebre en 1790 et encore moins en 1905 on est loin de tout le peuple hein, de très loin même.
Reprends les rubriques dans les journaux de droite de l'époque vilipendant les lois rousseau (1901/1905), il se pourrait que tu tombes de ta chaise, quand à un bain de sang pour les réprimer, ou alors c'était un tout petit bain, même une grenouille ne s'y serait pas noyée.

Même à Valence où l'évêque s'était enfermé dans sa basilique, avec son suisse et une cohorte de femmes et quelques hommes, il n'y en eut aucun.

Si tu veux, je te prêterais de exemplaires que j'ai ici du Crétois. Ce fut un peu du don camillo.

Ce qui m'interpelle quand même, c'est que vis à vis d'autres cultes vous imposez l'obéissance à la loi de la République, et pas aux catho???
Pourquoi dans ce cas, ne vous serait-il pas fait la réponse que j'ai lu quelque part, "si ça ne leur convient pas qu'ils aillent vivre en Arabie saoudite". Vous savez l'état du Vatican n'est ni anti-clérical, ni athée.

Bon ce n'est pas mon désir, mais quelque chose me surprend dans l'Amour que vous avez de notre bon pays???? Le scout est loyal, envers sa patrie....... ah, bon, c'est quoi la loyauté, n'est-ce pas adhérer à ses valeurs? à son histoire?
Toute son histoire et la faire sienne solidairement par amour ?
12
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien sdf/fse/suf+dorénavant ENF  Profil de Dingo  Voir le site web de Dingo  Message privé      Répondre en citant
Webmestre
Administrateur

Nous a rejoints le : 25 Oct 2004
Messages : 1 261
Patientez...

Pour les débats sur la guerre de vendée et ses personnages, c'est par ici, merci et stop.
13
Infos sur le membre et actions possibles
  Profil de Webmestre  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Dingo :

mais je me fous de savoir si 55% du peuple ou 80% était contre la confiscation des biens au moment où ça a eu lieu.
Ca aurait pu être un pillage du peuple lui-même, je ne vois pas ce que ça vient changer au débat.

Le bain de sang de 1790 on est en plein dedans dans le sujet sur le "génocide" des vendéens, on va donc poursuivre là-bas. (voir lien ci-dessus).
Celui de 1901 n'a pas été un bain de sang, mais a été fait dans une violence reconnue et condamnée par la suite.

Maintenant si tu veux faire dévier le sujet sur "la confiscation des biens de l'Eglise s'est-elle faite dans la violence, ou les chrétiens ont ils apporté eux mêmes généreusement les biens de l'Eglise à l'Etat ?", libre à toi, mais tu risques d'être un peu seul à vouloir convaincre d'un truc aussi idiot.

La question que tu soulevais initialement n'est pas celle de savoir si l'Eglise a voulu livrer ses biens ou si ça a été pris par la force (ça a évidemment été pris par la force), mais de savoir si l'Etat a fait ça pour le bien de l'Eglise ou pas.
C'est ce que ton propos laissait sous-entendre.
14
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Dingo
Membre banni
 
Cité : Orateur
Nous a rejoints le : 21 Juin 2008
Messages : 6 856
Patientez...

c'est ma réponse à ta réponse "par la violence", mais moi, je n'ai toujours pas ma réponse comment en est-on arrivé à ce point de rupture et pourquoi. Oui je suis persuadé que l'État à rendu service à l'Église en générale et à l'Église en France en particulier.

Et que tu te foutes si c'est 20% ou 80% de la populace, ben moi je ne m'en fout pas, car si les gens d'Église avaient été des gens d'Église, et non pas des nabab, s'ils s'étaient conduit comme les pasteurs de l'église réformé, il y aurait eut 90% du peuple chrétien qui se serait opposé, à quelque chose qui du reste n'aurait dans ce cas pas existé.
15
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien sdf/fse/suf+dorénavant ENF  Profil de Dingo  Voir le site web de Dingo  Message privé      Répondre en citant
mendu1
Membre honoré
 



  
TECHNIQUE: 12 points
BONNE HUMEUR: 74 points
Forêt : Campeur
Nous a rejoints le : 22 Janv 2007
Messages : 6 678

Réside à : ar vro vigoudenn
Patientez...

Les biens de l'Eglise (très riche à cette époque) ont été confisqués sous la Révolution, et après le concordat en 1804, les prêtres ont été payé, jusqu'en 1901 ou 1904 ?

aujourd'hui , l'Eglise est plutôt fauchée, même si elle reçoit beaucoup de donations de biens, notamment de personnes sans héritiers .

Il y a plusieurs mois, un article est paru dans le journal le Pélerin, je crois que c'est le Pélerin , sans doute novembre ou décembre 2009?

Concernant les ressources de l'Eglise (catho). Cet article était très pudique !

Mais comme je sais un peu compter, il suffisait de diviser les sommes données par le nombre de donneurs .

Sachant que lorsque vous donnez 100 €, l'Etat prend à sa charge 66 % ( en crédit d'impôt)donc vous ne donnez que 34 € .

J'avais calculé que ceux qui donnent,en moyenne ne donnent que un peu plus de 50 € par an, soit environ 1 € par semaine !

Sans compter ceux qui mettent du métal dans la corbeille, à la messe , ça fait drink , drink !

C'est pas, tas pas cent balle, c'est tas pas un 1 € !

Si on comparait ce que donne un américain ?

En Allemagne , j'avais cru comprendre que pour l'impôt du culte c'était 6 % de l'ensemble des impôts, mais mon allemand était assez aléatoire ! quelqu'un d'autre pourra infirmer ou confirmer ?

On choisit son Eglise, ctho, protestant, juif..., et les non croyants choisissent une cause humanitaire .

C'est vrai que le niveau de vie du clergé allemand parait bien supérieur au clergé français !
16
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF avant la révolution cutt  Profil de mendu1  Voir le site web de mendu1  Message privé      Répondre en citant
Loup râleur
Grand membre
  
TECHNIQUE: 24 points
BONNE HUMEUR: 23 points
Cité : Orateur
Nous a rejoints le : 30 Janv 2009
Messages : 890

Réside à : Normandie
Patientez...

A ce propos, il est intéressant de voir parmi les catholiques français, comment se débrouillent les différentes chapelles.
Il est logique que ce soient les fidèles les plus pratiquants qui soient le mieux au courant des besoins de leur paroisse et qui donnent le plus. Il apparait bien qu'en proportion de leur nombre, les traditionalistes sont parmi ceux qui donnent le plus.

Il suffit de voir toutes les chapelles construites, toutes les écoles hors-contrat qui se sont montées ces dernières années pour se faire une idée de la générosité des fidèles cathos trad.


Citation:
Le 2010-03-01 16:15:00, Dingo a écrit :

... car si les gens d'Église avaient été des gens d'Église, et non pas des nabab, s'ils s'étaient conduit comme les pasteurs de l'église réformé, il y aurait eut 90% du peuple chrétien qui se serait opposé, à quelque chose qui du reste n'aurait dans ce cas pas existé.
Ah bon. Surpris
Donc si je te suis, les St Jean-Marie Vianney, St Pierre Chanel, Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus, le bienheureux Charles de Foucauld, etc... pour prendre des prêtres et religieux français qui ont vécu entre le Concordat et la Loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat; c'étaient certainement des nababs qui ne vivaient pas comme les pasteurs des Eglises réformées, champions incontestés de l'ascétisme comme chacun sait.
17
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien FSE, ancien Saint-Georges  Profil de Loup râleur  Message privé      Répondre en citant
Boxer
Membre banni
 
Cité : Orateur
Nous a rejoints le : 24 Mai 2007
Messages : 1 494

Réside à : Marseille, maintenant IDF
Patientez...

Les Allemands qui déclarent dans leurs impôts être catholique, protestant, etc, voient prélevés 6% de leur IRPP en plus de celui-ci, lesquels 6% sont versés dans la caisse des confessions. L'Etat ramasse pour les confessions.

Si vous vous déclarez sans religion, vous ne payez plus d'impôt pour la religion, mais les sacrements (dont l'enterrement religieux) vous sont refusés.

Pour la France, ou l'Allemagne d'ailleurs, l'Eglise catholique avait accumulé des richesses incommensurables, étant exemptée d'impôts (comme la noblesse), richesses en réalité gagnées par d'autres (dont les paysans et serfs). A l'époque de Luther, UN TIERS de la terre allemande appartient à l'Eglise catholique ; pas mal, non ?

Alors, vous souhaitez que l'on pleure sur quoi ? sur des richesses qui ne lui appartenaient pas ? Est-ce que par hasard on ne serait pas en train de confondre richesse temporelle (Pépin le bref offrant la Lombardie au pape, par exemple d'où sont sortis les Etats pontificaux) et richesse spirituelle, le vrai trésor de l'Eglise, de toutes les Eglises ?? Allez, Messeigneurs, continuez de râler encore un coup, si cela peut vous défouler : la désinformation, ce sont des gens comme moi ou Dingo, l'information, c'est vous : bon sang, mais c'est bien sûr !!
18
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF  Profil de Boxer  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
1
Patientez...

Non, stop, je ne pleure pas sur les richesse que l'Eglise n'a plus, j'essaye juste de montrer qu'en toute logique, les miettes que l'état restitue à l'Eglise en entretenant les églises confisquées (et encore, pas toutes) ne sont pas forcément à l'avantage de l'Eglise, et qu'il ne faut donc pas voir cela comme une grâce de l'Etat français.
Si l'Eglise était restée riche, elle aurait eu les moyens de subvenir à ses besoins.

Quant à dire si spirituellement c'était bon ou pas est un tout autre débat.
Ici je parle du point de vue économique (car je doute que l'Etat français ait en vue le bien spirituel de l'Eglise).
19
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Boxer
Membre banni
 
Cité : Orateur
Nous a rejoints le : 24 Mai 2007
Messages : 1 494

Réside à : Marseille, maintenant IDF
Patientez...

Le point de vue économique inclut aussi l'origine d'autant de richesses accumulées, surtout si celles-ci ne résultent du fruit d'un travail ou de services rendus qu'à.. disons 30%.

Mais poser la question, c'est déjà y répondre en grande partie : comment une Eglise à vocation spirituelle peut-elle posséder le tiers d'un territoire national comme en 1515 pour l'Allemagne ? On sait en tout cas de façon plus précise comment Saint-Pierre de Rome a pu être financée : par les rentrées induites des Indulgences, ce qui allait déclencher l'ire furieuse du docteur en théologie et moine augustin Martin Luther.

Comment les Etats pontificaux ont-ils pu atteindre presque le tiers de l'Italie ?? Pas par la prière, en tout cas.
20
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF  Profil de Boxer  Message privé      Répondre en citant
Loup râleur
Grand membre
  
TECHNIQUE: 24 points
BONNE HUMEUR: 23 points
Cité : Orateur
Nous a rejoints le : 30 Janv 2009
Messages : 890

Réside à : Normandie
Patientez...

On a du mal à le comprendre aujourd'hui, mais le St Siège se considérait comme une puissance temporelle à l'époque et se conduisait comme tel.
Sous le pape Alexandre VI Borgia, la papauté a même failli disparaître au profit d'un royaume d'Italie constitué par les Etats pontificaux. Royaume dirigé par un des enfants Borgia naturellement.
21
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien FSE, ancien Saint-Georges  Profil de Loup râleur  Message privé      Répondre en citant
Dingo
Membre banni
 
Cité : Orateur
Nous a rejoints le : 21 Juin 2008
Messages : 6 856
Patientez...

Citation:
Le 2010-03-01 18:36:00, Zebre a écrit :

Ici je parle du point de vue économique (car je doute que l'Etat français ait en vue le bien spirituel de l'Eglise).


peux-tu m'expliquer aimablement le lien entre le spirituel et la nécessité économique, je n'en trouve trace nul par dans les évangiles, pas plus que dans les actes des apôtres, sauf rendez à césar ce qui est à césar et à Dieu ce qui est à Dieu.
22
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien sdf/fse/suf+dorénavant ENF  Profil de Dingo  Voir le site web de Dingo  Message privé      Répondre en citant
Zebre
Zebra One

Nous a rejoints le : 19 Oct 2001
Messages : 13 984

Réside à : Lyon
Patientez...

Le lien entre le "spirituel" et la "nécessité économique" ?
Je ne comrpend pas ta question.

Mais si ta question est "l'Evangile nous enseigne-t-il à savoir gouverner les biens temporels ou à user convenablement de l'argent ?", oui bien sûr, l'Evangile est rempli de passages où Jésus nous enseigne à savoir user de nos biens, à savoir les faire fructifier, et à savoir quand avoir de l'argent, et quand le donner. Jésus n'était pas communiste !
On peut faire une étude de textes si ça vous intéresse.

Boxer : je ne vois pas très bien pourquoi la question de l'origine de la richesse de l'Eglise serait impotante pour savoir si la confiscation de ses biens était un mal ou un bien.

Vous avez tous l'air d'imaginer que la vocation de l'Eglise est d'être pauvre, très pauvre, d'être une mendiante permanente, et en même temps de vous offusquer dès qu'elle demande de l'argent.
Vous avez l'air d'imaginer que l'Eglise devrait vivre sur un plan spirituel, loin des considérations matérielles du monde, comme si ses membres étaient juste composés d'anges et de bâtiments qui n'ont besoin d'aucunes ressources.
Confus

1- l'Eglise a besoin d'argent comme toute structure en ce bas monde.
2- L'Eglise avait des richesse, qui provenaient en grande partie de dons de personnes fortunées, mais aussi de dons de gens plus humbles mais plus nombreux. Et aussi de certains impôts qui étaient perçus tout aussi naturellement que les impôts d'aujourd'hui peuvent l'être (càd : une nécessité !)
3- L'Eglise pouvait avoir dans certains diocèses trop de richesses, et les évêques pouvaient se transformer en gestionnaire de biens plus qu'en gestionnaires d'âmes. Il était necessaire d'y remettre de l'ordre régulièrement, mais ce n'était pas à l'Etat de s'ingérer.
4- De toute façon, ce n'est certainement pas dans le but de sanctifier l'Eglise que l'Etat a confisqué tous ses biens.

j'en reviens donc à la question initiale, que vous avez l'air de vouloir éviter par maintes circonvolutions (ou alors je dois en déduire que vous le prenez pour acquis et que n'ayant rien à y redire, vous préférez discuter d'une autre question) :
Croyez-vous vraiment que la confiscation des biens de l'Eglise, et le traitement actuel des églises par les communes, soient à son avantage économique ?

J'en doute fort, personnellement, si l'on prend tout en compte.
En résulte le fait qu'il n'est que justice, et encore, une justice moindre, que l'état assume ses rapines et s'occupe des biens de l'Eglise après s'être enrichi à ses dépens.
(en résulte également qu'aucune autre religion n'a le droit de réclamer de l'aide publique pour le motif que les églises en reçoivent, sachant que ce n'est même pas une restitution de ce qu'elle possédait)
23
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SdF + FSE  Profil de Zebre  Voir le site web de Zebre  Message privé      Répondre en citant
Fauvette Bxl
Cisticolidae
  
TECHNIQUE: 34 points
BONNE HUMEUR: 102 points
Église : Rapporteur de la foi
Nous a rejoints le : 02 Juil 2009
Messages : 4 300

Réside à : Bruxelles
1
Patientez...

On ne commencerait pas vaguement à tourner en rond là ? D'accord, en Gelbique, celui qui parvient à s'emparer de la "floche" (ou du pompon que le patron du manège a la gentillesse de laisser pendre à portée des plus jeunes ou la faiblesse de laisser attraper par les plus blondes), a droit à un tour gratuit, mais là, vu que plus personne ne semble encore prendre le temps d'assimiler les arguments d'autrui, cela devient lassant, ne croyez-Vous point ?
24
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis FSC & GCB  Profil de Fauvette Bxl  Voir le site web de Fauvette Bxl  Message privé      Répondre en citant
Boxer
Membre banni
 
Église : Rapporteur de la foi
Nous a rejoints le : 24 Mai 2007
Messages : 1 494

Réside à : Marseille, maintenant IDF
Patientez...

Citation:
Boxer : je ne vois pas très bien pourquoi la question de l'origine de la richesse de l'Eglise serait importante pour savoir si la confiscation de ses biens était un mal ou un bien.
C'est pourtant très simple : si la richesse a été abusive, construite sur la sueur et les larmes des petits, établie sur la crainte de l'enfer écartée par les Indulgences et l'abus des sacrements tarifés, il n'est pas scandaleux qu ces richesses iniques soient reprises par le peuple ou l'Etat, même si la méthode fut brutale et, en soi, condamnable.

Bon, il est clair que nous avons des avis fortement divergents... Je n'ai pas d'exemple à l'esprit où la richesse temporelle de l'Eglise ait mené à sa richesse spirituelle ; si je considère Saint-François, ce serait même le contraire.
25
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SDF  Profil de Boxer  Message privé      Répondre en citant
AndreRaider
Membre confirmé
 

  
TECHNIQUE: 3 points
BONNE HUMEUR: 67 points
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 27 Janv 2009
Messages : 3 813

Réside à : Clermont Ferrand
Patientez...

@Fauvette

Grand sourire Grand sourire Grand sourire
26
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Raider Scout de France  Profil de AndreRaider  Message privé      Répondre en citant
Dingo
Membre banni
 
Église : Hospitalier
Nous a rejoints le : 21 Juin 2008
Messages : 6 856
Patientez...

Moi je demande où le christ nous indique que la communauté ecclésiaste - je ne sais pas si j'emploie le bon terme - à besoin de bâtiment, de temple et d'autres richesses venant en corolaire de ces possessions?
27
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis ancien sdf/fse/suf+dorénavant ENF  Profil de Dingo  Voir le site web de Dingo  Message privé      Répondre en citant
sarigue
Didelphidé
 



  
TECHNIQUE: 51 points
BONNE HUMEUR: 23 points
Scène : Troubadour
Nous a rejoints le : 04 Janv 2004
Messages : 5 895

Réside à : Vie à Rueil-Malmaison, Scout ailleurs
1
Patientez...

« Quand vous priez, ne faites pas comme les hommes faux. Ils aiment prier debout, dans les maisons de prière et au coin des rues, pour que tout le monde les voie. »
sifflote Grand sourire

Citation:
les miettes que l'état restitue à l'Eglise en entretenant les églises confisquées (et encore, pas toutes) ne sont pas forcément à l'avantage de l'Eglise, et qu'il ne faut donc pas voir cela comme une grâce de l'Etat français.
Si l'Eglise était restée riche, elle aurait eu les moyens de subvenir à ses besoins


Mouais...
Comme l'a fait remarqué Dingo dans son message initial, ce sont finalement les impôts de tous -y compris fidèles d'autres religions ou incroyants- qui payent une (bonne) partie de l'entretiens de nos églises...
Peut-on vraiment s'en plaindre? (du point de vue d'un catholique)
Sans cela, il n'est pas dit du tout que l'Eglise puisse subvenir aux besoins d'entretien...
Et rien ne dit que l'Eglise soit resté riche...
Donc difficile de faire une comparaison.
(et puis, il me semble que la richesse de l'Eglise a été contestée plus d'une fois. L'Eglise as-t-elle besoin d'être riche? A en croire mon St-Patron, St-François d'Assise, j'aurais même tendance à penser le contraire...)
28
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis SGdF (SdF), ex-ENF, ex-GS  Profil de sarigue  Voir le site web de sarigue  Message privé      Répondre en citant
Loup râleur
Grand membre
  
TECHNIQUE: 24 points
BONNE HUMEUR: 23 points
Cité : Orateur
Nous a rejoints le : 30 Janv 2009
Messages : 890

Réside à : Normandie
Patientez...

Je dirais que l'Eglise a besoin d'être riche pour pouvoir donner encore davantage.

Citation:
Moi je demande où le christ nous indique que la communauté ecclésiaste - je ne sais pas si j'emploie le bon terme - à besoin de bâtiment, de temple et d'autres richesses venant en corolaire de ces possessions?
Ton raisonnement est assez juste Dingo, mais tu oublies que ce sont les fidèles eux-mêmes qui dans la plupart des cas tiennent à ce que leur église soit la plus belle et que leurs prêtres aient les plus beaux ornements et que la liturgie ait une certain faste. Tout comme dans l'Evangile Marie-Madeleine qui achetait un parfum de grand prix, pour en oindre les pieds du Christ.
29
Infos sur le membre et actions possibles
  Je suis Ancien FSE, ancien Saint-Georges  Profil de Loup râleur  Message privé      Répondre en citant
Aller à 1|2|3 Page suivante
Signaler
Patientez...
>>Le fuseau a été fermé par un modérateur

 

  technique
  bonne humeur
RSS 

 

 

Semper Parati Scoutopedia, l'encyclopédie scoute

© Fraternite.net | contact
webmestre@fraternite.net